Connexion  •  M’enregistrer

L'affaire Toukhatchevsky (1937)

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: L'affaire Toukhatchevsky (1937)

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 19 Déc 2012, 10:42

Staline avait, semble-il, parfaitement compris le danger d'Hitler, puisqu'il aurait, dit-on, déclaré qu'il eut fallu que tous les responsables de l'armée rouge aient lu "Mein Kampf" ......
Cependant rien ne se concluait avec Paris, aucun accord pratique parce que la Pologne et Londres s'y opposaient ainsi qu'une partie du haut commandement français, sans parler du peu d'empressement de Laval et de Blum eux mêmes....
Alors, peut être, pensa-t-il à considérer le problème autrement pourvu que l'URSS puisse y trouver bénéfices....

Pour peu que Toukhatchevsky ait persisté sans se plier immédiatement aux vues du père Joseph, son sort était fixé....
Maintenant, on peut aussi imaginer une multiple machination dans laquelle services français, allemands et staliniens auraient collaboré, pour ne parler que d'eux, parmi tous ceux qui ne voulaient en aucun cas un accord concret entre la République française et la Russie des Soviets......
Tant que nous n'avons pas toutes les archives (et certaines ont pu être détruites volontairement), on ne peut que supputer.......

vétéran
vétéran

 
Messages: 1559
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: L'affaire Toukhatchevsky (1937)

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 19 Déc 2012, 11:18

Peut-on parler plutôt des conséquences de cette purge ?
Décapiter l'Armée rouge de son élite militaire pour amoindrir l'outil... à qui profite le crime ?
j'incline pour l'hypothèse nazie, coup magistral !

vétéran
vétéran

 
Messages: 601
Inscription: 06 Fév 2008, 16:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: L'affaire Toukhatchevsky (1937)

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 19 Déc 2012, 12:24

C'est aussi mon avis.
La purge est trop brusque et trop massive pour relever de la logique interne du stalinisme. Il faut que le dictateur ait vu soudainement l'armée comme un Etat dans l'Etat, qui était en train de lui échapper. Et cela s'expliquerait difficilement s'il avait orchestré lui-même une manipulation, en utilisant Heydrich comme un instrument.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6047
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: L'affaire Toukhatchevsky (1937)

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 19 Déc 2012, 12:33

C'est une des plus grandes intox du XXe siècle, faire croire à un complot bonapartiste au sein de son propre état-major.
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6501
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: L'affaire Toukhatchevsky (1937)

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 19 Déc 2012, 13:29

fanacyr a écrit:Peut-on parler plutôt des conséquences de cette purge ?
Décapiter l'Armée rouge de son élite militaire pour amoindrir l'outil... à qui profite le crime ?
j'incline pour l'hypothèse nazie, coup magistral !

Plus qu'amoindrir l'outil : l'empêcher de se développer plus vite que celui des germains.

L'Armée Rouge, c'est tout de même la première à penser enveloppement vertical avec les para's et échelon opérationnel avec utilisation des blindés. Et le porte étendard de cette modenité est Toukhatchevsky.
Ces deux aspects seront bien évidemment mis en avant lors de la campagne de France : Eben Emael et la percée de Sedan.

Politiquement, il ne fallait pas trop que les soviets fréquentent les français ... Pas dans les plans du Patron :)


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: L'affaire Toukhatchevsky (1937)

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 19 Déc 2012, 16:47

La principale divergence entre Schellenberg et Alexandrov porte sur l'intensité des contacts Skobline-Heydrich.

A lire le premier, le général russe-blanc a simplement transmis une information disant que Toukhatchevsky complotait contre Staline. Pour le second, il a fait de nombreuses navettes entre Paris et Berlin. Alexandrov a des billes... et Schellenberg intérêt à mentir (il s'efforce, et ce depuis l'époque même de la guerre, de faire croire que le mouvement SS était depuis toujours pro-occidental, entièrement acquis à l'idée d'une croisade antisoviétique en ménageant l'Occident et entièrement hostile aux collusions entre les officiers allemands et russes : moins son mouvement copinait avec des agents staliniens, mieux cela valait, dans ces mémoires écrits à l'acmé de la guerre froide, au début des années 50).

Si on ne tient plus aucun compte de la filière Benès, Skobline prend de l'importance. Le dossier accusant Toukhatchevsky est monté en collaboration étroite entre Heydrich et lui... et transmis par lui. Staline, qui croyait que Toukha était un fidèle dont il fallait seulement affermir la fidélité en démontrant qu'il avait pouvoir de vie et de mort sur son entourage (d'où l'accusation de Radek contre Putna), le voit soudain tout autrement, et panique réellement à l'idée d'un prochain coup d'Etat.

A creuser, mais pour l'instant cela se tient.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6047
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: L'affaire Toukhatchevsky (1937)

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de carlo  Nouveau message 19 Déc 2012, 17:31

Concernant l'implication allemande dans la chute de Toukhatchevsky, on a rien retrouvé non plus dans les archives russes et l'assurance qu'avaient les nazis d'avoir intoxiqué les Russes n'est évidemment pas une preuve suffisante de l'efficacité de cette intox. De toute manière, je veux bien que les Allemands aient été très forts, très habiles, n'empêche que leur échec en URSS est largement le fruit de leur incapacité à se renseigner sur l'ennemi. En URSS, l'Abwehr ne connaitra à peu près que des échecs, incapable même des infiltrations les plus élémentaires...

Skobline et son rossignol étaient des agents du NKVD et si il y a une caractéristique qu'on doit reconnaître à Staline, c'est sa méfiance. Alors cette histoire de dossier allemand qui le convainc de liquider son E-M... Où avais-je lu que l'argent remis aux Allemands en échange du dossier aurait permis de tracer les agents allemands en URSS?

Concernant les purges, je répéterai ce que j'ai dit ailleurs: les chiffres les plus fiables de la purge militaire (voir Roger R. Reese, The Red Army and the Great Purges in J. A. Getty & R. T. Manning, Stalinist Terror, New Perpectives, Cambribge, 1993) me paraissent de nature à remettre en perspective ses effets délétères: 37.000 officiers (sur environ 300.000) sont arrêtés ou licenciés. 4.000 sont rapidement exécutés (ce sont proportionnellement les maréchaux et l'échelon supérieur des généraux, les colonels et les commissaires politiques qui représentent les catégories les plus touchés), d'autres mourront plus tard, mais 13.000 sont réintégrés dès avant 1940. En 1941, l'armée rouge compte 680.000 officiers. Peut-on conclure de ses chiffres que ce sont les plus doués qui ont été liquidés? Ça me paraît difficile, on voit bien qu'au sommet des officiers qui feront la preuve de leurs capacités face à l'Allemagne n'ont pas été menacé par les purges.

Cette idée que les meilleurs officiers seraient morts dans les purges me semble par ailleurs assez ridicule, d'abord parce qu'elle nous oblige à admettre que la guerre a été gagnée avec une équipe b. Ensuite elle ne repose sur rien de très précis. Prenons un exemple connu: les manœuvres de 1935 dans le district militaire de Kiev, qui ont stupéfait les spécialistes par les démonstrations blindées et les parachutages de masse. Yakir, le commandant du district a été purgé en 37, c'était un élément très dynamique dont cependant la seule expérience militaire est celle de la guerre civile. Son second était Timochenko qui n'a pas été purgé (et qui a une expérience militaire en 14-18), tandis que le chef d'état-major, A. I. Antonov, est un ancien lieutenant de l'armée impériale qui fera une très belle carrière même s'il ne sera jamais maréchal de l'Union soviétique. Non les purges n'ont pas laissé que les incompétents, elle n'ont pas non plus liquidé tous les tenants des méthodes nouvelles. L'historiographie a fait la part belle à Toukhatchevsky (lieutenant en 1914), pourtant Chapochnikov (gradué d'E-M en 1910, colonel en 1918), qui est le grand bénéficiaire des purges, est lui (aussi?) un penseur militaire d'envergure.

Concernant Toukhatchevsky plus particulièrement, il faut quand même retenir le fait qu'il ne s'agit pas d'une personnalité unanimement appréciée au sein de l'appareil militaire soviétique. On parle souvent des divergences avec Staline, mais sa rivalité avec Chapochnikov est une réalité depuis les années 20. Il ne s'entend pas non plus avec Vorochilov et on lui attribue assez souvent les idées de Triandafillov. Je trouve intéressante une réflexion du maréchal Vassilievsky (un des "incompétents" jamais visés par les purges, devenu capitaine à 22 ans pendant l'offensive Brousillov), pour lui sans l'année 37, il n'y aurait peut-être pas eu 1941, selon lui la conviction d'Hitler que l'armée rouge était décapitée l'a entraîné dans la guerre. Pourquoi pas? Bien que je ne suis pas persuadé qu'Hitler n'aurait pas attaqué par simple crainte de la puissance soviétique.
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2133
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Re: L'affaire Toukhatchevsky (1937)

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 19 Déc 2012, 18:00

carlo a écrit: Où avais-je lu que l'argent remis aux Allemands en échange du dossier aurait permis de tracer les agents allemands en URSS?
chez Schellenberg.

carlo a écrit: Cette idée que les meilleurs officiers seraient morts dans les purges
est introuvable dans mes posts.

Le livre de Cambridge donne-t-il les vrais chiffres ? Resterait à expliquer pourquoi ils ont été longtemps et sont encore souvent bien plus élevés dans la littérature de tous bords.

Enfin, tu ne réponds mot sur la brusquerie de la répression, que j'ai attribuée par hypothèse à un mouvement de panique.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6047
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: L'affaire Toukhatchevsky (1937)

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 19 Déc 2012, 18:45

François Delpla a écrit:
carlo a écrit: Cette idée que les meilleurs officiers seraient morts dans les purges
est introuvable dans mes posts.

De même. Je ne me cantonne qu'à Toukhatchevsky.

J'aime bien l'idée que la guerre ait été gagnée par une équipe b. Même si cela vous froisse. Je la trouve relativement proche de la vérité.
Les Joukov, Vatutine, Koniev et consort ont été formés selon les idées primaires de Issersson, Toukhatchevsky et Triandafillov. Les balbutiements du mode opératif apparaissent dans le livre de formation de l'Armée Rouge en 1936. Et ils amélioreront ces balbutiements pour donner naissance à Uranus, Bagration, Oder ... Le rouleau compresseur.

De l'autre coté de la Pologne, les Allemands n'ont jamais réussit à hisser le modèle blitzkrieg au niveau du modèle opératif soviétique, faute d'homme de la trempe de Toukhatchevsky.

C'est ce qui me fait penser que plus que purger les meilleurs, Staline a purgé un génie militaire en avance sur son temps. Certes en guerre on ne décerne les honneurs qu'aux combattants, mais les généraux (ou marechaux dans le cas d'espèce) qui œuvrent dans l'ombre à la logistique et la préparation sont aussi précieux.
exemple : l'utilisation désastreuse des para's russes loin de la doctrine de l'enveloppement vertical.


NOTA : de mémoire il me semble que les allemands ont aussi fait quelques stages en URSS pour "apprendre" l'arme mécanisée. A leur retour pas besoin de faire un dessin pour indiquer qui est la tête pensante du seminaire ;)


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: L'affaire Toukhatchevsky (1937)

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de carlo  Nouveau message 19 Déc 2012, 20:05

Bonsoir François,

François Delpla a écrit:
carlo a écrit: Cette idée que les meilleurs officiers seraient morts dans les purges
est introuvable dans mes posts.

Tout-à-fait, mais ma réponse se voulait un peu générale.

François Delpla a écrit:Le livre de Cambridge donne-t-il les vrais chiffres ? Resterait à expliquer pourquoi ils ont été longtemps et sont encore souvent bien plus élevés dans la littérature de tous bords.

Enfin, tu ne réponds mot sur la brusquerie de la répression, que j'ai attribuée par hypothèse à un mouvement de panique.

Sur les chiffres, il n'y a pas de bilan officiel précis. Pourquoi? Parce que ces purges se poursuivent en fait jusqu'en 1941, ainsi certains incluent même les généraux et officiers fusillés après l'attaque allemande. De plus, il est difficile de faire toujours la différence entre mise à la retraite normale et liée aux purges (tous les officiers purgés ne sont pas fusillés ni envoyés en camp). Mais les chiffres que je donne me paraissent s'inscrire dans une "fourchette" assez crédible, 40.000 est un chiffre souvent cité, encore faut-il tenir compte de ceux qui sont vraiment liquidés et bien sur c'est là-dessus qu'on entretient l’ambiguïté. Et puis on a longtemps sous-estimé le chiffre total du nombre des officiers de l'armée rouge, on parlait de 25% de purgés, on est en fait à 8% grand maximum.

Mouvement de panique? La rapidité paraît un élément décisif pour empêcher un coup d'état, donc une apparente célérité ne peut que donner de la substance à l'idée du coup. C'est l'avis de Conquest dans The Great Terror: A Reassessment (p.186) et je trouve cela assez convaincant. Je me souviens du témoignage d'un officier français dans l'Illustration, il avait rencontré Toukh. à Paris ou Londres en janvier 36, il le connaissait pour l'avoir rencontré en prison pendant la première guerre. Le jeune officier charismatique est maintenant un homme prématurément vieilli, souffrant de ce que l'on appellerait aujourd'hui un sévère burnout. En 1937, Toukh. me semble depuis quelque temps dans le collimateur, les vrais proches militaires de Staline sont plutôt hostiles à Toukh. Que reste-t-il du jeune nationaliste certain de son destin en 1937? Peut-être suffisamment pour que Staline ne prenne aucun risque...
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2133
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 8 minutes
par: brehon 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 10 minutes
par: brehon 
    dans:  Sauveteurs en asphixies de la Marne 
il y a 16 minutes
par: udonthanifrancophone 
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE DE PASSIONNES ! 
il y a 20 minutes
par: Shelburn 
    dans:  Uniforme aviation française WWII 
il y a 31 minutes
par: iffig 
    dans:  La Luftwaffe face au Débarquement. Normandie 6 juin-31 août 1944 
il y a 45 minutes
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 54 minutes
par: iffig 
    dans:  chroniques de la Moselle annexée : l'évacuation de 1939 
Aujourd’hui, 09:38
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Recherche d"un vétéran anglais 
Hier, 21:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pearl Harbor 70 ans 
Hier, 21:56
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Scroll