Connexion  •  M’enregistrer

Les volontaires alsaciens par Geoffrey Diebold

Annoncez ici les bourses militaria, les manifestations, commémorations, expositions, etc...afin d'en faire profiter notre communauté.
MODERATEUR: Jumbo

Les volontaires alsaciens par Geoffrey Diebold

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Andrée Balagué  Nouveau message 16 Mai 2018, 09:33

Le site les Magré-Nous a publié le 3 mai un résumé du Mémoire de recherche de Geoffrey Diebold sur les Volontaires alsaciens pendant la seconde guerre mondiale.

Cette étude, réalisée entre autres avec le BAVCC de Caen et la WASt à Berlin, a permis de trouver 2 428 volon­taires, dont 1 442 incorporés dans la Wehrmacht) et 871 incorporés dans les Waffen SS.

Rappelons que les Incorporés de force représentent 134 000 hommes, dont 103 000 Alsaciens et 31 000 Mosellans dont environ 30 % furent tués ou portés disparus.

https://www.malgre-nous.eu

Cordialement
Andrée

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 62
Inscription: 12 Juil 2017, 20:55
Région: yvelines
Pays: France

Voir le Blog de Andrée Balagué : cliquez ici


Re: Les volontaires alsaciens par Geoffrey Diebold

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 16 Mai 2018, 11:31

L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 65383
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les volontaires alsaciens par Geoffrey Diebold

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 16 Mai 2018, 11:55

Il y a antinomie avec les termes malgré-nous et volontaires.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6286
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les volontaires alsaciens par Geoffrey Diebold

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 16 Mai 2018, 12:14

Ce ne sont pas les "malgré-nous" mais les "à cause d'eux" !
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7510
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Les volontaires alsaciens par Geoffrey Diebold

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 16 Mai 2018, 14:24

Cà se serait bien, aussi, qu'on leur foute la paix, "Volontaires" et "Malgré-Nous", tous confondus,

Combien sont, encore, vivants, à ce jour ? ... 75 ans après les faits ? Sachant, que, à l'époque, ils avaient, en gros, 18 à 25 ans... dans le meilleur des cas, ils ont, désormais , 90 ans! Je constate, dans mon village du fin fond de l'Alsace rurale, que le vieillard de 90 ans constitue une vraie rareté - il y a un seul décès masculin, à l'âge de 90 ans, sur les dix déclarés par la mairie, au cours du mois d'avril dernier, plus un autre à 81 ans (donc né en 1937!), les huit autres défunts, âgés de 80 à 96 ans, étant, tous, de sexe féminin, dont 2 religieuses (81 et 88 ans) , car il y a, dans le village, un couvent datant de 1659 ! :D

Une chose "m'amuse" - mais tout est relatif! -, on s'était bien gardé de développer une telle polémique, en 1918, quand l'Alsace-Moselle était retournée dans le giron français, après 48 ans en tant que Land de l'empire allemand. Quand Louis XIV l'avait annexée, à la fin du XVIIème siècle, personne ne s'était, non plus, dans le beau royaume de France, posé la question sur la légitimité de ladite conquête, alors que l'Alsace faisait, officiellement, partie intégrante de l'Empire Germanique depuis Charlemagne! Gutenberg était allemand, la cathédrale de Strasbourg, de même, etc. -... mais il est vrai, aussi, que le II. Reich des "Guillaumes" n'avait pas, non plus, les mêmes relents nauséabonds et génocidaires que le fugace III. Reich de Dodolf et ses comparses.

Quand je lis les récits officiels et les témoignages afférant au déploiement des armées françaises, en juillet-début août 1870, en Alsace, - après, elles avaient du retraiter rapidement en Lorraine, puis en Champagne! -, je me marre doucement en essayant de savoir en quelle langue pouvaient bien converser les pioupous français, du Ch'nord, du Lyonnais, etc. avec les "locaux", vu que, à part chez les bourgeois nantis et les édiles, à la campagne, çà ne causait pas un mot de français! ::mortderire::

Je pourrais presque écrire un bouquin sur la version (très parisienne), à la façon "Erkmann-Chatrian", de la "résistance" alsacienne, à propos de l'occupation allemande de 1870 à 1914, car, à l'exception de quelques rares initiatives mal-venues "personnelles", au sein de l'administration allemande locale, d'ailleurs, très vite réprimées durant la période de paix (1871-1914) , l'empire allemand s'était efforcé de respecter, au maximum, le particularisme local - c'était, d'ailleurs, la règle, dans les autres Länder du Reich-.

Entre 1870 et 1945, l'alsacien à changé 5 fois de nationalité! Français, en 1870, allemand, en 1871, français, en 1918, allemand, en 1940, français, en 1945! Même une chatte n'y retrouverait pas ses petits!
Le seul "fil conducteur", qui avait résisté à tous ces chamboulements, était le dialecte alsacien, langue alémanique -sauf que, comme pour tout dialecte, il existe une tripotée de variantes, en fonction de la localisation ; par exemple, à Hochfelden, gros bourg du Kochesberg, jusqu'avant-guerre (1940), l'alsacien vernaculaire était très similaire au yiddish , en raison de la présence historique d'une importante communauté juive ashkénaze ! -.

Dans ces conditions, 2428 "réputés" volontaires, soit 1,8 % des 134 000 hommes (en comptant les 31 000 lorrains !) incorporés, dans la Wehrmacht (Heer-Luftwaffe-Kriegsmarine), entre 1942 (à la louche) et novembre 1944 -, c'est peanuts, compte-tenu du contexte local très spécifique, qui n'avait rien à voir avec celui de la Creuse, du Morbihan ou des Basses-Pyrénées! -. :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2383
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Les volontaires alsaciens par Geoffrey Diebold

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 16 Mai 2018, 18:08

Je ne pense pas qu'il y ait de polémique, mais, si j'ai bien compris, l'auteur s'est rendu compte que le cas des "volontaires alsaciens" n'avait pas été étudié et que seul le chiffre de Robert WAGNER était resté. Un comble et un vide comblé par son travail.
Si saturation il y a ... Personnellement, je commence plutôt à saturer avec les études uniquement victimaires et centrées sur les (majoritaires) malgré-nous. Il faut balayer tout le spectre, y compris ces cas minoritaires....
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7510
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Les volontaires alsaciens par Geoffrey Diebold

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Andrée Balagué  Nouveau message 16 Mai 2018, 20:16

Loic Charpentier a écrit :

"Dans ces conditions, 2428 "réputés" volontaires, soit 1,8 % des 134 000 hommes (en comptant les 31 000 lorrains !) incorporés,"


Ce chiffre représente un des intérêts de l'étude. Il permet de mettre un terme aux discussions sans fin sur l'adhésion volontaire de la plupart des Malgré-Nous à l' incorporation dans la Wehrmacht.

Loïc a aussi écrit :

Cà se serait bien, aussi, qu'on leur foute la paix, "Volontaires" et "Malgré-Nous", tous confondus

Oui, vous avez tout à fait raison. Le problème est pourtant bien plus compliqué.

Il s'agit de la transmission de l'histoire familiale aux jeunes générations qui posent de nombreuses questions sur la position de leurs grands-parents pendant la seconde guerre mondiale. Elles ont besoin pour se construire de la connaître et aussi de pouvoir répondre aux questions insidieuses ou malveillantes de tous ceux, qui eux sont nombreux, considèrent que la plupart des Incorporés de force étaient des volontaires. Cette étude, menée par l'Université de Strasbourg, les aidera à comprendre une partie du problème.

En ce qui concerne le problème de la langue que vous évoquez, je vous précise qu'en 1900 seuls deux pour cent des Alsaciens parlaient le français. Je vous rappellerai pourtant le mot de Napoléon :

" Laissez les parler allemand, pourvu qu'ils sabrent en français ».

Cela dit je suis bien d'accord avec vous pour dire qu'il faut clore le sujet, cette étude y contribuera.

Cordialement
Andrée

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 62
Inscription: 12 Juil 2017, 20:55
Région: yvelines
Pays: France

Voir le Blog de Andrée Balagué : cliquez ici


Re: Les volontaires alsaciens par Geoffrey Diebold

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 16 Mai 2018, 20:40

En histoire, on ne doit jamais affirmer que l'on va "clore le sujet" ! C'est assez prétentieux et anti-scientifique.

Ceci dit je suis d'accord pour dénoncer les "Robert HEBRAS au petit pied" qui voient du volontaire partout. C'est très très majoritairement faux. La plupart n'étaient pas non plus "résistants", mais résignés ou suivistes, tout comme les Français.

Il n'en reste pas moins que le (faible) taux de volontaires alsaciens pour la Wehrmacht et la SS est au moins dix fois plus important qu'ailleurs en France. Les interprètes du SD, par exemple (et je suis gentil), ne venaient pas des Charentes ou du Pays Basque. Pour de multiple raisons étudiées par cette thèse, si j'ai bien compris.

Il faut le dire également.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7510
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Les volontaires alsaciens par Geoffrey Diebold

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 16 Mai 2018, 20:53

Comme il a existé de nombreux français civils (plusieurs milliers) qui n'ont pas attendu le STO pour partir de leur plein gré travailler en Allemagne et parmi eux tous n'était pas forcément pro-nazis et il y eu des truands maquisards et...

Population française en 1940, 40 690 000 âmes et en effet de ceux là aujourd'hui, il n'en restent plus beaucoup

vétéran
vétéran

 
Messages: 4597
Inscription: 28 Mar 2016, 21:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: Les volontaires alsaciens par Geoffrey Diebold

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Andrée Balagué  Nouveau message 16 Mai 2018, 21:23

Quand je dis "clore le sujet" j'entends par là que je ne souhaitais pas soulever une polémique mais dire simplement que les chiffres montraient bien le faible pourcentage des volontaires. Je n'ignore pas qu'en histoire un sujet n'est jamais clos.

Si les chiffres sont plus élevés qu'ailleurs en France, je tiens tout de même à vous préciser, puisque vous m'interpellez sur ce point, que des membres de ma famille sont partis, après avoir fui dans un premier temps en Suisse, parce que leurs parents âgés avaient été déportés dans des camps en Silésie. Les parents sont rentrés en Alsace et leur fils est mort quelques mois plus tard en Russie.

D'autres ont d'abord été internés dans le camp de redressement de Schirmeck, puis ont été incorporés pour aller mourir en Russie : trois jeunes cousins germains de mon père, fils d'une de mes grandes tantes.

Quant à mon père il a été arrêté en août 1939 en Allemagne, interrogé pendant de nombreuses semaines par la Gestapo, puis interné pour avoir ouvertement marqué son opposition, depuis toujours, à Hitler ; puis libération fin 1940, car de nationalité française, suivie d'une assignation à résidence à Berlin (interdiction de suivre sa Fac à Clermont-Ferrand où l'Université de Strasbourg avait pris ses quartiers).

Incorporation de force en 1942, sous la menace que s'il n'obtemperait pas, son épouse et mon frère , âgé de quelques semaines soient internés dans un camp de concentration. Qu'auriez-vous fait, surtout après avoir déjà eu affaire à la Gestapo et déjà subi un internement ?

Et s'il n'y avait pas beaucoup de volontaires en "Vieille France" combien y avait-il de miliciens et de collabos ?
Cordialement
Andrée

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 62
Inscription: 12 Juil 2017, 20:55
Région: yvelines
Pays: France

Voir le Blog de Andrée Balagué : cliquez ici


Suivante

Retourner vers BOURSES, MANIFESTATIONS, COLLOQUES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  boule de fer 
il y a 13 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 30 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 49 minutes
par: kfranc01 
    dans:  La politique actuelle 
il y a 57 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Dessins 
Aujourd’hui, 15:00
par: Tarpan 
    dans:  Identification d'objet de guerre 
Aujourd’hui, 14:52
par: Aldebert 
    dans:  collection 
Aujourd’hui, 13:27
par: yug6060 
    dans:  1ère DFL 
Aujourd’hui, 13:16
par: betacam 
    dans:  Zappy Max 
Aujourd’hui, 13:09
par: betacam 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Aujourd’hui, 12:21
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Trendiction Bot DE et 3 invités


Scroll