Page 1 sur 1

La Waffen SS

Nouveau messagePosté: 01 Fév 2004, 14:15
de HistoQuiz
---- La WAFFEN SS ----

La Waffen SS ou SS en armes reçut son nom officiel le 2 mars 1940. De ce fait, elle devenait la "4ème puissance" des forces du Reich.
Bien avant cette date, des unités armées de la SS existaient. C'étaient surtout des régiments : Leibstandarde Adolf Hitler, Der Führer, Germania, Deutschland. Les critères de sélection étaient très drastiques pour tout candidat volontaire pour servir dans ces unités.
La Werhmarcht considérait la SS comme une rivale car elle pouvait recruter des allemands en âge d'être enrôlés dans l'armée.
Ces régiments vont constituer l'ossature des premières divisions de la Waffen SS.
De 100.000 hommes en mai 1940, les effectifs de la waffen SS vont progressivement augmenter. Le 22 juin 1941, pour l'opération Barbarossa, la Waffen SS alignait 6 divisions et d'autres unités, soit un effectif de 160.405 hommes.
Himmler voulait à tout prix son armée personnelle. La ruée vers l'Est va lui ouvrir des horizons nouveaux pour recruter des soldats.
Gottlob Berger, qui dirigeait l'organisation de recrutement de la SS, décida
d'enrôler, "de gré ou de force", les allemands vivant hors du Reich.
En 1943, Himmler accepta, à contre coeur, mais les pertes étaient lourdes sur le front de l'Est, d'assouplir sérieusement les critères de sélection. Ce qui permit de créér de 15 à 20 nouvelles divisions.
Plus d'un million d'hommes porteront l'uniforme de la Waffen SS. Issus de 37 nationalités différentes, on peut les regrouper en 6 groupes distincts : (les nombres entre parenthèses indiquent le % dans l'effectif total)

Reichsdeutsche ( 37 %): allemands et autrichiens vivant dans le Reich.
Volksdeutsche (29 %) : allemands vivant en dehors du Reich
Nordiques (11 %) : Ils étaient considérés comme des "germains" : hollandais, flamands, danois, finnois, suédeois, lettons, littuaniens,
estoniens, norvégiens.
Occidentaux (3 %) : Français, wallons, espagnols, italiens, suisses, britanniques.
Slaves et Asiates ( 12 %) : russes, ukrainiens, cosaques, tatars, caucasiens, indiens.
Centraux et Balkaniques (8 %) : Slovènes, croates, bosniques, bulgares, hongrois, roumains, grecs, tchèques, albanais.

Officieusement, 41 divisions furent créées. En fait, 38 étaient répertoriées. Trois divisions ne reçurent pas de nom car elles furent décimées peu de temps après leur création.

Les volontaires non germaniques étaient engagés pour 2 ans. Ils n'étaient pas membre de la SS et devaient porter un insigne indiquant le statut de "non germain", en général, le drapeau du pays.

230.000 soldats de la Waffen SS furent tués, 250.000 furent blessés.
Etant une composante de la SS, la Waffen SS fut jugée comme coupable de crimes de guerre et de crimes contre l'Humanité.