Connexion  •  M’enregistrer

La toute première expression écrite du nazisme

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

La toute première expression écrite du nazisme

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 20 Fév 2020, 23:04

En cette mi-septembre 1919, à la veille du premier anniversaire de sa blessure oculaire par les gaz britanniques, le caporal Hitler, dont les talents oratoires font merveille, seconde le capitaine Mayr dans la tâche difficile de rendre le moral aux soldats bavarois, qu’ils aient vocation à rester dans l’armée ou soient en instance de démobilisation. Au cours de l’été, Mayr avait envoyé ce précieux collaborateur se perfectionner en suivant des cours à l’université. Sollicité par un Ulmien (au sens géographique du terme) nommé Adolf Gemlich (qui avait suivi les mêmes cours), au sujet d’une prétendue “question juive”, Mayr demande une réponse à Hitler, qu’il sait passionné par la chose, et l’envoie telle quelle.
Datée du 16 septembre, publiée par Ernst Deuerlein https://www.ifz-muenchen.de/heftarchiv/ ... i75CrW-YiY en 1959, plus largement diffusée par Werner Maser en 1973 https://www.amazon.fr/Hitlers-Briefe-No ... 3702009507 , la lettre de Hitler est connue, voire par moments analysée (version anglaise : https://www.jewishvirtuallibrary.org/ad ... ic-writing ). Condamnant les pogroms qui alors battent leur plein dans le cadre de la guerre civile russe, le scribe ne leur reproche pas d’envoyer des Juifs dans l’autre monde, mais de le faire d’une manière passionnelle et non rationnelle. On comprend que les historiens fonctionnalistes, pour qui la Shoah découle d’un concours de circonstances guerrières vers la fin de 1941, aient tendance à négliger ce texte.

On comprend un peu moins que la lettre d’accompagnement de Mayr, datée du lendemain, également publiée par Deuerlein en 1959 dans les Vierjahrtelshefte, soit commentée ci-dessous, sauf erreur, pour la première fois, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire. Après tout, la recherche scientifique en général et historique en particulier, n’est-elle pas une suite sans fin de moteurs calés et péniblement redémarrés à la manivelle (que les générations qui n’ont pas connu cette technique me pardonnent... et s’instruisent) ?

Voici donc une traduction de cette missive :

Très honoré Monsieur Gemlich,
Un grand merci pour votre lettre ! Comme j'étais très occupé, j'ai chargé Herr Hitler (qui avait également participé aux cours) de la réponse ci-jointe. Je ne peux qu'approuver entièrement ces explications très claires -avec une exception, concernant le problème de l'intérêt, soulevé également par Hitler. L'intérêt n'est pas une invention des "Manichéens" ou Juifs, mais une disposition fondée sur le principe de la propriété et d'un sain désir de gain, dont il s'agit simplement d'éliminer tout excès avec une détermination sans faille. Ce qui met les Juifs en rapport avec la question de l'intérêt, c'est que naturellement cette race est celle qui a discerné le plus vite les potentialités nuisibles et lucratives du problème de l'intérêt, et a compris comment exploiter de la manière la plus déterminée et contrecarrer de la manière la plus rusée toutes les généreuses limitations prévues par la loi. La meilleure vision du problème de l'intérêt est donnée par les considérations de Monsieur Feder, que j'ai en conséquence soutenues en dépit de l'opposition de cercles très influents; cependant Monsieur Feder aussi finit par jeter le bébé avec l'eau du bain. Il en va du problème de l'intérêt comme, par exemple, de celui de l'autocratie (pouvoir personnel, despotisme, tsarisme). On doit empêcher les excès, emprunter la voie moyenne dorée "constitutionnelle", mais on n'a pas à fourrer tout dans le même sac (démocratie socialiste).
Mes considérations ne se rattachent pas à mon service, comme vous pensez. Je suis tout à fait d'accord avec Monsieur Hitler que ce qu'on appelle social-démocratie de gouvernement est entièrement contrôlé par la Juiverie. Mais avant de parler d'"égalité des droits" entre les peuples, il faut que soit d'abord assurés l'autonomie ou le droit de se déterminer lui-même de chaque peuple en particulier. Ce droit est ancré dans la race. Tous les éléments nuisibles doivent, comme des vecteurs de maladie, être expulsés ou "encapsulés". Il doit en aller ainsi des Juifs !
Meilleur salut !Mayr


A titre de premier commentaire, je remarque que Mayr prend ses distances avec Hitler de façon apparemment mesurée, sur la seule question du prêt à intérêt, mais qu’en fait il se situe, lui, sur un terrain rationnel (Hitler prétend certes le faire aussi, mais sa prose est imprégnée de mysticisme). Sa logique est celle d’une séparation des peuples en fonction de la race. Le fait même qu’il assimile les Juifs à des microbes est tributaire d’une telle vision : séparons (par l’expulsion ou l’”encapsulation”), et tout sera en ordre. Les Juifs n’ont pas inventé le prêt à intérêt, cette chose bonne et saine, simplement leur position d’étrangers infiltrés, et malins, leur a permis de contourner les lois en imposant des taux usuraires. Pour Hitler en revanche ils l’ont inventé et c’est la preuve qu’ils sont foncièrement mauvais, qu’ils empoisonnent tout ce qu’ils touchent.

La comparaison microbienne elle-même est un marqueur de différence : pour Mayr il s’agit d’une métaphore, destinée à présenter sa pensée de façon imagée. Pour le psychotique Hitler, incapable comme tel de métaphoriser, il s’agit vraiment de bacilles, à détruire et certainement pas à encapsuler ! Sinon provisoirement, par tactique (en en faisant des citoyens de seconde zone, en les parquant dans des immeubles ou des quartiers réservés, en imposant des restrictions de circulation et des signes distinctifs, etc.).
Fichiers joints
mayr.jpg
mayr.jpg (167.12 Kio) Vu 390 fois

vétéran
vétéran

 
Messages: 6386
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: La toute première expression écrite du nazisme

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 20 Fév 2020, 23:11

Très intéressant François. Merci pour le partage!!!!!
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 78148
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: La toute première expression écrite du nazisme

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 21 Fév 2020, 09:46

Ce n'est qu'un début, et j'invite tous les forumeurs à se saisir de ces deux textes pour faire progresser la solution de cette question fondamentale et rarement posée dans les proses sur l'antisémitisme : qu'est-ce qui distingue la version nazie du phénomène de ses devancières ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 6386
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: La toute première expression écrite du nazisme

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 21 Fév 2020, 23:38

A première vue, pas grand chose si ce n'est le process d'élimination, l'industrialisation de l'extermination.
L'histoire des juifs en Europe depuis leurs premières traces à Rome et ensuite à Marseille n'est qu'une succession de massacres, de brimades, d'accusations de tuer des enfants pour faire du pain avec leur sang, de propagation de la peste et autres épidémies, de pratiquer des taux usuraires, d'inquiéter la religion chrétienne, etc, etc.
Au moyen-âge, déjà, on leur fit porter des signes distinctifs pour empêcher le bon sang chrétien de se perdre dans des alliances non souhaitées, on les força à se rassembler dans des ghettos, ils furent expulsés de plusieurs pays : Angleterre, France, entre-autres. Ils servirent de prétextes à quantités de décisions autoritaires et accusés de nombreux maux pour expliquer les échecs de projets des dirigeants et despotes européens.
Hitler n'a pas inventé l'antisémitisme, il l'a utilisé comme élément de programme de société et a réussi à persuader une partie non négligeable de la population à adhérer au dit programme.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3910
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: La toute première expression écrite du nazisme

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 22 Fév 2020, 17:35

Il est aussi difficile de rattacher le nazisme exterminateur à l'antisémitisme antérieur que de joindre les deux bouts avec 500 € par mois.
Mais causons plutôt de l'écart entre le texte de Hitler et celui de Mayr.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6386
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: La toute première expression écrite du nazisme

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 22 Fév 2020, 18:08

Je souscris !
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8558
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: La toute première expression écrite du nazisme

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 22 Fév 2020, 19:02

Je souhaiterais un débat à partir des documents produits.

L'officier de carrière Karl Mayr, délaissant son métier pour une pure entreprise politicienne (fort représentative d'une époque de trouble extrême), décide de faire flèche du bois antisémite et met à contribution son spécialiste maison. Lequel est un parfait allumé, qui voit une main juive derrière tous les maux possibles. Mayr trouve que cela va trop loin, prend ses distances et, dans une glose, réaffirme les bases de l'antisémitisme traditionnel : ce peuple sans terre et avide d'argent n'a pas créé le mal appelé "prêt à intérêt", qui n'en est d'ailleurs pas un, mais le détourne de sa fonction en pratiquant des taux usuraires.

Dans le texte de Hitler, le plus intéressant , et le plus opposé à ladite vision traditionnelle, est la condamnation sans appel des pogroms, justifiée par l'idée, non pas qu'il est mal de tuer des Juifs, mais qu'il faut agir rationnellement.

La confrontation de ces deux textes est une illustration éloquente du saut qualitatif entre ces deux âges de l'antisémitisme, et de la spécificité de la persécution nazie.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6386
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: La toute première expression écrite du nazisme

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 22 Fév 2020, 22:03

Je partage l'analyse !
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8558
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 17 
il y a 17 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
il y a 22 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 18 
il y a 35 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Combats et bombardements aériens en Suisse 
il y a 39 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Normandie-Niémen 
il y a 45 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Maxime Weygand - Lord Gort - Ypres 21 mai 1940. 
Aujourd’hui, 20:09
par: dynamo 
    dans:  Coronavirus-Covid 19 
Aujourd’hui, 20:09
par: champ de blé 
    dans:  Staline préparait-il l'invasion de l'Allemagne en 1941 ? 
Aujourd’hui, 16:59
par: François Delpla 
    dans:  80°anniversaire-L'opération "Weserübung" 
Aujourd’hui, 16:43
par: Dog Red 
    dans:  Echanges techniques, industriels et militaires entre Allemagne et Russie 
Aujourd’hui, 00:18
par: Marc_91 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités


Scroll