Page 1 sur 6

La propagande transforma le peuple allemand en nazis

Nouveau messagePosté: 02 Mai 2019, 20:41
de Prosper Vandenbroucke
Après la prise de pouvoir, en 1933, les nazis mirent au point un outil de propagande très sophistiqué
Les allemands furent submergés de nouvelles du régime, que se soit en rue, en lisant leurs quotidien habituel ou tout simplement en allant au cinéma.
Lorsque J. Goebbels retourne, un jour de 1925, à son bureau il est encore complètement abasourdi suite à sa première rencontre avec A.Hitler.
‘’Cet homme à tout ce qu’il faut pour être Roi’’, note-t-il dans son ‘’Journal’’
Goebbels, âgé de 28 ans à l’époque n’est membre du NSDAP que depuis peu et il considère Adolf Hitler comme un guide, un führer.
Goebbels est subjugué par Adolf Hitler. Lorsqu’il rencontre Adolf Hitler pour la seconde fois le 23 novembre de la même année, il est toujours aussi enthousiasmé.
Goebbels a un doctorat en littérature et est journaliste. Il s’est laissé embobiner par Hitler, et il le cite comme étant un génie et ce à de nombreuses reprises.
Comme Goebbels n’est avare de mots, il est tout heureux de pouvoir aider Hitler à transmettre les idées de celui-ci.
C’est un sérieux défi car de nombreux Allemands n’ont, pour ainsi dire, des atomes crochus avec le ‘’National-socialisme’’
Cependant, Goebbels va considérer cette tache comme une œuvre vitale et va, petit à petit, convaincre le peuple allemand de voir Adolf Hitler comme étant le sauveur.
Avec de la propagande bien ciblée il doit persuader les Allemands à devenir de vrais nazis.
https://historianet.nl/oorlog/tweede-we ... -in-nazi-s
Bien amicalement
Prosper ;) ;)

Re: La propagande transforma le peuple allemand en nazis

Nouveau messagePosté: 02 Mai 2019, 21:28
de Alfred
Oui ,mais j'ai lu il y a peu le dernier écrit politique de Clemenceau sorti en 1930 après la mort de ce dernier,il dresse un tableau assez bien documenté de la situation allemande.j'ai constaté que s'il y parle d'Adenauer,nul mot ni mention d' Adolf Hitler,ni du Nazisme ...alors que le putch manqué a déja eu lieu.....en revanche ,il décrit une situation explosive face à une France atone et,en visionnaire , il prédit ce qui va se produire un peu comme si nazis ou pas,un Destin d'une logique implacable tenait la direction de l'Europe et du Monde...........Ceci laisse le sentiment que déjà ,les jeux sont faits et qu'il y a très peu de chances pour que l'avenir se déroule autrement (le triomphe des vues de gens type Adenauer).......

Re: La propagande transforma le peuple allemand en nazis

Nouveau messagePosté: 03 Mai 2019, 08:32
de Alcide NITRYK
Pour ce qui concerne Adenauer, il fut choisi par défaut, car alors incarcéré, il ne fut pas impliqué dans la tentative échouée du 20 juillet 1944.
L'homme qui aurait dû prendre les rênes de l'Allemagne, Gördeler, bourgmestre de Leipzig, fit partie des victimes de la répression impitoyable qui suivit l'échec de "Walkyrie". Exécuté en février 1945.
https://www.ostpreussen.net/ostpreussen ... ericht=865

Re: La propagande transforma le peuple allemand en nazis

Nouveau messagePosté: 03 Mai 2019, 09:20
de Dog Red
Pour ce qui concerne la propagande, explique-t-elle absolument tout ?

Le terreau me semble fertile aux graines de la propagande nazie à bien des égards :
1. un nationalisme prussien exacerbé depuis le milieu du XIXe siècle (et avant) étendu à l'ensemble de l'Allemagne par les guerres de 1870 et de 14-18 ;
2. une soif de revanche dès le lendemain du 11/11/1918 pour des millions d'anciens combattants frustrés d'avoir accomplis tant de sacrifices pour finalement être vaincus puis humiliés par le traité de Versailles et ses conséquences à laquelle s'ajoute la volonté farouche de retrouver la grandeur passée ;
3. la peur du communisme et le besoin de "stabilité et d'ordre" après des années '20 insurrectionnelles ;
4. la crise de 1929 et ses suites ;
5. un fort antisémitisme, voire un racisme "banal" dans les sphères dirigeantes et une bonne part de la population.

Les thèses nazies ne sont-elles pas de base le reflet d'une bonne part de la société allemande et autrichienne ?

Après la propagande joue un rôle important pour obtenir l'unanimité, façonner le peuple et étouffer toute forme d'opposition. Mais je ne parlerais pas de "transformation" de la population allemande. Elle se reconnait déjà sans doute pour une bonne part dans les thèses nazies.

Re: La propagande transforma le peuple allemand en nazis

Nouveau messagePosté: 03 Mai 2019, 11:15
de Alcide NITRYK
Ce n'est pas pour faire de la "réclame", mais il y eut bien une action de transformation de la société, déjà fortement déstabilisée après le premier conflit mondial. Création d'un terrain favorable et enchaînement des événements.
Il y a une éternité, j'ai lu cet ouvrage décortiquant le processus.

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLI ... tion-brune

Re: La propagande transforma le peuple allemand en nazis

Nouveau messagePosté: 03 Mai 2019, 11:18
de Dog Red
Belle référence !
J'essaie de me le procurer !

Re: La propagande transforma le peuple allemand en nazis

Nouveau messagePosté: 03 Mai 2019, 12:02
de Prosper Vandenbroucke
Vos réflexions sont pertinentes, pour ma part je n'ai fait que traduire un texte (tronqué) du néerlandais vers le français.

Re: La propagande transforma le peuple allemand en nazis

Nouveau messagePosté: 03 Mai 2019, 12:15
de Dog Red
Alcide NITRYK a écrit:..., mais il y eut bien une action de transformation de la société, déjà fortement déstabilisée après le premier conflit mondial. Création d'un terrain favorable et enchaînement des événements.


Pour revenir sur l'aspect "transformation", on trouve dès la Première Guerre mondiale des comportements de la Seconde que l'on qualifie de "nazis" :
. liquidations de civiles qualifiés de "francs-tireurs" au fur et à mesure de la progression des armées (je reviens sur les exemples de Visé ou Dianant bien connus en Belgique) ;
. recours aux "otages" sous l'occupation ;
. mise en coupe réglée des territoires occupés pour alimenter l'effort de guerre allemand ;
. déportation d'hommes en age de travailler des pays occupés (Belgique en tous les cas) vers les usines allemandes pour remplacer la main d'oeuvre allemande occupée au front (cette main d'oeuvre subit brimades et mauvais traitements dans les camps de travail où elle est parquée).

Comment étaient traités les prisonniers coloniaux capturés par les Allemands en 14-18 ?

Re: La propagande transforma le peuple allemand en nazis

Nouveau messagePosté: 03 Mai 2019, 13:13
de Margont
Dog Red a écrit:Pour revenir sur l'aspect "transformation", on trouve dès la Première Guerre mondiale des comportements de la Seconde que l'on qualifie de "nazis" :
. liquidations de civiles qualifiés de "francs-tireurs" au fur et à mesure de la progression des armées (je reviens sur les exemples de Visé ou Dianant bien connus en Belgique) ;

C'est la répercussion du "traumatisme" de 1870, où des troupes allemandes avaient été prises à partie par des francs-tireurs, créant une véritable psychose dans leurs rangs, de manière complètement irrationnelle, et dont le bilan de ces actions de guérilla avait été très largement surestimé.
Il me semble bien que ces massacres de civils pris pour des francs-tireurs n'ont eu lieu qu'en tout début de guerre, et pas de façon systématique durant tout le premier conflit mondial.

Dog Red a écrit:. recours aux "otages" sous l'occupation ;

Je crois que les troupes françaises de Napoléon n'ont pas fait dans la dentelle non plus en Espagne...

Dog Red a écrit:. mise en coupe réglée des territoires occupés pour alimenter l'effort de guerre allemand ;

Ça a de tout temps été le cas, quelque que soit l'armée occupante, non ?
La durée d'occupation joue aussi son rôle dans la mise à profit d'un territoire conquis.

Dog Red a écrit:. déportation d'hommes en age de travailler des pays occupés (Belgique en tous les cas) vers les usines allemandes pour remplacer la main d'oeuvre allemande occupée au front (cette main d'oeuvre subit brimades et mauvais traitements dans les camps de travail où elle est parquée).

Je n'ai par contre pas connaissance de telles déportations (que tu m'avais d'ailleurs fait découvrir il y a quelques années ;) ) en France.
Mais c'est juste la version moderne de la mise en esclavage de l'ennemi vaincu, dont l'antiquité nous a fourni de beaux exemples (pour s'en tenir à de fort lointaines périodes ::pipo:: ).

Dog Red a écrit:Comment étaient traités les prisonniers coloniaux capturés par les Allemands en 14-18 ?

Je n'en sais rien, mais les Allemands avaient eux-mêmes des coloniaux africains dans leurs rangs. Je ne pense pas qu'ils se soient montrés plus durs avec les prisonniers qu'avec leurs propres soldats. Même si un "colonial" ne pesait sûrement pas grand chose par rapport à un Germain de souche — et c'était pas mieux côté français, loin de là ! — le racisme exacerbé que l'on retrouvera en 40, avec les exécutions sommaires systématiques des africains capturés n'était à mon sens pas (encore) présent en 14/18.


Tout ça pour dire que ce que tu attribuerais peut-être à un "nazisme latent" dès la première guerre mondiale n'est peut-être que le résultat du long apprentissage de l'humanité dans l'art noble et ô combien difficile de se taper joyeusement dessus, et de réduire à néant son voisin pour s'approprier ses femmes, ses terres, son bétail et ses richesses... ;)

Re: La propagande transforma le peuple allemand en nazis

Nouveau messagePosté: 03 Mai 2019, 14:21
de Dog Red
Margont a écrit:Tout ça pour dire que ce que tu attribuerais peut-être à un "nazisme latent" dès la première guerre mondiale n'est peut-être que le résultat du long apprentissage de l'humanité dans l'art noble et ô combien difficile de se taper joyeusement dessus, et de réduire à néant son voisin pour s'approprier ses femmes, ses terres, son bétail et ses richesses... ;)


Alors tout va bien :D
Le nazisme n'est que l'évolution des "bonnes pratiques ancestrales" de la guerreplus

Mais tu ne fais que confirmer mon idée que le terreau était de bonne qualité pour faire germer les graines du nazisme.
Pas qu'en Allemagne selon toi ?

Une parenthèse sur les coloniaux.
Je ne suis pas un spécialiste de la Première Guerre mondiale mais si j'ai bon souvenir (KEEGAN peut être ???), le haut-commandement allemand avait été proprement scandalisé que les Français "Osâssent importer des troupes de couleur dans le conflit européen". Sorte de félonie aux lois de la guerre que d'enrégimenter ces.... comment dire.... "sous-hommes" ?
N'y a-t-il pas là une vision raciale de la guerre ?