Connexion  •  M’enregistrer

La question royale ...

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 10 Fév 2005, 18:06

RoyalTiger a écrit:La question royale, problème d'après-guerre, trouve probablement son origine dans la campagne de discréditation entamée par les autorités françaises dès la capitulation belge (28 mai 1940).
Dès cet instant, les gouvernements français et britanniques n'ont eu de cesse que d'expliquer la défaite de 1940 par "le lâche abandon" du Roi des belges. Ces accusations infondées (qui venaient bien à point pour justifier la terrible incompétence des états-majors alliés à redresser la situation) ont eu un impact très important sur les populations belges et françaises.
A cette calomnie, reprise par certains ministres belges en fuite, le Roi ne pouvait répondre: il était non seulement prisonnier avec ses troupes, mais avait été déclaré "dans l'impossibilité de régner" par son gouvernement.
Simultanément, le peuple belge eut à reprocher à Léopold III de n'avoir pas fait aussi bien que son père en 14-18 (Albert Ier, roi-chevalier résistant aux assauts germains sur l'Yser).

On ne tire pas sur une ambulance, et c'est pourtant ce qui s'est produit.
Leopold III fut, bien avant l'invasion du 10 mai, un souverain avisé, soucieux de maintenir son pays à l'abri de la guerre.
En maintenant une armée forte, en fortifiant les lignes de défense, en gardant envers et contre tout sa politique de neutralité, il n'échoua que de peu: avec un chef d'état autre qu'Hitler (peu enclin à respecter la parole donnée et avide de conquêtes), il y serait peut être parvenu.


Merci pour cette judicieuse mise au point Royaltiger.
Cela méritait d'être dit.
Le courage et la résistance du Roi Léopold III et de l'Armée Belge en 1940 méritent d'être mis en évidence.
Beaucoup de contributeurs à ce forum ignorent l'importance de la résistance de l'Armée Belge - ne fut-ce-que pendant 18 jours, vis à vis de la toute puissante Wehrmacht - lors de ces jours sombres de l'Histoire de la Seconde Guerre Mondiale

Amicalement et toujours prêt à répondre à des questions
Prosper
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 76409
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de RoyalTiger  Nouveau message 13 Fév 2005, 00:04

Beaucoup de contributeurs à ce forum ignorent l'importance de la résistance de l'Armée Belge - ne fut-ce-que pendant 18 jours, vis à vis de la toute puissante Wehrmacht - lors de ces jours sombres de l'Histoire de la Seconde Guerre Mondiale


Et ignorent plus encore la volonté des gouvernements français et britanniques de pénétrer sur notre territoire AVANT l'invasion allemande, et de s'établir sur une ligne allant de Anvers à Namur (laissant ainsi l'armée belge se faire écrabouiller, seule dans l'est du pays).
Sans la détermination du Roi, cette rupture de neutralité aurait fourni le prétexte à l'attaque d'Hitler, et lui aurait donné une certaine "légitimité".
Je me répète peut être, mais Leopold III fut sans doute l'homme d'état le plus clairvoyant de l'époque...


 

Voir le Blog de RoyalTiger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 13 Fév 2005, 01:46

Bonjour,
Effectivement, Royaltiger, ton analyse est très judiceuse, et si je puis ajouter une simple petite remarque:
Sans l'opiniatre et courageuse résistance de l'armée Belge sur la Lys, l'embarquement des troupes britanniques et francaises eut été un échec ou du moins un quasi échec.
Il est malheureux de devoir constater que cette résistance ( de l'Armée Belge ) est encore, aujourd'hui, plus que méconnue dans l'hèxagone.
Il me semble que Outre-Quiévrain, l'on ne retienne qu'une chose, c'est à dire :
le discours diffamatoire de Reynaud envers le Roi Léopold III et son Armée après la capitulation du 28 mai 1940.
Or, cette '' capitulation '' devint un mal nécessaire eu égard de la situation très précaire de l'Armée Belge. Comment en effet aurait-elle pu continuer la lutte en sachant que ses '' Garants '' de tout temps, la France et l'Angleterre ne songaient qu'à une chose, sauver de ce qui restait à sauver.

Cordialement et tout en restant à votre disposition.
Prosper

P.S. Lorsque l'on dit '' Outre-Quiévrain '' chez nous les Belges, l'on parle du beau pays de France
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 76409
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Snakealx  Nouveau message 13 Fév 2005, 08:11

Je vais sûrement me faire lyncher, mais il y a quand même, à ce sujet, quelques questions qui me trottent dans la tête:

L'abandon par la Belgique de la politique d'alliance avec la France et l'Angleterre et le choix d'une neutralité n'ont-t-ils pas facilité les manoeuvres allemandes, créant un "trou" dans l'isolement de l'Allemagne à l'ouest, empêchant toute préparation de plans avant l'offensive de mai 1940 et rendant très difficile la coordination des actions militaires après cette attaque.

De mon point de vue, ce choix de politique, qui montre que la Belgique ne croyait plus à l'efficacité de la protection anglo-française relève d'un choix de "chacun pour soi".

Dans ces conditions, on peut se demander si le choix le plus judicieux que pouvait faire le commandement allié était bien de courir au devant des ennuis en direction de l'Escaut, prêtant ainsi son dos à l'attaque par les Ardennes.
N'aurait-il pas mieux valu de laisser l'armée belge se faire laminer et attendre les allemands sur la frontière française ?


 

Voir le Blog de Snakealx : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 13 Fév 2005, 12:20

Objection votre Honneur,

empêchant toute préparation de plans avant l'offensive de mai 1940 et rendant très difficile la coordination des actions militaires après cette attaque.

Le plan Dyle-Zélande avait été approuvé aussi bien par les Anglais que par les Français en date du 17 novembre 1939.
Cette manoeuvre, telle qu'elle fut appliquée le 10 mai 1940, avait déjà été indiquée dans un ordre datant du 20 mars 1940
De plus, le 10 novembre 1939, le commandement et des éléments organiques de l'Armée de réserve française (7° armée de Giraud ) sont transférés en hâte de leur position centrale près de Reims à l'extrême gauche, en vue d'une opération en Hollande.

Par contre:

N'aurait-il pas mieux valu de laisser l'armée belge se faire laminer et attendre les allemands sur la frontière française ?

W. Churchill et P. Reynaud ont écrit dans leurs Mémoires que les troupes alliées auraient dû le 10 mai 1940, non pas entrer en Belgique mais attendre les Allemands derrière les solides défenses de la frontière française ( je me demande lesquelles, car mis à part la ligne Maginot, laquelle s'arrête à hauteur de Longwy, je ne vois guère d'autres lignes de défense )
En invitant, ajoutent-ils, l'Armée Belge ( abandonnant sa patrie le jour même où elle était attaquée ) à les y rejoindre pour participer à la défense alliée.........!!!!
Faut pas rêver quand même non? :roll:

Bien cordialement et nullement envie de lyncher qui que se soit :wink:
Prosper

P.S. ( source: le livre 1939-1940 une guerre perdue en 4 jours de P.E. Caton )
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 76409
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Snakealx  Nouveau message 13 Fév 2005, 12:57

Sans contester les arguments mis en avant par Prosper, qui sont, comme d'habitude, forts judicieux, j'aimerais pourtant insister quelque peu.

Effectivement, la manoeuvre Dyle-Bréda est une création de l'EM allié pour éviter (je suppose) la guerre en territoire français (exemple de 1914) et pour récupérer (si l' Allemagne attaquait la belgique en premier) les divisions belges dans l'effectif allié.

Mais cette manoeuvre aurait été bien mieux préparée si le commandement belge avait pris part à son élaboration (ce qui était impossible car cela aurait constitué une violation de neutralité).

La ligne Maginot ne couvrait pas la frontière belge, n'est-ce pas parce que jusqu'au milieu des années 30, la Belgique était considérée comme un pays allié par la France, allié qui n'aurait pas apprécié de voir celle-ci fortifier la frontière commune ?

Ne peut-on pas plutôt conclure en affirmant que la politique de neutralité de la Belgique, qui visait à la mettre à l'abri d'un conflit européen fut une colossale erreur, responsable en partie (ou pour la moins ayant constitué un facteur agravant) de la catastrophe de 1940, sans pour autant éviter l'occupation du pays.

On pourrait alors admettre que les dirigeants belges, comme ceux de France et d'Angleterre sont allés d'errements en errements, d'illusions en illusions jusqu'en mai 1940. A ce moment, les yeux se sont ouverts, mais il était bien trop tard. Seuls les anglais, qui possédaient un fossé antichar naturel on pu en tirer les conclusions et rester dans la partie.

Ceci n'enlevant rien à la courageuse conduite des soldats belges durant la campagne de mai.


 

Voir le Blog de Snakealx : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 13 Fév 2005, 14:29

Snakealx a écrit:


La ligne Maginot ne couvrait pas la frontière belge, n'est-ce pas parce que jusqu'au milieu des années 30, la Belgique était considérée comme un pays allié par la France, allié qui n'aurait pas apprécié de voir celle-ci fortifier la frontière commune ?
.



J'allais poser cette question ?
Mais j'ai comme l'impression que des arguments budgetaires , sont aussi a prendre en compte dans cette arret de la ligne Maginot, a LOngwy

:wink:


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 13 Fév 2005, 16:08

Bonjour à toutes et à tous,
Sans contester les arguments mis en avant par Prosper,

Non mais , manquerait plus que cela :(

qui sont, comme d'habitude, forts judicieux,

Ah j'aime mieux cela :)

j'aimerais pourtant insister quelque peu.

Bon, ben insitons :wink:

Après ces quelques préliminaires, je dois dire que Snake n'a pas tout à fait tort, mais n'a pas tout à fait raison non plus.

Il est vrai que la politique de neutralité à outrance de la Belgique peut paraître étrange aux yeux de nombreux observateurs.

Seulement le Roi Léopold III, et en ce, suivi par le gouvernement de l'époque, a voulu éviter, une guerre dévastatrice sur le territoire belge.
Le souvenir de la Première Guerre mondiale, où la presque totalité du pays fut au mains des allemands pendant quatre ans, était encore bien vivant dans les esprits.

Néanmoins de gros efforts furent faits ( tout en restants dans les normes budgétaires) en ce qui concerne le réarmement de l'armée, ainsi que pour la défense de la frontière avec l'Allemagne.
De nombreux forts de 1914 furent réarmés et de nouveaux ouvrages virent le jour dès 1936-1937 ( Eben-Emael, Aubin-Neufchateau, Tancrémont )
Cette ligne de défense se construisit dans l'optique de la neutralité, tout en ayant ( du moins l'espérait-on du côté du GQG ) un aspect dissuasif vis à vis des véïllités nazies

Tout cela pour vous dire que la Belgique et son Roi n'étaient pas indifférents à ce qui passait hors de ces frontières.

De là à prétendre que la politique de neutralité que la Hollande et la Belgique pronaient à l'époque fut la bonne........?

Je laisse aux historiens le soin de répondre à cette question, mais je pense que l'on pourrait en débattre encore longuement.

Bien amicalement
Prosper
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 76409
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Snakealx  Nouveau message 13 Fév 2005, 18:22

Sur ce (presque) consensus, j'arrête d'insister :wink:

Et pour répondre à Larminat:

Si la ligne Maginot n'a pas été projetée jusqu'à la mer, c'est qu'au milieu des années 20, lorsqu'elle fut conçue, la Belgique était un allié qui aurait certainement pris ombrage d'une telle méfiance.

De là à dire que si la décision de la prolonger avait été prise, elle aurait été terminée, c'est une autre affaire. Très probable que les budgets n'auraient pas permis à cet endroit comme ailleur, de terminer le travail.


 

Voir le Blog de Snakealx : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 13 Fév 2005, 20:34

C'est rigoureusement exact Snakealx, la Belgique aurait pris ombrage !


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  [DU 1er janvier au 29 février 2020]:Les panneaux directionnels pendant la SGM 
il y a 4 minutes
par: RoCo 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 18 
il y a 24 minutes
par: coyote 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
il y a 46 minutes
par: François 
    dans:  Shoah: une majorité de Français ignorent le nombre de Juifs tués. 
il y a 46 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Recherches sur le 159ème régiment d'infanterie 
Aujourd’hui, 09:58
par: Vaurias 
    dans:  l'aide américaine vers l'URSS par les routes du Pacifique 41-45 
Aujourd’hui, 09:18
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 17 
Hier, 23:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Prisonniers français au travail en URSS ? 
Hier, 22:33
par: Joldan 
    dans:  30 janvier 1945 la fin du Wilhelm Gustloff 
Hier, 21:17
par: NIALA 
    dans:  Avions Hawker en Yougoslavie 
Hier, 20:23
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 38 invités


Scroll