Connexion  •  M’enregistrer

Quelle est l'armée alliée qui a libéré Oradour-sur-Glane ?

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

Quelle est l'armée alliée qui a libéré Oradour-sur-Glane ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Charrette  Nouveau message 14 Aoû 2004, 17:29

Je voudrais savoir quelle est l'armée alliée qui a découvert et libéré l'ampleur de l'horreur à Oradour-sur-Glane ?


 

Voir le Blog de Charrette : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de NiCeOn3-_`  Nouveau message 14 Aoû 2004, 18:31

A ce sujet, je possède un livre sur Oradour s/ Glane : « Oradour-sur-Glane. Vision d'épouvante. ». Je vous le conseille vivement si vous ne le possédez pas encore.

Image

J'ai aussi relevé un témoignage extrèmement poignant d'un des premiers à voir Oradour-s/-Glane après l'horreur:

Un témoin déclare:
« A l'intérieur de cette église ébranlée, tourmentée, bouleversée, le spectacle est hallucinant.
Une odeur âcre de chair brûlée, se dégage des décombres et prend à la gorge ; des cendres, des restes humains crient la fin lamentable de ces malheureuses victimes.
Ici, de pitoyables petites mains d'enfants gisent éparses sur les dalles ; là, on découvre des pieds de pauvres gosses qui n'ont pas entièrement été consumés.
Dans le confessionnal on peut voir, épargnés par le feu, les cadavres émouvants de deux tout petits se tenant par le cou. Ils portent des traces de balles de revolver dans la nuque.
Non loin de là, le corps d'une jeune institutrice gît au milieu des misérables restes de ses petits élèves.
Un mari, soudain, reconnaît sa femme! Celle-ci, dans une attitude d'épouvante, tient étroitement embrassée une de ses parentes. Il s'approche et veut les séparer ; mais, à peine sa main a-t-elle effleuré leurs épaules qu'à ses yeus horrifiés les deux cadavres s'effondrent subitement et disparaissent en poussière.
Des reconnaissances déchirantes ne cessent d'avoir lieu. Un habitant d'un village voisin et dont un enfant âgé de 9 ans n'était pas rentré de l'école la veille retrouve son petit cadavre affreusement défiguré. »

®Oradour-sur-Glane. Une vision d'épouvante.
p.89-90


 

Voir le Blog de NiCeOn3-_` : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Invité  Nouveau message 14 Aoû 2004, 19:20

NiCeOn3-_` a écrit:A ce sujet, je possède un livre sur Oradour s/ Glane : « Oradour-sur-Glane. Vision d'épouvante. ». Je vous le conseille vivement si vous ne le possédez pas encore.

Image

J'ai aussi relevé un témoignage extrèmement poignant d'un des premiers à voir Oradour-s/-Glane après l'horreur:

Un témoin déclare:
« A l'intérieur de cette église ébranlée, tourmentée, bouleversée, le spectacle est hallucinant.
Une odeur âcre de chair brûlée, se dégage des décombres et prend à la gorge ; des cendres, des restes humains crient la fin lamentable de ces malheureuses victimes.
Ici, de pitoyables petites mains d'enfants gisent éparses sur les dalles ; là, on découvre des pieds de pauvres gosses qui n'ont pas entièrement été consumés.
Dans le confessionnal on peut voir, épargnés par le feu, les cadavres émouvants de deux tout petits se tenant par le cou. Ils portent des traces de balles de revolver dans la nuque.
Non loin de là, le corps d'une jeune institutrice gît au milieu des misérables restes de ses petits élèves.
Un mari, soudain, reconnaît sa femme! Celle-ci, dans une attitude d'épouvante, tient étroitement embrassée une de ses parentes. Il s'approche et veut les séparer ; mais, à peine sa main a-t-elle effleuré leurs épaules qu'à ses yeus horrifiés les deux cadavres s'effondrent subitement et disparaissent en poussière.
Des reconnaissances déchirantes ne cessent d'avoir lieu. Un habitant d'un village voisin et dont un enfant âgé de 9 ans n'était pas rentré de l'école la veille retrouve son petit cadavre affreusement défiguré. »

®Oradour-sur-Glane. Une vision d'épouvante.
p.89-90


Recit tout a fait irreel!!
Un corps humain ayant subit un incendie de l'ampleur decrite est "meconnaissable" tant il est "ratatiné"reduit au 1/4 de sa taille normale et ne tombe pas "en cendres" qu'on en "l'effleure"!!

Demandez a des pompiers ils vous le confirmeront!!


 

Voir le Blog de Invité : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de NiCeOn3-_`  Nouveau message 14 Aoû 2004, 19:28

M.Bapt, médecin inspecteur de la santé, qui a été une des premières personnes ayant pénétré dans Oradour, après la tragédie, a dépeint de façon fort saisissante l'aspect qu'offrait la cité martyre à ce moment-là:
« Vision d'apocalypse. Cette petite cité riche et coquette où vivait une population paisible et laborieuse, qui était restée fidèlement attachée à ses traditions limousines, n'était plus qu'un amas de ruines et de cendres. Des pans de murs calcinés sur lesquels on pouvait lire encore l'enseigne d'un restaurant, d'une épicerie, des monceaux de matériaux de toutes sortes : briques, ferailles, verres, etc..., encombrant les rues çà et là ; des poutres maîtresses de vieilles demeures du XVe siècle brûlant encore ou rongées par le feu ; des hirondelles sillonnant, rapides, inquiètes, les rues et les places, cherchant au milieu de ces ruines leurs nids à jamais détruits ; des chiens fidèles et craintifs couchés dans les décombres de leurs maisons, fuyant lentement la queue basse, à notre approche revenant obstinément reprendre leur place dés que nous nous sommes éloignés ; des animaux de basse-cour, lapins, poulets, canards échappés de leurs clapiers ou de leurs toits et surpris de cette liberté inconnue, courent dans les jardins paisibles où une moisson de fleurs s'épanouit au soleil ; des boeufs, des vaches qu'on retrouve couchés dans leurs étables détruites, à leur place habituelle, au milieu des décombres, et parmi toutes ces ruines, la vieille église et sa tour carrée, flanquée d'échauguettes, le toit effondré, les murs léchés par les flammes, recouverts de larges traînées de suie, les statues et les autels mutilés, le sol jonché de décombres où l'on retrouve, à côté des objets de culte, une masse de bronze, tout ce qui reste des cloches que le feu a fondues et, sur les murs, des traces de balles.

Voilà tout ce qui reste d'Oradour, ou plutôt non, car il reste encore dans ces ruines des cadavres, une foule de cadavres d'hommes, de femmes, d'enfants, une population tout entière, 700, 800, peut-être plus.

A l'intérieur des habitations les objets de métal, seuls, subsistent encore, mais dans quel état! C'est ainsi qu'on peut voir, un peu partout, des ustensiles de ménage, brisés, déformés, des bicyclettes tordues par l'effet de chaleur.

Dans les granges, les corps des suppliciés incomplètement carbonisés gisent parmi les décombres. Ils offrent aux regards épouvantés l'aspect de tragiques statues de bronze.

Devant tant de dévastations et de deuils on demeure confondu. Personne ne peut retenir ses larmes.

Quelques groupes se dirigent vers l'église. On ne retrouve que des ruines âpres et tragiques. La toiture a complètement disparu. Son clocher dresse désespérément vers le ciel deux longs bras nus et désolés... comme pour une ultime déchirante prière. »



Mgr Rastouil, évêque de Limoges, fait l'émouvant récit suivant:
« Surprises... et enseignement. Sur le flanc extérieur de l'église le crucifix de mission est intact, tout argenté d'aluminium récemment passé.

A 50 mètres de l'église, sur la façade d'une maison incendiée, accrochée au mur brûlé, une deuxième croix en bois, reste debout et dessus, Lui, toujours Lui, le Christ aux bras étendus sur les ruines.

Nous pénétrons dans l'église... Les statues brisées gisent sur le sol, mais surprise encore et enseignement: face à l'autel gauche, deux statues sont absolument intactes: celle de N.-D. de Lourdes, et à trois ou quatre mètres, celle de Bernadette tournée vers Marie et en prières. »

®Oradour-sur-Glane. Une vision d'épouvante.
p.87-88-89

Pour répondre à Briard, je ne fais que recopier les témoignages.. C'est vrai que ça paraît très peu probable mais bon.. :roll:


 

Voir le Blog de NiCeOn3-_` : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Invité  Nouveau message 14 Aoû 2004, 20:11

NiCeOn3-_` a écrit:
M.Bapt, médecin inspecteur de la santé, qui a été une des premières personnes ayant pénétré dans Oradour, après la tragédie, a dépeint de façon fort saisissante l'aspect qu'offrait la cité martyre à ce moment-là:
« Vision d'apocalypse. Cette petite cité riche et coquette où vivait une population paisible et laborieuse, qui était restée fidèlement attachée à ses traditions limousines, n'était plus qu'un amas de ruines et de cendres. Des pans de murs calcinés sur lesquels on pouvait lire encore l'enseigne d'un restaurant, d'une épicerie, des monceaux de matériaux de toutes sortes : briques, ferailles, verres, etc..., encombrant les rues çà et là ; des poutres maîtresses de vieilles demeures du XVe siècle brûlant encore ou rongées par le feu ; des hirondelles sillonnant, rapides, inquiètes, les rues et les places, cherchant au milieu de ces ruines leurs nids à jamais détruits ; des chiens fidèles et craintifs couchés dans les décombres de leurs maisons, fuyant lentement la queue basse, à notre approche revenant obstinément reprendre leur place dés que nous nous sommes éloignés ; des animaux de basse-cour, lapins, poulets, canards échappés de leurs clapiers ou de leurs toits et surpris de cette liberté inconnue, courent dans les jardins paisibles où une moisson de fleurs s'épanouit au soleil ; des boeufs, des vaches qu'on retrouve couchés dans leurs étables détruites, à leur place habituelle, au milieu des décombres, et parmi toutes ces ruines, la vieille église et sa tour carrée, flanquée d'échauguettes, le toit effondré, les murs léchés par les flammes, recouverts de larges traînées de suie, les statues et les autels mutilés, le sol jonché de décombres où l'on retrouve, à côté des objets de culte, une masse de bronze, tout ce qui reste des cloches que le feu a fondues et, sur les murs, des traces de balles.

Voilà tout ce qui reste d'Oradour, ou plutôt non, car il reste encore dans ces ruines des cadavres, une foule de cadavres d'hommes, de femmes, d'enfants, une population tout entière, 700, 800, peut-être plus.

A l'intérieur des habitations les objets de métal, seuls, subsistent encore, mais dans quel état! C'est ainsi qu'on peut voir, un peu partout, des ustensiles de ménage, brisés, déformés, des bicyclettes tordues par l'effet de chaleur.

Dans les granges, les corps des suppliciés incomplètement carbonisés gisent parmi les décombres. Ils offrent aux regards épouvantés l'aspect de tragiques statues de bronze.

Devant tant de dévastations et de deuils on demeure confondu. Personne ne peut retenir ses larmes.

Quelques groupes se dirigent vers l'église. On ne retrouve que des ruines âpres et tragiques. La toiture a complètement disparu. Son clocher dresse désespérément vers le ciel deux longs bras nus et désolés... comme pour une ultime déchirante prière. »



Mgr Rastouil, évêque de Limoges, fait l'émouvant récit suivant:
« Surprises... et enseignement. Sur le flanc extérieur de l'église le crucifix de mission est intact, tout argenté d'aluminium récemment passé.

A 50 mètres de l'église, sur la façade d'une maison incendiée, accrochée au mur brûlé, une deuxième croix en bois, reste debout et dessus, Lui, toujours Lui, le Christ aux bras étendus sur les ruines.

Nous pénétrons dans l'église... Les statues brisées gisent sur le sol, mais surprise encore et enseignement: face à l'autel gauche, deux statues sont absolument intactes: celle de N.-D. de Lourdes, et à trois ou quatre mètres, celle de Bernadette tournée vers Marie et en prières. »

®Oradour-sur-Glane. Une vision d'épouvante.
p.87-88-89

Pour répondre à Briard, je ne fais que recopier les témoignages.. C'est vrai que ça paraît très peu probable mais bon.. :roll:


Doux euphemisme!!!


 

Voir le Blog de Invité : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Victoire1944  Nouveau message 15 Aoû 2004, 13:08

pour etre passé a Oradour au mois de juillet je tiens a dire que ce qui m'a le plus emue c'est le jouet d'enfant qu'il y'a pres de l'autel. Je trouve ca vraiment abominable... :cry:


 

Voir le Blog de Victoire1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 10 Sep 2004, 11:51

Tout en respectant la mémoire des victimes de cette horreur,
Je tiens à préciser que le même jour et par la même division de boucher, le même drame c'est passé dans un petit village de la Haute-Garonnr: MARSOULAS.
Son site, vous en apprendra plus que moi:
http://membre.lycos.fr/jeff31/recit.html
http://www.multimania.com/jeff31
ou Marsoulas village martyr
cordialement
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 742
Inscription: 29 Mar 2004, 16:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de sebounet  Nouveau message 02 Avr 2005, 01:51

j'ai découvert un site aujourd'hui même qui parle de l'histoire de Oradour sur Glane qui est http://oradoursurglane.free.fr/ ce site est assez émouvant mais je ne sais pas si il répond à ta question.
en visitant ce site, il y a à la fin des liens qui permettent de se rendre sur d'autre sites parlant d'Oradour.
http://www.fauvet.net/index.php?page=4& ... /index.php
c'est un site que je pense très complet mais je ne sais pas s'il répondra à ta question :wink:


 

Voir le Blog de sebounet : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 15 
il y a 8 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Motards WW2 
il y a 18 minutes
par: iffig 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 16 
il y a 22 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
il y a 34 minutes
par: thucydide 
    dans:  RUSSIE, 9 MAI 2019 
Aujourd’hui, 20:52
par: Alcide NITRYK 
    dans:  [DU 1er MAI 2019 au 30 JUIN 2019]les Cathédrales et autres édifices religieux pendant le conflit 
Aujourd’hui, 20:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  résistance dans la Pévèle 
Aujourd’hui, 20:14
par: CFMDD 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 19 
Aujourd’hui, 20:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LES ANGLAIS A CHERBOURG (14 JUILLET 1944 ??) 
Aujourd’hui, 14:36
par: Dog Red 
    dans:  Raids japonais sur Calcutta 
Aujourd’hui, 12:35
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités


Scroll