Connexion  •  M’enregistrer

Premier et second degré dans la parole hitlérienne

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: Premier et second degré dans la parole hitlérienne

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 19 Sep 2010, 11:00

Bonjour,
Sandrine a écrit:Daniel,
Quel est le choix que tu fais entre ces deux propositions :
- Hitler espère que ses adversaires seront persuadés que l’Allemagne est dirigée par un « fou furieux incontrôlable ».
- Hitler espère passer pour un homme de paix en multipliant les déclarations pacifistes.

S'il faut faire un choix, je prefere le steak saignant.
:grand-sourire:
Treves de plaisanterie, il ne s'agit pas de "choisir" mais de constater, en analysant ce que les historiens nous en disent, que les 2 sont valables et furent utilisees alternativement en fonction des circonstances.
Et Hitler "n'espere" pas, il constate que ca marche.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Premier et second degré dans la parole hitlérienne

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 19 Sep 2010, 12:00

François Delpla a écrit:
Quant aux réactions des puissances, elles consistent bel et bien à croire qu'il pourrait agresser un petit pays, comme il a menacé de le faire en 1938, mais ne prend pas conscience que cela déterminera inexorablement l'entrée en guerre de la France et de l'Angleterre. "Attention, mon vieux, c'est sérieux !", c'est ce que Chamberlain serine depuis le 17 mars jusqu'au 2 septembre... et c'est bien la preuve qu'il n'est pas sûr d'être bien compris.


Je crois que cela répondait par avance, Sandrine, à ton dernier post, et je ne saurais te déconseiller de lire jusqu'au bout ce à quoi tu réponds.

Ce que Hitler semble rechercher, au moyen de ses déclarations contradictoires, c'est une situation où certes on s'attend à ce qu'il puisse frapper, et on envisage de lui déclarer la guerre, mais où on ne mesure pas qu'il cherche précisément à se faire déclarer la guerre par la France en 1939 pour lui porter en 1940 le coup décisif annoncé dans Mein Kampf.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6047
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Premier et second degré dans la parole hitlérienne

Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 19 Sep 2010, 12:10

Sandrine a écrit:Si Hitler a cru que ses déclarations au premier ou second degré pouvaient inciter les autorités françaises à ne pas préparer la guerre, force est de constater qu’il s’est trompé.

Le general Corap, qui s'est pris dans la poire le coup de Sedan en mai 1940, apres avoir vainement alerte ses superieurs que ce qu'il avait ne suffisait pas face aux Ardennes, n'etait pas de cet avis...


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Premier et second degré dans la parole hitlérienne

Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 19 Sep 2010, 12:58

Certes Daniel, mais CORAP illustre bien une Armée qui estime se préparer, qui se pense forte, mais qui n'a ni perçu l'exacte nature de la menace nazie ni les limites de sa doctrine. Comme limites, je pense à l'emploi d'une masse de gros bataillons peu professionnalisés, dans des attitudes statiques type 14-18... et à 1000 lieues d'une lutte idéologique.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7754
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Premier et second degré dans la parole hitlérienne

Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 19 Sep 2010, 13:04

JARDIN DAVID a écrit:Certes Daniel, mais CORAP illustre bien une Armée qui estime se préparer, qui se pense forte, mais qui n'a ni perçu l'exacte nature de la menace nazie ni les limites de sa doctrine. Comme limites, je pense à l'emploi d'une masse de gros bataillons peu professionnalisés, dans des attitudes statiques type 14-18... et à 1000 lieues d'une lutte idéologique.

Nous sommes tout a fait d'accord a ce sujet, JD.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Premier et second degré dans la parole hitlérienne

Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 19 Sep 2010, 13:14

Je précisais pour Sandrine !
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7754
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Premier et second degré dans la parole hitlérienne

Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de Florac  Nouveau message 19 Sep 2010, 13:38

Bonjour

Que ce soit au premier ou au second degré, je connais assez mal la parole hitlérienne.

Sandrine a écrit:Si Hitler a cru que ses déclarations au premier ou second degré pouvaient inciter les autorités françaises à ne pas préparer la guerre, force est de constater qu’il s’est trompé.

Si Hitler a cru.... je ne sais pas exactement ce que Hitler croyait en 1939. J’espère pour lui qu’il n’a pas cru que la France ménagerait ses efforts pour préparer la guerre. Si c’est ce qu’il a cru, il était bien naïf.

Sandrine a écrit:Les autorités françaises se sont préparées à cette guerre dont le déclenchement était probable à défaut d’être certain.
Oui, c’est vrai. Les autorités françaises se sont préparées à cette guerre, notamment en 1939.

Daniel Laurent a écrit:Le general Corap (...) n'etait pas de cet avis.

Pour quelle(s) raison(s) Corap ne serait-il pas de cet avis ?
En 1939 la France prend au sérieux la menace que représente l’Allemagne hitlérienne. Mais les principaux chefs de l’armée française sont persuadés que les Allemands passeront par la Belgique. Gamelin ne peut pas imaginer que les Allemands seront assez fous pour passer par les Ardennes. Une offensive de grande envergure dans les Ardennes défie l’entendement. Comment Gamelin aurait-il pu anticiper le « coup de faucille » qui passe entre Dinant et Sedan et qui remonte vers la Manche ?
Pendant la "drôle de guerre" Corap demande des renforts mais on refuse de lui accorder car tout le monde est persuadé que la grande bataille aura lieu dans les plaines de Belgique.


 

Voir le Blog de Florac : cliquez ici


Re: Premier et second degré dans la parole hitlérienne

Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 19 Sep 2010, 13:49

Bonjour,
Florac a écrit:En 1939 la France prend au sérieux la menace que représente l’Allemagne hitlérienne. Mais les principaux chefs de l’armée française sont persuadés que les Allemands passeront par la Belgique. Gamelin ne peut pas imaginer que les Allemands seront assez fous pour passer par les Ardennes. Une offensive de grande envergure dans les Ardennes défie l’entendement. Comment Gamelin aurait-il pu anticiper le « coup de faucille » qui passe entre Dinant et Sedan et qui remonte vers la Manche ?
Pendant la "drôle de guerre" Corap demande des renforts mais on refuse de lui accorder car tout le monde est persuadé que la grande bataille aura lieu dans les plaines de Belgique.

Voila bien la preuve que la menace nazie a ete grossierement sous-evaluee, non ?
Le "serieux" que l'on accorde a la menace a ete tellement "serieux" qu'a Dunkerque on se demandait encore ce qu'il se passait...
Coup de faux, Florac, le terme "coup de faucille" fut cree par Churchill apres Dunkerque.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Premier et second degré dans la parole hitlérienne

Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 19 Sep 2010, 13:50

Ben, .... on ne va pas reprendre tout le débat sur le 10 mai (?)
Florac a écrit:Gamelin ne peut pas imaginer que les Allemands seront assez fous pour passer par les Ardennes

Justement, cette hypothèse avait été étudiée très sérieusement lors d'un exercice du GQG. Le "hic", c'est de penser avec une guerre de retard, avec un chef brillant intellectuellement mais peu directif, en méforme physique. Sans parler de sa volonté de durer aux côtés de politiques eux aussi bien faibles.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7754
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Premier et second degré dans la parole hitlérienne

Nouveau message Post Numéro: 60  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 19 Sep 2010, 13:54

JARDIN DAVID a écrit:Sans parler de sa volonté de durer aux côtés de politiques eux aussi bien faibles.

Bien faibles au sens "bien incapables de decrypter Hitler", comme tout le monde ou presque a l'epoque.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  La Luftwaffe face au Débarquement. Normandie 6 juin-31 août 1944 
il y a 3 minutes
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 12 minutes
par: iffig 
    dans:  chroniques de la Moselle annexée : l'évacuation de 1939 
il y a 22 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 28 minutes
par: Richelieu 
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE DE PASSIONNES ! 
il y a 46 minutes
par: Benoît Rondeau 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 07:50
par: Didier 
    dans:  Recherche d"un vétéran anglais 
Hier, 21:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pearl Harbor 70 ans 
Hier, 21:56
par: alain adam 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Hier, 21:47
par: alain adam 
    dans:  Uniformes et insignes : la Suède 
Hier, 21:45
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Scroll