Connexion  •  M’enregistrer

Attentat du 20/7/1944

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

Nouveau message Post Numéro: 61  Nouveau message de St Ex  Nouveau message 14 Fév 2006, 18:48

Goëring, je ne sais pas; par contre Himmler, sa mort n'est pas élucidée comme l'indique d'ailleurs Mr Delpla dans son site: suicide, suicide "aidé", autre???

Comme c'était les Anglais qui disposaient de lui, et qu'il en savait beaucoup sur leur compte (c'était le patron du RSHA, Services centraux de sécurité du Reich incluant le SD et la Gestapo, créé le 27 septembre 1939 et dont la dépendance envers Frick, ministre de l'intérieur , était théorique). En clair, s'il y avait un homme qui était le mieux renseigné du Reich, c'était bien lui. Que savait-il de l'affaire Hess, le vrai mystère de la SGM à l'ouest? Y a-il une connection? Bon j'espère ne pas trop faire ds la science fiction :)

St Ex


 

Voir le Blog de St Ex : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 62  Nouveau message de St Ex  Nouveau message 14 Fév 2006, 19:22

A propos du "suicide" d'Himmler:

St Ex

Lundi, 9 Janvier 2006

La mort de Himmler laisse des questions importantes sans réponse…
Entretien avec Joseph Bellinger Histoire :: Allemagne

Joseph Bellinger est né en 1949 à Syracuse dans l’Etat de New York. Il était encore lycéen qu’il rédigeait déjà des articles historiques si bien ficelés qu’il obtint, très jeune, le Prix de l’ « American Legion », dit « The Voice of Democracy ». De 1968 à 1971, il a étudié l’histoire et, plus particulièrement, trois périodes : l’antiquité, l’histoire de l’Eglise et l’histoire contemporaine récente. En 1977, il publie une étude critique sur les procès de Nuremberg. En 1982 et en 1989, il étudie la langue allemande pour pouvoir parfaire ses connaissances et mieux étayer son argumentation. En 1987-88, il est directeur de l’ « International German Bookstore » de Los Angeles. Il travaille ensuite comme libraire indépendant. De 1988 à 1999, Joseph Bellinger est écrivain et journaliste indépendant. Depuis 1999, il se penche quasiment exclusivement sur les circonstances qui ont entouré la mort de Heinrich Himmler.

D’où la question : la mort de Himmler a-t-elle été un suicide ou un assassinat ? Dans le livre que Joseph Bellinger vient de consacrer à ce succès brûlant, que sont les derniers jours de la vie du Reichsführer-SS, il présente ses conclusions au public. Pour lui, aucun doute : Himmler a été assassiné. Nous lui avons demandé de nous expliciter sa thèse.

Q. : Monsieur Bellinger, dans votre livre intitulé « La mort de Himmler », vous voulez nous apporter la preuve que Himmler ne s’est pas suicidé en 1945, mais a été assassiné. On dit la même chose de la mort de Rudolf Hess…

JB : A première vue, beaucoup vont considéré qu’interpréter ce dossier de telle façon équivaut à se complaire dans le « conspirationnisme ». Mais, à y regarder de plus près, on peut tout de même considérer qu’il y a un indice, dans le fait que, dans les deux cas, les coupables présumés de l’assassinat sont britanniques. Il faut dire toutefois que l’assassinat de Himmler a eu lieu plus de quarante ans avant celui de Hess. On a toujours douter de la version officielle qui expliquait les circonstances de la mort de Himmler, mais aucun chercheur, avant moi, n’avait étudié ces circonstances des manière systématique. Ensuite, il convient tout de même de rappeler que ni Himmler ni Hess ne furent les seules victimes des Britanniques.

Q . : Que voulez-vous ajouter en disant cela ?

JB : On ne connaîtra jamais l’ampleur de » ces assassinats. Un fait est pourtant attesté : parmi les alliés, pendant la guerre, plusieurs approches existaient quant à la façon de traiter l’ennemi vaincu. Staline voulait liquider rapidement 50.000 officiers, fonctionnaires d’Etat ou cadres du parti, et ne souhaitait faire un procès bref et spectaculaire qu’à un groupe plus ou moins étendu de fonctionnaires ou de cadres. Ces procès devaient se terminer par la peine de mort. Les Américains envisageaient un procès plus ou moins légal contre ceux qu’ils appelaient les « principaux criminels de guerre ». Les Britanniques, en revanche, avaient l’intention de liquider un grand nombre d’hommes politiques nationaux socialistes en vue, dès le jour de leur capture ; seuls quelques-uns d’entre eux devaient subir un procès public. L’histoire nous a prouvé, par exemple, que Göring, tombé entre les mains des Américains, s’est retrouvé vivant devant un tribunal, tandis que Himmler, tombé entre les mains des Britanniques, est mort. Tout cela s’avère tout de même fort problématique pour des puissances qui prétendaient, par leurs efforts, par le sublime de leurs idéaux, mettre un terme au régime national-socialiste qu’elles accusaient d’enfreindre toutes les règles du droit.

Q. : Quels autres exemples ou faits historiques existent-ils ?

JB : Himmler a été tué le 23 mai 1945 au centre des interrogatoires du quartier général de la 2ième Armée Britannique, dans la Uelzener Strasse, n°31a, à Lüneburg. A peine 48 heures auparavant, l’un des principaux collaborateurs de Himmler, le chef de l’Organisation « Werwolf », le SS-Obergruppenführer Hans-Adolf Prützmann, avait été expédié de vie à trépas, exactement dans la même local de l’Uelzener Strasse 31a, par des agents britanniques. On fit disparaître son cadavre. La version officielle de sa mort : suicide au cyanure. Le 23 mai, c’était au tour de Himmler de disparaître dans les mêmes circonstances.

Q. : Pourquoi êtes-vous si certain que Himmler n’a pas mordu dans une capsule de cyanure ?

JB : Les photos, qui prirent très officiellement les Britanniques, après la mort de Himmler, montrent des traces, jamais remarquées jusqu’ici, d’une lutte et de sang, ce qui ne devrait évidemment pas apparaître en cas de suicide au cyanure. Il y a aussi les lunettes que porte le cadavre de Himmler. Ce ne sont pas les siennes, on les a donc placées sur son visage, ce qui tend à prouver que les siennes ont été cassées. Mais les photos non officielles, prises par un journaliste, sont encore plus révélatrices. Elles nous révèlent clairement que le nez de Himmler a été brisé et qu’il y a des hématomes à la tête et au cou. Le cadavre ne présente toutefois aucun indice d’une mort par suicide au cyanure. Quant au rapport d’autopsie, il confirme ces lésions. Le cadavre a ensuite été inhumé en un endroit demeuré inconnu dans la Lande de Lüneburg.

Q. : Il n’est donc pas exact d’affirmer, comme on l’a toujours affirmé, que Himmler avait dissimulé une capsule de cyanure dans l’une de ses molaires ?

JB : J’ai retrouvé le schéma de la dentition de Himmler au « Royal Dental Museum » d’Aldershot en Grande-Bretagne, lieu où l’on conserve également son masque mortuaire. Il n’y a aucun indice prouvant une cavité de cette nature dans la dentition du chef SS. Cette histoire de la dent creuse abritant une capsule de cyanure relève donc de la pure propagande !

Q. : Pourquoi les dirigeants britanniques ne voulaient-ils pas que l’on fasse un procès public à Himmler ?

JB : En 1945, les Britanniques ont tenté de mener une guerre psychologique, dont la stratégie visait à séparer mentalement et totalement les Allemands de leurs chefs politiques. La thèse du suicide de Himmler laissait accroire qu’il s’était soustrait à ses responsabilités en se tuant lâchement, tandis que les membres de la SS et de la Waffen-SS subissaient la rudesse des camps d’internement, les procès et les sanctions.

Q. : Au cours de ces dernières semaines, les documents émanant des archives nationales britanniques, qui devraient prouver la thèse de l’assassinat, ont été décriées comme des falsifications…

JB : Je n’ai pas utilisé ces documents, que Martin Allen a trouvé, dans les argumentaires de mon ouvrage, tout simplement parce qu’il existe d’innombrables autres indices qui prouvent clairement qu’il s’agit d’un assassinat. Mais je ne considère pas comme prouvé que ces documents sont des falsifications. Selon toute vraisemblance, Londres tente de se cramponner à la vieille version officielle des événements.

Q. : Dans l’un de ces documents controversés, l’ordre de commettre l’assassinat est prouvé. Himmler, par exemple, ne devait en aucun cas, être auditionné par les Américains…

JB : La raison justifiant l’assassinat de Himmler, pour moi, est tout simplement la volonté de cacher les négociations secrètes qui avaient eu lieu entre le chef suprême des SS allemands et les Britanniques. Mort, Himmler ne pouvait plus rien déclarer en public, notamment le fait que, malgré les crimes de grande ampleur commis contre les Juifs dans les camps d’internement d’Europe orientale, Himmler était resté convaincu, jusqu’au bout, qu’il serait un interlocuteur potentiel des puissances occidentales, dès la mort de Hitler. D’autres faits ne pouvaient, en aucun cas, être commentés par Himmler en public, notamment ses pourparlers secrets dans le but de signer une paix séparée avec les Occidentaux et ses rencontres étonnantes avec des hauts représentants du Congrès Juif Mondial, jusqu’au 19 avril 1945.

Q. : Avez-vous des explications pour toutes ces contradictions ?

JB : Je ne sais qu’une chose : la mort de Himmler ne nous permet pas de répondre à des questions historiques importantes.
source

Entretien paru dans DNZ, n°36, sept. 2005


 

Voir le Blog de St Ex : cliquez ici


llié

Nouveau message Post Numéro: 63  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 14 Fév 2006, 19:26

Pourquoi ces deux hommes n'ont-ils pas ensuite dévoilé les dessous de l'affaire, si réellement ils agissaient sur ordre d'Hitler ? Göring aurait pu parler lors de son procès, il ne risquait plus rien de Hitler.


En ce qui concerne Himmler, SE cite mon site (http://www.delpla.org/article.php3?id_article=176 mais comme c'est très long je vais résumer un point : à mon avis, si le suicide est aidé (et le silence assourdissant des autorités britanniques rend la chose chaque jour plus probable), ce n'est pas pour l'empêcher de parler (Churchill n'a rien à craindre de ses révélations) mais d'agir. Au moment où l'ordre part, on peut craindre qu'il puisse encore jouer un rôle en compliquant la prise en main du pays par les Alliés. Churchill voulait tuer Hitler, cela vient encore d'être confirmé par une ouverture d'archives, avec Himmler il tuerait une flammèche propre à rallumer l'incendie : on achève le boulot une bonne fois.

Cela dit, il est sûr que Himmler a "trahi", au sens où il a pris contact avec les Américains. Mais depuis 1943, sinon avant ! Et on voudrait que ce soit à l'insu de Hitler ?

Mais Göring, lui, n'a pas "trahi" de la sorte ! Il n'a pas pris le plus petit contact avant la mort du Führer. Si la colère de ce dernier contre Himmler a une apparence de fondement, celle qu'il étale contra Göring n'en a strictement aucun, elle est drôlement tirée par les cheveux !

Quant à l'attitude de Göring à Nuremberg, c'est celle d'un héritier : il endosse le rôle de Führer, mais cherche à présenter le nazisme comme un mouvement purement patriotique, en gommant au maximum l'aspect racial. Dans cette logique, il s'interdit de dévoiler tous les coups qu'il a montés avec le Führer, notamment leur répartition des rôles dans les crises de 1938 et 39, leur complicité dans l'incendie du Reichstag, l'arrêt devant Dunkerque etc.
Il épargne au maximum la personne du Führer et ne va pas s'amuser à dire qu'il l'avait chargé plus ou moins implicitement de s'entendre avec l'Ouest après sa mort.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6258
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


encore un mot

Nouveau message Post Numéro: 64  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 14 Fév 2006, 19:32

Relisez donc le "testament", ne serait-ce que la partie citée par SE. N'est-ce pas... je ne dirai pas intelligent, c'est évidemment très bête. Mais intellectuellement maîtrisé et, de ce point de vue, nullement en retrait sur ses discours si efficaces des années 30 ?
Comment certains peuvent-ils encore dire, après ce rappel, que son cerveau était en décrépitude à l'époque du bunker ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 6258
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Attention !

Nouveau message Post Numéro: 65  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 14 Fév 2006, 19:41

Je n'avais pas vu le postg de SE avant de poster les deux derniers miens.

Mon approche diverge fondamentalement de celle de Bellinger.

Les lignes suivantes sont un tissu d'inexactitudes, de révisionnisme à la limite du négationnisme et de mise en cause de peuples entiers pour des raisons idéologiques :

Les Américains envisageaient un procès plus ou moins légal contre ceux qu’ils appelaient les « principaux criminels de guerre ». Les Britanniques, en revanche, avaient l’intention de liquider un grand nombre d’hommes politiques nationaux socialistes en vue, dès le jour de leur capture ; seuls quelques-uns d’entre eux devaient subir un procès public. L’histoire nous a prouvé, par exemple, que Göring, tombé entre les mains des Américains, s’est retrouvé vivant devant un tribunal, tandis que Himmler, tombé entre les mains des Britanniques, est mort. Tout cela s’avère tout de même fort problématique pour des puissances qui prétendaient, par leurs efforts, par le sublime de leurs idéaux, mettre un terme au régime national-socialiste qu’elles accusaient d’enfreindre toutes les règles du droit.


J'aimerais que Blair tombe là-dessus, il comprendrait peut-être enfin qu'il a intérêt à jouer avec la "vieille Europe" !

vétéran
vétéran

 
Messages: 6258
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 66  Nouveau message de St Ex  Nouveau message 14 Fév 2006, 19:56

Oui, oui, Mr Delpla, simplement sa conclusion est la même que la vôtre, c'est uniquement pour cela que j'ai mis son interview.

Ensuite rien sur mon histoire de science fiction (connexion éventuelle Hess/Himmler/anglais et ce depuis 41)?

Sinon, allez là:

http://www.surnateum.org/french/surnate ... liques.htm

C'est un site de frappadingues complètement chtarbés, donc ne perdez pas votre temps à lire cette littérature indigeste, mais descendez directement à la reproduction de la lettre du 30 mai 45.

Est-un faux? C'est le type de doc "glissés" que vous retrouvez lorsque vs faites vos recherches?

St Ex


 

Voir le Blog de St Ex : cliquez ici


hum

Nouveau message Post Numéro: 67  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 14 Fév 2006, 21:06

Le blason d'en tête de cette lettre évoque de manière très curieuse et très proche l'insigne de la brigade Piron, et reprend ses couleurs du rouge et noir.



Je pense qu'il s'agit d'un faux éxécuté sur du pied à en tête de cette unité

Image

Je crois qu'il ne faut pas donner le moindre crédit aux écrits de ce site, qui ne sont pas sans me rappeller l'occultisme délirant à la mode d'Himmler, qui figurait parmi les plus beaux exemples d'illumination à deux sous.


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 68  Nouveau message de St Ex  Nouveau message 14 Fév 2006, 21:58

Juin44 a dit:

Je crois qu'il ne faut pas donner le moindre crédit aux écrits de ce site, qui ne sont pas sans me rappeller l'occultisme délirant à la mode d'Himmler, qui figurait parmi les plus beaux exemples d'illumination à deux sous.


Evidement, t'as tt bon, mais j'étais étonné de trouver "cette lettre" ds un site de frappadingues, c'est pourquoi je posais la question.

St Ex


 

Voir le Blog de St Ex : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 69  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 14 Fév 2006, 22:00

Bonsoir Stéphane, bonsoir tout le monde,
L'entête de la lettre du 30 mai 1945 représente non pas l'insigne de la Brigade Piron, mais représente l'insigne, tout à fait authentique, de l'Armée Secrète''.
Image

Quant au contenu du site..........
Amicalement
Prosper
P.S. Désolé pour la mauvaise qualité du scan mais la photo provient d'un vieux livre. dès lors......
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 76503
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 70  Nouveau message de St Ex  Nouveau message 14 Fév 2006, 22:07

Donc attendons la réponse de Mr Delpla.

St Ex


 

Voir le Blog de St Ex : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
il y a 17 minutes
par: Piriac 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 18 
Aujourd’hui, 15:27
par: François 
    dans:  Allemagne: une marque de bière reprend les symboles nazis. 
Aujourd’hui, 15:20
par: Dog Red 
    dans:  AIDE POUR MON MEMOIRE 
Aujourd’hui, 15:07
par: Almasy 
    dans:  Brigades internationales et espagnols... 
Aujourd’hui, 13:49
par: Cat 
    dans:  Un livre au sujet de l'ouvrage de la Ferté va bientôt sortir 
Aujourd’hui, 13:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 1er janvier au 29 février 2020]:Les panneaux directionnels pendant la SGM 
Aujourd’hui, 13:15
par: betacam 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 17 
Aujourd’hui, 12:45
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Michou 
Aujourd’hui, 12:00
par: betacam 
    dans:  Shermans soviétiques? 
Aujourd’hui, 11:45
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités


Scroll