Connexion  •  M’enregistrer

Hitler était-il fou ?

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 591  Nouveau message de Christian27  Nouveau message 01 Mar 2016, 16:12

Le témoignage de sa secrétaire est très explicite...

Les psychopathes dégagent un magnétisme parfois irrésistible par la façon qu’ils ont de fixer les yeux sur leurs interlocuteurs et par la confiance inébranlable en eux qui leur permet de véhiculer une tranquille assurance. Hitler dégageait autour de lui un magnétisme incroyable s’assimilant à un pouvoir hypnotique. Après la mort d’Hitler, sa secrétaire, Gertrud Traudl Junge, fut renversée par le changement radical d’atmosphère dans le bunker. Dans les instants qui suivirent, les occupants recommencèrent à fumer, à boire de l’alcool et à parler à voix haute. Elle écrivit; « La mort d’Hitler fut pour nous comme la fin d’une hypnose collective. Soudain, nous découvrions la lumière; un désir fou de vivre, de redevenir nous-mêmes, de retrouver une condition humaine normale s’empara de nous. Hitler ne nous intéressait plus; en fait, nous éprouvions même une violente hostilité à son égard. »

http://www.maveritesur.com/paul-lefort- ... pathes/857

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 464
Inscription: 19 Aoû 2009, 16:50
Région: Vaud
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian27 : cliquez ici


Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 592  Nouveau message de Luhkah  Nouveau message 01 Mar 2016, 17:51

Christian27 a écrit:Le témoignage de sa secrétaire est très explicite...

Les psychopathes dégagent un magnétisme parfois irrésistible par la façon qu’ils ont de fixer les yeux sur leurs interlocuteurs et par la confiance inébranlable en eux qui leur permet de véhiculer une tranquille assurance. Hitler dégageait autour de lui un magnétisme incroyable s’assimilant à un pouvoir hypnotique. Après la mort d’Hitler, sa secrétaire, Gertrud Traudl Junge, fut renversée par le changement radical d’atmosphère dans le bunker. Dans les instants qui suivirent, les occupants recommencèrent à fumer, à boire de l’alcool et à parler à voix haute. Elle écrivit; « La mort d’Hitler fut pour nous comme la fin d’une hypnose collective. Soudain, nous découvrions la lumière; un désir fou de vivre, de redevenir nous-mêmes, de retrouver une condition humaine normale s’empara de nous. Hitler ne nous intéressait plus; en fait, nous éprouvions même une violente hostilité à son égard. »

http://www.maveritesur.com/paul-lefort- ... pathes/857


Voici mes deux cents...

C'est tout le problème des psychopathes, ce sont des désaxés, certes, mais ils certains d'entre eux sont "fonctionnels": Ils savent parfaitement se débrouiller en société, et n'oublions pas que beaucoup de gens fous ne se sentent pas spécialement en marge ni désaxés. Leur univers intérieur à sa propre logique et ce sont souvent les gens normaux qu'ils perçoivent comme handicapé a quelque niveau... quand il les perçoivent encore tout simplement.

Pour moi, Hitler est certes un déséquilibré avec un sérieux problème d'empathie. Mais il est redoutablement intelligent et manipulateur, car son empathie ne se met pas en travers de son jugements. Ses délires sont aussi le fruit d'une culture particulière qui entre en résonance avec les gens de leurs époques : C'est la pensée industrielle moderne mise au service du romantisme allemand et d'un antisémitisme assez présent en Autriche.

Hitler a été un artiste, et en tant que tel, je soupçonne qu'il connaissait parfaitement les "thèmes" culturel fort présent dans la nation allemande, et que cela lui permettait d'interagir à un niveau quasi subconscient avec ses collaborateurs, et surtout ses subordonnés comme les officiers Prussiens et le peuple Allemands, des thèmes parfaitement mis en scènes par des gens comme Albert Speer et Goebbels.

Quand à la mise en pratique concrète du pouvoir, elle est faite via les subordonné tel que Heydrich, Rohm, Speer, Himmler ou les généraux prussiens, justement, au service d'une vision délirante mais exprimée de façon rationnelle, ou du moins compréhensible pour un esprit rationnel.

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 40
Inscription: 31 Déc 2015, 15:11
Région: Bruxelles
Pays: Belgique

Voir le Blog de Luhkah : cliquez ici


Précédente

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE POUR PASSIONNES ! 
il y a 16 minutes
par: Dog Red 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 47 minutes
par: Didier 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 07:36
par: Didier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 22:33
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Recherche d"un vétéran anglais 
Hier, 21:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pearl Harbor 70 ans 
Hier, 21:56
par: alain adam 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Hier, 21:47
par: alain adam 
    dans:  Uniformes et insignes : la Suède 
Hier, 21:45
par: iffig 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
Hier, 20:44
par: kfranc01 
    dans:  U-196, record de la plus longue mission 
Hier, 19:56
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Scroll