Connexion  •  M’enregistrer

prise de la batterie Todt par la 3é DI Canadienne

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

prise de la batterie Todt par la 3é DI Canadienne

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 24 Mai 2015, 11:55

Faisant suite à la visite de la batterie Todt dans le bois Haringzelles à Audinghen, je me suis décidé à vous raconter sa prise par les Canadiens, le 29 septembre 1944.

Le première appellation de cette batterie, fut la batterie Siegfried. Elle portera le nom de Todt qu'après la disparition de ce dernier mort des suites d'un accident d'avion le 08 fevrier 1942. Son inauguration en mars 42 donna lieu à une importante prise d'armes à la casemate 2.

C'est à la 7-8 et 9 iéme compagnie de la 3éme Division d'Infanterie Canadienne, après avoir libéré Boulogne sur mer le 22.09.44 et investi Calais le 27.09.44, combat s'achevant le 01.10.44, que revient l'engagement contre la batterie Todt, commandée par l'enseigne de vaisseau Klaus Momber. Le Cap Gris nez est défendu par 1800 marins et soldats.
Le 23 septembre, le périmètre de défense du Gris nez est bouclé par les forces canadiennes. Les batteries Todt (Audinghen) et Grosser Kurfürt (hameau de Franzelle) n'ont plus de communication entre elles.
Le 26 septembre, 532 bombardiers pilonnent la secteur, la batterie 1 est mise hors combat.
Le 29, à 06h35, avec l'aide d'un pilonnage d'artillerie, l'infanterie canadienne franchit le périmètre de défense allemande. Le North Nova Scotland Hightlanders se voit la mission de s'emparer des casemates et du poste de commandement se trouvant au lieux dit le Cran aux Oeufs.
La compagnie D s'occupe de la casemeta 1 (actuellement le musée), la compagnie B des casemates 2-3-4. Une fois ces bunkers sécurisés, la compagnie C attaquera le poste de commandement.
L'infanterie est appuyée par des chars de déminage "Churchill", des chars lance flammes et des chars mortier de démolition. Arrivés aux tranchées de la casemate 1, les chars lance flammes entrent en action. Les effectifs de ce bunkers ne se rendent compte de l'attaque qu'au moment ou les grenades tombent dans la fortifications par l'embrasure. Immédiatement les 175 artilleurs necessaire pour assurer le service et fonctionnement de la pièce se rendent.
Pendant ce temps, la compagnie B s'est occupée des casemates 2-3 et 4. La compagnie regroupée pendant la nuit dans les petits bois de Combles et de Louvrières, avance en ligne droite derrière les chars "Churchill", une des Avre's est au toucher de la casemate 3 en tirant des charges "poubelles" qui doivent avoir un effet démoralisant quand ces charges explosent à l'intérieur. Un des bunkers le 2 ou le 4 a été pris par un soldat, qui du toit, jetta des grenades par les puits d'aération.
Un planton, accompagné d'un soldat allemand, alla chercher à la compagnie D, l'Officier le plus ancien qui recevra la capitulation des 3 casemates. Cet Officier Canadien trouva le commandant allemand en train de terminer son déjeuner. Ce qui prouve qu'une fis à l'intérieur, rien ne troublait les occupants derrière leur mur de béton.

Après la rédition de 3 blockhaus, à midi, ce 29 septembre, la compagnie C, se déploya pour prendre le poste de commandement , distant d'environ 4 km depuis la batterie Todt. Cette distance est à découvert. L'infanterie avancera à l'arrière des chars démineur. A peine la progression commencée, l'un d'eux est dechenillé par une mine. Les chars stoppent leur progression et soutiennent de leurs tirs, la progression des fantassins, qui finissent par aborder la position allemande. Les tranchées sont vides et soudain, les allemands sortent de leurs abris et se rendent.

La prise de cette batterie, qui le matin même tirait encore sur Douvres, fit 6 tués et 19 bléssés, ceux qui y ont participé, eurent l'impression d'être à l'exercice.
1700 hommes, artilleurs de la marine furent fait prisonniers. Le lendemain, le 30 septembre, le Régiment Canadien fit mouvement pour se retrouver non loin de Gand dans la soirée .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 671
Inscription: 28 Jan 2012, 18:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: prise de la batterie Todt par la 3é DI Canadienne

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 24 Mai 2015, 11:58

j'oubliais ! origine de cette histoire : la voix du nord, nord littoral, objectif Douvres de Paul Gamelin et Boulogne 44 de A.G Vasseur

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 671
Inscription: 28 Jan 2012, 18:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: prise de la batterie Todt par la 3é DI Canadienne

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 24 Mai 2015, 12:08

Bonjour et merci pour la narration de ce récit Dominick
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 73863
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: prise de la batterie Todt par la 3é DI Canadienne

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 24 Mai 2015, 17:56

Les Chaudières ont participé activement aux combats de cette région.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5687
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: prise de la batterie Todt par la 3é DI Canadienne

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 24 Mai 2015, 20:41

Merci pour cette évocation qui complète la visite du week-end dernier.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10025
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: prise de la batterie Todt par la 3é DI Canadienne

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 24 Mai 2015, 21:41

Bonsoir,

Je cite: " C'est à la 7-8 et 9 iéme compagnie de la 3éme Division d'Infanterie Canadienne"...

Une division est constitué de Brigade et/ou de régiments et non pas de compagnies (mais, peut-être en est-il autrement dans les divisions canadiennes??).
Je lis, par ailleurs, que c'est la 9e Brigade de la 3e DI qui fût chargée de l'opération après les bombardements aériens et la préparation d'artillerie. L'assaut final sera donné par le North Nova Scotia Highlanders soutenu par les chars de l'escadron B du 6e Régiment Blindé (2e Brigade Blindée) et ceux de la 79e Division Blindée Britannique (Hobart's Funnies) .

Y a-t-il plusieurs versions? Quel est l'ordre de bataille précis??
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4112
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: prise de la batterie Todt par la 3é DI Canadienne

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de iffig  Nouveau message 24 Mai 2015, 22:59

Bonsoir,
On trouve l'ODB de la 3 e Division canadienne en 44 ici :

http://en.wikipedia.org/wiki/3rd_Canadian_Division

Les 7,e , 8e et 9 e compagnies dont il a été question sont sans doute, en fait, les 7 e, 8 e et 9 e brigades (soit l'ensemble de l'infanterie de cette division ....).
Les Divisions sur le modèle britannique de cette époque sont à trois brigades, chacune comportant non pas trois régiments mais trois bataillons de plusieurs régiments différents.
Ainsi c'est seulement un bataillon du Winnipeg Rifles qui fait partie de la 7 e brigade de la 3 e division. Et idem pour les autres unités d'infanterie.
Never believe anything until it has been officially denied.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19936
Inscription: 13 Jan 2013, 12:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: prise de la batterie Todt par la 3é DI Canadienne

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 24 Mai 2015, 23:03

Il semble en effet qu'il y ait confusion, la 3rd Canadian Infantry Division est constituée des 7th, 8th et 9th Brigade soit 9 bataillons (appelés 'Regiment' pour faire simple).

A la 7h Brigade : Royal Winnipeg Rifles, Regina Rifle Regiment et Canadian Scottich Battalion.
A la 8th Brigade : Queen's Own Rifles of Canada, Régiment de la Chaudière (cité par Audie) et North Shore (New Brunswick) Regiment.
A la 9th Brigade: The Highland Light Infantry of Canada, The Stormont Dundas & Glengarry Highlanders et The North Nova Scotia Highlanders.

En Normandie, les 3 brigades sont soutenues par les unités suivantes:
12th, 13th, 14th et 19th Field Groups (SP) RCA
3rd Antitank Regiment RCA
4th Light AA Regiment RCA
The Cameron Highlanders of Canada (mitrailleuses)
17h Duke of York's Royal Canadian Hussars (reconnaissance)

et renforcée par la 2nd Armoured Brigade.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10025
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: prise de la batterie Todt par la 3é DI Canadienne

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 24 Mai 2015, 23:14

Bonsoir Pierre,
Comme le spécifie très bien Shelburn, c'est la 3rd Canadian Infantry Division composé notamment du North Nova Scotia Highlanders et du Régiment de la Chaudière qui donnèrent l'assaut à la batterie et si je peux en croire l'excellent ouvrage de J. Castonguay, d'A.Ross et de M.Litalien " Le Régiment de la Chaudière 1869-2004" il y avaient bien des compagnies car l'on y parle (notamment page 292 et suivantes) des compagnies A, B, C et D.
Pour l'ordre de bataille précis je ne puis t'aider.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 73863
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: prise de la batterie Todt par la 3é DI Canadienne

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 25 Mai 2015, 08:30

Prosper Vandenbroucke a écrit:Bonsoir Pierre,
Comme le spécifie très bien Shelburn, c'est la 3rd Canadian Infantry Division composé notamment du North Nova Scotia Highlanders et du Régiment de la Chaudière qui donnèrent l'assaut à la batterie et si je peux en croire l'excellent ouvrage de J. Castonguay, d'A.Ross et de M.Litalien " Le Régiment de la Chaudière 1869-2004" il y avaient bien des compagnies car l'on y parle (notamment page 292 et suivantes) des compagnies A, B, C et D.
Pour l'ordre de bataille précis je ne puis t'aider.
Amicalement
Prosper ;)


Bonjour,

La compagnie est effectivement une des subdivisions d'un régiment au Canada comme ailleurs.

Il y a un résumé des opérations ici:

http://www.fortlitroz.ch/index.php?page=t28

Ou là, avec le Highland Light Infantry, de la 9e Brigade en plus:

http://www.maquetland.com/article-photo ... odt-turm-1

Ce sont des éléments de la 9e Brigade qui sont engagés or "La Chaudière" fait partie de la 8e Brigade, mais probablement que l'ensemble de la division est concernée par le bouclage du secteur. Les Cies A, B, C ou D cité dans le résumé de Shelburn sont probablement les Cies du North Nova Scotia Highlanders et/ou du Highland Light Infantry.

Les infos disponibles sur la toile ne sont guère précises, si quelqu'un à mieux??
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4112
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Aujourd’hui, 01:16
par: Vieillescazes 
    dans:  Il y a 75 ans………..le centre-ville de Namur fut bombardé par erreur. 
Aujourd’hui, 00:26
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 23:04
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ? 
Hier, 22:44
par: thucydide 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Hier, 22:39
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Adolf Hitler- La séduction du diable. 
Hier, 22:27
par: thucydide 
    dans:  80° Anniversaire - 1er septembre 1939: le début de la Seconde Guerre mondiale 
Hier, 21:08
par: iffig 
    dans:  L'Escadron Romantique par Corrado Ricci [AOI] 
Hier, 20:21
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 31 août 2019 au 31 octobre 2019]:Chemin de fer allemands pendant la SGM 
Hier, 19:24
par: Signal Corps 
    dans:  Dunkerque 
Hier, 15:56
par: Alfred 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités


Scroll