Connexion  •  M’enregistrer

Réactions à la montée du nazisme.

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: Réactions à la montée du nazisme.

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 10 Juil 2019, 15:01

Un argument ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 6251
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Réactions à la montée du nazisme.

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 10 Juil 2019, 15:25

oui.
vous vous êtes victimisé par rapport à des messages d'autres membres qui ne vont pas dans votre sens.
Les écrits d'historiens ne sont pas les Saintes Évangiles, il n'est pas nécessaire de faire son autopromotion.
Il n'y a pas lieu de hiérarchiser les contributions des membres.

je rappelle la question initiale posée :

"Dans les années 1930, il n’y a pas, ou presque pas, eu de réactions à la montée du nazisme
Les réactions internationales sont quasi inexistantes. Pourquoi ??
Vous avez une ou des idées ????"

Nous sommes plusieurs membres à avoir exprimé leurs idées sur ce thème intéressant.
Qu'elles se rejoignent, qu'elles se complètent ou qu'elles s'opposent, toutes ces contributions nourrissent le débat. C'est le but.

Au final c'est le lecteur qui se fait une opinion.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 878
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Réactions à la montée du nazisme.

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 10 Juil 2019, 17:38

Pourquoi tant de fiel ?

J'apporte beaucoup d'exemples de réactions habilement évitées par Hitler. Essayez d'en contester au moins un et cela commencera à ressembler à un débat.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6251
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Réactions à la montée du nazisme.

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 10 Juil 2019, 18:29

Bonsoir !

Je me contenterai de donner le témoignage familial, recueilli auprès de mon grand-père. Donc opinion public très partiel, mais intéressante. 8)
Il me disait qu'Hitler donnait l'impression de restaurer la grandeur d'une Allemagne déchue; ce qui paraissaient légitime même venant d'un ancien ennemi. Les voix s’élevant contre cela et dénonçant les dérives du régime était perçu comme des va t'en guerre, pris avec beaucoup de circonspection. Hors après la der des der; la France était profondément pacifique; pas question de 'remettre cela'. Hitler était perçu d'ailleurs, comme un brave homme, du peuple (et non un 'de la haute'), voir un socialiste modéré agissant pour le peuple, redressant économiquement son pays, pacifiste... enfin cela jusqu'à l'Anschluss.
Donc grosso modo, Hitler a parfaitement bien maitrisé son image, celle d'un bon père de famille, compétent, se sacrifiant pour son peuple prospérité, a endormi tout le monde. Le pacifisme ambiant suite à la grande boucherie a provoqué un rejet massif des analystes alarmistes un poil sérieux.


C'est basique, mais cela se tient, je crois. ;)

Sans prétention hein, je n'ai pas d'études sérieuses sous la main pour étayer les dires de mon papy. ;)

Voila ! :cheers:
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13350
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Réactions à la montée du nazisme.

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 10 Juil 2019, 20:41

orpo57 a écrit:De 1930 à 1935, l'effort militaire a porté sur la fortification au détriment de l'armement classique notamment de l'arme blindée (quelques dizaines d'auto mitrailleurses de transition, 160 chars renault D1, 120 automitrailleuses AMR 33 Renault et quelques chars B et le fusil mitrailleur modèle 24/29.l'essentiel de l'équipement est celui de 14/18.


Bonsoir Orpo,
A souligner que les programmes de modernisation de l'arme blindée française n'arrivent a être finalisés qu'aux alentour de 1934/1935 , il était donc évident que les productions furent limitées dans les années 1930-1935, au profit d'installations retranchées pendant que les études s'effectuaient sur la conception de matériels modernes( y compris d'artillerie).
Le char D1 sera assez vite envoyée en AFN car ne correspondant plus aux besoins , l'AMR33 aura besoin d'une remplaçante( AMR35) et le B1 se verra remplacé par le B1bis après une courte série de la taille d'un bataillon. Naîtrons a ce moment là les R35 , H35 , FCM36, Somua S35, D2, B1bis.

Mais demandez vous ce que produisait l'Allemagne comme chars en 1930-1935 ...
Sauf erreur, il me semble que la production du Pz I, cette fabuleuse automitrailleuse a chenilles avec un blindage ridicule, commence en 1934... et que le modèle suivant, le panzer II, ne commencera a être fabriqué qu'en 36 ou 37. Du coup, c'est a se demander qui avait un réel retard sur la fabrication de blindés...

Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2675
Inscription: 05 Aoû 2013, 23:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Réactions à la montée du nazisme.

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 10 Juil 2019, 21:08

Merci Alain,
Cela precise la situation en matière d'armement et corrige utilement les données de l'article du CAIRN utilisées.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 878
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Réactions à la montée du nazisme.

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de jmh  Nouveau message 10 Juil 2019, 22:13

Un autre élément pourrait également être pris en compte., outre la crainte du communisme.

Il s’agit de la haine raciale. Des les années 30, de nombreux partis extrémistes voient le jour, aux États Unis, en Angleterre, en France et sûrement ailleurs.

Le nazisme et son représentant qui fera la une du Times en 1938, répond à cette haine, la justifie et la revendique.

Il y avait, sûrement, des hommes politiques, en France et ailleurs, pas loin de partager ces idées, pas vraiment exprimées ouvertement, mais qui pouvaient voir d’un très bon œil la montée au pouvoir d’un homme fort, voulant, officiellement, redonner la grandeur à son pays, le retirer des mains des étrangers et des juifs.

Marcel Déat, pour n’en citer qu’un, est d’abord socialiste, pour finir en 1941, avec un parti proche du nazisme.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1129
Inscription: 28 Déc 2012, 08:55
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de jmh : cliquez ici


Re: Réactions à la montée du nazisme.

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 10 Juil 2019, 22:18

orpo57 a écrit:Merci Alain,
Cela precise la situation en matière d'armement et corrige utilement les données de l'article du CAIRN utilisées.


Ce ne sont pas tant les armes qu'il faut comparer mais les concepts qui les régissent.

Les Allemands réfléchissent à l'emploi des chars et des avions dès le milieu des années '20.
Pour les essais, des voitures sont utilisées comme "chars" et des échelles-doubles comme "avions" !
Les Gross et Leichttraktor sont évalués dès 1928/30 avec la complicité des Russes.

Le prototype du Pz.I date de fin 1932 et la production démarre en 34.
Le prototype du Pz.II dans la foulée en 1934 et la production en 36.

La démonstration d'une compagnie de Pz.I montée par GUDERIAN lors d'une visite de HITLER (en 1934 si j'ai bon souvenir) lance une dynamique qui ne demande qu'à s'exprimer.

Plus que des chars, au milieu des années '30, les Allemands développent un concept novateur : chars + avions coordonnés par la radio ; les chars prenant leur autonomie à un moment où chez les Français, les Anglais et les Américains, cavaliers et fantassins se disputent la prérogative sur les blindés.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10395
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Réactions à la montée du nazisme.

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 10 Juil 2019, 23:44

Ce n'est pas un concept Allemand l'idée de coordonnées les chars et les avions. C'est un principe défendu par Pétain dès 1917 !

Lors de son arrivée à la tête des armées en 1917, le général Pétain donne sa conception de l’action aérienne : l’aéronautique doit rechercher la supériorité aérienne sur le champ de bataille (rôle de la chasse), assurer l’exploration stratégique et attaquer les points sensibles du dispositif adverse (rôle du bombardement). Contrairement à la période précédente, elle doit agir en masse et en coopération étroite avec les autres armes, dont les chars.

Deux brigades aériennes bientôt réunies en une division de 600 chasseurs et bombardiers à disposition du GQG, qu'elle déplace rapidement le long de la ligne de front; avec la Réserve générale d’artillerie (RGA), qui regroupe 40 % de toute l’artillerie française et notamment toutes les batteries lourdes. Cette RGA dispose de l’artillerie lourde tractée (260 batteries et 14 000 véhicules) et de l’artillerie de campagne motorisée (au total 37 régiments de 75 millimètres tirés par camion).

Il y a deux corps de cavalerie modernisés. Ces formations comportent chacune trois divisions de cavalerie renforcées par des moyens modernes (escadrilles d’observation, génie, etc.). Ces corps se déplacent le long du front deux fois plus vite que les autres corps d’armée, ce qui va s’avérer très précieux pour colmater les brèches réalisées par les attaques allemandes. Surtout, ils disposent chacun d’une centaine d’automitrailleuses-autocanons équipées d’un canon de 37 millimètres et d’une mitrailleuse. Qui seront renforcé à partir de 1918 par les célèbres et dangereux FT17 - dont chaque escadron possède au moins un char radio, dont le secret est leur transport rapide latéral en masse par camion.

En 1918, la France possède la première armée motorisé au monde, parfaitement coordonnée avec l'aviation !

Les alliées lancerons 18 assauts en 1918, de faible ampleurs mais de manière continue, sur tout le front; sans plus chercher à percer. Elle bouscule, telle un boxeur qui ne cherche plus à donner un crochet mais une succession de rapide coups tout aussi mortel que le puissant direct. Elle est capable d'endiguer les percées Allemandes rapidement et mortellement; grâce à cette mobilité que n'a pas l'Allemagne.

Pour autant, l’immédiat après-guerre fait apparaitre un grand nombre de rigidités qui augurent mal de la poursuite de cette maîtrise de ce changement. Le paradigme du « champ de bataille interarmes », qui combine une grande mobilité stratégique avec des actions tactiques limitées associant très étroitement artillerie-char-aviation, demande d’importants moyens matériels et un entraînement poussé. Or, dès les années 1920, par manque de financement, on retombe progressivement dans les errements d’avant-guerre .... laissant la porte ouverte aux Allemands pour reprendre à leur compte le concept qui les a vaincu en 1918 !

En 1925, nous disposions encore de cet outil motorisé, et des chefs pour le faire manœuvrer. En 1930-1933, cela se discute. Mais plus en 1935... tout l'effort a été reporté sur une défense statique; en oubliant la manœuvre combinée et ses bienfaits !
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13350
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Réactions à la montée du nazisme.

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 11 Juil 2019, 05:30

kfranc01 a écrit:Ce n'est pas un concept Allemand l'idée de coordonnées les chars et les avions. C'est un principe défendu par Pétain dès 1917 !


Bonjour Bernard.

Je n'ai pas écrit que le concept était allemand, j'ai écrit qu'ils réfléchissaient au concept chars+avions (ils ont compris la raison de leur défaite) auquel ils vont ajouter la radio (leur petite touche quand même !).

La conceptualisation de la guerre mécanisée va bon train dans tous les pays industriels (France, Royaume-Uni, Allemagne, URSS, Etats-Unis, dans cet ordre). Etonemment, les Allemands et les Russes qui prennent le train en retard vont faire les bons choix (en collaborant d'ailleurs) et ratrapper puis dépasser leurs rivaux (l'éternel syndrôme du vaincu motivé contre le vainqueur un peu fainéant). Des Allemands qui, sous le régime nazi, vont progresser à pas de géants grâce aux labos à ciel ouvert que sont les cmapagnes d'Espagne, de Pologne, de France, des Balkans et Barbarossa (sans oublier les annexions des Autriche, Sudètes et Tchécoslovaquie qui sont autant d'exercices en vraie grandeur).

Cette dynamique est purement allemande (dès 1919, ou au plus tard dès la conclusion du Traité de Versailles) et ne doit rien aux Nazis... ils ne feront que l'amplifier, offrant à la Heer la réalisation de ses désires les plus fous.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10395
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
il y a 54 minutes
par: François 
    dans:  Barbarossa : 1941 - La guerre absolue 
il y a 56 minutes
par: fanacyr 
    dans:  L'éternel second le plus Poupulaire 
il y a 59 minutes
par: fanacyr 
    dans:  Allemagne: des insignes nazis vont être mis en vente aux enchères 
Aujourd’hui, 02:05
par: carcajou 
    dans:  Seconde Guerre mondiale: les vétérans métis obtiennent reconnaissance 
Aujourd’hui, 01:57
par: carcajou 
    dans:  La voiture du Feldmaréchal Rommel 
Hier, 23:15
par: alain adam 
    dans:  Fascicule numéro 4 
Hier, 23:09
par: alain adam 
    dans:  l'absence de DCA a t'elle été déterminante ? 
Hier, 22:23
par: alain adam 
    dans:  Demande d'information sur mes petites trouvailles 
Hier, 22:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Hier, 21:53
par: coyote 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing Premium et 16 invités


Scroll