Connexion  •  M’enregistrer

La Nuit des Longs Couteaux

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: La Nuit des Longs Couteaux

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Cardozo  Nouveau message 16 Avr 2012, 02:09

Pourquoi Roehm n'a-t-il pas été tué le 30 juin, comme les autres chefs SA ? Pourquoi avoir attendu jusqu'au 1er juillet ?


 

Voir le Blog de Cardozo : cliquez ici


Re: La Nuit des Longs Couteaux

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de gherla  Nouveau message 16 Avr 2012, 04:09

Bonjour
Pas le premier (1) Juillet, mais le deux (2), pourquoi? Officiellement pour "homosexualité " et pourquoi aussi "tardivement"? Hitler était "indécis" sur son sort.
Même si wikipedia n'est pas sur à cent pour cent (100%) l'article reste valable,voici le lien:
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernst_R%C3%B6hm
Amicalement. :Omega.067 anti alcoolique:
Patrick.
Nous concevons nos avions de telle façon qu'un pilote de 21 ans, exténué au retour d'une mission difficile puisse apponter en toute sécurité.
Leroy Grumman(faire simple,fiable et solide)


Image

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1331
Inscription: 23 Déc 2005, 07:27
Localisation: dans le sud
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de gherla : cliquez ici


Re: La Nuit des Longs Couteaux

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Cardozo  Nouveau message 16 Avr 2012, 19:58

gherla a écrit:Hitler était "indécis" sur son sort.
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernst_R%C3%B6hm

Merci de m'avoir donné ce lien. Lorsque l'opération commence, Hitler n'était pas certain de vouloir la mort de Roehm. Merci Wiki. Merci gherla.

Röhm est brièvement emprisonné à la prison de Stadelheim à Munich, Hitler hésitant sur le sort à lui réserver, notamment compte tenu des services rendus par Röhm au mouvement nazi. Röhm ne peut pas être retenu en détention indéfiniment, ni exilé ; un procès public rendrait inévitable un examen minutieux de la purge, ce qui n'est évidemment pas souhaitable. Sous la pression de Göring, Himmler et Heydrich, Hitler ajoute le nom de Röhm à la liste des personnes à exécuter, sur laquelle il ne figurait pas.

Source : Wikipedia


 

Voir le Blog de Cardozo : cliquez ici


Re: La Nuit des Longs Couteaux

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 17 Avr 2012, 22:23

alfa1965 a écrit:Il y a aussi présent le chef de la SA de Munich Schmidthüber, assassiné en même temps due Schmidt.
ALEX


Pour être précis, il est question de :
- Wilhelm SCHMID SA-Gruppenführer F. der SA-Gruppe Hochland (München) qui a été tué à München-Stadelheim le 30.06.1934
- August SCHNEIDHUBER SA-Obergruppenführer F. der SA Obergruppe VII (München) et Polizeipräsident der Polizeidirektion München également tué le 30/06/34

Georges
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 640
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: La Nuit des Longs Couteaux

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de PRZYB  Nouveau message 10 Juin 2012, 11:34

Hitler chef de bande et mafieux. Jusqu'à la Nuit des longs couteaux, les lieutenants du Führer avaient commis des exactions limitées à des combats de rue ou de comptoir. En un mot, il ne s'étaient jamais fait prendre ! En commettant leurs exécutions de 1934, ils deviennent des assassins au grand jour: qu'un gouvernement modéré reprennent le pouvoir et ils pourraient bien avoir à répondre de leurs actes devant les tribunaux. Hitler agit comme un parrain de la mafia: il devient le protecteur de ces hommes. Ils doivent désormais le défendre jusqu'à la mort, car s'il perd le pouvoir, ils iront en prison ou seront pendus!

Cet intéressant point de vue est développé dans un documentaire... mais j'ai oublié le titre !


 

Voir le Blog de PRZYB : cliquez ici


Re: La Nuit des Longs Couteaux

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 10 Juin 2012, 15:13

Je comprends mal ce point de vue! Tuons-les tous pour sauver leur réputation? J'opte plutôt pour la façon la plus claire de montrer à ses généraux qu'il a fait son choix entre les SA et l'armée.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5735
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: La Nuit des Longs Couteaux

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de PRZYB  Nouveau message 11 Juin 2012, 09:44

Audie Murphy a écrit:Je comprends mal ce point de vue! Tuons-les tous pour sauver leur réputation? J'opte plutôt pour la façon la plus claire de montrer à ses généraux qu'il a fait son choix entre les SA et l'armée.



Je me suis mal exprimé: je parlais des tueurs et non pas des victimes. En commandant à ses lieutenants de tuer des gens (ici des compagnons d'armes), Hitler fait de ses lieutenants des assassins au grand jour. Si Hitler perdait le pouvoir ensuite, ses lieutenants ne seraient plus "couverts" par le dictateur. Ils devraient alors répondre de leurs actes devant un tribunal.

Ce n'est pas la même chose de tuer un homme à la sortie d'un meeting à coup de barre de fer que tuer un homme dans une prison (Stadelheim, Munich) en invoquant un complot imaginaire et sans ordres directs du ministère de la Justice. Dans le premier cas on pourrait dire: "pas vu, pas pris". Dans le second on signe son acte et la seule légitimité de cet acte c'est le régime hitlérien qui a commandité cette exécution.

Suis-je plus clair?

Dans aucun cas je ne discute les autres motifs de la Nuit des longs couteaux que tu évoques (SA contre l'armée)


 

Voir le Blog de PRZYB : cliquez ici


Re: La Nuit des Longs Couteaux

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 11 Juin 2012, 10:46

D'accord avec toi sur l'intérêt pour Hitler, de mouiller ses acolytes en en faisant des assassins. Mais les occasions n'allaient pas manquer ! En revanche, ce qui fait la spécificité de cette manoeuvre, à mon avis ourdie depuis longtemps, c'est qu'elle met du sang sur les mains de l'armée... et notamment celui de son ministre de naguère, Kurt von Schleicher.

C'est bien l'acte de naissance de la brutalisation de la Wehrmacht... même si elle s'appelle encore Reichswehr.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6043
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: La Nuit des Longs Couteaux

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de PRZYB  Nouveau message 11 Juin 2012, 11:02

Exact, c'est un sujet fascinant. Mais je ne suis pas criminologue : que les petites frappes de la SS commettent des assassinats pendant la Nuit des longs couteaux est "compréhensible". Mais que dire de l'armée ? de ses traditions qui dataient au moins de Frédéric le Grand ?


 

Voir le Blog de PRZYB : cliquez ici


Re: La Nuit des Longs Couteaux

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 11 Juin 2012, 16:42

PRZYB a écrit:
Audie Murphy a écrit:Je comprends mal ce point de vue! Tuons-les tous pour sauver leur réputation? J'opte plutôt pour la façon la plus claire de montrer à ses généraux qu'il a fait son choix entre les SA et l'armée.



Je me suis mal exprimé: je parlais des tueurs et non pas des victimes. En commandant à ses lieutenants de tuer des gens (ici des compagnons d'armes), Hitler fait de ses lieutenants des assassins au grand jour. Si Hitler perdait le pouvoir ensuite, ses lieutenants ne seraient plus "couverts" par le dictateur. Ils devraient alors répondre de leurs actes devant un tribunal.

Ce n'est pas la même chose de tuer un homme à la sortie d'un meeting à coup de barre de fer que tuer un homme dans une prison (Stadelheim, Munich) en invoquant un complot imaginaire et sans ordres directs du ministère de la Justice. Dans le premier cas on pourrait dire: "pas vu, pas pris". Dans le second on signe son acte et la seule légitimité de cet acte c'est le régime hitlérien qui a commandité cette exécution.

Suis-je plus clair?

Dans aucun cas je ne discute les autres motifs de la Nuit des longs couteaux que tu évoques (SA contre l'armée)


Peut-être t'étais-tu bien exprimé et c'est moi qui avais mal compris??? :cheers:
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5735
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quand les troupes Alliées ont découvert les avions à réaction allemands 
il y a 7 minutes
par: coyote 
    dans:  Un canon volé à saint-Lambert-sur-Dive 
il y a 19 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Bonnes fêtes de fin d'année.................. 
il y a 51 minutes
par: Artilleur 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 53 minutes
par: iffig 
    dans:  Aide pour une orientation professionnelle en histoire 
il y a 58 minutes
par: Artilleur 
    dans:  Tortionnaires du 12 juin 1944 à Valréas, la vie paisible ! 
Aujourd’hui, 15:11
par: orpo57 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 15:06
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  d'autres nids de mitrailleuses 
Aujourd’hui, 15:05
par: Loïc Charpentier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 12:00
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  chronique de la Moselle annexée : la germanisation 
Aujourd’hui, 11:47
par: orpo57 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll