Connexion  •  M’enregistrer

Le mystère ENIGMA...

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Narduccio  Nouveau message 15 Aoû 2007, 22:57

Enfin, un mathématicien juif polonais, connu sous le nom d'emprunt de Lewinski et qui avait travaillé avec les Allemands sur la fameuse machine, informe en juin 1938 le MI6 Britannique qu'il en avait acquis tous les secrets d'exploitation sur une réplique Enigma de sa construction.


Sauf erreur de ma part Lewinski s'est adréssé à l'ambassade française et les français ont travaillé avec les anglais. Lors de la débâcle, les français ont détruit tout ce qui aurait pu mettre la puce à l'oreille des allemands.


 

Voir le Blog de Narduccio : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 15 Aoû 2007, 23:27

Narduccio a écrit:Sauf erreur de ma part Lewinski s'est adréssé à l'ambassade française et les français ont travaillé avec les anglais.


Lewinski s'est directement adressé aux Britanniques, via les services secrets polonais, en juin 1938. Les Français pouvaient, de leur côté, compter sur les services de H.T. Schmidt - voir plus haut. Ce n'est qu'en 1939 que Londres et Paris unirent leurs efforts, en récupérant au passage des mathématiciens et experts polonais.


Lors de la débâcle, les français ont détruit tout ce qui aurait pu mettre la puce à l'oreille des allemands.


Pas tout à fait. Comme le note Anthony Cave Brown (op. cit., p. 55-56) :

Tout le matériel touchant à Enigma fut acheminé, sous escorte armée, sur Vichy, où il resta caché dans des grottes, près de la célèbre source des Célestins, jusqu'à ce qu'une felouque puisse le prendre à Marseille pour le transporter à bord d'un sous-marin français à destination de l'Angleterre.


Il faut ajouter que les experts polonais demeurèrent clandestinement en "zone libre" jusqu'en 1942 pour la plupart, avant de pouvoir être exfiltrés en Angleterre. Ils avaient eu la possibilité d'améliorer leur lecture des grilles de codage allemandes dans ce laps de temps.
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de IronMenOfMetz  Nouveau message 16 Aoû 2007, 19:19

Sans trop m'avancer dans les détails, la machine enigma était composé de 3 rouleaux, chacun composé 26 possibilités de clés.

Avec une enigma classique, on avait donc à l’époque 26 x 26 x 26 = 17576 combinaisons...

La Kriegsmarine utilisait 4 rouleaux, soit 26 x 26 x 26 x 26 = 456 976 combinaisons possibles...

A la fin de la guerre, les Allemands iront jusqu'à un modèle de 6 rouleaux qui permettent ainsi 26 x 26 x 26 x 26 x 26 = 11 881 376 combinaisons possibles !!

Et la creation de Colossus permit de résoudre à chaque fois les messages...Le premier ordinateur était né.


 

Voir le Blog de IronMenOfMetz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de IronMenOfMetz  Nouveau message 16 Aoû 2007, 19:21

Voici comment les Alliés ont trouvé les combinaisons ls premières fois :

Certains opérateurs (ceux qui informaient la météo) prenaient peu de précautions et commençaient toujours leurs messages par les mêmes mots (typiquement "Mon général").
Les alliés connaissaient ainsi pour une partie du message à la fois le texte clair et le texte codé, ce qui aide à retrouver la clé. (tous les messages de la même journée pouvaient donc être décryptés !!)


 

Voir le Blog de IronMenOfMetz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 16 Aoû 2007, 20:05

Bonsoir M.Bernard,
Il y a une petite controverse là:
Vous nous dites ceci:
Le problème est que l'on en est encore, en France, à utiliser l'ouvrage, dépassé sur ce plan, d'Anthony Cave Brown (op. cit.), lequel présente une nette tendance à exagérer l'impact d'Ultra sur le cours de la guerre, outre de nourrir certaines thèses passablement inexactes


Et puis plus loin vous nous citer en référence:

Pas tout à fait. Comme le note Anthony Cave Brown (op. cit., p. 55-56)


Dès lors que peut-on en attendre?
Les écrits d'Anthony Cave Brown sont-ils crédibles ou non?

Ce n'est certes pas une critique, mais il serait bon de votre part d'éclairer nos lecteurs à ce sujet.

Bien cordialement
Prosper :|
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64679
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 16 Aoû 2007, 20:30

Relisez ma critique : cet historien "présente une nette tendance à exagérer l'impact d'Ultra sur le cours de la guerre, outre de nourrir certaines thèses passablement inexactes". Je cause du rôle d'Ultra et de thèses, donc d'interprétations, pas de faits bruts tels que l'évacuation du matériel Enigma par les Français en "zone libre".

Autrement dit : le livre a apporté de nombreuses révélations, l'exposé est souvent recevable, mais tout n'y est pas exact. Exemples (cités plus haut) : Coventry et des premiers décryptages d'Enigma. Ce qui ne m'empêche pas d'utiliser le bouquin s'agissant de faits vérifiés et indiscutables. Normal, non ?
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 16 Aoû 2007, 21:06

Bonsoir M.Bernard,
Si je vous comprends bien, les faits relatés par l'auteur en question sont fiables mais doivent néanmoins êtres pris en considération avec une certaine circonspection. Est-ce bien cela que vous voulez faire comprendre?
Bien cordialement
Prosper :|
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64679
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 17 Aoû 2007, 00:20

Yes, Sir.
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 17 Aoû 2007, 01:24

IronMenOfMetz a écrit:Sans trop m'avancer dans les détails, la machine enigma était composé de 3 rouleaux, chacun composé 26 possibilités de clés.

Avec une enigma classique, on avait donc à l’époque 26 x 26 x 26 = 17576 combinaisons...


C'était pire que ça. A ces 17.576 combinaisons (26 x 26 x 26) liées à l'orientation de chacun des trois rouleaux, il fallait ajouter 6 combinaisons possibles liées à l'ordre dans lequel ils étaient disposés, soient 100.391.791.500 branchements possibles quand on reliait les 6 paires de lettres dans le tableau de connexions : 12 lettres choisies parmi 26, puis 6 lettres parmi 12, et puisque certaines paires de lettres étaient équivalentes (A/D et D/A), il s'agissait de diviser par 26.

Les Enigma classiques étaient ainsi en mesure de chiffrer un texte selon 10 puissance 16 x (17.576 x 6 x 100.391.791.500) combinaisons différentes, soient des milliards de millards de possibilités - très bonne explication sur ce site. Pas étonnant que les Allemands aient cru le dispositif indéchiffrable.


La Kriegsmarine utilisait 4 rouleaux, soit 26 x 26 x 26 x 26 = 456 976 combinaisons possibles...

A la fin de la guerre, les Allemands iront jusqu'à un modèle de 6 rouleaux qui permettent ainsi 26 x 26 x 26 x 26 x 26 = 11 881 376 combinaisons possibles !!

Et la creation de Colossus permit de résoudre à chaque fois les messages...Le premier ordinateur était né.


En fait, les Allemands parvinrent à un modèle de... 8 rouleaux (ou rotors), pour la Kriegsmarine.
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 17 Aoû 2007, 03:15

IronMenOfMetz a écrit:Voici comment les Alliés ont trouvé les combinaisons ls premières fois :

Certains opérateurs (ceux qui informaient la météo) prenaient peu de précautions et commençaient toujours leurs messages par les mêmes mots (typiquement "Mon général").
Les alliés connaissaient ainsi pour une partie du message à la fois le texte clair et le texte codé, ce qui aide à retrouver la clé. (tous les messages de la même journée pouvaient donc être décryptés !!)


La faiblesse fondamentale d'Enigma, la brèche dans laquelle vont s'engouffrer les pionniers d'Ultra, était d'ailleurs toute bête. Le mécanisme de l'engin excluait tout retour à la lettre initiale. Autrement dit, un "A" ne pouvait jamais donner un "A", et ainsi de suite.

Ce point faible permit aux décrypteurs polonais de réduire le nombre de possibilités, et de déterminer les équations censées permettre le déchiffrement du code nazi.
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Bloch MB-152 avec hélice quadripale en bois 
il y a moins d’une minute
par: Stéphane L 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 2 minutes
par: Didier 
    dans:  P'tit "Quizz" pour ma gouverne personnelle... 
il y a 2 minutes
par: Orwell 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 8 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 16 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Air Couzinet 10 
il y a 17 minutes
par: Marc_91 
    dans:  tolède 
il y a 17 minutes
par: Orwell 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 16:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lluis llach 
Aujourd’hui, 15:36
par: gernika 
    dans:  cable sous marins loops stations detector 
Aujourd’hui, 15:24
par: Marc_91 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll