Connexion  •  M’enregistrer

Contournement de Paris

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

Contournement de Paris

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de cocavi  Nouveau message 27 Mar 2006, 01:14

Bonjour
Dans un post precedent hilarion nous posait la question de savoir si la poche de falaise eut une consequence avec la contre offensive des ardennes.
je me pose la meme question mais avec la liberaton de Paris qui devait etre contournee normalement.
La penetration des allies en Allemagne aurait ete plus importante donc quiz
je ne suis pas d accord avec ce que vous dites mais je me batterai pour que vous puissiez le dire

Technician 4th grade
Technician 4th grade

 
Messages: 53
Inscription: 01 Nov 2005, 23:27
Localisation: temploux(belgique)

Voir le Blog de cocavi : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Yves  Nouveau message 27 Mar 2006, 09:23

Je pense que lorsque les alliés ont pris la décision de prendre Paris, la politique a pris le pas sur la stratégie.
Il est possible que stratégiquement parlant la prise de Paris n'était pas forcément prioritaire (je dis cela en toute hypothèse) mais politiquement et symboliquement parlant il était tout simplement impensable de contourner Paris et de s'en occuper après...


 

Voir le Blog de Yves : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 27 Mar 2006, 12:25

Bonjour,

Sur le plan strictement militaire, Paris ne presentait aucun interet pour les Allies. Les hommes de von Choltitz n'avait rien de troupes d'elite, loin de la (52,000 militaires allemands dont a peine 12,000 combattants selon Jodl), et, de plus, les Anglo-Saxons n'etaient pas chauds pour engager des combats de rues risquants de detruire des monuments historiques, ce qui leur aurait ete vivement reproche.

Mais, bien entendu, il n'en allait pas de meme pour le General Charles de Gaulle qui avait besoin de la Liberation de Paris pour finir d'etablir son autorite sur la France Liberee en y re-installant le Gouvernement Francais et, de par la-meme, pour finir de tordre le coup aux tentatives d'AMGOT.

Un fait, un homme, important a permis cette Liberation : Le General Eisenhower, qui, contrairement a Roosevelt, a parfaitement compris ce que de Gaulle cherchait a faire, qui il etait vraiment pour les Francais, et l'a reconnu courageusement et honnetement, fin decembre 1943, au cours d'un entretien a Alger :

"Je demanderais maintenant au general de Gaulle de me permettre de m'expliquer avec lui sur le plan personnel. On me fait une reputation de brusquerie. Je n'ai qu'un but :mener la guerre a bonne fins. Il m'a semble que vous ne vouliez pas m'apporter votre entier concours. Je reconnais aujourd'hui que j'ai commis une injustice a votre egard, et j'ai tenu a vous le dire"
Il rajoutera meme :
"Je ne sais pas encore quelle position theorique mon gouvernement me prescrira de prendre dans mes rapports avec vous. Mais en dehors des principes, il y a les faits. Je tiens a vous dire que dans les faits je ne connaitrais en France d'autre autorite que la votre."

Voila pourquoi et comment la 2eme DB a debarque en Normandie en aout 44, alors que les forces sur le front n'avait pas franchement besoin d'elle et que les Forces Francaises disponibles se preparaient au debarquement en Provence.

Pour liberer Paris. Charles de Gaulle, qui ne faisait pas mystere de son estime, son amitie et sa confiance envers Leclerc, l'a evidemment choisi pour cette mission.

Cette Liberation est intervenue un peu plus vite que prevu suite a l'insurrection Parisienne, la prise de la Prefecture de Police et les barricades etablies par la Resistance.

Il y avait donc urgence et Einsenhower a lache la bride a la 2eme DB, lui adjoignant en renfort la 4e Division d'Infanterie US qui se contentera, selon les ordres recus, d'aider a casser les quelques points forts allemands en banlieue parisienne.

Aaargh, vous m'avez provoque, mes amis, je ne peux pas resister.
Extrait du discours de Charles de Gaulle a la Mairie de Paris le 25 aout 1944 devant le Conseil National de la Resistance :
"Pourquoi voulez-vous que nous dissimulions l’émotion qui nous étreint tous, hommes et femmes, qui sommes ici, chez nous, dans Paris debout pour se libérer et qui a su le faire de ses mains. Non ! Nous ne dissimulerons pas cette émotion profonde et sacrée. Il y a la des minutes qui dépassent chacune de nos pauvres vies.
Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré ! Libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de la France, avec l'appui et le concours de la France tout entière, de la France qui se bat, de la seule France, de la vraie France, de la France Eternelle. Eh bien ! Puisque l'ennemi qui tenait Paris a capitulé dans nos mains, la France rentre à Paris, chez elle. Elle y rentre sanglante, mais bien résolue."


Amen.
Cordialement
Daniel


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 28 Mar 2006, 03:42

Yves a écrit:Je pense que lorsque les alliés ont pris la décision de prendre Paris, la politique a pris le pas sur la stratégie.
Il est possible que stratégiquement parlant la prise de Paris n'était pas forcément prioritaire (je dis cela en toute hypothèse) mais politiquement et symboliquement parlant il était tout simplement impensable de contourner Paris et de s'en occuper après...


Certains stratèges anglo-saxons se seraient volontiers passés de la case parisienne dans leur avancée vers l'est, toutefois, comme l'a fort bien expliqué Daniel dans le message précédent, la Libération de Paris était prévue bien avant le début du débarquement et intégrée au plan d'avancée des troupes.

Il est évident que de Gaulle se démenait sans relâche pour cela et il est tout aussi exact qu'Eisenhower n'a pas été le dernier (litote) à rendre la chose possible et à permettre que cette libération soit symboliquement imputable à des troupes françaises, débarquées en Normandie, si mes souvenirs sont bons, dans les tous premiers jours du mois d'août (vers le 4 ?).

Bref, Ike ne semblait pas un acharné de l'Amgot et je serais curieuse de savoir quelles furent les relations entre lui et de Gaulle après guerre.

Cécile


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 28 Mar 2006, 13:10

Bonjour Cecile,
Colombe a écrit:toutefois, comme l'a fort bien expliqué Daniel dans le message précédent

Je suis tout emu de vos compliments
:oops:
troupes françaises, débarquées en Normandie, si mes souvenirs sont bons, dans les tous premiers jours du mois d'août (vers le 4 ?).

La division française est incorporée à la 5° DB américaine et la 79° Division d’Infanterie US formant ainsi le 15° Corps d’Armée commandée par le Général Haislip, et dépendant par ailleurs de la III° Armée du Général Patton. Dans la nuit du 31 juillet au 1er août 1944, les premiers éléments de la 2° DB débarquent donc à Saint Martin de Varreville, sur une plage plus connue sous le nom d’ Utah Beach.
Source
http://perso.wanadoo.fr/stephane.delogu/leclerc44.html
A que elles brillent les sources du pere Laurent
:lol:
Cordialement
Daniel


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 28 Mar 2006, 18:18

Daniel Laurent a écrit: Je suis tout emu de vos compliments :oops:

Dans la nuit du 31 juillet au 1er août 1944, les premiers éléments de la 2° DB débarquent (...) sur (...) Utah Beach


Bah, il ne faut pas rougir comme ça... :wink:
En fait j'ai eu il y a quelques semaines une petite discussion animée avec quelqu'un qui prétendait que la libération de Paris n'était pas du tout prévue lors du débarquement... Alors que...

@ +

Cécile (à 3 jours près...)


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de raca  Nouveau message 29 Mar 2006, 15:43

Colombe a écrit:[En fait j'ai eu il y a quelques semaines une petite discussion animée avec quelqu'un qui prétendait que la libération de Paris n'était pas du tout prévue lors du débarquement... Alors que...

@ +

Cécile (à 3 jours près...)


Je pense que cela est vrai , les alliés pensent s'engager plus à l'est , en délaissant Paris , qui comme les " poches" tombera plus tard , et ils ne voulaient surtout pas s'encombrer de Paris qu'il faudrait ravitailler ... pour indice : La DB passe en Normandie du 15° Corps au 5° Corps et est mise " au repos " , le 15° continuant sa marche vers l'est pour contourner la capitale ...
C'est une décision de De Gaulle , nommant Leclerc Gouverneur de Paris à la place de Koenig qui etait à la tete des FFI , qui craignait de ne pas arriver à temps , et Leclerc craignant que Paris ne soit libéré sans lui , envoya un " détachement symbolique "à l'insu du commandement américain , la présence de ce détachement pres de Paris décida alors le commandement à changer ses plans et autorisa la DB à foncer , bien que le Gal Gerow eut ordonné de de ramener ce détachement en normandie au sein du 15° Corps ....


 

Voir le Blog de raca : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 29 Mar 2006, 16:27

Ben non justement... relis le message de Daniel notamment... le cas de Paris (en l'occurence sa libération) était décidé AVANT même le débarquement et en bonne partie grâce à l'appui de Ike.

@ +

Cécile


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Paris

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 29 Mar 2006, 18:03

Voici un extrait quelque peu remanié de ce que j'avais écrit sur un autre forum il y a un mois environ sur le même sujet... Je le transfère ici notamment pour l'extrait de livre (pour le reste rien de bien neuf par rapport à ce qui a été dit précédemment et mieux par Daniel).

*************************************************

Il est évident que les alliés ne voulaient pas "libérer la France" mais "gagner la guerre" et vaincre en priorité l'Allemagne. Ca c'est clair et net. Quant au cas de Paris c'est sûr aussi qu'il ne figurait pas parmi les objectifs prioritaires lors de la préparation du débarquement. Deux théories s'opposaient :
- contourner Paris et foncer vers la Ruhr
- libérer Paris avant de foncer vers la Ruhr

Le cas fut âprement discuté et la libération de la ville devint un objectif, en grande partie sous la pression française, certes encore, et en grande partie pour le symbole aussi. Les alliés se dirent que ce serait vachement bon pour le moral des troupes et de la population française et européenne que Paris soit très vite libérée. Ainsi fut-il décidé non pas pour des considérations strictement militaires, certes toujours, mais stratégique néanmoins. Paris était un symbole fort. On a eu l'occasion de dire ailleurs sur ce forum que c'était un peu une "vitrine" pour les Allemands et c'est vrai aussi.



De Gaulle bataille depuis des mois et des mois avec plus ou moins de réussite pour être reconnu comme le chef du gouvernement de la France Libre et pour prendre une part active à la libération de la France qu'il ne conçoit pas sans une rapide libération de Paris et par les française eux-mêmes. On peut lire page 107 du tome 2 (sur 3) de "l'histoire de la libération de la France" de Robert Aron dans un chapitre consacré à la libération de Paris :

Militairement de Gaulle avait toujours insisté pour que Paris fut délivré par une unité française. (...)

Le 30 décembre 1943, au cours d'une visite que lui rend à Alger le général Eisenhower (...) de Gaulle saisit l'occasion pour lui parler de la libération de Paris : "il faudra que le ce soient des troupes françaises qui s'emparent de la capitale. En vue de cette opération, il s'agit qu'une division française soit transportée à temps en Angleterre, comme nous, français, l'avons demandé. " Et Eisenhower acquiesse.
Les pourparlers se poursuivent alors d'état-major à état-major. Koenig, au cours de négociations qui aboutissent peu avant le débarquement, obtient du S.H.A.E.F. que la division française, prévue pour entrer la première dans Paris, ne serait pas engagée dès le début des opérations, mais interviendrait seulement au moment de l'avance sur la Seine. Ainsi, ce seraient des troupes fraîches bien équipées, pleines d'ardeur, qui réapprendraient aux parisiens le visage de leur armée.


On voit bien ici que la décision de marcher vers Paris était prise AVANT le débarquement et faisait partie du plan général d'avancée des troupes alliées en France.

Page 109 on poursuit :

la 2e DB débarque le 1er août en Normandie sur la plage d'Utah, sous les acclamations des soldats américains (...).
Etc.

@ +

Cécile


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 29 Mar 2006, 19:03

La France, comme Churchill le souhaitait aussi, se devait de reprendre une place parmi les grands d'Europe et je crois que DeGaulle voyait la libération de Paris par des forces françaises comme le symbole du retour de la France comme puissance continentale. Le moins qu'on puisse dire est que les deux hommes avaient vu juste.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5634
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 18 
Aujourd’hui, 01:47
par: Marc_91 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 01:16
par: Marc_91 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 17 
Hier, 23:54
par: Piriac 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
Hier, 23:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Vous appréciez l'archéologie et l'antrhopologie funéraire...? 
Hier, 22:22
par: Alfred 
    dans:  45e bataillon de chars de combat de la gendarmerie 
Hier, 20:10
par: Alfred 
    dans:  Que venez-vous de finir de lire ? 
Hier, 19:26
par: Aldebert 
    dans:  Echange de bouquins 
Hier, 14:32
par: Dog Red 
    dans:  (Les Milles ) Le train de la liberté 
Hier, 14:13
par: betacam 
    dans:  l'aide américaine vers l'URSS par les routes du Pacifique 41-45 
Hier, 14:12
par: Alfred 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités


Scroll