Page 1 sur 1

PASEWALK, LE MYTHE DU TRAITEMENT PSYCHIATRIQUE D'HITLER

Nouveau messagePosté: 11 Jan 2018, 19:12
de hen
Bonsoir,

Pour compléter un ancien fil de discussion évoquant la folie d'Hitler, ci-joint le lien d'un article
publié en 2016 par deux psychiatres allemands qui démontent de façon argumentée la thèse
de la transformation radicale de la personnalité d'Hitler à la suite du traitement qu'il aurait reçu
à l'hôpital de Pasewalk entre le 21.10.18 et le 19.11.18.
le lien (anglais)
traduction google
L'un des auteurs avait déjà publié un article sur le sujet en 2009 mais cette version actualisée reprend des éléments
révélés par Henrik Eberle dans son ouvrage publié en 2014 et plus particulièrement le registre des entrées/sorties
concernant Hitler dont l'admission mentionne "empoisonnement au gaz".
L'auteur souligne que Pasewalk n'a jamais été un établissement spécialisé pour les soldats souffrant de troubles mentaux
et que de nombreux soldats gazés ont été admis pour y être soignés.

Bonne lecture

Re: PASEWALK, LE MYTHE DU TRAITEMENT PSYCHIATRIQUE D'HITLER

Nouveau messagePosté: 12 Jan 2018, 18:03
de François Delpla
Cette version marque un gros progrès par rapport au précédent article des mêmes, qui traitait le courant d'interprétation initié par Binion avec une légèreté méprisante. Ici les auteurs ont soin de répondre précisément à un certain nombre d'assertions. Vertu du débat ! Pourvu que cela dure !

Mais ils conservent la même démarche hypercritique et anti-historique. Ils révoquent en doute les éléments apportés sur la cure psychiatrique de Pasewalk en les estimant insuffisamment solides mais ne produisent pas, eux, la moindre thèse, ce qui a l'avantage de les dispenser de prouver. Comble de toupet, ils prétendent que la thèse qu'ils combattent revient à faire crédit au récit de Mein Kampf alors précisément qu'elle s'efforce, ce que nul n'avait fait avant, de la confronter à des documents et à des témoignages.