Connexion  •  M’enregistrer

Alsaciens dans la Waffen-SS : les "malgré nous"

Dans cet espace, sont rassemblés sous forme de fiches l'ensemble des biographies, résumés de bataille, thèmes importants concernant la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Alsaciens dans la Waffen-SS : les "malgré nous"

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Origfild  Nouveau message 01 Fév 2004, 17:27

Pierre Chaput a écrit:Le terme de " Malgré-nous " désigne les Alsaciens, les Lorrains et les Luxembourgeois qui furent enrôlés de force dans la Wehrmacht ,à partir de 1942 et qu’on envoya surtout sur le front russe (environ 160 000 hommes). Si les engagements volontaires dans la Wehrmacht et la Waffen SS furent rares, le service militaire obligatoire intervint dès août 1942 à la demande du général Keitel. La plupart furent affectés dans la Wehrmacht et partirent sur le front russe tandis que 2 000 hommes furent incorporés dans la Waffen SS. Certains refusèrent la conscription et prirent la fuite. Les représailles contre leurs familles furent terribles. Le sort de ceux qui, à partir de la bataille de Koursk en Juillet 1943 tombèrent entre les mains des Soviétiques a longtemps été une interrogation. Dans les camps, les Russes les dépouillèrent de tout, vêtements chauds et objets personnels. Souvent les Russes les abattirent sur place. On ne saura jamais le nombre exact de morts en captivité dans les camps Soviétiques. En juillet 1944, les autorités de la France libre parvinrent à faire libérer 1 500 "Malgré-nous" du camp de Tambow-Rada (camp au sud-est de Moscou). Ces rescapés purent ainsi participer aux combats de la Libération. Pour un grand nombre de survivants, la tragédie ne se termina qu’avec l’écroulement de l’Allemagne. Hélas, à un enfer succéda un autre enfer, moral celui-là. Ainsi, dès leur retour en France, ils furent parfois suspects aux yeux de certains de leurs compatriotes et subirent également la vindicte du Parti communiste car ils dénonçèrent les souffrances endurées dans les camps soviétiques. Le tribut payé par ces hommes fut très lourd : 40 000 hommes furent tués (principalement en U.R.S.S)., 10 500 hommes furent portés disparus et 32 000 hommes furent blessés. Des chiffres auxquels il faut ajouter une mortalité élevée, suite au retour des camps russes, bien après 1945.


 

Voir le Blog de Origfild : cliquez ici


Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers CENTRE DE DOCUMENTATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
il y a 16 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
il y a 17 minutes
par: kfranc01 
    dans:  J'ai sans doute compris (?) 
il y a 35 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
il y a 58 minutes
par: François 
    dans:  Staline moins cruel que A.Hitler??? 
il y a 59 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sur LCP le 18 Novembre Les Années Noires du Palais Bourbon 
Aujourd’hui, 17:50
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  la general Clark ( USA) 
Aujourd’hui, 17:39
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Camions 
Aujourd’hui, 16:39
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  La passeuse des Aubrais - Arte replay 
Aujourd’hui, 11:26
par: Aldebert 
    dans:  Un Milicien de la pire espèce: Raoul Dagostini 
Hier, 23:28
par: dantzig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités


Scroll