Connexion  •  M’enregistrer

Pacte Germano-Soviétique

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Pacte Germano-Soviétique

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Yak  Nouveau message 11 Juil 2008, 14:29

23 Aout 1939 le pacte germano-soviétique est signé à Moscou par Ribbentrop et Molotov, les deux ministres des Affaires étrangères Allemand et Soviétique. Ce pacte est un accord de non agression valable 10 ans, qui comprend un accord secret de partage de l’Europe. C’est sans doute le renversement de politique le plus choquant et le plus cynique de l’histoire du communisme et jette une ombres sur le combat le plus important des communiste européen : le combat contre le fascistes.

Deux thèses s’affrontent :


Premiére Thése
Staline, apres avoir sonder les occidentaux au printemps ( rappel sur la politique occidental : remilitarisation de la Rhénanie en printemps 36 contre le traite de Versailles, soutient a Franco pendant la guerre d’Espagne en 36 – légion condor -, l’annexion de l’Autriche en Mars 38 puis les accords de Munich septembre 38 et le dépeçage de la Tchécoslovaquie, Londres et paris se résigne a faire barrage en accordant leur soutient a la Pologne, la Roumanie et la Grèce, ce qui n’empêche pas Hitler de s’attaquer a la Pologne.
De 39) juge les volontés de Londres et Paris de faire barrage au fascisme, trop molle et opte pour une stratégie défensive par ce pacte qui devrait lui permettre
1-gagner prés de 2 ans
2-posséder une situation géographique plus favorable afin d’être dans les meilleurs dispositions pour recevoir le choque inévitable de l’agression nazi.
Cette vision fait de Staline un homme acculé par les occidentaux qui ne lui laissaient pas le choix.
Mais deux éléments viennent contredire cette apologie de Staline

1-le manque total de préparation de l’armée rouge lors de l’agression nazi du 22 juin 1941. Staline a bien vu que Hitler avait retourne ces armées vers l’est âpres l’effondrement de la France, mais il a cru jusqu’au bout qu’il pourrait s’entendre avec Hitler. Il a même été jusqu'à ignorer les rapports circonstancier de ces espions comme Zorg au Japon qui détaille l’attaque soviétique. Il ne s’est donc jamais préparé à l’agression Nazi
2-Des les années 30, Staline n’a jamais cesse de courtiser l’Allemagne Nazi et du lui envoyer, notamment par David Kandelaki, chef de la légation commercial Soviétique a Berlin, des signaux de bonne volonté, tout en se protégeant par des alliances de revers avec la France et la Chine signe en 35 et 36.

Seconde Thèse
Staline voulait organiser avec Hitler une existence pacifique entre les deux empires pour une longue durée. Il voulait ce pacte comme une solution durable a des problèmes politiques intérieurs. De fait Staline craignais son armée, qu’il ne contrôlait pas encore totalement, et notamment le chef de son armée, le maréchal Toukhachevski. Il voulait donc se débarrasser de tous ces généraux et maréchaux qui faisaient peser une menace bonapartiste sur son « règne », et qui n’approuvaient pas toute ses violences. Ainsi en éliminant Toukhachevski Staline envoyait un message fort a Hitler sur se volonté de limiter ses alliance avec l’ouest, et surtout, Toukhachevski sera condamne comme traire a l’union soviétique sur la foi de document allemand falsifiés par les SS et en toute connaissance de cause de Staline. Staline a donc délibérément abusé les occidentaux avec la complicité des services secrets nazis. Des 1936, 2 ans avant Munich, 3 ans avant la pacte.

Pourquoi Hitler a donné son Aval ? Effectivement étonnant puisque la colonisation de l’URSS pour Hitler était un devoir sacré, comme dis dans Mien Kampf. Simple, il veut éviter LE cauchemar Allemand fatal à Guillaume II de la guerre sur deux fronts, fatal à l’Allemagne en 1914, de plus de par ce pacte, l’URSS lui fournit Blé, acier, pétrole.
Dernière édition par Yak le 12 Juil 2008, 06:11, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de Yak : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 12 Juil 2008, 04:47

Bonjour,
Le Pacte a été signé à Moscou, Yak, pas à Berlin.

Je ne suis guère équipé pour parler des motivations de Staline, mais je peux montrer qu’il s’est à l’occasion fait superbement blouser par plus malin que lui.

Nous sommes en 1939. Hitler a décidé d’agresser la Pologne et sait que la France et la Grande-Bretagne vont probablement lui déclarer la guerre car il a détecté le changement d’attitude des occidentaux, il n’y aura pas d’autre Munich.

Il n’en est pas ému d’ailleurs, car il lui faut écraser la puissance militaire de la France avant de pouvoir se retourner tranquillement vers l’Est.

La comédie démarre avec les négociations que les Occidentaux mènent avec Staline pour tenter de signer avec lui un pacte d’alliance destiné à encercler le Reich. Mais les négociations traînent, la méfiance anticommuniste prévaut et ni la France ni l’Angleterre ne mettent sur la Pologne la pression nécessaire pour l’obliger à accorder, en cas d’attaque allemande, le droit de passage de l’Armée Rouge sur son sol. Et sans cet accord polonais, pas d’accord avec l’URSS [1]. Paul Reynaud mentira à ce sujet dans ses Mémoires en prétendant avoir réellement tenté de mettre cette pression. Il n’en fut rien.

Pendant ce temps la, les négociations économiques entre l’Allemagne et l’URSS arrivent à un accord, Hitler ayant fait de nombreuses concessions commerciales, et il embraye aussitôt sur des négociations politiques. La-aussi, il fait des concessions : Accord de partage de l’Europe, l’URSS se réservant les pays Baltes, la Bessarabie et un morceau de la Pologne. Concessions sans frais, il sait qu’il va prochainement renier ses engagements à ce niveau… La sorte de frénésie qui agite les diplomates allemands, les pressions d’Hitler et l’étendue de ses concessions portent leur fruit et le Pacte est signé sous le nez des négociateurs occidentaux fort marris. [2]

Hitler a les mains libres à l’Ouest, dévore la Pologne, écrase la France et échoue de peu dans son 3eme objectif, à savoir signer avec la Grande-Bretagne une sorte d’Entente cordiale qui, moyennant la reconnaissance de la puissance anglaise sur mer et dans ses colonies, lui donnerait toute liberté en Europe de l’Est. Je dis échoue de peu car il s’en est fallu d’un cheveu en 1940. Un cheveu buveur de whisky et fumeur de cigares, mais cela nous éloigne du sujet. [3]

Ensuite, de juin 1940 a juin 1941, il déploie une grande activité destinée d’une part à tenter de faire tomber Churchill et d’autre part a continuer à faire croire à Staline que son objectif est à l’Ouest, pas à l’Est. [4]

S’il échoue pour Churchill, cela réussit parfaitement avec Staline qui ira jusqu’à envoyer à son Ambassade à Berlin un télégramme répondant positivement à une invitation bidon à venir rencontrer Hitler et ce la veille de Barbarossa ! Une belle réussite de Goebbels.

De même, Staline donna à ses troupes stationnées face au Reich des ordres de modération destinés à éviter tout incident de frontière et les maintiendra quelques jours après le début de l’offensive de la Wehrmacht…

Je ne taxerais pas l’Armée Rouge d’impréparation à cette occasion. Ces ordres de modération, la totale surprise, l’effet Blitzkrieg expliquent bien les premiers succès de l’offensive allemande. L’Armée Française était considérée comme bien préparée et a été balayée en quelques semaines, ne l’oublions pas.

Notes :
[1] François Delpla, Les papiers secrets du Général Doumenc, Orban, 1992
[2] Le même, Hitler, Grasset, 1997
[3] Le même, La face cachée de 1940, F-X de Guilbert, 2003
[4] Encore lui, Montoire, Albin Michel, 1995


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Yak  Nouveau message 12 Juil 2008, 06:16

Bonjour Daniel Laurent,
Oui évidemment, au Kremlin, merci d'avoir rectifié cette erreur d'inattention grossière, j'ai édité en conséquence.
Merci de votre intervention qui va bien dans le sens de la seconde thèse.


 

Voir le Blog de Yak : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 12 Juil 2008, 07:54

Bonjour,
Yak a écrit:Bonjour Daniel Laurent

C'est Daniel.
Oui évidemment, au Kremlin, merci d'avoir rectifié cette erreur d'inattention grossière, j'ai édité en conséquence.

J'aime bien en trouver des comme ca, ca me console des miennes...
Merci de votre intervention

Le "tu" sieds mieux a mon tein
:D

Au niveau de Staline, je pense en effet que la seconde these est la plus realiste, mais je repete que je connais mieux le Fuhrer que le petit pere des peuples.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de carlo  Nouveau message 12 Juil 2008, 13:31

Bonjour,

Je ne suis pas un grand fan de la thèse de F. Delpla d’un Staline berné par Hitler. Oui Hitler est persuadé d’avoir berné Staline en 39, pourtant Barbarossa ne se passe pas exactement comme il l’aurai souhaité, et, la chose est largement admise aujourd'hui, ce n’est pas le fait d’un début trop tardif de l’opération, même si une certaine impréparation des Allemands (sans doute trop confiant dans leurs capacités à berner le monde) n’y est pas étrangère.
Mais bon, peut-on dire qu’une armée qui résiste et contre-attaque face à l’armée allemande de 1941 (qui est tout de même un des sommets de la préparation militaire) est une armée impréparée ?
Staline suit en 39-41 une ligne délicate, il se prépare à l’affrontement (et plutôt mieux que les Allemands), mais il ne sous-estime pas son adversaire (alors qu’Hitler sous-estime Staline) . Il veut éviter toute provocation et gagner 1 ou 2 ans. L’analyse que fait David Glantz des premiers jours de Barbarossa et de la réaction des Soviétiques est beaucoup plus nuancée que la vulgate qu’on nous sert habituellement.

Réduire l’action diplomatique de Staline avant guerre à une rencontre entre l’obscur Kandelaki et Schacht et en conclure que Staline ne rêvait que d’une alliance avec Hitler est plus que court, franchement anhistorique. C’est faire fi de l’essentiel de l’activité diplomatique soviétique et du komintern. Les fronts populaires, la guerre d’Espagne et toutes les rencontres de très hauts niveaux avec les Occidentaux ne seraient donc qu’une couverture…

Quand à la seconde thèse d’un partage entre Staline et Hitler de l’Europe, je la trouve extrêmement confuse : Staline a peur de son armée, il se débarrasse de Toukha. avec l’aide des Allemands. Mais on sait que les Allemands ont fournit ces documents pour affaiblir l’armée rouge et vaincre l’URSS (certainement pas pour renforcer Staline sur le plan intérieur, c'est délirant!), Staline est donc soit un crétin, soit un agent des Allemands… Il liquide Toukha. pour donner un signal fort à Hitler. Lequel ?

En fait, il semblerait que l’intoxication dont le SD était si fier, n’ait pas participé de l’exécution de Toukha. Ce dernier était vu avec suspicion par Staline et peut-être pas sans raisons. En tout cas deux cerveaux à la tête de l’armée rouge, c’était un de trop, et Staline a choisit un autre théoricien, moins flamboyant mais pas moins brillant comme il le démontrera amplement pendant la guerre : Chapochnikov.
Les Allemands par contre étaient persuadé d’avoir fait la bonne affaire avec l’élimination de Toukha. et les purges dans l’armée. Himmler reconnaîtra pendant la guerre, à Posnan le 4 Octobre 1943, que l’effet dévastateur des purges militaires avait été surestimé et même, à son avis, qu’elles avaient eu un effet positif…

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2135
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 12 Juil 2008, 14:29

carlo a écrit: Himmler reconnaîtra pendant la guerre, à Posnan le 4 Octobre 1943, que l’effet dévastateur des purges militaires avait été surestimé et même, à son avis, qu’elles avaient eu un effet positif…


Avant de mettre mon grain de sel sur les autres points quand j'aurai plus de temps, je voudrais souligner qu'on ne peut prendre ainsi au premier degré un argument aussi utile à celui qui le produit.

Il essaye de persuader les hauts cadres SS que le victoire est encore possible. Il convient donc de donner une explication rationnelle aux défaites, par des facteurs qui entre-temps ont été corrigés. D'autre part (car cette engeance fait souvent d'une pierre deux coups, voire beaucoup plus), "nous avions sous-estimé le danger communiste (= juif), cela vous a un petit air "guerre totale", "fini de rigoler", "lutte à mort", etc.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6043
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de carlo  Nouveau message 12 Juil 2008, 18:56

J’admets que mon appareil critique est assez succinct. Himmler a plein de bonnes raisons de dire que l’analyse faite avant-guerre des purges était une erreur, cependant peut-on prétendre qu’il ne croit pas ce qu’il dit, que son discours est le contraire de ce qu’il pense ? Nous sommes en 1943 et les chefs nazis ont eu le temps de réfléchir sur l’incroyable échec de Barbarossa.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2135
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 12 Juil 2008, 20:25

Staline est bien plus rusé que cela, il est surtout conscient des limites de son armée dont il sait qu'elle ne peut soutenir la comparaison avec la nouvelle armée du Reich. Barbarossa le confirmera de manière imparable.


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 13 Juil 2008, 02:51

Bonjour,
carlo a écrit:cependant peut-on prétendre qu’il ne croit pas ce qu’il dit, que son discours est le contraire de ce qu’il pense ?

C'est bien la le probleme avec les chefs nazis : Ils mentent comme ils respirent, surtout Hitler, et faire la part des choses entre leurs mensonges et ce qu'ils croient reellement n'est pas simple.

Mais pour expliquer les raisons des echecs militaires a l'Est et redonner du tonus aux cadres, ils ont du transpirer et gamberger ferme pour trouver des arguments permettant de ne pas avouer la verite.

Car, a mon sens, l'erreur qu'ils ont commise en agressant l'URSS n'est pas militaire mais metaphysique. Le nazisme est une foi, une croyance basee sur des principes racistes faux mais auxquels il croyaient dur comme fer.

Ils etaient sinceres quand ils proclamaient que les Slaves etaient des "sous-hommes" vivants dans un regime "judeo-bolchevique" pourri de l'interieur par "le Juif" et qu'il suffisait d'enfoncer la porte pour que tout l'edifice vermoulu s'ecroule.

Lorsque les peuples d'URSS ont commence a leur demontrer le contraire, il a bien fallu trouver des explications susceptibles de ne pas remettre en cause le theoreme raciste de base. Donc, a priori, je penses qu'il y croyait car je ne crois pas Himmler capable de realiser que les Slaves ne sont pas des "sous-hommes" d'autant plus que cela reviendrait a admettre que son Fuhrer s'est trompe a ce niveau.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 13 Juil 2008, 07:39

le théorie raciale d'Hitler est clairement indiquée dans mein Kampf, ou il est expliqué que l'équilibre mondial sera assuré par la domination des Aryens sur les races inférieures, c'est à dire tout ce qui n'est pas Aryien. Il faut avoir à l'esprit que Staline connait déjà tout des idées d'Hitler lorsqu'il signe ce pacte. Il n'est simplement pas en mesure de lui opposer son armée, et puis le partage de la pologne a pesé dans la balance, ne l'oublions pas


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 28 minutes
par: kfranc01 
    dans:  dragonne sur dague SS 1933 
il y a 34 minutes
par: carlo 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 40 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 18:14
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
Aujourd’hui, 15:48
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Il y a aujourd'hui 74 ans que la "Bataille des Ardennes débutait. 
Aujourd’hui, 12:45
par: Dog Red 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
Aujourd’hui, 11:56
par: orpo57 
    dans:  uniformes des Républicains 
Aujourd’hui, 11:52
par: iffig 
    dans:  Le voyage de Marcel Grob:juin 1944:un jeune Français de 17 ans est enrôlé dans la Waffen SS. 
Aujourd’hui, 11:26
par: frontovik 14 
    dans:  Grandes batailles, la fin... 
Aujourd’hui, 11:22
par: frontovik 14 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: François Delpla, Lusi, Léon Juno, orpo57 et 12 invités


Scroll