Page 1 sur 4

Armes récemment récupérées

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2017, 16:20
de Marc_14
Bonjour,

Mon grand père ayant combattu durant le Seconde Guerre mondiale est décédé il y a peu. Il parlait extrêmement peu de ces événements et à notre grande surprise nous avons retrouvé dans la cave, bien cachées (mais très bien entretenues), plusieurs armes de précision et de poing.

Ma première question est évidemment de savoir ce que je dois faire ?

Ces armes ont-elles une valeur marchande ou même historique ? il s'agit d'un colt, d'un mozer Mauser mod 98 avec sa lanière en cuir encore en état, et d'un 1914 retolaza ayant apartenus à mon arrière grand père ( surement issu de la première guerre)

Merci de m'avoir lu et merci d'avance de vos bon conseils !

Marc

Re: Armes récemment récupéré

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2017, 16:52
de JARDIN DAVID
Première erreur à éviter : demander conseil à ta gendarmerie. Cela ne servira qu'à agrandir leur collection perso ... Evite aussi les caïds du coin, de toute façon ils préfèrent le matériel russe.
Idem avec l'école du quartier, la banque (surtout avec une cagoule).
Tu ne sais pas quoi faire, ce ne sont que des morceaux de métal ? Mais, peut-être qu'il faut le faire ailleurs. :mrgreen:
JD

Re: Armes récemment récupéré

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2017, 16:54
de Prosper Vandenbroucke
Bonjour Marc
Je ne connais pas la législation française en ce domaine et je ne sais si le lien ci-dessous est encore d'actualité et même si c'est exact mais prudence:
http://www.syndicatdelachasse.com/legis/loi-arme.htm

Re: Armes récemment récupéré

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2017, 16:58
de JARDIN DAVID
La chasse ? Il faut éviter avec ce genre d'arme, surtout la chasse au gibier à poils. Reste la chasse d'eau ?
JD

Re: Armes récemment récupéré

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2017, 17:08
de Prosper Vandenbroucke
Il n'y a pas que le lien mentionné JD, il y a également celui-ci:
https://www.service-public.fr/particuli ... its/F31877

Re: Armes récemment récupéré

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2017, 17:17
de Desmond
Tu peux les vendre suivant la législation française mais je pense que des musées ou des collectionneurs seraient ravis de recevoir ce genre de dons

Pour ma part je te conseil de garder au moins une arme de point en souvenir de ton grand-père

Re: Armes récemment récupéré

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2017, 18:27
de Loïc Charpentier
Officiellement, même pour être offertes à un musée, les armes de guerre doivent être, impérativement et préalablement, démilitarisées (donc, pépètes-blues indispensable pour le détenteur "original", déclaration à la gendarmerie du coin - avant la démilitarisation, ils la prennent, après, ils créent les emmer... -, etc. ! Grrr).

Si existence d'un stock de munitions "qui-vont-bien", on oublie tout emploi, tel que chasse ou tir dans le champ de Pépé et on se méfie, par principe, des cartouches et des armes qui roupillent depuis plus de 70 balais. Cà ne sert à rien de s'exploser une main ou de se fumer un œil, d'autant que ce genre d'accident rameuterait la maréchaussée...c'est là que les emm.... continuent! En plus, les munitions de guerre ont, souvent, des parcours bizarres. On se dit, c'est bon, la cible est à 80 m, pas de risque, sauf que cette cochonnerie - dans le cas d'un fusil (MAS 36, Kar 98, Garant, Lee-Enfield) -, pour peu qu'elle ait décidé de ricocher ou de traverser, peut flinguer un innocent promeneur à 1500 m comme un rien!

Suggestion (toute personnelle)... la ou les astiquer régulièrement, les graisser et les ranger soigneusement - munitions à part, impérativement -, magasin & culasse vide (retirer le verrou de culasse, sur une arme à répétition est un plus... c'est un peu plus compliqué sur une arme semi-automatique ou "totomatique") ! Eviter, absolument, qu'elles soient à la portée de gamins - les garçons adorent çà! - et, en plus, ils sont capables, tous fiérots, de le raconter à tous leurs copains, dont le fils du gendarme (voir plus haut!)! Eviter, également, les copains qui n'ont pas un minimum de notions sérieuses dans le domaine, ils peuvent très vite se révéler aussi "dangereux" que les gamins. Bref, si on veut se faire plaisir, on les sort, une fois tous les deux-trois mois, tard, quand tout le monde est couché, on les regarde, puis on les remet soigneusement dans leur cachette!

Il ne vaut pas rêver, les armes de guerre fabriquées en grandes séries rapportent plus d'enquiquinements que de pognon... même en très bon état. Une "Kalasch" coûte un peu - mais pas tant çà! - au marché noir, sinon en vente "officielle", elle vaut peanuts - compter 30/40 US $, pour une arme arme en excellent état, vu les millions d'armes produites - ! Sa "valeur" est uniquement le résultat de la contrebande (ainsi que des frais inhérents) et des réglementations draconiennes en vigueur (en Europe occidentale). Proportionnellement, les munitions, elles, coûtent beaucoup plus chères.

Reste les collectionneurs. Les vrais sont rares! Une arme non démilitarisée, pour certains d'entre eux, est un plus certain mais il ne faut pas se louper. La plupart, en France, sont dans le collimateur des services compétents. Une descente de la maréchaussée, 48 heures de garde à vue, et le collectionneur crachera, sans autre contrainte, le pedigree de la belle-doche du gars qui lui a vendu l'arme non démilitarisée.

Re: Armes récemment récupéré

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2017, 19:17
de JARDIN DAVID
Desmond a écrit:Pour ma part je te conseil de garder au moins une arme de point en souvenir

J'ai fait pareil ! J'ai conservé le porte plume de mon instit de grand'mère. Il peut encore faire des points, des pleins et des déliés. Comme il n'est pas répertorié, on peut dénoncer sans risque. Bon, ça vaut pas cher au marché noir ....
JD

Re: Armes récemment récupéré

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2017, 19:22
de Richelieu
Bonsoir.
Le fusil Mauser,est en catégorie C,pour le conserver,déclaration en préfecture,avec justificatif d'héritage.Pour les autres,il faudrait des photos,mais je crains bien qu'il ne soient en catégorie B,soumis a autorisation préfectorale,que tu ne peux obtenir qu'en étant affilié a un club de tir,après une fréquentation assidue a ce club
La solution,est de les vendre a un armurier,ou de les mettre en dépôt chez lui pour vente éventuelle a un tireur.

Re: Armes récemment récupéré

Nouveau messagePosté: 14 Sep 2017, 19:25
de Loïc Charpentier
JARDIN DAVID a écrit:
Desmond a écrit:Pour ma part je te conseil de garder au moins une arme de point en souvenir

J'ai fait pareil ! J'ai conservé le porte plume de mon instit de grand'mère. Il peut encore faire des points, des pleins et des déliés. Comme il n'est pas répertorié, on peut dénoncer sans risque. Bon, ça vaut pas cher au marché noir ....
JD


C'est dangereux un porte-plume! Tu peux crever un œil avec! :-))
Même une feuille de papier, bien utilisée, peut constituer une arme. Hihi !