Connexion  •  M’enregistrer

[Témoignage] - René MARBOT : J'ai monté une équipe de scouts espions en 1940

Dans cet espace, sont rassemblés sous forme de fiches l'ensemble des biographies, résumés de bataille, thèmes importants concernant la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR:

[Témoignage] - René MARBOT : J'ai monté une équipe de scouts espions en 1940

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 28 Déc 2011, 13:09

Image

]Image

René MARBOT, Aujourd'hui 89 ans, nous raconte comment à 18 ans il a rejoint la Résistance à Beyrouth

"Ce n'est pas possible, il faut se battre" ... Je venais d'avoir 18 ans, en juin 1940, et j'étais très, très en colère. Moi, le petit Français du Liban, je refusais d'être embrigadé dans les chantiers de jeunesse de Vichy et d'obéir à ces collabos qui soutenaient les Allemands. Dans la famille, on était tous indignés, ma mère comme ma soeur.
Lorsque je leur ai annoncé que je partais rejoindre les Forces Françaises Libres, ma mère n'a rien dit, mais j'ai bien compris qu'elle était fière de moi.

En 1940, le Liban était occupé par Vichy, mais la Palestine voisine restait sous domination Anglaise. J'ai quitté Beyrouth incognito incognito et j'ai rejoint sans problème la Palestine, les frontières étaient mal gardées. A Haïfa, je me suis adressé aux premiers soldats que j'ai rencontrés. ils ne savaient pas quoi faire d'un blanc-bec dans mon genre. Des officiers anglais ont fini par me demander si j'avais été scout et si mon départ du Liban avait été remarqué. Oui, j'avais été scout à Beyrouth, et seule ma mère était au courant de mon départ. Leur plan était simple : ils m'ont demandé de retourner à Beyrouth et de monter une équipe scoute qui me servirait de couverture pour des opérations d'espionnage. Le combat allait enfin commencer.

J'ai tout de suite monté mon groupe. Les cadres de Vichy, ravis de mon initiative, m'ont confié leurs enfants. Pour une couverture, c'était une couverture ! Mon contact à Beyrouth, Maurice Fenykovy, avait sept ou huit ans de plus que moi. J'avais pour mission de photographier les positions des armées de Vichy. Pour réaliser mes clichés, j'ai organisé une série de concours photographiques avec ma troupe de souts. pendant qu'ils photographiaient la nature en se baladant à mes côtés, je réalisais tranquillement mes photos de repérage et transmettais mes pellicules à Maurice. Ce petit jeu a duré jusqu'en 1942, date à laquelle les Français libres et les Anglais ont libéré le Liban.
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9815
Inscription: 18 Avr 2010, 17:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers CENTRE DE DOCUMENTATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  EMP 35 : de l'armée républicaine espagnole à la LVF 
Hier, 23:40
par: Cat 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 21 
Hier, 23:39
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 20 
Hier, 23:37
par: kfranc01 
    dans:  Prison de Ravitsch 
Hier, 22:39
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le soldat britannique. Le vainqueur oublié de la Seconde Guerre mondiale 
Hier, 22:28
par: ClaudeJ 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 24 
Hier, 22:12
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Saint Laurent Sur Mer juin 44 
Hier, 21:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Livres de MARINE 
Hier, 20:20
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Identification d'un uniforme 
Hier, 18:44
par: Joldan 
    dans:  prisonnier belge 
Hier, 18:26
par: HUMBERT06 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités


Scroll