Connexion  •  M’enregistrer

Le sort des Osttruppen en France ?

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

Le sort des Osttruppen en France ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 08 Sep 2014, 20:32

Si l'on connait le sort des soldats de l'armée Vlassov ou des Cosaques de von Pannwitz (il y a un sujet dans Ligne de Front 51), qu'en est-il des Ost battaillons en France, à quelle date ont-ils été envoyés en URSS ? Par qui ?
Je n'ai pas trouvé de réponse à leur sujet.
ALEX
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7429
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Le sort des Osttruppen en France ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 08 Sep 2014, 21:07

Bonsoir Alex,
Va voir ici:
http://www.dday-overlord.com/forum/ostt ... t3973.html
(surtout le dernier post de la première page)
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 76342
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Le sort des Osttruppen en France ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 08 Sep 2014, 21:20

Merci Prosper
Je me suis inscrit pour demander ces renseignements, mais l'auteur met dans le même sac Osttruppen, Cosaques, Vlassov, la Russische Nationalarmee de Smyslowski...
Je vais demander où ont été regroupés et à quelle date les Osttruppen ont rejoint la mère-patrie soviétique.
ALEX
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7429
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Le sort des Osttruppen en France ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 09 Sep 2014, 21:50

;) Jusqu'en 1947, après un regroupement essentiellement à La Celle-Saint-Cloud ...

--> http://www.chroniquesdebeauregard.com/h ... ardguerre/
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8555
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Re: Le sort des Osttruppen en France ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 09 Sep 2014, 21:58

Merci Marc, très intéressant,
je colle la partie qui m'intéresse, rien que le titre est consternant :
Le camp soviétique de Beauregard, à La-Celle-Saint-Cloud était le principal centre de regroupement des Soviétiques en France.

À partir de fin 1944, l’Orangerie et le parc du château vont servir de lieu de regroupement et de rapatriement pour les prisonniers russes dispersés sur le territoire lors de l’Occupation allemande.

Le reflux des troupes allemandes laissa dans la France libérée 120 000 hommes, femmes et enfants qui avaient été raflés dans les villages occupés d’Ukraine ou de Biélorussie, et à peu près autant de prisonniers russes en tenue vert-de-gris. Contrairement à une idée fausse, fruit d’une habile propagande, aucun de ces derniers n’avait servi l’armée du général Vlassov aux côtés de la Wehrmacht. Qu’ils fussents Casaques, Galiciens, Ukrainiens, Géorgiens, Arméniens ou Russes, tous avaient été enrôlés de force par les troupes hitlériennes. Parmi les soldats se trouvait un certain nombre de criminels de guerre, mais la majeure partie d’entre eux se mit au service des maquis et des forces de la Résistance française dès que l’occasion se présenta. Pourtant, l’administration française, obéissant à la raison d’Etat, refusa le droit d’asile à tous sans distinction. Pire : rassemblés sur le territoire français dans soixante-dix camps, livrés à des officiers soviétiques, ils furent expédiés vers l’Union Soviétique où Staline, en dépit de ses promesses, les déporta en Sibérie.

Dans le camp de Beauregard, la discipline est peu sévère et les distractions sont nombreuses (pièces de théâtre, fêtes, …). Cette ambiance ne sert qu’à « nourrir la propagande du retour à la chère patrie »…

Le gouvernement français va finir par réagir à cette situation échappant à son contrôle. Il profite d’un petit fait divers: » un émigré russe ayant épousé une DP (terme utilisé pour les populations d’Europe centrale et d’URSS jetés au hasard de la guerre dans différents pays d’Europe centrale et occidentale. Leur situation est tragique ) accuse les soviétiques d’avoir enlevé ses trois filles, dont il a la garde légale. Le président Ramadier profite de l’occasion et donne le feu vert à une intervention dans le camp. Les commissaires et inspecteurs de la DST sont réquisitionnés ainsi que des compagnies de CRS, en tout 2.000 hommes convergent vers Beauregard. Un char se met en position à l’entrée du camp [...] 60 voitures entrent dans le camp, avec 4 inspecteurs dans chacune, mitraillette au poing. …Les baraquements ne sont occupés que par des personnes en situation régulière ; pas d’officiers de la police secrète, aucune personne enlevée.[...] Deux caisses d’armes et de munitions.

Au grand scandale de la presse communiste, le camp sera fermé après cette intervention et 19 diplomates soviétiques sont expulsés de France.

Le camp russe est fermé le 19 novembre 1947.

Le camp pénitentiaire de La Châtaigneraie :

« Quand au centre pénitentiaire de La Châtaigneraie, faisant partie du groupe établissements de la région parisienne, sa liquidation est décidée pour le premier semestre de 1953 (…) »

Source : Conseil Supérieur de l’Administration Pénitentiaire – Rapport Annuel 1952


J'ai souligné deux choses :
-enrôlés de force : non, ils ont été recrutés pour la plupart
- livrés à des officiers soviétiques : que faisaient-ils en France, envoyés pour rapatrier ces troupes, même les 'Blancs' et contre-révolutionnaires émigrés en 1920?

ALEX
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7429
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Le sort des Osttruppen en France ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 09 Sep 2014, 23:17

:? D'autres éclairages :

- le premier, d'un russe que je connais, mais dont je ne partage pas toujours les opinions --> https://translate.google.fr/translate?s ... edit-text=

- un autre, plus douteux --> http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/mai ... line,60841

- voir aussi --> http://books.google.fr/books?id=rWomlj5 ... le&f=false
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8555
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Re: Le sort des Osttruppen en France ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 09 Sep 2014, 23:33

Merci beaucoup,
Je retranscrits ce qui m'intéresse :
Aussitôt, le général Dragoun et des officiers du NKVD débarquent à Paris. Tous les Russes prisonniers sont dirigés vers un camp de regroupement plus important, le camp de Beauregard situé à La Celle-Saint-Cloud, où ils se trouvent sous le contrôle du NKVD. Il y règne un régime de terreur et de tortures que la police et la gendarmerie françaises sont tenues d’ignorer sur ordre supérieur de leur hiérarchie. Ces plus de 100.000 internés sont transportés vers Odessa, via Marseille. Ceux qui se révoltent sont abattus sur place.
dans : http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/mai ... line,60841

C'est extraordinaire, ce camp de Beauragard était extraterritorial !
Fichiers joints
Capture.PNG
Capture.PNG (73.45 Kio) Vu 979 fois
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7429
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quel char en mai 1940????? 
il y a 9 minutes
par: Alfred 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
il y a 27 minutes
par: brehon 
    dans:  Shoah: une majorité de Français ignorent le nombre de Juifs tués. 
il y a 53 minutes
par: carcajou 
    dans:  Vidéo de véhicules de la WWII 
il y a 58 minutes
par: carcajou 
    dans:  Recherche Fusilier Marin 
Aujourd’hui, 14:34
par: Boulanger 
    dans:  Arte le 21/01/20 - Soirée Auschwitz 
Aujourd’hui, 13:10
par: pierma 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 18 
Aujourd’hui, 12:56
par: François 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 17 
Aujourd’hui, 10:44
par: coyote 
    dans:  [DU 1er janvier au 29 février 2020]:Les panneaux directionnels pendant la SGM 
Aujourd’hui, 10:37
par: Signal Corps 
    dans:  Avignon à la sinistre époque de l'occupation allemande 
Aujourd’hui, 10:32
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 46 invités


Scroll