Connexion  •  M’enregistrer

Pas de crise, pas de Nazisme et pas de Fascisme ?

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Pas de crise, pas de Nazisme et pas de Fascisme ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 06 Déc 2012, 22:31

Bonjour à toutes et tous,

En voilà une question qui mérite débat : s'il n'y avait pas eu la terrible crise de 1929, l'Europe aurait-elle connu la montée du nazisme et du fascisme ? En d'autres termes, quelle place occupe la crise de 1929 dans les origines et les "racines" de la Seconde Guerre Mondiale ?

On sait tous que les extrêmes se nourrissent des problèmes des autres et prospèrent particulièrement dans les périodes de crise. Sans vouloir faire de parralèle parfaitement HS, nous connaissons cela aujourd'hui aussi. En période de crise, de vaches maigres, on cherche un coupable, on rejette la faute sur les autres, on stigmatise ... et on "s'extrêmise" (pardon pour ce mot tout à fait inventé, digne de la "Bravitude Ségelonesque ..." ::: Fin du HS contemporain ;) )

Or, dès le début des années 1930, l'Allemagne est durement frappée par la crise, allant jusqu'à une telle dévaluation de leur monnaie qu'il fallait presque une brouette de billets pour aller s'acheter une baguette de pain ... les Nazis comme les fascistes, dans tous les pays d'Europe, se sont appuyés sur la misère ambiante pour "vendre" leurs "salades haineuses" ...

Au plaisir de vous Lire
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12287
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Pas de crise, pas de Nazisme et pas de Fascisme ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de brehon  Nouveau message 06 Déc 2012, 22:40

Bonsoir
fbonnus a écrit:s'il n'y avait pas eu la terrible crise de 1929, l'Europe aurait-elle connu la montée du nazisme et du fascisme ?
Mussolini étant arrivé au pouvoir en 1922, quel est le rapport avec la crise de 1929?
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7523
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Pas de crise, pas de Nazisme et pas de Fascisme ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 06 Déc 2012, 22:42

Ais-je parlé de Mussolini cher yvonnick ??? ... j'ai employé ici le terme "fascismes" de façon générique, et si Mussolini en était un (seulement fasciste le Mussolini ? ...), il n'était pas le seul.
Mais il est vrai que ce dernier est arrivé aux manettes dès 1922, soit bien avant la crise de 1929 ... bien que cette dernière ne soit pas arrivée comme un cheveu sur la soupe, elle a, elle aussi, ses racines qui remontent à bien avant 1929 ....

La question reste ainsi posée : pas de crise ? ... pas de montée du nazisme et du fascisme ? ... quelle place occupe la crise de 1929 dans les origines de la SGM
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12287
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Pas de crise, pas de Nazisme et pas de Fascisme ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 07 Déc 2012, 00:26

Pour moi, c'est le Traité de Versailles qui est l'élément déclencheur de la WW2. La crise de 29 a peut-être été la goutte qui a fait déborder le vase, mais je crois qu'Hitler et sa bande auraient probablement trouvé une combine pour accéder au pouvoir d'une façon ou d'une autre. Bien sûr, il s'agit ici d'un «what if» ou n'importe quelle hypothèse peut être la bonne.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: Pas de crise, pas de Nazisme et pas de Fascisme ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 07 Déc 2012, 00:40

Cher Audie, si effectivement on peux considérer que le Traité de Versailles contenait en ses gênes les graines de la SGM, on ne peux, je crois, lui en imputer la majorité des raisons. Ces dernières sont tellement nombreuses qu'il n'y a pas utilité d'aller pour l'instant jusqu'à des "What if", car effectivement si ma tante en avait, ce serait mon oncle, en l'espèce, tonton Hitler n'est pas lui non plus arrivé comme un cheveu sur la soupe. Essayons tout d'abord dans ce fil de voir dans quelle mesure la crise de 1929 fut un comburant non négligeable, sans lequel, l'embrasement du monde n'aurait peut être pas eu lieu

Le volet "économique" des origines du second conflit, trop peu souvent évoqué, mérite, me semble t-il, une attention particulière.

A vous lire
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12287
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Pas de crise, pas de Nazisme et pas de Fascisme ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de littorale  Nouveau message 07 Déc 2012, 01:37

Le traité de Versailles et ses terribles conséquences sont le germe de ce qui va suivre.
Le nationalisme allemand comme français était présent déjà bien avant le 30 janvier 1933.

Texte intégral du traité : http://www.herodote.net/Textes/tVersailles1919.pdf

Les retards de paiement par l'Allemagne des sommes astronomiques dues suite au traité, entraînent l'occupation de la la Rhénanie et de la Ruhr en 1923 par la France.
L'acier et le charbon passent sous contrôle français... autant dire les principales sources de devises du pays.
1929 arrive et sa crise terrible, les allemands écouteront de plus en plus avec bienveillance ces discours nationalistes.

Mais bien sûr, ce n'est qu'un avis neutre.


 

Voir le Blog de littorale : cliquez ici


Re: Pas de crise, pas de Nazisme et pas de Fascisme ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 07 Déc 2012, 04:55

fbonnus a écrit:Ais-je parlé de Mussolini cher yvonnick ??? ... j'ai employé ici le terme "fascismes" de façon générique, et si Mussolini en était un (seulement fasciste le Mussolini ? ...), il n'était pas le seul.
Mais il est vrai que ce dernier est arrivé aux manettes dès 1922, soit bien avant la crise de 1929 ... bien que cette dernière ne soit pas arrivée comme un cheveu sur la soupe, elle a, elle aussi, ses racines qui remontent à bien avant 1929 ....

La question reste ainsi posée : pas de crise ? ... pas de montée du nazisme et du fascisme ? ... quelle place occupe la crise de 1929 dans les origines de la SGM


Une chronologie interessante:

http://resistanceallemande.online.fr/montee.htm

Le programme du NSDAP est antérieure à la crise de 29.

La crise de 1929 est une opportunité pour les nazis tout comme la défaite de 40 sera une opportunité pour les partisans de la révolution nationale.

Avant le traité de Versailles, il y a eu une guerre et encore avant une autre...etc...Pour moi, la WWII n'est que la continuité d'un conflit très ancien où les évènements du moment (traité de Versailles, crise de 29) ne sont que les catalyseurs indispensables à l'entretien des sentiments bellicistes.
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4086
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Pas de crise, pas de Nazisme et pas de Fascisme ?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 07 Déc 2012, 05:01

fbonnus a écrit:
Le volet "économique" des origines du second conflit, trop peu souvent évoqué, mérite, me semble t-il, une attention particulière.

A vous lire

Mais nous sommes entièrement d'accord! Quoi de plus économique que les réparations allemandes à payer?

La crise de 29 a détruit l'économie allemande parce que le pays avait une charge d'emprunts et de dettes énormes sur le dos. Cette crise est bien un facteur aggravant. Mais les ingrédients étaient déjà tous là avant la crise et l'Allemagne ne s'en sortait tout simplement pas. La décision d'Hitler de quitter la SDN n'est même pas condamnable. Les dirigeants allemands qui l'ont précédé aurait dû le faire bien avant! Peut-être auraient-ils ainsi évité l'avènement du nazisme?
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: Pas de crise, pas de Nazisme et pas de Fascisme ?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 07 Déc 2012, 06:58

1) Il ne faut pas confondre l'inflation de 1923 et la crise de 1929 et suivantes.

2) Le facteur individuel hitlérien a servi de catalyseur et il est tellement particulier, dans toute l'histoire de la planète, qu'il domine à lui seul, en tant que cause, et Versailles et 29.

Parmi les qualités encore très peu perçues du créateur du nazisme, l'aptitude à faire des essais et à en tirer toutes les leçons : ainsi 1933 a suivi 1923, Dantzig a suivi Munich, la persécution des Juifs a tâté le terrain, allemand comme étranger, en permanence, etc.

C'est d'ailleurs cette question juive, vue à l'époque comme bizarre et marginale, qui donne sa couleur particulière à la préparation d'une guerre de revanche. Elle engendre toute une métaphysique de la vie politique mondiale depuis 1914, définie comme l'effort de la Juiverie pour asseoir définitivement sa domination planétaire et elle met en devoir la race aryenne, réveillée par l'Allemagne, de tout mettre en oeuvre pour lui damer le pion in extremis.

Relisons nos classiques, par exemple L'Etat hitlérien de Martin Broszat (1969) et plus précisément l'introduction de sa traduction française (1984) : Hitler est présenté comme un loser qui le serait resté sans la crise... en méprisant le fait que le départ et l'ascension de la fusée nazie commencent dans les premiers mois de 1929, donc avant la crise et bien avant ses effets sur l'Allemagne, surtout sensibles à partir de 1931.

Cette crise fut donc UN et non LE carburant. Sans elle, par définition, on aurait eu une Allemagne prospère, dont les gouvernements auraient été encore plus faciles à accuser de manque de... tripes face aux réparations, aux questions sarroise, rhénane, sudète, polonaise etc.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6047
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Pas de crise, pas de Nazisme et pas de Fascisme ?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 07 Déc 2012, 07:19

::chapeau - salut:: Bonjour à tous,

Il y a un point de vue que j'aime bien aborder quand on parle de l'entre-deux guerres, c'est celui du conflit de générations ...

En 1919/20, le Traité de Versailles fixe les dommages de guerres à 132 milliards de Marks. Reporté à la population de l'époque, celà correspond approximativement, pour un foyer, au prix du tiers de son patrimoine (maison, appartement, etc ...).
Bref, pour un père de famille de 1919/20, se déclarer germanophile signifie à la fois :
- faire partie d'un peuple qui a enduré des privations de tous ordres pendant 4 ans, et qui vient de perdre,
- partager cette dette collective, et donc s'engager à régler la somme astronomique en question ...
Je comprend donc tout à fait que, lors des référendums frontaliers de 1919/20/21 (le fameux "droit des peuples à disposer d'eux-mêmes"), de nombreux chefs de familles germanophones ont préféré se déclarer danois, tchèquoslovaques, polonais, etc ...

Le rôle de la crise économique ???

Eh bien, 15 ans plus tard, en 1935, lorsque la crise aura dans la pratique "effacé" la dette, être allemand, celà signifiera faire partie d'un peuple en pleine croissance et qui a surmonté la crise pour les nouvelles générations.

De quoi désavouer le vote du père 15 ans plus tôt et avoir l'esprit de revanche ... Non ???

P.S. : :oops: Cross-posting avec François Delpla ...
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8086
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 14 minutes
par: brehon 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 16 minutes
par: brehon 
    dans:  Sauveteurs en asphixies de la Marne 
il y a 22 minutes
par: udonthanifrancophone 
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE DE PASSIONNES ! 
il y a 26 minutes
par: Shelburn 
    dans:  Uniforme aviation française WWII 
il y a 37 minutes
par: iffig 
    dans:  La Luftwaffe face au Débarquement. Normandie 6 juin-31 août 1944 
il y a 51 minutes
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 09:47
par: iffig 
    dans:  chroniques de la Moselle annexée : l'évacuation de 1939 
Aujourd’hui, 09:38
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Recherche d"un vétéran anglais 
Hier, 21:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pearl Harbor 70 ans 
Hier, 21:56
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Scroll