Connexion  •  M’enregistrer

Histoire du nazisme : en finir avec la guerre froide !

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Histoire du nazisme : en finir avec la guerre froide !

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 04 Jan 2013, 11:51

En cette nouvelle année, anniversaire rond de la prise du pouvoir, une réflexion me vient.

L'astuce principale à la base de cette prise de pouvoir, puis de tous les succès, ou échecs évités, hitlériens, est de présenter le nazisme comme divisé, le plus souvent en deux : des très vilains pas beaux du tout, et des un peu plus fréquentables.

Par exemple, les travaux de la jeune thésarde Marie Levant, qu'elle va nous résumer dans le prochain Histomag, sur l'attitude des catholiques à partir des archives vaticanes, montrent que la majorité des prélats, allemands ou romains, ont cru que vis-à-vis du catholicisme le parti nazi était coupé en deux, et qu'il convenait de soutenir son aile la moins bouffeuse de curés.

La mort du Führer et de son régime n'a pas mis fin au phénomène, qui est devenu au contraire un enjeu politique majeur : pendant la guerre froide, la défense de l'Occident passait par la récupération du plus grand nombre possible de notabilités allemandes, en les présentant, au moins un peu, comme des résistants, ou encore des victimes, à moins que ce ne fussent des techniciens apolitiques qui faisaient leur métier sans s'occuper du reste. Le cas des généraux est le plus connu mais il y en a bien d'autres.

La querelle du fonctionnalisme et de ce qu'on appelle faussement "l'intentionnalisme" me semble s'être déroulée, voire se dérouler encore, dans le cadre de cette vision erronée. Car le nazisme est un et ses divisions, certes très apparentes, ne sont, en un certain sens, qu'apparence.

Dans les années 50, on parlait plutôt de totalitarisme que d'intentionnalisme. On identifiait le fonctionnement du nazisme à celui de l'URSS. Une dictature centrale et très méchante était censée terroriser et mettre en mouvement tout le monde. Martin Broszat, pionnier du fonctionnalisme avec Hans Mommsen, part (vers 1960) du sain principe qu'il faut regarder cela de plus près. Son défaut est de perdre de vue toute centralité, du moins dans la définition de la politique. Hitler se transforme en un symbole d'une part et un arbitre de l'autre. Les décisions sont la résultante d'une nuée d'impulsions, émanant d'individus ou au plus de groupes. Le maître mot de cette tendance est "polycratie".

Il est de bon ton aujourd'hui de dire que "la querelle est dépassée", sous prétexte qu'une nouvelle génération de fonctionnalistes (Kershaw, Burrin, Browning...) a rétabli en partie le rôle dirigeant du Führer dans sa propre politique. Or c'est loin de suffire ! Ou, comme dit l'Evangile : ne mettons pas du vin nouveau dans de vieilles outres.

La question est plus que jamais posée de savoir si le nazisme est un ou plusieurs. Si ce régime comportait, malgré tout, sa part de braves gens ou de gens moins mauvais que d'autres. La réponse me semble incontestablement négative. Bien sûr, tous auraient pu faire d'autres carrières sous d'autres régimes et des carrières dites honorables ou si on veut être un peu cynique, honnêtement malhonnêtes. Mais ils ont fait carrière sous celui-là, et il était très salissant. Sous la conduite d'un illuminé (qui lui-même aurait pu rester un obscur tâcheron), ils ont tous abdiqué d'une façon ou d'une autre leur conscience (intellectuelle ou morale, dans ce cas c'est tout un).

Cette nouvelle approche se déploie dans une hostilité souvent vive. Par exemple, celle qui a accueilli le livre pionnier d'Eric Kerjean sur Canaris non seulement ne doit rien au hasard, mais plonge dans la guerre froide de profondes racines : il faut absolument que l'amiral ait résisté, et dès le début de 1938, pour qu'un certain monde continue de tourner. Et peu importe comment un régime dont le patron des services secrets militaires intrigue avec l'ennemi pourrait vaincre en trois semaines un puissant voisin, ennemi héréditaire de surcroît : la contradiction n'est simplement pas vue.

Lancée en 1947-50 par Abshagen et Colvin, la légende d'un Canaris éternel agent anglais, parfaite pour récupérer un maximum de nazis à des fins de guerre froide, avait tout pour traverser la tête haute la période fonctionnaliste, qui découpait le nazisme en tranches.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5893
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Histoire du nazisme : en finir avec la guerre froide !

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 04 Jan 2013, 12:08

Voilà un "anniversaire" qui mérite d'être marqué et qui amène, je l'espère, beaucoup de réflexions, 80 ans après ...

A vous lire
Amitiés
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12808
Inscription: 18 Avr 2010, 17:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Histoire du nazisme : en finir avec la guerre froide !

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 04 Jan 2013, 12:47

La Trouille hors norme provoquée par la montée en puissance soviétique a présidé à tous les lavages d'ardoises

vétéran
vétéran

 
Messages: 1332
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Histoire du nazisme : en finir avec la guerre froide !

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 04 Jan 2013, 15:46

Il faut dire que le père Staline n'était guère fréquentable...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Histoire du nazisme : en finir avec la guerre froide !

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 04 Jan 2013, 15:56

Le passé est ce qu'il est, y compris celui des déformations de l'histoire engendrées par les affrontements politiques.

Mais qu'au moins, aujourd'hui, elle cesse d'être tributaire de ceux de 1950 !

vétéran
vétéran

 
Messages: 5893
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Histoire du nazisme : en finir avec la guerre froide !

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 04 Jan 2013, 16:50

"On identifiait le fonctionnement du nazisme à celui de l'URSS. Une dictature centrale et très méchante était censée terroriser et mettre en mouvement tout le monde."

C'était, en effet, le fonctionnement de l'URSS : une dictature centrale et très méchante qui terrorisait et mettait en mouvement tout le monde...

Mais, le nazisme ne s'est-il pas identifié à ce mode de fonctionnement ? Je veux dire : après des transitions, n'en est-on pas arrivé au même résultat ?


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Histoire du nazisme : en finir avec la guerre froide !

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 04 Jan 2013, 17:13

Je ne pense pas, personnellement, que l'on puisse faire ainsi un parallèle avec l'URSS, dont la "dictature" était bien différente que ce soit de conception ou idéologique ... Si l'on peux effectivement constater, dans certains domaines, des résultats détestables approchants (camps d'internements, climat de terreur ... par exemple) la méthodologie, l'idéologie et même les buts et finalités étaient bien différents.
La dictature communiste avait comme bible "Karl Marx" alors que le nazisme avait "Mein Kampf", ayant lu les deux, il m'est difficile d'y trouver quelque analogie instigatrices ... même les couleurs dominantes des racines étaient opposées : Rouge pour l'URSS, Noir pour Tonton Hitler ... Quant aux symboles, là aussi, c'est de l'opposé total. C'est d'ailleurs dans la symbolique que l'on retrouve les origines et les références ...

Enfin, pour rejoindre la question originelle de François, je ne pense pas que le Nazisme était "seul" et sorti de nulle part sauf de la tête démente d'Hitler ... Mais de Qui d'autre ou d'où ??? Ou alors s'est-il construit tout seul, petit à petit, en fonction des évolutions et des besoins ??? Là est la question, pour laquelle, à cet instant, je n'ai pas de réponse.

A vous lire.
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12808
Inscription: 18 Avr 2010, 17:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Histoire du nazisme : en finir avec la guerre froide !

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 04 Jan 2013, 17:26

Je ne pense pas qu'il convienne de mettre des guillemets à dictature, s'agissant de l'URSS. Effectivement, l'idéologie n'était pas la même, et pour tout dire, opposée. Mais, quant aux moyens, il n'y avait guère de différences. En tout cas, les rescapés du goulag n'en ont pas vues. Le nazisme avait un plus qui rend l'URSS presque sympathique : les camps d'extermination. Mais, là encore, les officiers polonais de Katyn pourraient objecter...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Histoire du nazisme : en finir avec la guerre froide !

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 04 Jan 2013, 17:33

Exact cher BRH, j'ai trop pris de "pincettes", l'URSS était bien une véritable dictature, et en tant que telle, en apparence, on peux faire quelques analogies. Mais comme vous le soulignez très bien, cette dernière était opposée. Il n'y avait pas de volonté "d'extermination" d'une catégories d'humains, ils mettaient plutôt leurs opposants hors d'état de leur nuire en utilisant les moyens basiques d'une dictature : rafles, camps, meurtres .... cela fait tout de même une différence, même si des horreurs similaires ont été commises des deux côtés ... ce ne sont que des moyens utilisés ...

L’origine et la genèse sont différentes et opposées ce qui en fait deux cas bien à part qu'il est intéressant d'étudier
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12808
Inscription: 18 Avr 2010, 17:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Histoire du nazisme : en finir avec la guerre froide !

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de carlo  Nouveau message 04 Jan 2013, 17:41

Bruno Roy-Henry a écrit:"On identifiait le fonctionnement du nazisme à celui de l'URSS. Une dictature centrale et très méchante était censée terroriser et mettre en mouvement tout le monde."

C'était, en effet, le fonctionnement de l'URSS : une dictature centrale et très méchante qui terrorisait et mettait en mouvement tout le monde...

Ben non, ça c'est la vision totalitaire, un monde à la 1984 qui, bien évidemment, n'est pas une analyse suffisante. L'URSS fonctionnait aussi parce qu'elle apportait de la promotion sociale, du travail, une vie plus confortable... Réduire la politique à son indéniable terreur est assez trompeur et ne facilite pas la compréhension du phénomène.

Bruno Roy-Henry a écrit:Mais, le nazisme ne s'est-il pas identifié à ce mode de fonctionnement ? Je veux dire : après des transitions, n'en est-on pas arrivé au même résultat ?

Il sera identifié dans la même vision réductrice, mais lui aussi fonctionne suivant des schémas plus "classiques" qui font que la majorité s'en accommode. Des schémas beaucoup plus classiques d'ailleurs que ceux de l'URSS, ayant plus de moyens pour assurer la qualité de vie de sa population.

Il s'agit effectivement d'étudier ces sujets sans a priori historiographiques et politiques, on est plus prêt du compte avec le nazisme qu'avec le communisme. Mais le jour où on se décidera à étudier l'un sans évoquer l'autre (à tout bout de champ) on aura fait un grand pas dans la bonne direction. Et je félicite François pour le titre de ce fil est très heureusement et finement choisi.
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2034
Inscription: 13 Oct 2007, 11:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Suivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Les plus grandes batailles du front de l'Est 
il y a 5 minutes
par: MOSCA 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:56
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 23:54
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  L'été chaud des collabos 
Hier, 20:53
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Auvergne : maquis de Giat (63) ou Maquis Marius Pireyre alias "Duranton" 
Hier, 20:02
par: Michel03 
    dans:  Découvertes 
Hier, 20:02
par: th.reynaud 
    dans:  La Bataille des Ardennes- Participation belge. 
Hier, 17:20
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Comment 75% des Juifs de France ont échappé à la mort. 
Hier, 16:13
par: François Delpla 
    dans:  Berlin 1945-1989 
Hier, 15:03
par: dynamo 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll