Connexion  •  M’enregistrer

Les débuts de la guerre en Afrique

Dans cet espace, sont rassemblés sous forme de fiches l'ensemble des biographies, résumés de bataille, thèmes importants concernant la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Les débuts de la guerre en Afrique

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Origfild  Nouveau message 07 Juin 2004, 20:03

Igor Geiller a écrit:LE CONTEXTE :

Le 11 juin 1940 l’Italie déclare la guerre à la France et à la Grande-Bretagne. Lorsque le gouvernement français signe l’armistice le 22 juin, Londres se retrouve seule face aux forces de l’Axe. Mussolini pense alors pouvoir battre rapidement les Britanniques, il concentre donc ses forces en Libye afin d’envahir l’Egypte. Au début du mois de juillet le maréchal Graziani, un vétéran des campagnes coloniales, devient gouverneur de Libye. Il reçoit l’ordre de Rome de passer à l’offensive dès le 15 juillet. Mais cette attaque est retardée de deux mois car la concentration des troupes demande des délais importants. En fait Graziani est parfaitement conscient des faiblesses de son armée, et c’est à contre-cœur qu’il déclenche les hostilités. Jusque là des escarmouches avaient eu lieu de part et d’autre de la frontière.



FORCES EN PRESENCE :

- Forces italiennes :
On a la Ve Armée en Tripolitaine et la Xe en Cyrénaïque, ce qui représente 14 divisions d’infanterie (dont 2 libyennes). C’est la Xe Armée qui doit attaquer l’Egypte, elle dispose pour cela de 5 DI et d’un groupement blindé, soit 80 000 hommes et 120 chars. Ces chiffres peuvent sembler impressionnants, mais en fait les forces italiennes souffrent de plusieurs points faibles. Tout d’abord la motorisation des troupes est très insuffisante, ce qui fait que la grande majorité des Italiens doit se déplacer à pied. Ensuite l’armement lourd manque cruellement, ainsi il n’y a pas de canons anti-aériens, et seulement 16 pièces antichars par division ( contre 48 chez les Britanniques). Les soldats transalpins manquent cruellement de mines, à tel point que la nuit des patrouilles doivent aller dérober des mines anglaises. Enfin les blindés sont peu efficaces, que ce soit pour les 70 chars moyens M11/39 de 11 tonnes, que pour les 50 tankettes L3 de 3 tonnes. Le blindage n’est pas assez épais, et le canon pas assez puissant pour résister face aux chars britanniques. Il n’y a que sur le plan aérien que les Italiens ont la supériorité.

- Forces britanniques :
Elles sont peu importantes numériquement et forment l’« armée du Nil », commandée par le général Henry Wilson. Celle-ci comprend 1 division blindée renforcée par 2 bataillons de chars lourds, 1 brigade motorisée et 1 division d’infanterie. Au total 36 000 hommes et 220 chars. Inférieures au niveau des effectifs, ces troupes sont supérieures en ce qui concerne la mobilité, la qualité et la quantité de l’armement. Les chars britanniques surclassent complètement les blindés britanniques, grâce aux Matilda, Cruiser et Crusader de la 7e DB.



L’OFFENSIVE ITALIENNE :

Le 11 septembre 1940, les troupes italiennes commandées par la général Mario Berti envahissent l’Egypte. En 6 jours elles réussissent à avancer sur 80 kilomètres. Cela leur a coûté 120 tués et 410 blessés, tandis que les Britanniques ont à déplorer la perte de 50 morts et 123 blessés. La prise de Solloum a notamment été difficile pour les Italiens, puisqu’un premier assaut le 12 septembre cause 85 morts et 150 blessés dans les rangs du 141e RI. La ville est finalement occupée le 15. Plusieurs combats aériens ont également eu lieu, opposant les Fiat CR-42 aux Gloster Gladiator de la RAF.
Le 16 septembre la Xe Armée arrive à Sidi-Barrani, tandis que les Britanniques se replient à Mersa Matrouh à 130 kilomètres à l’intérieur des terres. L’offensive s’arrête alors car les Italiens ont allongé leurs lignes de ravitaillement ; de plus Graziani craint que la Royal Navy ne bombarde le flanc gauche de ses troupes. D'autre part il attend les 1 000 chars que lui a promis le maréchal Badoglio. En fait ils ne seront jamais envoyés. Durant cette attente les Italiens en profitent pour prolonger en Egypte la via Balbia, de plus une conduite est construite pour le ravitaillement en eau. Sur ordre de Graziani le général Berti répartit ses forces dans des camps retranchés, disposés en arc de cercles. Un premier échelon, étendu sur 35 km, comprend 2 divisions libyennes et le groupement blindé ( commandé par le général Pietro Maletti). A 20 km en arrière la division fasciste « 3 Janvier » est placée en réserve à Sidi-Barrani. Enfin à 30 km on trouve le second échelon avec 2 divisions. En fait ce dispositif est trop allongé pour réagir rapidement à une attaque blindée. De plus les Italiens manquent toujours de canons anti-chars et de mines.
De leur côté les Britanniques en profitent pour se renforcer, essentiellement en chars et en véhicules. Durant trois mois une guerre de position va les opposer aux Italiens. Une guerre faite de raids et de coups de main. Le général Graziani va y perdre 3 500 hommes...

-------------------------------------------------------------------------------------

Je posterai la suite dans quelques jours. D'autre part, il faut savoir que les souces divergent en ce qui concerne les chiffres, notamment le début des opérations et les effectifs.


 

Voir le Blog de Origfild : cliquez ici


Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers CENTRE DE DOCUMENTATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Décès de Kazimierz Albin, l'un des premiers prisonniers d'Auschwitz 
Aujourd’hui, 01:37
par: carcajou 
    dans:  [DU 1er JUILLET 2019 au 30 AOÛT 2019] Les véhicules militaires à croix rouge 
Hier, 23:36
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 16 
Hier, 23:13
par: kfranc01 
    dans:  FILM : Festival International du Livre Militaire Coëtquidan 
Hier, 22:51
par: JARDIN DAVID 
    dans:  bombardement des plages 
Hier, 22:50
par: thucydide 
    dans:  Photos anciennes vendues en ligne : soyons vigilants ! 
Hier, 21:41
par: Marc_91 
    dans:  Camp de Wolsk 
Hier, 20:55
par: Marc_91 
    dans:  Ports MULBERRY - Pontons Whale 
Hier, 20:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  On a retrouvé la Minerve ! 
Hier, 14:36
par: NIALA 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: YaCy et 1 invité


Scroll