Connexion  •  M’enregistrer

Opposition allemande ou résistance ?

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Opposition allemande ou résistance ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 18 Fév 2015, 22:25

Je reviens sur un sujet relatif à l'arrestation d'opposants allemands en 1939 rapporté par la presse française.

La notion de résistance allemande a été utilisé après 1945 pour essayer de donner aux opposants à un statut qui permettrait de limiter l'opprobre qui avait été jeté sur le peuple allemand coupable d'avoir porté au pouvoir Hitler et son programme national socialiste.
Usuellement La résistance se définit comme un combat contre un envahisseur, un occupant ou un régime indésirable.
D'éminents juristes allemand ont évoqué le droit de résistance pour les actes de résistance du mouvement militaire contre Hitler en 1944. En invoquant le fait que le III Reich violait la légalité.
Le problème c'est que le droit de résistance contre le pouvoir étatique à ses limites puisqu'il trouve ses limites dans la notion de haute trahison (Hochverrat) définit par le code pénal allemand.
La plupart des opposants politiques avaient été dès 1933 mis hors d'état de nuire. La loi sur la détention préventive (Schutzhaft) permettait d'arrêter et d'interner sans jugement dans des camps de concentration toute personne perçue comme un ennemi potentiel du IIIe Reich. Dès lors aucun mouvement structuré n'a pu de mettre en place. Un outil de répression politique (Gestapo), un système d'espionnage systématique de la population (SD) relayé par les membres du NSDAP qui surveillaient la population, les enfants et adolescents embrigadés dans la jeunesse hitlérienne qui surveillaient leurs parents, les jeunes adultes embrigadés dans le Reichsarbeitsdienst à mis en règle la société allemande.
il n'y a eu aucune opposition sérieuse hormis des cercles politique, ou des milieux estudiantins (La Rose Blanche).
En outre, hormis les attentats et tentatives d'attentats, il n'y a jamais eu d'actes de résistance contre les autre dignitaires nazis ni contre les institutions : NSDAP et ses organisations, Police, administration ou gouvernement commis par des citoyens allemands.
La guerre n'a pas arrangé les choses. Car les opposants à Hitler pouvaient se voir accuser de faire le jeu des ennemis de l'Allemagne.
Entre 1933 et 1944 : il y a eu 1 attentat à la bombe et 6 tentatives d'attentat contre Hitler.
Seul l'attentat de juillet 1944 peut être considéré comme un acte de résistance puisqu'outre un attentat à la bombe contre Hitler et ses proches, des actions combinés avaient été décidées : 'arrestation de dirigeant nazis et de chefs de la SS et de la Police.
Dans toute autre pays cela s'appelle un coup d'Etat.
En dehors de l'Allemagne aucun pays au monde n'a jamais utilisé le terme de résistant pour qualifier des citoyens qui se rebellent contre un régime dictatorial.


Le journal allemand "Das Parlement" a publié un recueil intitulé la résistance allemande contre Hitler 20 juillet 1944 destitué à rendre hommage aux civils et militaires qui ont participé au coup d'Etat et souvent l'ont payé de leur vie.
Un livre a été publié, réédité et publié en plusieurs langues dont le français sous le titre "La Résistance allemande contre Hitler".
il était important pour la nation allemande de pouvoir dire au monde que des allemands s'étaient dressés contre le tyran.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 625
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Opposition allemande ou résistance ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 18 Fév 2015, 22:30

correctif :
"En outre, hormis les attentats et tentatives d'attentats" rajouter Hitler

"destitué à rendre hommage aux civils et militaires" lire "destiné".
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 625
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Opposition allemande ou résistance ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Christian27  Nouveau message 19 Fév 2015, 06:17

La résistance allemande ne pouvait en aucun cas s'apparenter avec une résistance d'un pays occupé. Déjà à partir de 1933 l'Allemagne entrait en guerre civile et d'un seul coup toute opposition armée était vouée à l'échec.
Pris dans cette terreur nazie, des officiers comprirent la folie de Hitler, ils décidèrent donc d'abord d'avertir le monde puis au cours de la guerre de transmettre continuellement le maximum d'informations aux Alliés et ce flux continu aboutissait, entre autres, auprès des SR suisses.
Vous imaginez bien la difficulté pour ces officiers de montrer à la fois une sale gueule de nazi et en même temps de lutter contre le nazisme.
Les Américains, bien présents en Suisse, sous Allen Dulles, étaient en contact avec ces opposants allemands et curieusement pas tellement les Britanniques.

Je constate que cette réalité, encore aujourd'hui, dérange énormément, ceci probablement pour plusieurs raisons.

Débat interminable sur le forum Livres de guerre

http://www.livresdeguerre.net/forum/sujet.php?sujet=648

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 464
Inscription: 19 Aoû 2009, 16:50
Région: Vaud
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian27 : cliquez ici


Re: Opposition allemande ou résistance ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 19 Fév 2015, 10:19

Ce n'est pas un débat interminable, c''est une évidence.
Le débat relève de la sémantique pas de l'histoire. Les allemands se sont inventé une résistance intérieure post guerre pour des raisons politiques bien compréhensibles.

En effet, des officiers généraux d'une armée régulière qui se battent pour leur pays, qui exécutent les ordres du F.H.Q. ne peuvent être qualifiés de résistants . En outre , aucun acte de rébellion n'a été enregistré dans les rangs de l'armée allemande pendant la 2ème guerre mondiale.

C'est une dissidence, un putsch militaire contre le pouvoir civil en place fusse t'il une dictature.
Pour ma part je n'alimenterais pas le fil car j'ai exprimé une opinion et pas une vérité.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 625
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Opposition allemande ou résistance ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 19 Fév 2015, 13:20

Déjà à partir de 1933 l'Allemagne entrait en guerre civile et d'un seul coup toute opposition armée était vouée à l'échec.
En 1933, il n'y avait pas de guerre civile, l'opposition étant muselée et la résistance inactive. D'ailleurs de 1918 à 1945, on ne peut parler de guerre civile mais de troubles révolutionnaires durant l'épisode de Weimar.
En Italie du nord, il y eut une véritable guerre civile, avec deux camps bien définis, des attentas, des représailles, des combats entre les deux camps : RSI vs CLN (réunissant communistes, socialistes, badogliani). Pour l'Allemagne, une opposition certes, mais pas de guerre civile.
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6501
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Opposition allemande ou résistance ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de alberto  Nouveau message 19 Fév 2015, 14:32

Il y eut aussi des actions personnelles comme celle-ci que j'ai postée il y a qqs jour ici :http://www.39-45.org/viewtopic.php?f=42&t=41123

Je pense que ce Monsieur Mayer malgré sa discrétion a été plus qu'un opposant, mais surtout un vrai résistant !

Si son histoire est peu connue, cela tient à sa propre volonté qu'il ne souhaitait pas qu'elle le soit : peur de représailles ?

Ce n'est que bien plus tard qu'un britannique, Reginald Jones, ancien du MI 16, révéla l’existence de ce "Rapport d'Oslo" et publia un livre en 1978 sans révéler le nom de Mayer. Ca sera chose faite dans un second livre en 1989 bien après la mort de Mayer.
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1119
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Région toulousaine
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici



Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:32
par: Richelieu 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:05
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 22:33
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Recherche d"un vétéran anglais 
Hier, 21:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pearl Harbor 70 ans 
Hier, 21:56
par: alain adam 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Hier, 21:47
par: alain adam 
    dans:  Uniformes et insignes : la Suède 
Hier, 21:45
par: iffig 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
Hier, 20:44
par: kfranc01 
    dans:  U-196, record de la plus longue mission 
Hier, 19:56
par: alfa1965 
    dans:  chroniques de la Moselle annexée : l'évacuation de 1939 
Hier, 18:34
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll