Connexion  •  M’enregistrer

Gouesnou : crimes de guerre du 7 août 1944.

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

Re: Gouesnou : crimes de guerre du 7 août 1944.

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 07 Aoû 2015, 09:10

pili a écrit:C'est curieux tout de même ces massacres quand on sait que tout est fini. Que l'on tue des militaires; soit ! Mais des civils ? Il serait plutôt de bon ton de se montrer magnanime afin de passer devant les vainqueurs dans de bonnes conditions. Avoir des témoignages favorables.
En 1940, un soldat allemand (ivre ?) tua la bonne et viola la fille du poète St Pol Roux, dans le "manoir" de Camaret (où se rendit Jean Moulin, sous-préfet à Chateaulin). On a dit que ce soldat fut fusillé.
La grand-mère d'une copine fut fusillée par deux soldats ivres dans la cour de la ferme; au moment de l'arrivée des US dans la périphérie brestoise. Ils voulaient du beurre; elle ne voulait pas en donner !
Il y a l'effet d'entrainement dans toutes ces horreurs. Un fruit pourri contamine la corbeille.


Pour info, l'ordonnance Speerrle, février 44, réglemente clairement ces massacres, en résumé:

Ordonnance concernant la lutte contre les terroristes

1) - Il faut riposter de suite avec les armes à feu; s'il arrive que soient frappés des innocents, le fait est regrettable mais il n'est imputable qu'aux terroristes.

2) - Cerner immédiatement le lieu de l'attentat et contrôler tous les civils se trouvant dans les parages sans distinction de personne ni de rang.

3) - Incendier immédiatement les maisons d'où sont partis les coups de feu. Ce n'est qu'après l'exécution de ces mesures ou de mesures semblables immédiates qu'un rapport sera transmis au commandement militaire et au SD lesquels doivent continuer l'affaire avec la même sévérité.

4) - L'esprit de décision et la rapidité avec lesquels agira le chef de corps sont de toute première importance. S'il agit avec mollesse et indécision, il sera puni très sévèrement parce qu'il aura mis en danger la sécurité des troupes placées sous ses ordres ainsi que le respect dû à l'armée du Reich.

5) - En raison de la situation actuelle, une sévérité excessive dans les mesures prises ne pourra entraîner aucune sanction.
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4112
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Gouesnou : crimes de guerre du 7 août 1944.

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 07 Aoû 2015, 12:46

Priol a écrit:Bonjour Tri Martolod, effectivement, je ne dis pas que FAUCHER a raison, je remontais simplement l'évocation de Penguerec de son rapport.

Concernant la libération de Gouesnou, elle est plutôt le 10/09/44. Pour rentrer dans Brest, il a bien fallu passer par Gouesnou ;)


Bonjour,
Je n'ai pas dit que vous considériez que Faucher avait raison, j'évoque simplement un élément déjà mentionné dans ce fil.
Comment Faucher peut-il évoquer la prise du poste d'observation du clocher de Gouesnou alors que l'opération a échoué? Mais peut-être s'agit-il d'un autre événement, l'utilisation des clochers comme observatoire est courante.
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4112
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Gouesnou : crimes de guerre du 7 août 1944.

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Priol  Nouveau message 07 Aoû 2015, 12:56

Le doute n'est pas permis puisqu'il note bien " le clocher de Gouesnou " . Cependant, Faucher n'a pas assisté à l'action, il avait fort à faire avec la 6th Armored ce jour là. Il a surement eu un rapport émanant du cdt de la Section (ou cie) FFI de Gouesnou. Néanmoins, il est très laconique sur ce passage. Chose étonnante d'ailleurs. Même si le rapport est orienté sur les combats, je trouve que le massacre est évoqué de façon très succincte. Comme l'a déjà souligné quelqu'un sur ce sujet, le fait qu'il évoque également un cantonnement allemand laisse également des questions. Parle t-il du projecteur DCA de Penguerec ?


Alain Floch apporte lui du nouveau contenu également dans son ouvrage sur l'occupation. Il évoque la 1° Flottille et non la 9° comme l'histoire le veut.

Ci-dessous, le communiqué de la 1° U-Flottille :
Ein Terroristendorf wird von einer Abteilung unter Führung von Oblt. List gestürmt. Im Festungsbefehl wird diese Leistung besonders gewürdigt. Oblt. List und einige Soldaten seines Stoßtrupps erhalten das E-K. (Eisernes Kreuz)

Un village de terroristes est pris d’assaut par une section commandée par le lieutenant List. Cette action est particulièrement appréciée du commandement de la forteresse. Le lieutenant List et quelques soldats de son groupe de combat reçoivent la Croix de Fer.

Note : Le lieutenant List sera fait prisonnier dans la poche du Conquet.
Alain

First Lieutenant
First Lieutenant

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 179
Inscription: 05 Juin 2013, 17:12
Région: Plougonvelin (29217)
Pays: France

Voir le Blog de Priol : cliquez ici


Re: Gouesnou : crimes de guerre du 7 août 1944.

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 07 Aoû 2015, 15:56

Manifestement le doute est largement permis puisque l'opération contre le clocher de Gouesnou échouera, les propos de Faucher au sujet des prisonniers et du matériel ne sont guère cohérents avec la réalité des faits. Il y a probablement eu une mauvaise transmission ou transcription des événements: éternel problème de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours.
Quant à l'information de A.Floch, elle est bien insuffisante pour se faire une idée précise du lieu. Gouesnou n'est pas le seul village à avoir souffert des exactions des allemands.
La 1ère flottille est bien basée à Brest de juin 41 à septembre 44, c'est à vérifier mais le U-415 de Herbert A. Werner serait le seul sous-marin restant à la base à l'arrivée des troupes US. La 9e flottille est également à Brest d'octobre 41 à août/septembre 44, le U-256 de cette flottille sera le dernier sous-marin à quitter Brest le 3 ou 4 septembre 44. (un lien incontournable: http://uboat.net/flotillas/bases/brest.htm
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4112
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Shelburn 
Hier, 23:59
par: thucydide 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 23:19
par: Richelieu 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Hier, 22:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Frieser : "Le mythe de la guerre-éclair" 
Hier, 22:20
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Nouvelle histoire de l'Occupation 
Hier, 22:19
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Débarquement en Provence 
Hier, 21:46
par: Dog Red 
    dans:  Site et unité d'entrainement près de Nimègue - Market Garden 
Hier, 21:39
par: RoCo 
    dans:  [DU 1er JUILLET 2019 au 30 AOÛT 2019] Les véhicules militaires à croix rouge 
Hier, 21:30
par: Signal Corps 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 21:07
par: kfranc01 
    dans:  Identifier un débris d'avion 
Hier, 19:01
par: Richelieu 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll