Connexion  •  M’enregistrer

L'attitude de la Pologne entre 1933 et 1939

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: L'attitude de la Pologne entre 1933 et 1939

Nouveau message Post Numéro: 61  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 05 Mar 2016, 11:46

Le 2 mai 1933, l’Ambassadeur de Pologne à Berlin, Alfred Wysocki, a rencontré Hitler pour lui remettre un ultimatum. L’émissaire du Maréchal demanda au dictateur allemand de renoncer publiquement à la révision de la frontière polonaise.
Il semble certain que la conséquence du rejet de la proposition polonaise déboucherait sur un conflit. Ceci est démontré par le fait que, dans la période antérieure à la rencontre de Berlin, Pilsudski publia un décret intitulé «En cas de guerre avec l'Allemagne" . De plus, des exercices militaires en Pologne eurent pour thème une attaque simulée sur la Prusse orientale. Dans ces circonstances, Hitler n'ayant pas encore les forces suffisantes accepte les conditions polonaises et se dit prêt à entretenir des relations avec les Polonais "strictement dans le cadre des traités existants ''.
Un pacte de non-agression découlant de divers pourparlers fut signé le 26 janvier 1934.

Nous sommes loin de la théorie en vogue, à savoir une quelconque complaisance envers le "Monsieur le Chancelier" cher aux Français.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1066
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: L'attitude de la Pologne entre 1933 et 1939

Nouveau message Post Numéro: 62  Nouveau message de PZI  Nouveau message 07 Mar 2016, 23:24

Borovic a écrit:La menace allemande était donc clairement l'ennemi prioritaire


Mais cette enquête ne change rien dans notre politique. Jusqu'en Mars 1939 nos forces militaires et politiques ont été axées sur le danger de l'URSS. Dans ce sens, ils ses etaient préparer une action militaire et politique pour defendre.
Borovic a écrit:Une chose est certaine, Pilsudski était un visionnaire, la Pologne affaiblie (comme la Grèce aujourd'hui) savait qu'elle allait devoir combattre sur deux fronts, mais, isolée, abandonnée de ses soit-disant alliées, que pouvait-elle faire ? ....sinon mourir pendant 60 ans.



Piłsudski était un visionnaire? Laquelle de sa vision devient réalité? Même son élève Rydz-Śmigły a écrit que, après Piłsudski, il a hérité d'une armée en l'etat de catastrophique. Beck comme le ministre des Affaires étrangères, il était evidemment tres faible. Il n'a pas guidé par l'objectivité dans ses activités politiques, seulement par ses opinions personnelles ou directives de Piłsudski. La politique économique en face à la crise a été la pire possible.
Alcide NITRYK a écrit:Le 2 mai 1933, l’Ambassadeur de Pologne à Berlin, Alfred Wysocki, a rencontré Hitler pour lui remettre un ultimatum.


Ultimatum est un mot inappropriée. Il est juste un sondage. Hitler a répondu de manière ambiguë. Il a dit que la frontière est pas acceptable, mais la Pologne pourrait obtenir un accès à la mer de l'autre côté de la Prusse orientale (du côté de la Lituanie). Le 5 mai il a reçu un poli "merci" du côté polonais, et Hitler a compris cette "merci" comme l'acceptation de son point de vue. Il évidemment mal compris les intentions polonaises.

Private First Class
Private First Class

 
Messages: 26
Inscription: 15 Déc 2015, 22:48
Région: Mazowsze
Pays: Pologne

Voir le Blog de PZI : cliquez ici


Re: L'attitude de la Pologne entre 1933 et 1939

Nouveau message Post Numéro: 63  Nouveau message de GI-Joe  Nouveau message 16 Mai 2016, 23:45

Était-il possible, en 1918, de faire renaître la Pologne sans provoquer de guerre avec l'Allemagne ou la Russie ?
Si oui, avec quelles frontières ?


 

Voir le Blog de GI-Joe : cliquez ici


Re: L'attitude de la Pologne entre 1933 et 1939

Nouveau message Post Numéro: 64  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 17 Mai 2016, 00:08

La Russie et l'Allemagne ont réglé le problème en septembre 1939.
Roosevelt entérina les conquêtes russes et ferma les yeux sur le sort de cette nation, guère mieux traitée que l'Allemagne vaincue.
En 1918, ce fut possible en profitant des troubles consécutifs à la guerre. La Russie a toujours eu du mal à accepter l'existence de la Pologne, son ennemi héréditaire.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1066
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: L'attitude de la Pologne entre 1933 et 1939

Nouveau message Post Numéro: 65  Nouveau message de pierma  Nouveau message 17 Mai 2016, 20:10

La haine que la Pologne suscitait chez les Russes et plus encore chez les nazis est ahurissante. ça a été la nation la plus maltraitée de la guerre.

Il ne supportaient pas que ce pays disparu, qu'ils s'étaient partagé au fil du temps, ait profité de la victoire alliée de 1918 pour revivre, tout comme la Bohème. (Tchécoslovaquie)

Les instructions données par Hitler pour les assassinats en Pologne ne concernent pas que les Juifs, mais également toutes les élites polonaises.

vétéran
vétéran

 
Messages: 895
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: L'attitude de la Pologne entre 1933 et 1939

Nouveau message Post Numéro: 66  Nouveau message de GI-Joe  Nouveau message 17 Mai 2016, 20:14

Donc, vous ne pensez pas qu'une Pologne, même réduite à ses seules territoires polonais, ait pu éviter une Deuxième guerre mondiale ?

Je ne suis pas très fort en géographie de l'entre-deux-guerres, mais qu'aurait donné une Pologne sans les territoires allemands et ukrainien-russes ?

La Pologne de l'entre-deux-guerres était peuplée de 40% de non-polonais ; cet Etat était-il viable ?


 

Voir le Blog de GI-Joe : cliquez ici


Re: L'attitude de la Pologne entre 1933 et 1939

Nouveau message Post Numéro: 67  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 17 Mai 2016, 20:45

Sachez que ce qui fut annexé était partie intégrante de la Pologne telle que reconnue par le Traité de Riga de 1923. Je rappelle que la ligne Curzon n'était qu'une démarcation de cessez-le-feu, pas une séparation entre populations.
L'URSS était-elle viable, alors qu'elle était peuplée de non-Russes ?
Si je suis votre raisonnement il va falloir qu'Israël expulse tous les Juifs de l'Etat hébreu.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1066
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: L'attitude de la Pologne entre 1933 et 1939

Nouveau message Post Numéro: 68  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 17 Mai 2016, 20:47

pierma a écrit:La haine que la Pologne suscitait chez les Russes et plus encore chez les nazis est ahurissante. ça a été la nation la plus maltraitée de la guerre.

Il ne supportaient pas que ce pays disparu, qu'ils s'étaient partagé au fil du temps, ait profité de la victoire alliée de 1918 pour revivre, tout comme la Bohème. (Tchécoslovaquie)

Les instructions données par Hitler pour les assassinats en Pologne ne concernent pas que les Juifs, mais également toutes les élites polonaises.

Merci de ce rappel.
Par dessus le marché, aider des Juifs était puni de mort immédiate.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1066
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: L'attitude de la Pologne entre 1933 et 1939

Nouveau message Post Numéro: 69  Nouveau message de GI-Joe  Nouveau message 19 Mai 2016, 00:40

Alcide NITRYK a écrit:Sachez que ce qui fut annexé était partie intégrante de la Pologne telle que reconnue par le Traité de Riga de 1923.
Je rappelle que la ligne Curzon n'était qu'une démarcation de cessez-le-feu, pas une séparation entre populations.
L'URSS était-elle viable, alors qu'elle était peuplée de non-Russes ?
Si je suis votre raisonnement il va falloir qu'Israël expulse tous les Juifs de l'Etat hébreu.

L'URSS n'était pas la Russie... Staline n'était pas russe, par exemple...
Et je ne vois pas pourquoi Israël devrait expulser tous ses Juifs...
Encore une fois vous êtes dans l'excès.

Pour revenir à la Pologne, j'ai trouvé une carte qui montre les annexions immenses des Polonais entre 1918 et 1923. http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/bac/1GM/connaissances/pologne.jpg
La Pologne avait "bouffé" sur tous les pays limitrophes sans exception, et pas qu'un peu... vous parlez d'un voisin ! Lituanie, Russie, Ukraine, Tchécoslovaquie, Allemagne etc... la catastrophe était déjà là en fin de compte, et ce sont les Polonais qui les premiers ont fauté.

L'attitude des Polonais pendant l'entre-deux-guerres était quand même étrange : ils interdisaient aux Allemands et aux Russes de pratiquer la même politique qu'eux-mêmes avaient pratiqué sans vergogne de 1918 à 1923, et même en 1938, montrant ainsi qu'Hitler n'était pas seul à pratiquer la politique du fait accompli.

Je pense qu'une Pologne limitée à ses frontières de 1918 aurait pu jouer avec plus de crédibilité le rôle de la "victime innocente" qu'elle s'est donnée en 1939.
Churchill n'a pas manqué d'ailleurs de leur rappeler pendant la guerre...


 

Voir le Blog de GI-Joe : cliquez ici


Re: L'attitude de la Pologne entre 1933 et 1939

Nouveau message Post Numéro: 70  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 19 Mai 2016, 07:44

Sur ce point j'aurais tendance à suivre Gigi : les susceptibles dirigeants de la Pologne se sont comportés de façon très agressive. Mais ils l'ont payé très très cher, toutes confessions confondues et quoi qu'il n'y ait pas de morale à rechercher du côté de l'Histoire. C'est toujours plus facile de figurer dans les rangs des vainqueurs jamais envahis ... ça cache les erreurs.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7642
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:00
par: coyote 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 22:51
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  hommages 
Hier, 22:10
par: dynamo 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 21:29
par: kfranc01 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DÉFAITE, LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Hier, 21:25
par: alain adam 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 21:07
par: alain adam 
    dans:  L’Armée Secrète au refuge "Tarin" de Saint-Marcoult (Silly-Belgique) 
Hier, 20:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  La Norvège s'excuse auprès «des filles de boches». 
Hier, 19:33
par: JARDIN DAVID 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 17:14
par: Signal Corps 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Hier, 14:53
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll