Connexion  •  M’enregistrer

Les débuts politiques d'Hitler

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: Les débuts politiques d'Hitler

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 04 Jan 2012, 12:07

Bonne question !

De celles qu'on n'a pas osé lui poser : elle n'a été abordée que par des antinazis de droite, comme Otto Strasser.

Ne fait-on pas un peu le même reproche à de Gaulle ?

Un soldat de plus ou de moins dans les corps francs, cela importait moins que de faire de la politique : la réponse doit se nicher de ce côté, et aussi dans la vitesse acquise d'un caporal à qui le maintien dans sa caserne fournissait le gîte, le couvert et de grands moments pour méditer.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6039
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Les débuts politiques d'Hitler

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 04 Jan 2012, 12:08

Ce qui est intéressant est de comprendre à quel moment Hitler a compris que finalement c'était lui le vrai chef, d'orateur il a basculé en führer. Il ne pouvait pas le savoir le jour où il est monté sur l'estrade d'une brasserie.
Il va falloir que je me penche sur les hommes politiques de cette année 1919, dans les rangs du Reichstag, il devait absolument y avoir des chefs nationalistes qui auraient du (et pu) jouer un rôle important, notamment en étant lié avec Gröner, chef de l'E-M impérial, sans qui la révolte spartakiste aurait pu réussir. Mais j'oublie, ceci se passait à Berlin, loin de Münich mais où la situation était tout aussi révolutionnaire.
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6490
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les débuts politiques d'Hitler

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 04 Jan 2012, 12:17

Le seul homme d'envergure nationale dont Hitler se rapproche est Ludendorff, et seulement en 1923, quelques semaines avant le putsch.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6039
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Les débuts politiques d'Hitler

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 04 Jan 2012, 12:19

D'autres paramètres entrent en compte, Hitler a débuté à Münich, pas à Berlin, la ville prussienne loin de ses attaches autrichiennes,l'opposée de Vienne. A Berlin, l'auditoire aurait été différent, avec ses quartiers rouges (Moabit), et un auditoire nationaliste plus conservateur. Lundendorff représentait la guerre totale, le blocus qui avait affamé le Reich. Un mauvais souvenir. Peut-être une caution morale, mais pas vraiment un politique.
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6490
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les débuts politiques d'Hitler

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de gwen ha du  Nouveau message 04 Jan 2012, 12:35

Prosper Vandenbroucke a écrit:Je suppose qu'en écrivant V-Mann, tu veux parler de Vertrauensmann ou homme de confiance ?
Amicalement
Prosper ;)

oui Prosper

Hitler était volontaire au Propagandaleute. Il recevait 20 marks par semaine des services de Mayr pour le développement du DAP.
Donc c'est bien l'armée Bavaroise qui mit Hitler en place.


 

Voir le Blog de gwen ha du : cliquez ici


Re: Les débuts politiques d'Hitler

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 04 Jan 2012, 12:55

Il n'aurait pas pu rester longtemps au sein de la Reichswehr en raison de la limitation des effectifs imposés par le traité de Versailles en juin 1919. Pour en revenir à la situation bavaroise durant la république des conseil d'Eisner -qui était juif, le pendant de Liebknecht à Berlin-, les FK renversèrent cette république avec entre autres le FK du colonel von Epp qui avait dans ses rangs Röhm, mais Hitler on ne le voit pas prendre part au renversement. Hitler n'est pas vraiment un homme d'action militaire cela ne le légitime pas comme chef politique étant resté l'arme au pied durant cette trouble période révolutionnaire.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6490
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les débuts politiques d'Hitler

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 04 Jan 2012, 13:21

gwen ha du a écrit:Donc c'est bien l'armée Bavaroise qui mit Hitler en place.

C'est plutôt Hitler qui a utilise l’armée bavaroise pour avancer ses pions.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Les débuts politiques d'Hitler

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 04 Jan 2012, 13:34

Au moins UNE idée prônée par le DAP correspond déjà à une conviction d'Hitler: le nationalisme.

Pour les autres (pangermanisme, anticapitalisme, antisémitisme,...), soit Hitler les absorbe en adhérent au parti, soit il les avait DEJA avant d'y entrer et elles rejoignent heureusement ce qu'il pense. Ou un mixte des deux.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 812
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: Les débuts politiques d'Hitler

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 04 Jan 2012, 13:45

Mais çà ne fait pas un leader politique, il n'a pas de passé politique, le DAP est un micro-parti, et tout se passe dans la catholique Bavière, loin de la prussienne Berlin, et le soulèvement spartakiste, Hitler ne participe pas à sa répression, quelle légitimité a-t-il ?
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6490
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les débuts politiques d'Hitler

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 04 Jan 2012, 14:18

Tout le monde semble tomber d'accord sur la même chose: ses talents oratoires, qui font qu'il convainc plus que des leaders de groupes paramilitaires, qui font peur aux bourgeois, ce qui finit par lui donner sa légitimité.

Personnellement, je ne pense pas que ce soit le CV des hommes politique qui fasse leur succès, surtout en période révolutionnaire où l'on a tendance naturellement à chercher des hommes neufs. Plus sûrement, celui qui dit ce que l'on pense, prône les "bons remèdes", qui assure qu'il est prêt à agir dans ce sens va facilement rallier les suffrage. Le CV ne servira, éventuellement, qu'à rassurer quand à son honnêteté ou ses compétences.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 812
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Gyroscope allemand ? 
il y a 1 minute
par: thucydide 
    dans:  Libération de Chalonnes sur Loire fin août 1944 
il y a 52 minutes
par: brehon 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:33
par: Richelieu 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 23:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  1e DB Polonaise 
Hier, 23:17
par: Hussard ailé 
    dans:  CEFS 1940 Norvege 
Hier, 21:44
par: orpo57 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
Hier, 19:30
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coutances, film de GeorgeStevens 
Hier, 19:26
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 18:58
par: kfranc01 
    dans:  Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise 
Hier, 18:45
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aldebert, François Delpla, Trendiction Bot DE et 14 invités


Scroll