Connexion  •  M’enregistrer

Hitler était-il fou ?

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de alberto  Nouveau message 30 Mar 2011, 10:12

elgor : tes deux liens sont très intéressants
J'ai aussi trouvé ceci dans wikipedia :
Commentaires sur le « journal » de Goebbels :
Enfin, le texte décrit de manière saisissante le désordre qui règne dans les milieux décisionnels du Troisième Reich et fait ainsi définitivement voler en éclats le mythe de la machine de guerre allemande bien huilée. En l'absence d'une hiérarchie définitive et d'une répartition claire des compétences, on assiste en effet à d'incessantes querelles personnelles - dans lesquelles Goebbels n'est jamais le dernier à s'impliquer - où le but est in fine de gagner les faveurs d'un Führer de plus en plus enfermé dans sa folie. Ce climat rend difficile voire impossible la prise de décision, la réalisation de tout projet concret. C'est ainsi que Goebbels n'a de cesse d'appeler à la guerre totale et s'épanche continuellement sur le sujet alors qu'en fait, de réunion en réunion, le projet n'avance pas. Goebbels lui-même prélève en 1944 des milliers de soldats sur le front de l'Est pour tourner en tant que figurants dans une de ses productions cinématographiques.
A suivre...
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1119
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Région toulousaine
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de elgor  Nouveau message 30 Mar 2011, 10:22

alberto a écrit: Goebbels lui-même prélève en 1944 des milliers de soldats sur le front de l'Est pour tourner en tant que figurants dans une de ses productions cinématographiques.

[ HORS SUJET ON ]Ce film s'appelle Kolberg (en couleurs ) et est sorti en 1945. Mais vu l'état de l'allemagne la distribution a été compliquée et n'a guère été vu que par les garnisons des poches de l'atlantique (le film avait été parachuté). Il est passé à la télévision il y a quelques années
Le Film :


[ HORS SUJET OFF ]
La stratégie consiste à continuer à tirer pour faire croire à l'ennemi qu'on a encore des munitions

(Mr Prudhomme)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1664
Inscription: 19 Mar 2011, 11:44
Localisation: Myrelingues la brumeuse
Région: région Rhône Alpes
Pays: France

Voir le Blog de elgor : cliquez ici


Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de clayroger  Nouveau message 30 Mar 2011, 10:42

Je vous replace aussi ce lien très explicatifs sur les désordres mentaux d'Adolf Hitler que vous aviez peut-être loupé.

http://lodel.irevues.inist.fr/cahiersps ... php?id=327

La question principale reste non résolue (mais le pouvons-nous ?).
Notez que la difficulté réside dans le fait qu'un diagnostic de pathologie mentale peut être posé sans que pour autant une personne soit considérée comme atteinte de folie en droit.

En d'autres termes, il existe des degrés dans la folie et la question est de savoir si malgré les altérations dont paraissait être atteint Hitler, son jugement ou sa conscience ont pu être abolis ?

Si oui, il était donc irresponsable. Si non, il était responsable de ses actes.

La psychose paranoïaque est une maladie précise, identifiée, décrite cliniquement qui rentre dans le cas des maladies abolissant le jugement.
Mais l'école lacaniste, qui a posé ce diagnostic à propos d'Hitler, est fortement remise en cause depuis une dizaine d'années, comme l'école freudienne d'ailleurs.

Pas simple comme question.


 

Voir le Blog de clayroger : cliquez ici


Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de alberto  Nouveau message 30 Mar 2011, 10:56

elgor : Exact la dernière phrase du texte est "hors sujet" !

Merci toutefois d'avoir mis le film en lien...

Pour revenir au sujet, Goebbels semble bien indiquer combien les réunions de crises étaient bordéliques vu les idées de plus en plus confuses issues du cerveau dérangé d'AH !

Bien à toi. :)
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1119
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Région toulousaine
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 30 Mar 2011, 11:53

clayroger a écrit:.......Pas simple comme question.



Bonjour,

Si la question n'est pas simple, la réponse l'est. Hitler est peut-être le rouage principal du Reich mais pas le seul et si son irresponsabilité était avérée il n'en demeure pas moins que les nazis, et tous ceux qui les ont suivi aveuglément, portent l'immense responsabilité des actes posés. Finalement le fait de savoir si AH est fou ou non est une question secondaire, sauf à considérer qu'il aurait pu agir seul, ce qui, à l'évidence n'est pas le cas.

A+,

Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 30 Mar 2011, 11:57

J'avais posé cette question sur un autre forum (passion-histoire.net)... et avait reçu la réponse suivante, qui m'avais parue pertinente (mais je suis loin d'être un spécialiste), de Tonr:

En principe, un psychiatre ne porte pas de diagnostic sans s'être entretenu personnellement avec un patient. Poser un jugement sur une personne jamais rencontrée, sur la base de livres, de témoignages de Xème main, de rumeurs, etc, c'est une opinion éclairée de la part d'un psychiatre, mais pas un diagnostic.
Freud a investigué la personnalité et les problèmes psychiques de personnages disparus et célèbres comme Léonard de Vinci, cela lui a été reproché déontologiquement, et de plus on connait le manque de rigueur de celui-ci dans ses diagnostics, Onfray n'a fait que le rappeler.
Enfin, il existe d'assez nombreux avis donnés par des psychiatres sur AH, c'est presque devenu un sous-genre de psycho-histoire en soi. Dans cette veine, j'ai lu les ouvrages de Fromm, Ryder, et de quelques autres, le consensus que j'ai trouvé dans ceux de ces livres récents que j'ai lus, c'est ce que j'ai mentionné plus haut: AH était un psychopathe. Et la psychopathologie est considérée comme un trouble de la personnalité en psychiatrie, pas un trouble mental.
Dans des livres plus anciens, d'autres avis sont proposés, en fonction des catégories psychiatriques qui existaient à l'époque, dont certaines ont été abandonnées depuis; hystérie, etc.
Enfin, il y a aussi ceux qui en tiennent pour des hypothèses du type: Hitler était un homosexuel refoulé, ou autre type de particularité sexuelle, et qui expliquent toute l'histoire du dictateur à partir de tel aspect ou tel autre de sa sexualité. Ce ne sont que des supputations, et la psychiatrie est loin d'être une science exacte qui plus est: mettez face à face deux experts psychiatres dans une cour de justice, ou même ailleurs, il est rare qu'il y ait consensus.
Donc n'attendez pas trop, en tout cas rien d'irréfutable et de définitif, de tel avis.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 812
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de clayroger  Nouveau message 30 Mar 2011, 13:16

@Pierre_S : je n'aurais pas pu dire mieux !

@ Chef Chaudard : merci pour ce témoignage tout à fait pertinent et plein de sagesse.
Le trouble de la personnalité me va bien. Il explique certains (gros) travers d'Hitler ainsi d'ailleurs que quelques qualité, sans pour autant l'affranchir de ses crimes.
Mais comme l'entretien clinique est impossible, je crois que nous resterons dans l'expectative ?


 

Voir le Blog de clayroger : cliquez ici


Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 30 Mar 2011, 15:23

Pour les tenants de l'homosexualité refoulée, difficile d'être crédibles! J'ai connu quelques homosexuels refoulés. Leurs pires "crimes" ont été de mentir à leur épouse...
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 29 Avr 2011, 10:56

Bonjour à tous
J'arrive un peu après la bataille mais comme entre-temps la folie de Hitler a déclenché des débats sur divers moments de sa politique, il est peut-être temps d'y revenir.
Un livre, que je déguste depuis quelques semaines, répond à beaucoup des questions abordées :
Francesca Biagi-Chai, Le cas Landru - A la lumière de la psychanalyse, Imago, 2008. L'auteur en cause ici : http://www.dailymotion.com/video/xg6hdk ... u-1-2_news
Oui, on peut poser un véritable diagnostic sans avoir eu la personne sur son divan, à condition qu'il y ait suffisamment de sources et c'est le cas. Il me semble que, pour Hitler, cela l'est plus encore (à ceci près que les données sur "Hitler avant Hitler" sont plus fragmentaires que pour Landru).
Oui, on peut être fou et responsable, c'est même au coeur de l'enseignement de Lacan (comme de Freud).
Ce dont il s'agit en histoire politique et militaire, c'est de décrire l'inscription de cette folie individuelle (dont l'antisémitisme -lui-même très personnel même s'il présente des analogies avec celui de Wagner, de HS Chamberlain, de Lueger et d'autres- est le trait le plus caractéristique) dans une aventure collective et même planétaire.
De ce point de vue, une relecture récente de Mein Kampf m'a amené à considérer que la phrase qui le résume le mieux n'est pas celle-ci, très célèbre (et à juste titre, et très personnelle : on la chercherait en vrai chez des auteurs antisémites précédents)
Si le Juif, à l'aide de sa profession de foi marxiste, remporte la victoire sur les peuples de ce monde, son
diadème sera la couronne mortuaire de l'humanité.
mais celle-là
Une organisation ne peut subsister qu'avec un haut commandement intelligent, servi par une masse que guide plutôt le sentiment

Elle en dit fort long sur le nazisme et, pour commencer, sur son triomphe au sein de la mouvance nationaliste allemande. Hitler a laissé à d’autres formations les pulsions sentimentales qui font hurler à l’unisson les militants et les chefs, pour privilégier le sens tactique des dirigeants ou, plus précisément, du chef suprême. Et il a gagné le loisir de le faire tranquillement, tant que cette stratégie n'est pas perçue et que les antinazis autochtones ou étrangers persistent à voir là une bande de braillards, tous plus excités et primaires les uns que les autres.
Je suis heureux que le livre de Binion soit maintenant mieux connu et reconnu. Quel pionnier ! Mais justement, en tant que tel, il doit être critiqué, pour tout ce qu'il charrie encore de visions antérieures. Je pense en particulier à ce qu'il dit du dr Bloch, qui réprésente précisément l'unique "bon Juif" et le seul intouchable, car lié à la mère.
Dernière édition par François Delpla le 29 Avr 2011, 14:25, édité 1 fois.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6047
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Hitler était-il fou ?

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de clayroger  Nouveau message 29 Avr 2011, 13:03

François Delpla a écrit:Oui, on peut être fou et responsable, c'est même au coeur de l'enseignement de Lacan (comme de Freud).

C'est bien ce que je pensais, vous vous référez à des enseignements totalement dépassés, en passe de réfutation.
Creusez le sujet !
Lacan est à l'origine de la question de la folie d'Hitler, et donc cette affirmation est désormais sujette à caution.
A votre place j'userais de la plus extrême prudence sur ce sujet délicat et dans tous les cas, je ne l'emploierais pas bien à propos afin de résoudre certaines contradictions malvenues ou masquer certains flous choisis de mon discours.


 

Voir le Blog de clayroger : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Attentat à Strasbourg 
il y a 31 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 54 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 13:12
par: kfranc01 
    dans:  Il y a aujourd'hui 74 ans que la "Bataille des Ardennes débutait. 
Aujourd’hui, 12:45
par: Dog Red 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 12:06
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
Aujourd’hui, 11:56
par: orpo57 
    dans:  uniformes des Républicains 
Aujourd’hui, 11:52
par: iffig 
    dans:  Le voyage de Marcel Grob:juin 1944:un jeune Français de 17 ans est enrôlé dans la Waffen SS. 
Aujourd’hui, 11:26
par: frontovik 14 
    dans:  Grandes batailles, la fin... 
Aujourd’hui, 11:22
par: frontovik 14 
    dans:  dragonne sur dague SS 1933 
Aujourd’hui, 11:12
par: WWII 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: François Delpla, orpo57 et 16 invités


Scroll