Connexion  •  M’enregistrer

l'antisémitisme français

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: l'antisémitisme français

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de gherla  Nouveau message 24 Jan 2014, 14:03

dominord a écrit:la religion chrétienne faisait interdiction à ses ouailles de pratiquer les metiers d'argent qui revenaient donc aux juifs....


Bonjour
De mémoire il me semble que c'est "l'usure" qui est interdit aux chrétiens ( sous entendu "catholique" ),car il y a les banquiers ( chrétiens) Lombards ( bon la nous sommes loin de la seconde guerre mondiale :mrgreen: ).
Amicalement. :Omega.067 anti alcoolique:
Patrick.
Nous concevons nos avions de telle façon qu'un pilote de 21 ans, exténué au retour d'une mission difficile puisse apponter en toute sécurité.
Leroy Grumman(faire simple,fiable et solide)


Image

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1330
Inscription: 23 Déc 2005, 07:27
Localisation: dans le sud
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de gherla : cliquez ici


Re: l'antisémitisme français

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de dominord  Nouveau message 24 Jan 2014, 14:08

C'est que maintenant dans l'acception moderne, l'usure est synonyme de taux trop élevé, ce n'etait pas le cas auparavant, il s'agissait de tout prêt d'argent avec intérêts.
un pavé wiki, pour détails complémentaires :
Dès le Haut-Moyen Âge, l'Église catholique romaine reprend la distinction que fait le Droit romain pour le prêt de biens mobiliers : celui des choses qui se consument par l'usage et celui des choses qui ne se consument pas, appelé commodatum. Exiger un paiement pour le commodat est contraire à la charité, et l'argent est un bien qui ne se consume pas. Dès cette époque, on voit le prêt à intérêt condamné par le Concile de Nicée sur le fondement de l'Ancien5 et du Nouveau Testament6, puis par les Capitulaires de Charlemagne7.
Plus tard, au xiie siècle, l'économie redevient monétaire et la question du prêt à intérêt et de son interdiction réapparaît. L'Église continue à interdire la pratique de l'usure, toujours en s'appuyant sur les Saintes-Écritures, mais en prenant aussi appui sur la critique de la chrématistique par Aristote, c'est-à-dire la critique du prêt à intérêt comme un moyen injuste, déshonorant et contre-nature de s'attribuer le bien d'autrui. La doctrine de l'usure, objet de nombreux et subtils débats entre les scolastiques, évolue cependant tout au long de l'époque médiévale. Thomas d'Aquin condamne le prêt à intérêt : « Recevoir un intérêt pour l’usage de l’argent prêté est en soi injuste, car c’est faire payer ce qui n’existe pas ; ce qui constitue évidemment une inégalité contraire à la justice... c’est en quoi consiste l’usure. Et comme l’on est tenu de restituer les biens acquis injustement, de même l’on est tenu de restituer l’argent reçu à titre d’intérêt
Domi :sweet:
"Goddam it, you'll never get the Purple Heart hiding in a foxhole! Follow me!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4548
Inscription: 10 Aoû 2011, 19:56
Région: languedoc Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de dominord : cliquez ici


Re: l'antisémitisme français

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de dominord  Nouveau message 24 Jan 2014, 14:13

L'église catholique lève sa condamnation du prêt à intérêt en 1830, mais le Vatican ne l'a rendu licite qu’en 1917.
Domi :sweet:
"Goddam it, you'll never get the Purple Heart hiding in a foxhole! Follow me!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4548
Inscription: 10 Aoû 2011, 19:56
Région: languedoc Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de dominord : cliquez ici


Re: l'antisémitisme français

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 24 Jan 2014, 14:16

Jumbo a écrit:En relisant toutes les réponses, l'argent semble être à l'origine de l'antisémitisme. Quant à l'adage que tu cites " on craint ce que l'on ne connait pas", on peut se poser la question de savoir si "on doit haïr ce que l'on ne connait pas"?



Franchement , avec les moyens du XXI ème siècle , qui peut se prévaloir de ne pas " connaitre " quelque chose ? Mais c'est tellement plus simple de recracher des idées toutes faites que de se les approprier , de réfléchir dessus , et éventuellement revenir sur les bases que l'on pensait acquises.

restez cloitré chez vous pauvres gens , dehors c'est la jungle :)

brehon a écrit:Bonjour,
Jumbo a écrit:Donc quelles sont les racines de cet antisémitisme français?

La religion catholique. Souvenons-nous de ce qu'on nous enseignait au catéchisme encore au début des années soixante, alors que Vatican II n'avait pas encore commencé à produire ses effets.


Mais encore ? vous titillez ma curiosité ...


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: l'antisémitisme français

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de betacam  Nouveau message 24 Jan 2014, 15:11

brehon a écrit:Bonjour,
Jumbo a écrit:Donc quelles sont les racines de cet antisémitisme français?

La religion catholique. Souvenons-nous de ce qu'on nous enseignait au catéchisme encore au début des années soixante, alors que Vatican II n'avait pas encore commencé à produire ses effets.


un problème d'éducation,aussi.

je n'ai jamais eu ce problème, ayant toujours " baigné " dans l'antifacisme et l'anti-racisme [ grands-parents italiens et père maquisard ]

vétéran
vétéran

 
Messages: 2764
Inscription: 09 Mar 2006, 16:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


Re: l'antisémitisme français

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de brehon  Nouveau message 24 Jan 2014, 15:13

Alfred a écrit:Philippe le Bel a utilisé tous les subterfuges et toutes les turpitudes et ignominies pour s'emparer des richesses de ceux qui étaient supposés en avoir tout en faisant "rogner" les pièces d'or ou d'argent du royaume.....

Je n'en disconviens pas. J'évoquais seulement le souvenir (ancien) que j'ai des Rois maudits.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7514
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: l'antisémitisme français

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de dominord  Nouveau message 24 Jan 2014, 15:26

betacam a écrit:un problème d'éducation,aussi.
je n'ai jamais eu ce problème, ayant toujours " baigné " dans l'antifacisme et l'anti-racisme [ grands-parents italiens et père maquisard ]


sans doute mais la plupart des français avant la guerre recevaient une éducation catholique, qui était qualifiée de bonne éducation. Nous étions façonnés par le catéchisme, (enfin je dis nous, mais je suis néer après guerre) et peu remettaient en question l'autorité des notables du village dont le curé faisait partie.
Il en va probablement différemment des grandes villes plus ouvertes aux idées "révolutionaires", et plus confrontées aux idées de racisme - pour en revenir précisément au sujet, les juifs se sont presque toujours implanté dans les grandes cités.
Domi :sweet:
"Goddam it, you'll never get the Purple Heart hiding in a foxhole! Follow me!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4548
Inscription: 10 Aoû 2011, 19:56
Région: languedoc Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de dominord : cliquez ici


Re: l'antisémitisme français

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 24 Jan 2014, 15:37

ulysse57 a écrit:
Jumbo a écrit:En relisant toutes les réponses, l'argent semble être à l'origine de l'antisémitisme. Quant à l'adage que tu cites " on craint ce que l'on ne connait pas", on peut se poser la question de savoir si "on doit haïr ce que l'on ne connait pas"?



Franchement , avec les moyens du XXI ème siècle , qui peut se prévaloir de ne pas " connaitre " quelque chose ? Mais c'est tellement plus simple de recracher des idées toutes faites que de se les approprier , de réfléchir dessus , et éventuellement revenir sur les bases que l'on pensait acquises.

restez cloitré chez vous pauvres gens , dehors c'est la jungle :)



Au niveau de la jungle, c'est bon. Depuis ma fenêtre, je vois encore le clocher de l'église...et j'ai quelques km au compteur. Ma question au sujet de l'adage concernait bien sûr la période 1940, sinon on aurait été HS.
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6042
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: l'antisémitisme français

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 24 Jan 2014, 16:02

C'est vrai que j'ai relu mon manuel de catéchisme de 1945/50, c'était très anti judaïque et cependant il y eut des périodes médiévales pendant lesquelles les communautés furent sous la protection de l'église , peut être la nécessité justement de conserver "un bouc émissaire" indispensable pour la doctrine chrétienne. Sans Juda et le sanhédrin ,Jésus ne serait pas mort et sans son sacrifice 'le rachat des pêchés du monde n'aurait pu s'accomplir.Bien sur ,les rois n'étant pas l'église,rien ne les obligeait à la coexistence .......

vétéran
vétéran

 
Messages: 1559
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: l'antisémitisme français

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de dominord  Nouveau message 24 Jan 2014, 16:26

ulysse57 a écrit:
Franchement , avec les moyens du XXI ème siècle , qui peut se prévaloir de ne pas " connaitre " quelque chose ? Mais c'est tellement plus simple de recracher des idées toutes faites que de se les approprier , de réfléchir dessus , et éventuellement revenir sur les bases que l'on pensait acquises.

restez cloitré chez vous pauvres gens , dehors c'est la jungle :)
..


Ulysse57 : si l'on part du principe que le racisme est à la base une méconnaissance de l'autre, il ne devrait plus y avoir de racisme au XXIè siècle. si on part d'une autre idée, pas étonnant que les ligues anti-racisme ne viennent pas à bout du phénomène.

C'est bizarre cette phrase que tu as mise : "qui peut se prévaloir de ne pas " connaitre " quelque chose ?" il y a probablement quelque chose qui m'a échappé.
amitié
Domi
Domi :sweet:
"Goddam it, you'll never get the Purple Heart hiding in a foxhole! Follow me!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4548
Inscription: 10 Aoû 2011, 19:56
Région: languedoc Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de dominord : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  U-196, record de la plus longue mission 
il y a moins d’une minute
par: brehon 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
il y a moins d’une minute
par: Alfred 
    dans:  Service secret allemand avant 1940 
il y a 2 minutes
par: Gerard LAIB 
    dans:  luger mauser 1940 police 
il y a 52 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Aujourd’hui, 16:45
par: Loïc Charpentier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 16:33
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Metz ville ouverte juin 1940 
Aujourd’hui, 15:55
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 14:51
par: iffig 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
Aujourd’hui, 14:19
par: François Delpla 
    dans:  presse internationale 
Aujourd’hui, 13:58
par: gernika 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: carlo, François Delpla et 15 invités


Scroll