Page 3 sur 3

Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau messagePosté: 13 Fév 2020, 16:25
de morel
pierma a écrit:Il faut dire que Chartres s'est libérée seule, juste avant l'arrivée des Américains. Il me semble que le libérateur de Chartres était Maurice Clavel. Un bon exemple de l"action de la Résistance, pour Life.


Chartres s'est effectivement libérée seule comme Paris.

Mon père, Guy Morel, et son ami, André Pépineau sont montés au sommet de la tour de la cathédrale dans laquelle un poste d'observation allemand était installé pour obtenir la reddition de ce poste et empêcher que les américains ne tirent sur la cathédrale au canon et à la mitrailleuse pour déloger l'ennemi.

J'ai encore dans mes affaires la paire de jumelles de l'officier allemand dans son étui et un beau vieux diplôme de la ville de "Chartres aux artisans de sa libération".

Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau messagePosté: 13 Fév 2020, 17:22
de Alfred
Bonjour Morel........à Dreux,il y avait aussi des Morel,assureurs, dont j'ai gardé le souvenir,agents de la cie Suisse Helvétia....CHARTRES a du se voir libérée le même jour que mon village,le 15 aout ...il me semble que quelques chars américains sont passés par là.....Nous c'était des automitrailleuses M8 qui guidées par mon père après avoir pris place dans celle de tête et qui ont fait sauter les quelques pièces de Flak placées en verrou en passant par les petits chemins de campagne........Les Américains ont voulu proposer une médaille,mon père a refusé,il a demandé un cadeau de nourriture et eux ont refusé...............Enfin,une délégation d'officiers est passée quelques temps plus tard et lui ont offert une boite de gros cigares......conservée dans la cantine paternelle de la campagne de 40.....celle qu'il n'aurait pas fallu perdre..........

Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau messagePosté: 13 Fév 2020, 19:53
de morel
Il y a plus de Morel que de Martin...

La branche paternelle est issue de la région de Reims/Sainte Ménehould.
Le plus ancien aïeul connu se prénommait Charles et a été porté disparu à la bataille de Rocroi.

Rien à voir donc avec ces Morel de Dreux, mon grand père était Gendarme et il avait été affecté à Chartres c'est ce qui explique cet épisode de la vie de mon père.
A la libération de Chartres il avait 20 ans.

Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau messagePosté: 13 Fév 2020, 20:25
de Alfred
Oui,je connais ,c'était aussi le nom de famille d'une de mes arrières grand-mères....à une petite différence orthographique près......un a devant le e.......Pour en revenir à 1944,si mes souvenirs sont bons,il y aurait eu un char léger us détruit sur l'un des carrefours à l'entré de Chartres dont la carcasse a été exhumée il y a quelques années....à cette époque,cela m'a surpris car je n'en avais jamais entendu parler;En 44 mon père renseignait la zone libérée par ce qu'il appelait les demoiselles des postes.........Elles savaient toujours comment faire passer un message par le réseau de leurs copines.........