Connexion  •  M’enregistrer

La libération des Deux-Sèvres

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

La libération des Deux-Sèvres

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Charrette  Nouveau message 01 Oct 2004, 18:40

A quel moment de l'été 1944, le département des Deux-Sèvres fut-il libéré et quelle est la première commune à se libérer des Allemands ?


 

Voir le Blog de Charrette : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de DevoirdeMémoire  Nouveau message 05 Oct 2004, 19:20

La Sèvre de Monsieur Seguin ! Ahaha, on nous l'avait jamais faite celle-là ! :wink:
Plus sérieusement, sans avoir vraiment creusé la question, les Deux-Sèvres ont été libérées début septembre 1944.
Niort, la préfecture était libre le 6 septembre 1944, sans combats. Thouars dans le nord du département est évacué par les allemands (après destruction des infrastuctures) le 31 août. Le 2 septembre, les FFI entraient dans la ville.
Le colonel Edmond Proust (dit "Chaumette"), ayant réussi l'unification des réseaux clandestins deux-sévriens, avait déclaré le soulèvement général des Deux-Sèvres dés le 13 août.
La Gatîne, autour de Parthenay, est le lieu de la révolte. Haut lieu de la résistance deux-sévrienne, elle cache 200 maquisards commandés par le major Harold Whitty, parachuté en France à la mi-août. Les allemands commettront nombres d'éxécutions en représailles.
:oops: oubli.
Je dois ces informations à une trés bonne initiative du journal local : La nouvelle république. Elle avait édité cet été un hors-série intitulé 1944, la région opprimée, la région libérée. (5€).


 

Voir le Blog de DevoirdeMémoire : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Charrette  Nouveau message 09 Oct 2004, 10:37

Une partie de la division SS Das Reich aurait commis ses pires méfaits dans la région de Cerizay contre les maquis et les populations du secteur.
Cerizay aurait subi une destruction importante émanant des S.S. qui arrivaient d'Oradour-sur-Glane.
Peut-on avoir confirmation de l'attaque commanditée contre Cerizay et ses environs ? Est-ce que d'autres villages comme Boismé (patrie de Lescure), Saint-Aubin-de-Baubigné (patrie de La Rochejaquelein), La Chapelle-Largeasse, Argenton-Château, Combrand (patrie du général et du colonel de Marigny) auraient subi les outrages de la division Das Reich ?


 

Voir le Blog de Charrette : cliquez ici


vendée

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 09 Oct 2004, 11:49

charrette, cesse s'il te plait les parrallèles entre la SGM et les guerres de Vendée, je n'en vois vraiment pas le rapport..... Meme si je connais la Rochejacquelein et de Marigny


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Igor  Nouveau message 09 Oct 2004, 11:57

Charette, je me demande si tu lis les réponses à tes questions.
Tu devrais savoir que je t'ai donné la référence d'un bouquin sur le sujet et cela dans un autre topic.

http://test01163.sivit.org/phpBB2/viewtopic.php?t=3233
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2034
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de DevoirdeMémoire  Nouveau message 09 Oct 2004, 12:11

Effectivement Cerizay a été victime de la terreur nazie en août 1944. Par contre, je ne sais pas si le lien existe avec la division Das Reich.
Quant aux autres villages, je ne peux rien avancer. Je ne sais pas.

Cerizay :
Un petit maquis, monté dans le centre de jeunesse de La Crépelle, monte une quinzaine de sabotages et/ou embuscades entre le 12 et le 22août 1944 (le 22 août, un colonel allemand et quelques officiers tombent sous les balles du maquis).
Des paras FFL et SAS sont là pour les aider.
Les Allemands estiment que Cerizay est le berceau de ce noyau de résistants et centrent sur la ville leurs opérations de représailles.
Le 25 août, les rues de Cerizay se remplissent. Les civils viennent pour commémorér les victimes de précédentes représailles. Les Allemands, pendant ce temps, installent un canon de 150mm sur les hauteurs de la ville...
Une première salve de tir (50 obus!) s'abbat sur le centre-ville faisant fuir la population. 3 victimes sont déplorées. Estimant que la ville n'a pas dévoilé la cache des résistants, l'officier en charge des opérations ordonnent la mise à sac de Cerizay. A 13h30, une dizaine d'obus perforent les maisons et les soldats allemands sont envoyés "sur le terrain" pour incendier les maisons (172 au total dont la poste, la mairie, les commerces, l'hôtel du Cheval Blanc).
Plus loin dans la campagne, toujours le 25 août, une colonne allemande en provenance de Vendée, tombe nez à nez avec des FFI. Les escarmouches ne durent pas. Les voitures FFI prennet la fuite. Les soldats allemands se dirigeaient à Montravers près de la Pommeraie-sur-Sèvre. En représaille, les soldats tirent sur toute cible. 3 femmes en seront victimes. Pour accentuer la terreur, le commandant prend une quinzaine d'otages qu'il libérera si rien ne se passe pendant leur séjour dans la région. Malheureusement, une nouvelle rencontre FFI-Allemands a lieu dés l'àprès-midi. Un allemand tombe sous les balles, un SAS, touché, est achevé à coup de botte et de crosse. Le responsable nazi ordonnera l'éxécution des otages...

Mes sources sont les mêmes que mon post précédent.
Merci la Nouvelle République.

Je recherche des ouvrages relatant ces épisodes. Quelqu'un auraient-ils quelques titres ?

Un exposition permanente est en cours sur ce douloureux sujet à la mairie de Cerizay.


 

Voir le Blog de DevoirdeMémoire : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Charrette  Nouveau message 09 Oct 2004, 14:21

Il y a 11 ans, j'ai demandé au maire de Cerizay (par courrier) des informations sur son village (mais pendant la Révolution) et il m'a indiqué que les archives municipales ont été détruites par la division Das Reich en août 1944, en représailles des actions de la Résistance.
Donc je pense qu'il s'agissait d'une partie de cette division qui a dû se couper en deux pour aller terroriser les villages sevriens du nord-ouest.
Dans sa lettre, monsieur le maire m'a indiqué que toutes les guerres ne doivent jamais être oubliées et que malheureusement il y a des pays où cela continue.


 

Voir le Blog de Charrette : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 10 Oct 2004, 18:40

La das Reich en août 1944 à cerizay dans les 2 sevres, impossible à cette époque elle est engagée sur le front de normandie et en train de se faire etriller.

Concernant l'axe de remonté sur le normandie Cerizay est dans l'axe mais je ne sais pas si cette division est passée par la...

Cerisay se trouve plutôt dans l'aire géographique de la 17 SS panzer grenandier Götz Von Berlichingen commandé par le brigad fuhruer werner Ostendorff, ancien du régimment Der Furher.... Le PC de la division est à Thouars.... Avec des régiments aiux envrion de Cerizay notamment le régiment d'artillerie du coté de Saint Varent....
Pour info la Goetz etait aussi en Normandie à cette époque.....


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de PORTIER David  Nouveau message 03 Fév 2005, 21:50

Effectivement, il ne faut pas oublier la participation décisive des hommes du capitaine Fournier (3ème Squadron du 3ème SAS) qui ont été largués fin juillet - début août au Bois d'Anjou près de Somloire.
Les différents se sont séparés et ont effectué un énorme travail de sabotage avant d'encadrer les FFI et libérer Thouars, Montreuil-Bellay, Cholet, Fontenay le Comte et d'autres villes ou villages. Les SAS sont ensuite envoyés autour des poches de La Rochelle et Saint-Nazaire.
Roger Flamand, ancien SAS, était à Cerizay le jour de la prise d'otages. De même, le groupe SAS de Michel Gervais avait installé sa base à La Crespelle.
Il ne faut pas oublier notamment la mémoire de Joseph Hadj, André Schmidt et de René Villain qui ont trouvé la mort au cours de ces opérations

David
"Le but fut atteint, la victoire remportée, maintenant que la bassesse déferle ! Eux regardent le ciel sans pâlir et la terre sans rougir. »
Charles de Gaulle
A l'attention des Parachutistes de la France Libre 6 juin 1953

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 286
Inscription: 30 Avr 2004, 20:47
Localisation: Breton en exil
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de PORTIER David : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 04 Fév 2005, 07:14

PORTIER David a écrit:Effectivement, il ne faut pas oublier la participation décisive des hommes du capitaine Fournier (3ème Squadron du 3ème SAS) qui ont été largués fin juillet - début août au Bois d'Anjou près de Somloire.
Les différents se sont séparés et ont effectué un énorme travail de sabotage avant d'encadrer les FFI et libérer Thouars, Montreuil-Bellay, Cholet, Fontenay le Comte et d'autres villes ou villages. Les SAS sont ensuite envoyés autour des poches de La Rochelle et Saint-Nazaire.
Roger Flamand, ancien SAS, était à Cerizay le jour de la prise d'otages. De même, le groupe SAS de Michel Gervais avait installé sa base à La Crespelle.
Il ne faut pas oublier notamment la mémoire de Joseph Hadj, André Schmidt et de René Villain qui ont trouvé la mort au cours de ces opérations

David je serais très intéressé par ce que tu sis des FFI de Montreuil Bellay dans le maine et loire, car sur ce que j'ai pu lire et entendre, il a toujours été dit qu'avec la mise en place de la division Goetz Von Berlinchingen dans cette région les activités de la résistance ont été mimimes

Il est vrai que les alliés se sont souvent intéressés au poste de redistribution électrique de Distré , et que la gare de Saumur a connu plusieurs bombardements.

David


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Jolie Perdrix rouge 
il y a 6 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  WAGON PORTE CHAR 38.T kit um.model 
il y a 37 minutes
par: michel76 
    dans:  Un second classe de première classe 
Aujourd’hui, 01:01
par: thucydide 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 17 
Hier, 23:57
par: kfranc01 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 18 
Hier, 23:11
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
Hier, 23:10
par: brehon 
    dans:  [DU 1er janvier au 29 février 2020]:Les panneaux directionnels pendant la SGM 
Hier, 22:12
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quel char en mai 1940????? 
Hier, 21:24
par: frontovik 14 
    dans:  Prisonniers français au travail en URSS ? 
Hier, 21:12
par: alfa1965 
    dans:  John Demjanjuk 
Hier, 18:40
par: dominord 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Scroll