Connexion  •  M’enregistrer

Adolf Hitler et la Reichswehr.

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Adolf Hitler et la Reichswehr.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 22 Jan 2018, 17:47

La relation entre Hitler et la Reichswehr - l'armée régulière allemande – fut un facteur déterminant pour la survie et le succès du régime nazi.
La Reichswehr eu une influence importante sur la politique allemande pendant l'ère de Weimar.
Fortement traditionalistes et conservateurs, les généraux de la Reichswehr méprisaient la constitution de Weimar, son système politique, son gouvernement démocratique faible et surtout instable. La plupart des généraux de la Reichswehr faisaient partie de l'élite prussienne, ce qui favorisait l'autoritarisme et la participation militaire à la formation du gouvernement et des politiques. La Reichswehr entretenait également des liens étroits avec des groupes nationalistes et paramilitaires, tels que le Freikorps. La première moitié des années 1920 était jonchée de rumeurs selon lesquelles la Reichswehr pourrait soutenir ou même initier une contre-révolution. Ces craintes ont été apaisées en 1925 lorsque le général Paul von Hindenburg fut élu à la présidence.
Les antidémocrates de la Reichswehr pensaient que Hindenburg, un ancien chef militaire digne de confiance et adoré, protégerait la nation en tant que tel.
La Reichswehr a partagé beaucoup d'idées et d'objectifs avec le NSDAP. Tous deux aspiraient à une restauration de la puissance impériale et militaire allemande. Tous deux détestaient le Traité de Versailles, les réparations de guerre alliées et l'occupation de la Ruhr. Tous les deux voulaient un gouvernement autoritaire, assez fort pour protéger la souveraineté allemande. Ce terrain d'entente aurait dû en faire des alliés politiques.
Mais la relation entre les deux était problématique. Hitler avait plusieurs admirateurs parmi les officiers supérieurs de la Reichswehr, d'autres détestaient le leader nazi, le considérant comme un caporal autrichien qui voyait très haut, qui était imbu de sa personne et occupait un post qui n’était pas le sien. Ils considéraient Hitler, non pas comme un chef national potentiel ou un commandant militaire, mais comme un instigateur de bagarres de rue. Pour eux, Hitler tomberait vite du piedestal sur lequel il était monté.
Le plus grand adversaire et critique de Hitler fut le général en chef de la Reichswehr , le général Kurt von Hammerstein-Equord, qui décrivit les nazis comme une ‘’bande de criminelles et de pervers’’.
Une autre préoccupation urgent pour certains généraux de la Reichswehr fut la croissance rapide de la Sturmabteilung (SA), outil paramilitaire nazi.
En 1932, la SA comptait plus de 150 000 hommes; en comparaison, la Reichswehr était limitée à 100 000 hommes par le traité de Versailles. Les officiers de la Reichswehr ont également été alarmés par une partie de la politique radicale de la SA.
Certains ont commencé à en parler comme d’une armée révolutionnaire naissante, destinée à remplacer éventuellement la Reichswehr .
Hitler s’est évertué a minimiser ces idées. Lors d’une réunion, de février 1932, avec des commandants de la Reichswehr, Hitler leur assura que la SA était purement un mouvement politique et culturel zr que celle-ci n'avait aucune ambition militaire et surtout aucune intention de remplacer la Reichswehr .
Il promit aux généraux qu'un gouvernement dirigé par les nazis mettrait fin à la main mise Alliée et réinstaurerait un gouvernement autoritaire et, ce qui est important pour eux, ignorerait le traité de Versailles et élargirait et réarmerait l'armée.
Les promesses de Hitler lui ont valu le soutien prudent de certains mais des dirigeants de la Reichswehr, et parmi eux, Hammerstein-Equord continuèrent de se méfier de Hitler
En décembre 1932, lors d’une assemblée à la Chancellerie, Kurt von Hammerstein-Equord fit appel à Hindenburg et lui supplia de ne pas nommer Hitler comme chancelier.
Hindenburg le rappela cependant à l’ordre et lui adjoint de ne pas interférer dans les affaires politiques.
Quelques jours après être nommé chancelier, Hitler rencontra à nouveau des officiers supérieurs et réaffirma son engagement à élargir la Reichswehr.
Hitler a également nomma le général Werner von Blomberg en tant que ministre de la Défense.
Bien que von Blomberg n'était pas un membre du NSDAP, il était un fervent partisan de Hitler - et en tant que général de la Reichswehr il devint un lien important entre le gouvernement, l'armée et le parti nazi.
La nomination d’un Blomberg pro-nazi rendait la position de Hammerstein-Equord intenable et à la fin de 1933, il démissionna de son poste de commandant en chef de la Reichswehr .
Blomberg supervisa ensuite la première phase de l'expansion militaire ordonnée par Hitler.
Il eu également ses propres directives, dont certaines étaient destinées à impressionner Hitler.
Bien que Blomberg fut un admirateur de Hitler, il fut quand même très préoccupé par la croissance de la SA.
À la fin de 1933, la SA approchait les trois millions de membres.
L’intention de la SA de remplacer la Reichswehr prit tournure.
Ne disait-on pas que la SA incarnait l'esprit révolutionnaire du national-socialisme.
"Attendez que Papa Hindenburg soit mort", déclara un dirigeant de la SA, "alors la SA se substituera à l’armée".
Le chef de la SA, Ernst Rohm, suggéra à plusieurs reprises à Hitler qu'il (Rohm) pourrait remplacer Blomberg en tant que ministre de la défense.
Lorsque Hitler refusa les demandes répétées de Rohm devint un adversaire du führer. Rohm fut même la cause d’un scandale mineur en qualifiant Hitler de ‘’caporal ridicule’’.
Les tentatives d'apaisement des tensions entre la Reichswehr et la SA au printemps de 1934 se sont avérées infructueuses.
En juin, Blomberg rendit visite à Hitler avec un ordre du président Hindenburg (malade).
Le vieil homme voulait que la situation soit résolue.
Hindenburg avait également laissez entendre que un apaisement ne pouvait se réaliser, il pourrait imposer la loi martiale et passer le contrôle de l'Allemagne à la Reichswehr .
Cette menace implicite conduit Hitler à ordonner la ‘’Nuit des longs couteaux’’ laquelle nuit fut en fait une purge dirigée par la SS qui vit l’arrestation et l’assassinat de nombreux membres de la SA (dont Ernst Rohm)
L'influence d'Hitler sur la Reichswehr fut encore renforcée un mois plus tard, avec la mort de Hindenburg. La fusion de la chancellerie avec la présidence de l’état a fait qu’Hitler devint, non seulement, chef du gouvernement, chef de l'État et, surtout, commandant en chef des forces armées.
Le mouvement était constitutionnellement illégal, mais Hitler a contourné les légalités en organisant un plébiscite national qui a abouti à un fort soutien public.
Peu de temps après le plébiscite, le ministre de la Défense Blomberg modifia le ‘’Reichswehreid’’ - le serment d'allégeance de tous les membres de la Reichswehr - sur l'insistance de Hitler.
Les soldats allemands prêtaient maintenant leur loyauté directement à Adolf Hitler, plutôt qu'à la nation. De par ce fait la Reichswehr se trouva plus proche du leader nazi car une violation du serment devint une désobéissance et une déloyauté envers Adolf Hitler et devint donc ipso facto une infraction punissable.
En mars 1935 ordonna un programme d'expansion militaire et la réintroduction de la conscription.
Le 20 mai 1935, Hitler annonça officiellement la réorganisation des forces de défense: la Reichswehr fut reformée et rebaptisée comme une nouvelle force militaire dirigée par les nazis, la Wehrmacht.
P. Vandenbroucke

Sources:
http://alphahistory.com/nazigermany/hit ... eichswehr/
https://www.universalis.fr/encyclopedie/reichswehr/
Revue d'histoire moderne et contemporaine, tome 17 N°1, Janvier-mars 1970
Reichswehr (1919–35)
in The Oxford Companion to Military History
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66386
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Adolf Hitler et la Reichswehr.

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 22 Jan 2018, 21:34

La Reichswehr était l'héritière des traditions prussienne de l'armee impériale conservatrice et toute OPA de la SA pouvait avoir des conséquences désastreuses, peut-être un putsch militaire .
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6336
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Adolf Hitler et la Reichswehr.

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 22 Jan 2018, 21:50

Oui bien entendu Alex, une OPA (offre public d'achat) de la part de la SA n'était pas du tout souhaitable.
Ce que la Reichswehr craignait avant tout, c'était que la SA la remplace purement et simplement avec ou sans effusion de sang.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66386
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Adolf Hitler et la Reichswehr.

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de foxbat  Nouveau message 23 Jan 2018, 08:56

Je n'ai pas étudié le sujet en détail, mais ce qui m'a toujours surpris est l'étonnant facilité avec laquelle la Nuit des Longs Couteaux a atteint ses objectifs. IL y avait certes la menace d'une intervention de la Reichswehr, mais Röhm me parait avoir atteint une taille critique pour son organisation, qui aurait pu lui permettre de s'opposer à Hitler.

Flight Officer
Flight Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 117
Inscription: 20 Mar 2015, 18:57
Région: Gascogne
Pays: France

Voir le Blog de foxbat : cliquez ici


Re: Adolf Hitler et la Reichswehr.

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 23 Jan 2018, 12:26

foxbat a écrit:IL y avait certes la menace d'une intervention de la Reichswehr, mais Röhm me parait avoir atteint une taille critique pour son organisation, qui aurait pu lui permettre de s'opposer à Hitler.


C'est bien ce qui a effrayé HITLER (en cela magistralement conseillé par HIMMLER si j'ai bon souvenir) et l'armée et favorisé très rapidement un terrain d'entente dont RÖHM et les cadres de la SA firent les frais.
Décapitée, la SA rentra dans le rang... avant de voir sa masse de manœuvre siphonnée par HIMMLER et sa SS (véritable phénomène de vases communiquants de la SA vers la SS dans les 24 mois qui suivent l'affaire.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8278
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Adolf Hitler et la Reichswehr.

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 23 Jan 2018, 15:56

Sujet très intéressant !

Je ne peux que conseiller de lire l'ouvrage de référence sur ce sujet: Histoire de l'armée allemande de Benoist-Méchin.

Il existe en plusieurs volumes qui couvrent la période de 1918 à 1946.

Je suis en train de lire la partie qui va de 1919 à 1925 pour le moment.

vétéran
vétéran

 
Messages: 725
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici



Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:11
par: Marc_91 
    dans:  A quel avion appartient cette dérive ? 
Hier, 21:52
par: Grand Murin 
    dans:  gabardines 
Hier, 21:45
par: Grand Murin 
    dans:  Uniforme allemand 
Hier, 21:40
par: Lotsky 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 21:39
par: François 
    dans:  Drame de Gênes (Italie) 
Hier, 21:15
par: frontovik 14 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 21:06
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Lieux de l'Occupation en France 
Hier, 20:58
par: Cécile Desprairies 
    dans:  SCHÜRZEN (THOMA) ET AUTRES "JUPES" DE PROTECTION 
Hier, 20:43
par: Didier 
    dans:  pourquoi des bombardements inutiles ? 
Hier, 20:26
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Scroll