Connexion  •  M’enregistrer

La France aurait-elle du attaquer l'Allemagne en 1935, 36 ou 37 ?

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: La France aurait-elle du attaquer l'Allemagne en 1935, 36 ou 37 ?

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de carlo  Nouveau message 29 Déc 2012, 09:33

Bruno Roy-Henry a écrit:Le maintien de la démilitarisation de la Rhénanie aurait probablement porté un coup fatal au régime nazi. Hitler n'avait aucune intention d'engager un conflit qu'il savait ne pas pouvoir mener à cette date. Dans l'armée, beaucoup de généraux étaient prêts à engager une action au moindre signe de faiblesse du nouveau régime. En tout cas, son prestige en aurait pris un grand coup. Et la ligne Siegfried n'aurait pas été construite... Difficile de s'en prendre ensuite aux Tchèques en sachant que les Français pouvaient facilement gagner la Rhur.

Je suis d'accord avec vous sauf sur ce que j'ai souligné, l'attitude française aurait été bien sûr une humiliation supplémentaire et Hitler aurait eu beau jeu de jouer au calimero, sa détermination et la volonté des Allemands d'en découdre en seraient sorties renforcées.

Bruno Roy-Henry a écrit:Ps : en 1918, la leçon n'a pas été donnée à l'Allemagne du fait des Anglo-Saxons...

C'est une évidence, mais la France était incapable alors de poursuivre seule. Et cela illustre assez ma très grande suspicion lorsque j'entends le mot "coalition" pour attaquer l'Allemagne.

dynamo a écrit:Mais personne ne parle d'aller prendre Berlin et de faire parader les FT17 (un peu moqueur sur ce coup là...) sur Unter den linden.
Il s'agit simplement de prendre un gage sur la sécurité de la France.
Et éventuellement faire tomber le régime nazi
En permettant l'occupation de la rhénanie on laissait les Allemands construire une ligne de fortifications qui les mettaient à l'abri pendant qu'ils dépeçaient la Tchécoslovaquie, réalisaient l'Anschluss et pulvérisaient la Pologne.

Je suis toujours d'accord sur le fond, on rêverait aujourd'hui d'une fermeté politique qui nous aurait épargné la guerre, je pense malheureusement que le processus est déjà irréversible, car il existait en Allemagne un potentiel de frustrations qui ne demandait qu'à s'exprimer. Faire tomber le régime nazi aurait suffi à le faire taire? Ce n'est pas en pressant sur le couvercle qu'on empêche l'eau d'une casserole de bouillir...

Comme le dit Lebel, il ne faut pas oublier que l'ennemi politique n°1, c'est bien le communisme. Si l'Allemagne constitue pour la France, une sorte d'ennemi intime, la chose est fort différente vue de Londres ou de Washington, ou vue d'endroits comme Budapest, Rome ou même sans doute Varsovie. Une Allemagne forte et anticommuniste recueillait à mon avis pas mal de suffrages dans les années 30.
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2133
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Re: La France aurait-elle du attaquer l'Allemagne en 1935, 36 ou 37 ?

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 29 Déc 2012, 11:23

Humiliation, peut-être, mais qui aurait rendu service aux Allemands et à toute l'Europe... Hitler se serait probablement suicidé, comme il le confia par la suite. Dès lors, qui peut savoir ce qui se serait passé ? L'Europe aurait pu retrouver un semblant d'unité contre le communisme, en effet.

N'oublions pas que le nazisme a finalement affaibli l'Europe et pour longtemps...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: La France aurait-elle du attaquer l'Allemagne en 1935, 36 ou 37 ?

Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de jmh  Nouveau message 29 Déc 2012, 11:23

Si je suis d'accord avec la peur du communisme, l'intérêt du sort de l'Allemagne n'intéressait pas vraiment. Ce pays, vaincu, étranglé financièrement devait, dans l'état d'esprit général payer son tribut aux vainqueurs. La France et l'Angleterre, n'étaient préoccupés que par la préservation de leur empire territorial, et la gestion interne du pays. Aux yeux de beaucoup, l'Allemagne ne représente pas ou plus une menace. On se méfie beaucoup plus de la Russie et son communisme dont l'idéologie s'étend sur une Europe en crise en opposition à la menace fasciste en Italie. Ces deux orientations politiques mèneront la gauche politique de la France à s'unir des 1934 et devenir le front populaire. Une fois au pouvoir, en 1936, ce front va tenter de rattraper le retard militaire français.
La France, en 1936, n'avait ni la volonté politique, Comme pour l'intervention en Espagne, ni la puissance financière, ni la force militaire pour faire la guerre...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: 28 Déc 2012, 08:55
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de jmh : cliquez ici


Re: La France aurait-elle du attaquer l'Allemagne en 1935, 36 ou 37 ?

Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 29 Déc 2012, 14:57

Bruno Roy-Henry a écrit: Ce qui était en cause, c'était la sécurité de la France, injustement agressée en 1914.



Dommage que ce soit un peu hors-sujet, j'avais cru que c'était la Belgique qui avait été injustement attaquée en ouverture de ce conflit...

Mais puisque nous ne possédons pas la même logique, la mienne étant issue de fonds de tiroirs...
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: La France aurait-elle du attaquer l'Allemagne en 1935, 36 ou 37 ?

Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 29 Déc 2012, 15:01

jmh a écrit:La France, en 1936, n'avait ni la volonté politique, Comme pour l'intervention en Espagne, ni la puissance financière, ni la force militaire pour faire la guerre...


La volonté politique, non... çà c'est sûr ! La force militaire : mais si, même si elle était en partie surannée. L'Allemagne partait de zéro, il ne faut pas l'oublier. 7 divisions d'infanterie et 3 divisions de cavalerie en 1933, sans artillerie lourde. En 1936, elle vise à mettre sur pied 35 divisions, mais elle n'y est pas encore parvenue. Les 3 divisions de Panzers ne comporte que des tankettes en fer blanc du type I et II (900 + 300). Les stocks de munitions sont encore très bas. Tout reste à créer, les services, l'intendance, la logistique... Rien ne s'improvise.


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: La France aurait-elle du attaquer l'Allemagne en 1935, 36 ou 37 ?

Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 29 Déc 2012, 15:06

Audie Murphy a écrit:
Bruno Roy-Henry a écrit: Ce qui était en cause, c'était la sécurité de la France, injustement agressée en 1914.

Dommage que ce soit un peu hors-sujet, j'avais cru que c'était la Belgique qui avait été injustement attaquée en ouverture de ce conflit...

Mais puisque nous ne possédons pas la même logique, la mienne étant issue de fonds de tiroirs...

Hahaha, sacré Audie... Je me disais bien qu'il allait réagir ! La seule différence entre la France et la Belgique en 1914, c'est que l'Allemagne est entrée en Belgique sans lui déclarer la guerre au préalable. Pour la France, pareille, mais elle s'était contentée de patrouilles... Pour ses armées, elle quand même déclarée la guerre, sous le faux prétexte du bombardement "aérien" de la gare de KArlsruhe...

Audie, ne nous dis pas que tu crois encore en l'innocence de l'Allemagne en 1914 ? ::monoeil::


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: La France aurait-elle du attaquer l'Allemagne en 1935, 36 ou 37 ?

Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de jmh  Nouveau message 29 Déc 2012, 15:10

Je me suis, sans doute, mal exprimé sur la force militaire. Si l'Allemagne avait tout à faire puisqu'elle n'avait plus rien, la France, elle, n'avait pas fait évoluer son armée. Les budgets avaient été réduits jusqu'en 1935 et l'équipement et l'armement étaient proches de 14-18. C'était le sens de ma rédaction... :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: 28 Déc 2012, 08:55
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de jmh : cliquez ici


Re: La France aurait-elle du attaquer l'Allemagne en 1935, 36 ou 37 ?

Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 29 Déc 2012, 15:14

Ok. En ce cas, nous sommes d'accord. En mars 1936, la France pouvait marcher sur Berlin sans problème. A condition de mobiliser, bien entendu... Pour le Rhin, il suffisait d'envoyer ce qu'on avait près de la frontière.


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: La France aurait-elle du attaquer l'Allemagne en 1935, 36 ou 37 ?

Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 29 Déc 2012, 15:19

Je risque de paraître me répéter à ceux qui ont lu de près mes messages précédents et même à certains qui les auraient lus de loin : dans un ordre mondial déstabilisé par Hitler, il convient avant tout que l'historien mette celui-ci à la bonne place.

Les braises de l'anticommunisme sont une chose, celui qui souffle dessus, à des moments précis, une autre.

Hitler n'est pas que le profiteur d'une ambiance, il la crée largement.

D'autre part, c'est un angoissé. Dans l'affaire rhénane il a tout calculé, et très bien, en se mettant notamment dans la tête des trois principaux décideurs éventuellement adverses : Baldwin, Mussolini et Sarraut -et en les travaillant par des émissaires variés (par exemple, dans l'ordre ci-dessus, A. Haushofer, Leni Riefenstahl et Bertrand de Jouvenel), mais il vit l'épisode dans une grande angoisse -et la réussite ne lui en confirme que plus son "contrat avec la Providence".

Non seulement il n'est pas sûr du tout qu'une contre-attaque française aurait conduit à sa démission (je rejoins Carlo là-dessus) mais il avait tout calculé, et bien, pour que cet événement fût impossible

vétéran
vétéran

 
Messages: 6047
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: La France aurait-elle du attaquer l'Allemagne en 1935, 36 ou 37 ?

Nouveau message Post Numéro: 60  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 29 Déc 2012, 15:38

François Delpla a écrit:Non seulement il n'est pas sûr du tout qu'une contre-attaque française aurait conduit à sa démission (je rejoins Carlo là-dessus) mais il avait tout calculé, et bien, pour que cet événement fût impossible


La contre-attaque française, bien évidemment. Mais pas sa démission. Voire son suicide, comme il le dira plus tard...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  chroniques de la Moselle annexée : l'évacuation de 1939 
il y a 4 minutes
par: orpo57 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 5 minutes
par: kfranc01 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 12 minutes
par: Didier 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 54 minutes
par: brehon 
    dans:  Sauveteurs en asphixies de la Marne 
Aujourd’hui, 10:25
par: udonthanifrancophone 
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE DE PASSIONNES ! 
Aujourd’hui, 10:21
par: Shelburn 
    dans:  Uniforme aviation française WWII 
Aujourd’hui, 10:10
par: iffig 
    dans:  La Luftwaffe face au Débarquement. Normandie 6 juin-31 août 1944 
Aujourd’hui, 09:56
par: Dog Red 
    dans:  Recherche d"un vétéran anglais 
Hier, 21:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pearl Harbor 70 ans 
Hier, 21:56
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Scroll