Connexion  •  M’enregistrer

les classes défavorisées

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: les classes défavorisées

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 06 Sep 2020, 21:39

Il faut quand même voir ce que le dernier sursaut du volatile déplumé lui avait coûté : régions de Tournai,Mons,Philippeville,le bassin de la Sarre ,la Savoie,un district Suisse........... Et encore ,la Prusse exigeait déjà la Lorraine ,l'Alsace....malgré l'indignation de Louis XVIII, c'est le tsar Alexandre qui nous les fit restituer...........

vétéran
vétéran

 
Messages: 2420
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: les classes défavorisées

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de pierma  Nouveau message 07 Sep 2020, 15:03

Ce sujet est consacré à la pauvreté après la Grande Guerre ou après 1929 ?

Perso, je pense que la faim pendant et après la Grande Guerre était oubliée en 1929. (mais pas la défaite et le diktat)

Cette crise de 29 qui a jeté tant d'Allemands à la rue, et appauvri les autres, était un bel atout pour les nazis !

vétéran
vétéran

 
Messages: 1563
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: les classes défavorisées

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 07 Sep 2020, 16:38

Il est curieux de constater que dans sa sorte de testament politique Georges Clemenceau ne cite même pas Hitler parmi les dangers,ses craintes se portent bien,en revanche , sur certains généraux,desquels,il attend à tout moment,voir surgir un coup d'état plébiscité par l'opinion ainsi qu' une nouvelle façon de porter la guerre chez nous...Sans exclure une possibilité d' entente très minime avec le personnage d'Adenauer ,cité dans "Grandeurs et misères d'une victoire",avec 20 ans d'avance....Je me suis posé la question du pourquoi la cécité de Clemenceau à propos du Nazisme tout en appréciant ses vues "prophétiques" par ailleurs ?ma conclusion est qu'étant mort en 1929,notre père la victoire n'a pas pu voir les conséquences de cette crise mondiale..Il est mort le 24 novembre.La crise avait tout juste un mois........24 octobre..La France elle même n'en subira tout le poids qu'en 1931,après l'Allemagne toutefois.......

vétéran
vétéran

 
Messages: 2420
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: les classes défavorisées

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Clauster  Nouveau message 07 Sep 2020, 16:55

Claude Demeester
*******************

- Moi Hitler, tout ce que j'avais à lui reprocher c'est ses moustaches.

Hélène Dieudonné dans Un singe en hiver.

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Inscription: 16 Mai 2008, 10:07
Localisation: Cherbourg en Cotentin
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de Clauster : cliquez ici


Re: les classes défavorisées

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 07 Sep 2020, 16:59

pierma a écrit:Ce sujet est consacré à la pauvreté après la Grande Guerre ou après 1929 ?

Perso, je pense que la faim pendant et après la Grande Guerre était oubliée en 1929. (mais pas la défaite et le diktat)

Cette crise de 29 qui a jeté tant d'Allemands à la rue, et appauvri les autres, était un bel atout pour les nazis !


Bonjour Pierre-Emmanuel. c'est une bonne question, seulement et si j'en crois Sandra (qui n'est plus membre de ce forum) il s'agirait de la pauvreté qui à sévit en Allemagne après la Première Guerre mondiale, donc à mon avis sa question porte sur l'après 1918 mais elle ne stipule pas que cela s'arrête à l'année 1929.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80728
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: les classes défavorisées

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 07 Sep 2020, 19:37

Prosper Vandenbroucke a écrit:Bonjour Pierre-Emmanuel. c'est une bonne question, seulement et si j'en crois Sandra (qui n'est plus membre de ce forum) il s'agirait de la pauvreté qui à sévit en Allemagne après la Première Guerre mondiale, donc à mon avis sa question porte sur l'après 1918 mais elle ne stipule pas que cela s'arrête à l'année 1929.


Entre le sentiment du "coup de couteau dans le dos" assené par les partis spartakistes ( Rosa Luxembourg et autres), en 1918, entièrement piloté par les Rouges du "Kremlin", l'allemand avait, aussi, la très nette impression de s'être fait royalement, "niquer" en laissant passer, sur son territoire, depuis la Suisse, vers Moscou, en wagon "plombé", les futurs premiers dirigeants communistes!... J'ai du me planter kêke part! ::mal-a-la-tete::

... Les allemands n'avaient pas digéré l'éviction "contrainte" de leur Kaiser, qui, contrairement à certains racontars, gérait une confédération d'états, parfaitement, démocratiques, très comparable à ce qui existe aux States, sauf que les "gouverneurs", d'essence noble, s'y succédaient, par ordre de naissance!
... l'acceptation, plus forcée qu'autre chose, du gouvernement de Weimar, qui baissera, totalement, culotte devant les diktats léonins du Traité de Versailles.
... la monumentale m... économique qui s'en était suivie, entre les légions de chômeurs et les boites qui avaient mis la clé sous la porte, dans un pays où, traditionnellement, l'activité industrielle était majoritaire, contrairement, par exemple, à une France, essentiellement, rurale!

Contrairement au plan "Marshall", convenu durant le conflit suivant, à l'expérience des conséquences de la situation allemande post-1918, à la fin du Premier conflit Mondial, personne - notamment les nations comme la France, animée par une vieille vengeance de plus de 40 ans -, ne s'était posé de question sur le devenir d'une puissance continentale, réduite à celui d'état-croupion!

L'élection d'Hindenburg, ancien Feldmarschall - même si son attitude, en 1918, aurait, éventuellement, pu poser problème -, entre 1925 et 1934, avait, provisoirement, sauver les fesses de la République de Weimar, y compris pendant la "cata" financière - un enquiquinement sérieux de plus! - tandis que la remise sur pied de l'industrie lourde allemande, même en étant contrainte à produire des casseroles et des socs de charrue (!), avait fait le reste!

Certains continuent à nous "expliquer" que la "mortelle" dérive nationale-socialiste était, entièrement, l'expression d'un volonté belliqueuse allemande. Mon genou! Dodolf et ses copains leur avaient fait comprendre - on peut discuter sur les moyens! - qu'ils n'avaient qu'un seul choix, vu la grosse m... économique dans laquelle ils pataugeaient, aussi bien en bas qu'en haut de l'échelle sociale!

Résultat, en 1933, des élections "assez merdiques" qui propulsent le NSDAP, comme une majorité minoritaire mais favorable... et on connait la suite! En attendant, entre 1934 et 1938, les allemands avaient découvert plus que l'ébauche d'un avenir radieux! On aura beau hurler que les grandes concentrations, comme à Nuremberg, auraient été des opérations monumentales de propagande - ce qui est, aussi, vrai! -, le fait est que le peuple allemand, satisfait du résultat des premières mesures, s'y précipitait "les deux fesses en avant"! ... on ne pouvait pas, même, à l'époque, rassembler plus de 300 000 pinpins, uniquement en lui bottant les fesses! La satisfaction était, alors, générale et le chomedu avait fondu comme neige au soleil!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4677
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: les classes défavorisées

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de pierma  Nouveau message 07 Sep 2020, 19:51

Loïc Charpentier a écrit:
Entre le sentiment du "coup de couteau dans le dos" assené par les partis spartakistes ( Rosa Luxembourg et autres), en 1918, entièrement piloté par les Rouges du "Kremlin", l'allemand avait, aussi, la très nette impression de s'être fait royalement, "niquer" en laissant passer, sur son territoire, depuis la Suisse, vers Moscou, en wagon "plombé", les futurs premiers dirigeants communistes!... J'ai du me planter kêke part! ::mal-a-la-tete::

... Les allemands n'avaient pas digéré l'éviction "contrainte" de leur Kaiser, qui, contrairement à certains racontars, gérait une confédération d'états, parfaitement, démocratiques, très comparable à ce qui existe aux States, sauf que les "gouverneurs", d'essence noble, s'y succédaient, par ordre de naissance!
... l'acceptation, plus forcée qu'autre chose, du gouvernement de Weimar, qui baissera, totalement, culotte devant les diktats léonins du Traité de Versailles.
... la monumentale m... économique qui s'en était suivie, entre les légions de chômeurs et les boites qui avaient mis la clé sous la porte, dans un pays où, traditionnellement, l'activité industrielle était majoritaire, contrairement, par exemple, à une France, essentiellement, rurale!

Contrairement au plan "Marshall", convenu durant le conflit suivant, à l'expérience des conséquences de la situation allemande post-1918, à la fin du Premier conflit Mondial, personne - notamment les nations comme la France, animée par une vieille vengeance de plus de 40 ans -, ne s'était posé de question sur le devenir d'une puissance continentale, réduite à celui d'état-croupion!

L'élection d'Hindenburg, ancien Feldmarschall - même si son attitude, en 1918, aurait, éventuellement, pu poser problème -, entre 1925 et 1934, avait, provisoirement, sauver les fesses de la République de Weimar, y compris pendant la "cata" financière - un enquiquinement sérieux de plus! - tandis que la remise sur pied de l'industrie lourde allemande, même en étant contrainte à produire des casseroles et des socs de charrue (!), avait fait le reste!

Je trouve très intéressante, et même excellente, cette analyse de l'après-Grande Guerre en Allemagne.

En particulier la façon dont tu parles du ressenti des Allemands eux-mêmes. Merci pour ce post. ::Merci::

vétéran
vétéran

 
Messages: 1563
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: les classes défavorisées

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 07 Sep 2020, 21:40

pierma a écrit:Je trouve très intéressante, et même excellente, cette analyse de l'après-Grande Guerre en Allemagne.
En particulier la façon dont tu parles du ressenti des Allemands eux-mêmes. Merci pour ce post. ::Merci::


D'une part, les conséquences de la période novembre 1918 - applications du Traité de Versailles, imposées à l'été 1919, acceptées "à reculons" en 1920 et appliquées en 1921.
Il convient d'être honnête, le peuple français n'avait, alors, strictement, rien à secouer du devenir de son homologue allemand - je ne parle, même, pas de "l'Autruchon Gris"! - .

Depuis 1871, nos instituteurs avaient le devoir d'inculquer à leurs élèves l'esprit de vengeance envers le Prussien! Sauf que c'était la France qui lui avait déclaré la guerre, en juillet 1870... oui, je sais, le sujet, lui-même, où l'importance de la "Dépêche d'Ems" et le poids de la députation française d'opposition, qui rêvait, pour avoir sa peau, d'embarquer l'Empereur dans un conflit merdique, sont très compliqués à analyser! :D

Ce "bourrage de cerveau", largement entretenu, avant et durant le Premier Conflit, par le biais, par exemple, de l'emploi des gaz de combat ou des campagnes de sous-marins, avait fait des Allemands, le peuple "maudit" ; on se demande bien pourquoi, sachant que, à un quart d'heure près, par le biais des alliances militaires, qui embarqueront toute l'Europe dans ce conflit meurtrier, l'Allemagne avait devancé la France, dans l'officialisation de sa déclaration de guerre, en août 1914 ! :D

Les Américains, en 1918, ne voulaient, surtout, pas s'enquiquiner avec le "problème" allemand - d'ailleurs, ils ne ratifieront pas le Traité de Versailles! -, les Brits ne s'intéressaient qu'à une seule chose, l'élimination de la flotte allemande... dès lors, les Français avaient les mains libres pour "assouvir", tranquillement, leur vengeance! Le contenu du Traité de Versailles est, indubitablement, d'essence française, à quelques corrections mineures près!

Il convient, juste, de rappeler qu'aucune nation défaite militairement - ce qui n'était pas le cas de l'armée en allemande, en novembre 1918, même sur le recul mais avec une ligne de front largement "installée", depuis 1914, en territoire français! - n'avait eu droit au traitement infligé par le Traité de Versailles§ Je peux me tromper, mais à de très-très rares exceptions près, aucun historien français - sans parler des politiciens! - n'a sérieusement souligné le danger "mortel" qu'impliquait ledit traité de Versailles. Cà explique, aussi, pourquoi Dodolf, un ancien de 14-18, s'était fait plaisir, à l'été 1940, en arpentant les places les plus célèbres de Paris, que la Kaiserliche Armee n'avait plus foulée depuis 1871!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4677
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: les classes défavorisées

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 07 Sep 2020, 21:48

Merci pour cette analyse très "Loïc-ienne"!!!
La plus grosse erreur des Français fut de traiter durement e d'humilier l'Allemagne, en plus de la déclarer responsable de la guerre. C'était l'Autriche-Hongrie, qui voulant en finir avec la Serbie lui avait déclaré la guerre puis le jeu des alliances a fait le reste. En Histoire il faut TOUJOURS retenir une chose: ne JAMAIS humilier un adversaire, au risque de le voir se relever vingt ou trente ans après afin de se venger. C'est ce que les Américains ont eu l'intelligence de faire après 1945. Et ce que nous avons oublié dans les années 90 vis à vis de la Russie.
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3684
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: les classes défavorisées

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 07 Sep 2020, 22:01

Et au départ... la Prusse n'humilie-t'elle pas la France en 1871, déclenchant là le mécanisme infernal ?
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12658
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Photos étonnantes (39-45 uniquement !) 
il y a 9 minutes
par: Margont 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
il y a 32 minutes
par: iffig 
    dans:  Modelisme artisanal de très haut qualité 
il y a 58 minutes
par: pascal GUERIN 
    dans:  L'acteur Michael Lonsdale est décédé 
Hier, 21:11
par: betacam 
    dans:  Inauguration du Mémorial manchois de la Shoah 
Hier, 21:03
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Hier, 20:46
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Hier, 20:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Recherche 27° R.I. 
Hier, 20:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  recherche sur un colonel autrichien 
Hier, 20:07
par: Dog Red 
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - L'expédition de Dakar 
Hier, 19:58
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités


Scroll