Connexion  •  M’enregistrer

La détection : ça sert à quoi ?

Utilisez ce forum pour nous faire part de vos dernières découvertes.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

La détection : ça sert à quoi ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Signal  Nouveau message 01 Jan 2010, 21:57

La section "Découvertes et Détection" a été secouée ces derniers jours par de furieux débats sur l'usage des détecteurs, leur intérêt et le danger des engins explosifs découverts dans le sol.
Afin de soulager les autres sujets, et permettre aux personnes intéressées d'en discuter en toute sérénité (j'insiste sur ce point et croyez-moi j'ai l'intention de veiller au grain :!: ), j'ouvre ici un débat sur ce thème fondamental.

En introduction au débat, mon avis personnel sur le sujet, qui se mêle aux principaux problèmes que pose la détection, et que l'on retrouve dès que l'on parle de cette pratique. Avec ces quelques points de départ en tête, il sera possible de parler de l'intérêt de la pratique de cette activité.

Personnellement je ne pratique pas la détection, je la trouve dangereuse et sans intérêt. Et si je le dis, ça ne veut pas dire que j'ai toujours pensé comme ça. Etant adolescent, je rêvais comme beaucoup de me munir d'un détecteur et d'aller battre les champs de bataille à la recherche de bouts de reliques d'un passé troublé. Je peux donc comprendre que l'on s'intéresse à la chose. Mais en grandissant, et en mûrissant (un peu), je me suis rendu compte de l'inintérêt de cette pratique. Elle ne permet de ne trouver que des bouts de ferraille rouillée sans grand intérêt et des munitions dangereuses, l'ensemble étant sorti de son contexte général, donc impossible à utiliser pour une recherche historique sérieuse. Comme je l'ai écrit récemment :

Signal a écrit:Récupérer des bouts de métal rouillés est-il tellement intéressant pour la compréhension de l'ensemble du conflit ? Le prix d'acquisition ne pourrait-il pas être ventilé dans l'achat de pièces en meilleur état ?
Pour ceux qui veulent faire de l'archéologie, je rappelle également que les chantiers ne sont pas réservés aux professionnels : de nombreux sites accueillent les bénévoles. Je l'ai fait, j'y ai trouvé un plaisir autrement plus grand qu'avec trois bouts de métal trouvés au hasard d'un champ ou d'une dune. Voir ici, vous y trouverez sans aucun doute votre bonheur (la mise à jour pour 2010 devrait se faire au printemps) : http://www.culture.gouv.fr/culture/fouilles/


D'autre part, elle est polluante. Pas au sens de la conférence écologique, au sens scientifique :

Signal a écrit:Nombre de fouilles archéologiques sont actuellement sabotées par l'absence des pièces métalliques (monnaies en particulier) qui permettent la datation précise des sites. Imaginez que vous lisiez un livre sur les opérations en Normandie en 44 par exemple, mais que toutes les dates, ainsi que les noms des unités et protagonistes, aient disparus du livre, ne laissant que des espaces vides. C'est la même chose dans un site sur lequel est passé un détecteur : il manque tout ce qui est métallique, et qui souvent est le plus important.


Se pose également un problème moral : si vous avez la "chance" de trouver une plaque d'identité avec votre détecteur, et que vous la prenez, vous enlevez son identité à un corps, autrement dit à un être humain dont la famille attend peut-être des nouvelles depuis des décennies. Vous aurez beau alerter les autorités sur l'emplacement du corps, je ne suis pas sûr qu'ils vous laisse la plaque qui va avec... L'autre alternative est de n'alerter personne, et lorsque le corps sera redécouvert, on lui fera une jolie tombe avec marqué dessus "inconnu". Bref dans tous les cas vous aurez purement et simplement violé une sépulture pour voler dedans trois boutons de guêtre, deux anneaux de bâche et avec un peu de chance un vague insigne de grade.

La question de la sécurité, qui est sans doute le plus important de tous, a été très largement abordée ces derniers temps. Un exemple récent des bienfaits de la détection : http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/254810/mort-a-la-grenade.html.
Ca fait réfléchir, d'autant que le plus souvent ce genre de saleté on les trouve alors qu'on ne les cherche même pas...

Enfin, la question légale, à laquelle personne ne pense jamais. Les textes français sont courts à ce sujet, mais précis :

la loi française a écrit:Loi du 27 septembre 1941

Article 1 : Nul ne peut effectuer sur un terrain lui appartenant ou appartement à autrui des fouilles ou des sondages à l'effet de recherches de monuments ou d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, sans en avoir au préalable obtenu l'autorisation.

La demande d'autorisation doit être adressée au préfet de région, elle indique l'endroit exact, la portée générale et la durée approximative des travaux à entreprendre.

Dans les deux mois qui suivent cette demande et après avis de l'organisme scientifique consultatif compétent, le ministre chargé de la Culture ou le préfet de région accorde, s'il y a lieu, l'autorisation de fouilles ; il fixe en même temps les prescriptions suivant lesquelles les recherches devront être effectuées.

Loi N° 89-900 du 18 décembre 1989

Article 1 : Nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques, à l'effet de recherches de monuments et d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation administrative délivrée en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche.

Article 2 : Toute publicité ou notice d'utilisation concernant les détecteurs de métaux doit comporter le rappel de l'interdiction mentionnée à l'article 1er de la présente loi, les sanctions pénales encourues, ainsi que les motifs de cette réglementation.

Décret du 19 août 1991

Article 1 : L'autorisation d'utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques, prévue à l'article 1er de la loi du 18 novembre 1989, est accordée, sur demande de l'intéressé, par arrêté du préfet de région dans laquelle est situé le terrain à prospecter.

La demande d'autorisation précise l'identité, les compétences et l'expérience de son auteur, ainsi que la localisation, l'objectif scientifique et la durée des prospections à entreprendre.

Lorsque les prospections doivent être effectuées sur un terrain n'appartenant pas à l?auteur de la demande, ce dernier doit joindre à son dossier Le consentement écrit du propriétaire du terrain et, s'il y a lieu, celui de tout autre ayant droit.
L'arrêté accordant l'autorisation fixe les conditions selon lesquelles les prospections devront être conduites.

Lorsque le titulaire d'une autorisation ne respecte pas les prescriptions, le préfet de région prononce le retrait de l'autorisation.

Article 2 : Quiconque aura utilisé à l'effet des recherches mentionnées a l'article 1 de la loi du décembre 1989, du matériel permettant la détection d'objets métalliques sans avoir auparavant obtenu l'autorisation prévue à l'article 1er du présent décret ou sans avoir respecté les prescriptions de cette autorisation sera puni de la peine d'amende applicable aux contraventions de la 5ième classe. Le matériel qui aura servi à commettre l'infraction pourra être confisqué.

Article L542-1 du code du Patrimoine, version consolidée du 6 août 2009

Nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques, à l'effet de recherches de monuments et d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation administrative délivrée en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche.

Article 716 du code civil

La propriété d'un trésor appartient à celui qui le trouve dans son propre fonds ; si le trésor est trouvé dans le fonds d'autrui, il appartient pour moitié à celui qui l'a découvert, et pour l'autre moitié au propriétaire du fonds. Le trésor est toute chose cachée ou enfouie sur laquelle personne ne peut justifier sa propriété et qui est découverte par le pur effet du hasard.


Donc, si on prend la loi, quand on veut faire de la détection, il faut un objectif scientifique. Il va de soi que "se constituer une collection de militaria" n'est pas un objectif scientifique.
D'autre part, l'amende prévue pour les contrevenants est de 1 500 euros, en plus de la confiscation du matériel.

Ces points étant posés, le débat est lancé, la question précise étant :

"A QUOI SERT LA DETECTION ?".

Bonne soirée,

Seb.
Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie _ Confucius.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1979
Inscription: 22 Oct 2008, 21:48
Localisation: Obernai (Bas-Rhin)

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: La détection : ça sert à quoi ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 02 Jan 2010, 07:35

Bonjour,
J'ai a ce sujet un point de vue qui est le mien et auquel j'adhere, mais n'ayant pas la science infuse, je trouverais normal que d'autres ne partagent pas cet avis.

La detection, ca sert a enrichir nos connaissances historiques, qu'il s'agisse de detecter des fossiles de bebetes vieilles de 50 000 ans ou d'objets qui n'ont que quelque decades.

Le probleme est que pour enrichir nos connaissances historiques il est indispensable que la detection soit pratiquee par des professionnels qui sauront trouver sans abimer, proteger pour l'avenir, repertorier scientifiquement, remettre les objets dans leur contexte de l'epoque concernee puis, ensuite et ca prend du temps, tirer des conclusions enrichissantes.

Si vous me suivez dans cette voie, il apparait qu'il y a 2 types de personnes qui font de la detection :
- Des archeologues professionnels auxquels je rends ici hommage, car c'est un travail penible, difficile, parfois ingrat et toujours extremement delicat.
- Des amateurs souvent pleins d'enthousiasme et de bonne foi mais dont les "recherches" aboutissent souvent (j'ai dit souvent, pas tout le temps, mais c'est souvent de trop...) a la destruction d'un site archeologique qui devient inexploitable par les professionnels, au pire completement, au moins partiellement. Leurs actions sont donc anti-historiques et penalisent par consequent la communaute.

Je precise ici que mes remarques ne concernent pas que ceux qui detectent avec une "poele a frire", mais aussi tous ceux qui fouillent a la main, a la pelle, a la nage, etc...


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: La détection : ça sert à quoi ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Ze-Pole  Nouveau message 02 Jan 2010, 11:06

Une proposition de débat intelligente et courageuse...
Ze-Pole

Flight Officer
Flight Officer

 
Messages: 111
Inscription: 23 Mai 2007, 18:39
Localisation: Rillettes' Land

Voir le Blog de Ze-Pole : cliquez ici


Re: La détection : ça sert à quoi ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 02 Jan 2010, 11:25

J'ai souvent eu recours à la détection pour confirmer des positionnements d'unités en fonction des vestiges retrouvés sur place. On peut ainsi corriger certaines erreurs, comme ce fut le cas lorsque je me suis intéressé à la bataille pour la crête de Verrières en juillet 1944. En découvrant une multitude de bouchons de mortier, j'ai pu prouver que les Torronto Scottish (bataillon de mitrailleuses lourdes de la 2ème DI) se trouvaient bien plus en avant de l'endroit où ils avaient été positionnés jusque là et qu'ils s'étaient installés non pas en appui mais en barrage au même niveau que les troupes d'assaut.

Il existe effectivement une autre population de détecteurs : les collectionneurs fous, qui ne rebouchent pas leurs trous, sortent de terre tout et n'importe quoi y compris des obus de mortier, ne respectent rien et utilisent quelquefois leur passe temps pour arrondir leur fin de mois. Evidemment, lorsque l'on passe derrière eux, on est très mal accueilli.


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Re: La détection : ça sert à quoi ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 02 Jan 2010, 11:27

Ze-Pole a écrit:Une proposition de débat intelligente et courageuse...
Ze-Pole

Nous avons reussi a parler de l'operation Otarie et du Haltbehfel sans qu'il n'y ait, a ce jour, ni morts ni blesses, alors l'equipe a tous les courages.
Par contre, je ne suis pas certain que nous ayons toutes les intelligences, mais on essaye
:D


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: La détection : ça sert à quoi ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Tiflo 62  Nouveau message 02 Jan 2010, 12:02

Dire que la détection est inutile choque un peu ! :shock:

Tu fouilles sur un crash (ou autre d'ailleurs) tu retrouve des effets personnels certes des reliques mais quand même ! Que tu rendra à la famille du pilote croit moi ce n'est pas INUTILE ;)

Dire que tout sort rouillé de terre encore faut il avoir pratiquer pour l'écrire.
Je sors des fioles en verre , de l'équipement en bakélite, des journaux, des assiettes luft...tout ça ne rouille pas et pourtant ça a une valeur historique !

Mon opinion est celle-ci : la détection permet de faire ressurgir de terre le passé parfois oublié, de faire la joie de la personne qui sort la pièce et l'émotion d'une famille récupérant des affaires d'un de leur membre lorsque cela est possible.

;)


 

Voir le Blog de Tiflo 62 : cliquez ici


Re: La détection : ça sert à quoi ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Ze-Pole  Nouveau message 02 Jan 2010, 12:49

J'entends bien ces arguments et pourrais être tenté de les partager... à la condition toutefois que ces fouilles soient faites avec un cadre administratif et pourvu de toutes les autorisations nécessaires.
Ze-Pole

Flight Officer
Flight Officer

 
Messages: 111
Inscription: 23 Mai 2007, 18:39
Localisation: Rillettes' Land

Voir le Blog de Ze-Pole : cliquez ici


Re: La détection : ça sert à quoi ?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Tiflo 62  Nouveau message 02 Jan 2010, 12:52

On est bien d'accord sur les formalités ;)


 

Voir le Blog de Tiflo 62 : cliquez ici


Re: La détection : ça sert à quoi ?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 02 Jan 2010, 13:03

Tiflo 62 a écrit:Dire que la détection est inutile choque un peu !

Ce qui est choquant c'est que ce n'est pas ce que Signal a dit, ni moi d'ailleurs...
La detection est utile si faite par des professionnels et dangereuse, meme si pas toujours inutile, quand elle est faite par des amateurs.
Relis bien le message de Signal, il est tres clair a ce niveau.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: La détection : ça sert à quoi ?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Tiflo 62  Nouveau message 02 Jan 2010, 13:36

Personnellement je ne pratique pas la détection, je la trouve dangereuse et sans intérêt

En lisant ça je comprend "inutile"

;)


 

Voir le Blog de Tiflo 62 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers DECOUVERTES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le coup de force japonais du 9 mars 1945 
il y a 6 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Charles Boisvert (1902-1944) 
il y a 9 minutes
par: LaLo 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 22 minutes
par: Gaston 
    dans:  Arméniens dans la wehrmacht 
il y a 23 minutes
par: Loïc 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 24 minutes
par: dominord 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 31 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Bombardement de Hanoï 
il y a 48 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Shoah: Israël accuse la Pologne de vouloir «changer l'Histoire» 
il y a 48 minutes
par: Alcide NITRYK 
    dans:  «Pétain n'a pas failli à l'honneur», estime Jean-Marie Le Pen. 
Aujourd’hui, 16:11
par: jmh 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 15:43
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités


Scroll