Connexion  •  M’enregistrer

Les Freikorps 1ere partie

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Les Freikorps 1ere partie

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 08 Sep 2014, 23:57

LES CORPS-FRANCS

LES PREMIERES MUTINERIES
Depuis la bataille de Jutland, la Hochseeflotte est bloquée dans les ports militaires de Kiel, Hambourg, Whilemshaven...
L'Etat-Major est conscient que la partie est perdue et qu'il faut commencer à négocier la paix. Le 3 novembre 1918 Max de Bade est nommé chancelier et est décidé à mettre un terme au conflit.
L'Amirauté veut frapper un dernier coup en engageant ses vaisseaux contre la Home Fleet pour un dernier baroud. Les vaisseaux doivent se tenir prêt à appareiller, le 29 octobre. Les marins réunis en conseils refusent de faire tourner les moteurs et commencent à se retourner contre leurs officiers.

Volksmarine division
Image
Débarqués à terre, ils pillent les dépots de munitions et forment à Kiel, la Volksmarine Division. Un peu partout commencent à apparaitre en Allemagne des soviets de soldats à l'image de ce qui s'est produit un an plus tôt en Russie.
Les marins mutinés commencent à affluer vers Berlin en train.

L'abdication du Kayser et la proclamation de la République.

Le 9 novembre, pendant qu'à Berlin se produisent les premières manifestations, à Spa au Grand Quartier-Général, le Quartier-Maitre général Gröner demande à l'empereur Guillaume II d"abdiquer.
A l"annonce de l'abdication, les premières émeutes débutent à Berlin. Les forces Spartakistes pensent copier ce qui s'est passé avec le Tsar.
Max de Bade démisssionne de son poste de Chancelier et le socialiste (SPD) Ebert en hérite. Le député socialiste Scheidemann annonce alors la création de la République allemande.
Image Le Chancelier Friedrich Ebert
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6981
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les Freikorps

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 08 Sep 2014, 23:58

Les troupes commencent à revenir du front et sont encasernées, pour beaucoup, la guerre est finie et il est temps de retourner au foyer, d'autres, désœuvrés, n'ayant connus que la vie des tranchées, restent entre camarades et enfin, pour les autres, c'est le moment d'imiter les soviets et créer des conseils de soldats. La discipline se relâche, les officiers sont battus voire assassinés.
Le 11 décembre, les troupes conduites par le général Lequis défilent dans Berlin.
Les soviets de soldats imposent la dissolution de l'armée impériale, la fermeture des écoles de Cadets (dont la célèbre Kadettenschule de Lichterfeld), Gröner, le chef d'état-major fait pression sur Ebert pour atténuer les exigences des soviets (qui sont celles de l'Entente aussi).
Ebert "doit ménager la chèvre et le chou", il ne peut accepter le désordres des troupes spartakistes mais il ne veut pas aussi avoir les mains liées avec les militaires.
Cependant, il va être obligé de demander l'aide de l'Etat-Major lorsque la Volskmarine division s"empare de la Kommandantur de Berlin et investit le Palais Royal, le 24 décembre 1918. Gröner, qui attendait ce moment, envoie la Garde à cheval, commandée pat le capitaine Pabst. Celui-ci lance un ultimatum au chef des marins, Dorrenbach, qui le rejette. Le canon tonne, la foule attirée par le bruit, commence à s'agglutinner. Refusant de tirer sur les civils, les Gardes échappent de peu à la mort, grâce à l'intervention d'Ebert. Cela constitue un échec, l'armée n'est pas en mesure d'affronter des civils dans des combats de rue.
Waldemar PabstImage
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6981
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les Freikorps

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 08 Sep 2014, 23:59

Image
Dans les casernes, malgré le relachement de la discipline, des officiers, s/officiers et soldats refusent que l'Allemagne ne connaisse le sort de la Russie. Dans celle du 2e Régiment de la Garde, l'adjudant Suppe rassemble les vétérans et organise le premier corps-franc (Freikorps) qui est renommé 14e dépot de la Reichwehr. Il sera rattaché au Freikorps de Reinhard.
Cette idée sera reprise par le général Märker (214. Inf.Div.) en l'améliorant sous forme de Landesjägerkorps.
Des FK se généralisent dans toute l'Allemagne, à la frontière Polonaise, le lieutenant Gerhrad Rossbach du 175 Artillerie Regiment forme un FK qui porte son nom et qui va marquer l'histoire de ces formations : le Freiwillige Sturmabteilung Rossbach.
Image

FK ROSSBACH
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6981
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les Freikorps

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 09 Sep 2014, 00:00

Le général Märker organise les FK en petites unités adaptées aux combats urbains, les volontaires sont engagés pour 1 mois et perçoivent une solde de 4 Marcks.
Afin d'harmoniser les tenues, souvent disparates, et les dépots ayant été pillés ou détruits, les FK sont rééquipés au camp de Zossen au sud de Berlin.
Quelques FK de la région de Berlin :
FK Postdam : major Stephanie
FK Reinhard : oberst Reinhard
Garde Kav. Div : Gal von Hoffman (dont le capitaine Pabst qui a affronté la Volksmarine Div à Berlin le 24 Décembre)

Aux vétérans s'ajoutent de nombreux étudiants, attirés par une gloire qu'ils n'ont pu acquérir dans les tranchées ou aussi par désoeuvrement.

LES AFFRONTEMENTS DE BERLIN

Le 30 décembre 1918, les Spartkistes font scission avec le USPD (Unabhängige SozialDemokratische Partei Deutschlands) = partis socialiste indépendant pour créer le KPD (Parti communiste allemand) avec Karl Liebknecht, Rosa Luxemboug, Klara Zetkin.
La capitale est aux mains des Spartakistes qui contrôlent tous les point-clefs : gares, postes, journeaux...Pour Gustav Noske, l'ordre doit régner dans la ville et il demande aux FK de sécuriser et reprendre en main une situation qui vire à la révolution. Le FK Suppe est chargé de veiller sur la Chancellerie, pendant ce temps, Noske, fuyant Berlin, organise la mise au pas des milices rouges.
Gustav Noske
Image
Fichiers joints
spartakistes-212ed02.jpg
spartakistes-212ed02.jpg (82.43 Kio) Vu 686 fois
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6981
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les Freikorps

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 09 Sep 2014, 00:00

Noske fait venir de Kiel son propre FK Eiserne Brigade (brigade de Fer), réuni le FK Potsdam (major Stephanie), le FK Held (Gal Held),et tous ceux situés autour de Berlin, soit 8 groupes armés qui vont se diriger vers la capitale pour mettre un terme à la vague rouge. 2 objectifs leur sont impartis : éviter que les révolutionnaires ne mettent la main sur les dépots d'armes et s'emparer des immeubles de la presse. Image
Le 10 janvier, les FK convergent vers la capitale, von Stephenie réussit à s'emparer du Vorwärts (organe de presse des Spartakistes), l'hotel de ville est aux mains du FK Reinhard. La défection de le Volksmarine Division est un coup dur pour les séditieux, la cause est perdue.
Pendant 4 jours les FK vont quadriller la ville à la recherche des caches d'armes.
Le 14 janvier, Karl Liebknecht et Rosa Luxembourg, cachés dans une banlieue berlinoise sont dénoncés. Arrêtés par Waldemar Pabst (Garde Kav.div.), celui qui avait échoué devant le Palais Impérial face à la Volskmarine Div.), ils sont assassinés lors d'une mise en scène de tentative d'évasion.
Ainsi s'achève la "commune" de Berlin.
Karl Liebknecht Image

Rosa Luxembourg Image
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6981
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les Freikorps

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 09 Sep 2014, 00:01

Cependant le péril rouge gronde dans les villes portuaires du nord de l'Allemagne : Brême, Hambourg, Cuxhaven et aussi Halle où le général Märker et FK Freiwillige landesjäger a toutes les peines à reprendre la ville.
Les villes-états sécessionistes sont reprises, la grêve dans la Ruhr lancée par les communistes est brisée.
Partout de nouveaux FK apparaissent, prenant le nom de le ville ou de son führer (FK Suppe, FK Reinhard...)

LES 10 JOURS SANGLANTS DE BERLIN

A Berlin, les Spartakistes n'ont pas dit leur dernier mot malgré l'assassinat de Liebknecht et Rosa Luxembourg.
Le 1er mars, une grève générale est lancée, Noske met en alerte les FK qui commencent à converger vers la capitale.
Le 4 mars, une foule nombreuse s'amasse autour de l'Alexanderplatz, et les grands moyens sont utilisés : les chars d'assaut dispersent la foule dans un bain de sang.
ImageImage

Les matrosen de la VolskmarineDivision, unité emblématique des Spartakistes sont anéantis dans la Marstall, leur quartier-général depuis novembre 1918. Pour s'en emparer, le FK Reinhard a utilisé les lance-flammes, l'artillerie et la participation de l'aviation.
Le 10 mars, Noske fait instaurer la loi martiale accompagnée d'exécutions sommaires.
Le 13 mars, la révolution spartakiste a échoué dans le sol, les pavés berlinois rougis par le sang de 1200 morts.
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6981
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les Freikorps

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 09 Sep 2014, 00:03

La Reichswehr provisoire

Pour mieux contrôler ces forces et faire l'amalgame avec l'ancienne armée impériale, une Reichswehr provisoire est créé le 6 mars 1919.
En fonction de leur tailles, les FK deviennent des brigades (la Freiwilliger Landersjägerkorps du général Märker devient la XVI Brigade, le FK von Epp : la XXI Brigade ...), des régiments ou des compagnies.
La Reichswehr provisoire comprend 24 brigades. Sur 400000 hommes, 15000 proviennent des FK. Beaucoup de FK refuseront de fusionner dans cette Reichswehr qui suite au traité de Versailles , verra son potentiel réduit à 100000 hommes.

FIN DE LA 1ERE PARTIE
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6981
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les Freikorps

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 09 Sep 2014, 07:36

Merci Alex !

Les Corps Francs ne sont pas un sujet facile.
Voici qui offre une bonne base de départ pour découvrir cette charnière entre Première guerre mondiale et République de Weimar.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9828
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Les Freikorps

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 09 Sep 2014, 07:41

Ach! Fausse manoeuvre !
Ne tenez pas compte de ce post-ci ::fessée::
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9828
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Les Freikorps 1ere partie

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 09 Sep 2014, 12:45

La suite ce soir, le texte est quelque part dans mes archives, il concerne le Baltikum.
Les clichés sont petits je vais voir ce que je peux faire.
ALEX
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6981
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE HALTBEFEHL (suite) 
il y a 29 minutes
par: Soxton 
    dans:  Treblinka 1942-1943 
Aujourd’hui, 00:52
par: thucydide 
    dans:  Ecrire l'histoire dans le respect des acteurs. 
Aujourd’hui, 00:46
par: orpo57 
    dans:  [DU 1er JUILLET 2019 au 30 AOÛT 2019] Les véhicules militaires à croix rouge 
Hier, 22:23
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  L’empereur Hirohito a été empêché d’exprimer ses remords pour la guerre. 
Hier, 21:22
par: Signal Corps 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Hier, 21:20
par: coyote 
    dans:  Musée de la Libération de Paris - Musée du général Leclerc - Musée Jean Moulin 
Hier, 20:48
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 20:45
par: NIALA 
    dans:  Les conséquences du "haltbefehl" 
Hier, 20:23
par: brehon 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 20:14
par: François 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll