Connexion  •  M’enregistrer

Pas de plaques pour les fusillés allemands.

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

Re: Pas de plaques pour les fusillés allemands.

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de FredSmith  Nouveau message 21 Avr 2010, 18:15

Audie Murphy a écrit:Je crois que Fred a réussi à trouver les mots que je cherchais désespérément pour traduire ma pensée !


Ça fera 10 euros! lol (que je remettrai à Petit_Pas pour les Journées :mrgreen: )


 

Voir le Blog de FredSmith : cliquez ici


Re: Pas de plaques pour les fusillés allemands.

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de Tom  Nouveau message 23 Avr 2010, 19:27

lol Egalement d'accord avec toi, Fredsmith. D'ailleurs, faire de l'histoire, c'est être à côté de la plaque... ;) En effet, commémorer - de l'ordre des sentiments - et expliquer - de l'ordre du raisonnement - sont deux choses différentes, mais rappeler un événement ne sert à rien si on ne l'explique pas...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 964
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Re: Pas de plaques pour les fusillés allemands.

Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de U796  Nouveau message 22 Mai 2010, 16:58

Bonjour

Je viens de lire l'ensemble du topic et j'avoue que certaines paroles me mettent mal à l'aise......
Pour moi :
- Le soldat qui passe par les armes (fusille) d'autres soldats ou des civils désarmés pour "faire un exemple" est un assassin.
- Le soldat ou le maquisard (résistants etc...) qui passe par les armes d'autres soldats ou des civils désarmés par vengeance, quand ces derniers ne sont pas à l'origine de cette vengeance, est également un assassin.
Quand on veut se venger, on trouve les coupables et on agit. On ne prend pas le premier venu (civil ou militaire) pour assouvir sa folie rancunière...quel que soit sa nationalité ou ses origines.

Si les soldats allemands fusillés dans ce village étaient les auteurs ou les responsables du meurtre des 3 maquisards, alors je comprends la position des habitants d'aujourd'hui et le sujet est clos. Le devoir de mémoire ne s'applique pas à des assassins.
Maintenant, si les soldats allemands fusillés alors n'avaient contre eux que le fait d'avoir été là au mauvais moment, alors j'ai autant de respect pour eux que pour les trois maquisards fusillés......Le respect dû aux victimes de la folie meutrière de "courageux assassins"...

Je suis quand même rassuré : personne n'a encore proposé d'ériger des plaques à la mémoire des membres des pelotons d'exécution (allemand et français) ayant officiés dans ce village français.....


 

Voir le Blog de U796 : cliquez ici


Re: Pas de plaques pour les fusillés allemands.

Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de Diogenes  Nouveau message 22 Aoû 2010, 11:09

Avant de "poster", ne serait-il pas urgent de faire une investigation sérieuse et sans passion de l'Affaire? Nous sommes sur un site Histoire et pas Polémique!
Les combats sont rudes et on ne saurait juger péremptoirement d'un "crime de guerre" aussi peu informé.
Quant à la Wehrmacht, elle fut Criminelle! oh combien ! Ainsi que l'a montré à toute l'Europe, l'exposition itinérante en Allemagne et en Autriche, voici quelques années déjà!
Von Choltitz qui "Sauva Paris" (sic...Sa peau surtout) fut un exterminateur de Juifs en Masse en Crimée et Ukraine du sud...Il ne fut jamais poursuivi car "épongé" par ses accords "parisiens" avec les Alliés qui se fichaient alors comme d'une guigne, des juifs de Crimée...


 

Voir le Blog de Diogenes : cliquez ici


Re: Pas de plaques pour les fusillés allemands.

Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de vonprims  Nouveau message 22 Aoû 2010, 19:18

D'accord avec (au moins) les deux précédentes interventions... Si on devait ériger des plaques commémoratives des exécutions sommaires, il y aurait des plaques en France comme en Allemagne pour les siècles passés... Maintenant, un soldat risque sa vie, c'est con mais c'est comme çà... Je pense aux soldats et combattants français, allemands et d'autres nationalités qui sont morts sans avoir choisi de mourir en soldats... Pour ainsi dire, il y eu des salauds dans tous les camps. Je rappelle d'ailleurs que les soldats allemands ou mosellans incriminés pour Oradour étaient passés par le front de l'est, où la déshumanisation de l'ennemi fut un moyen de propagande intense des deux côtés. Comment expliquer sinon que des hommes ordinaires deviennent pour certains des assassins ou leurs complices ?
Pour revenir au sujet premier, une plaque pour ces soldats allemands ne me paraît pas louable. Il faudrait alors expliquer les faits, donc faire de l'histoire pour rendre hommage aux innocents de tous bords (et oui, il y eu des pauvres cons aussi côté allemand, où tous les soldats ne furent pas des criminels en puissance...). Que des maquisards se vengent, je ne pourrais pas les blâmer selon les circonstances que je ne connais pas... Donc je m'arrête d'écrire parce qu'en fait, je ne connais pas vraiment les faits ! Mais çà fait du bien d'échanger sur tous les types de sujet !


 

Voir le Blog de vonprims : cliquez ici


Re: Pas de plaques pour les fusillés allemands.

Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de Passion203  Nouveau message 31 Oct 2010, 00:00

Pourquoi je suis contre...

Un mot, une ville :

Oradour sur Glane...

En mémoire de ces civils innocents.


 

Voir le Blog de Passion203 : cliquez ici


Re: Pas de plaques pour les fusillés allemands.

Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de Signal  Nouveau message 31 Oct 2010, 10:50

Perso, je suis contre les plaques, monuments et autres lieux de mémoire du même genre. Ils sortent un événement donné de son contexte, prennent parti, qu'on le veuille ou pas, pour un camp, en le sortant d'un contexte plus général nécessairement plus complexe. Le post de Passion203 est typique de la sacralisation de la mémoire induite par la surmultiplication des monuments : on assène, on n'explique pas. Pourquoi Oradour sur Glane est-il si important dans l'Histoire de la Seconde Guerre mondiale en France ? Parce que c'est un symbole érigé en monument par De Gaulle dès la fin de la guerre. Pourquoi cela ? Parce que c'est un symbole de la barbarie nazie. Pourquoi la barbarie nazie ? Etc... Un monument n'expliquera jamais tout ça, c'est trop complexe.
Prenons un exemple au hasard :

Image

La plaque nous apprend que :
1) Un certain René Lebail est mort à cet endroit le 22 aout 44
2) Paris a été libérée, donc elle était occupée

Par contre elle ne nous dit pas :
- Qui était ce René Lebail
- Ce que c'est que FFI (MP)
- Par qui était occupée Paris, depuis combien de temps et comment elle a été libérée, ni quand.

Donc cette plaque ne nous apprend en somme rien du tout. Pour comprendre de quoi il retourne, il faut chercher un peu, et heureusement internet est là pour nous aider : http://aujourdhui.pagesperso-orange.fr/draveil/pages/Notices/lebail.html. Voila qui est plus éclairant, mais ne peut se résumer sur une plaque.

Je vois d'ici les remarques type "oui mais la mémoire ça s'entretient, il faut expliquer aux jeunes" et ce genre de choses. Vrai, mais ça ne suffit pas. Autre exemple : qui peut me dire de quoi il retourne concernant ce monument :

Image

Voila un monument bien connu des Normands et des amateurs de sites du Débarquement en général, puisqu'il est sur la route d'Omaha. A voir le monument, on apprend... rien, si ce n'est qu'il y a dû y avoir une bataille ici au Moyen Age. Et encore faut-il reconnaître la symbolique de la Victoire qui couronne le groupe statuaire. Et ça ce n'est pas donné à tout le monde.
Solution : il s'agit du monument commémorant la bataille de Formigny (1450), victoire française face aux Anglais. Pour trouver des infos, là encore un monument ne suffit pas, d'autant que tous les témoins directs de la bataille, autrement dit la mémoire de l'événement,sont morts depuis belle Lurette. Il faut aller voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Formigny.

Différent de la Seconde Guerre parce que plus éloigné dans le temps ? Même pas. Le temps n'est pas figé, il continue d'avancer, qu'on le veuille ou pas. La Guerre de Cent Ans a été marquée par des événements encore plus atroces qu'Oradour, et ce par milliers d'exemplaires. Durant des siècles, les Français sont restés à couteaux tirés avec les Anglais suite à cette guerre. Et aujourd'hui on érige des monuments aux vaillants anglais qui nous ont libérés... La mémoire est bien capricieuse semble-t-il...

Par contre, si on installe à la place du monument un musée ou un centre d'interprétation, qui permet d'expliquer de façon historique, c'est à dire neutre, les événements en les remettant dans leur contexte, afin que tout le monde y comprenne quelque chose, là je suis plus que pour !!!

L'Histoire ce n'est pas la Mémoire sacralisée, et inversement. Sa complexité ne peut s'expliquer par des symboles. C'est à ça que servent les historiens : expliquer les événements dans leur complexité, sans prendre parti, ce qui peut faire mal mais est salutaire. Dans notre exemple, des Résistants ont abattu des prisonniers. Ils avaient leurs raisons, que l'historien se doit d'expliquer sans prendre parti. Mettre une plaque en la mémoire d'un camp ou l'autre est déjà prendre parti.


 

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: Pas de plaques pour les fusillés allemands.

Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de FredSmith  Nouveau message 31 Oct 2010, 14:34

Signal,

C'est que la commémoration relève plus de la mémoire que de l'Histoire. Elle n'a pas pour but d'expliquer. Elle marque.

Si tu veux expliquer, tu dois emprunter le mode de l'interprétation. L'un accompagne parfois l'autre, certes, mais on ne parle pas du même médium, ni des mêmes visées.

Prends l'exemple de Troteval. Un monument marque l'événement, avec toutes les caractéristiques de dignité et de pérennité que l'on associe à une telle marque. Puis une stèle d'interprétation vient expliquer l'événement.

J'ajouterai que la commémoration porte la marque de la société qui la produit. Elle est intéressante en soi, comme objet historique. On ne commémore pas en 2010 comme on le faisait en 1950 ou en 1920. C'est une société qui pose un regard. Elle "prend parti", pour reprendre un élément de ton commentaire. Et rejoint ainsi la mémoire collective que définissait Halbwachs.

Je respecte ton besoin d'expliquer. Mais il ne faut pas s'en prendre à la commémoration, dont ce n'est pas le but. Il faut plutôt, selon moi, s'en prendre à l'idée qu'un tel geste suffit.

Frédéric


 

Voir le Blog de FredSmith : cliquez ici


Re: Pas de plaques pour les fusillés allemands.

Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de Signal  Nouveau message 31 Oct 2010, 21:19

C'est ça que j'aime sur ce forum : on balance un bout de montagne dans une flaque, on s'attend à des représailles atomiques, et en retour on a un point de vue posé, argumenté et intelligent lol .

Je souscris entièrement à ton commentaire : commémoration ok, mais dans un cadre pédagogique concret. J'aime beaucoup aussi ta remarque sur la commémoration comme marqueur d'une société, tu as entièrement raison !


 

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: Pas de plaques pour les fusillés allemands.

Nouveau message Post Numéro: 60  Nouveau message de FredSmith  Nouveau message 31 Oct 2010, 23:06

Signal a écrit:C'est ça que j'aime sur ce forum : on balance un bout de montagne dans une flaque, on s'attend à des représailles atomiques, et en retour on a un point de vue posé, argumenté et intelligent lol .

Je souscris entièrement à ton commentaire : commémoration ok, mais dans un cadre pédagogique concret. J'aime beaucoup aussi ta remarque sur la commémoration comme marqueur d'une société, tu as entièrement raison !


:cheers:


 

Voir le Blog de FredSmith : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  [DU 1er janvier au 29 février 2020]:Les panneaux directionnels pendant la SGM 
il y a 8 minutes
par: RoCo 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 18 
il y a 28 minutes
par: coyote 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
il y a 51 minutes
par: François 
    dans:  Shoah: une majorité de Français ignorent le nombre de Juifs tués. 
il y a 51 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Recherches sur le 159ème régiment d'infanterie 
Aujourd’hui, 09:58
par: Vaurias 
    dans:  l'aide américaine vers l'URSS par les routes du Pacifique 41-45 
Aujourd’hui, 09:18
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 17 
Hier, 23:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Prisonniers français au travail en URSS ? 
Hier, 22:33
par: Joldan 
    dans:  30 janvier 1945 la fin du Wilhelm Gustloff 
Hier, 21:17
par: NIALA 
    dans:  Avions Hawker en Yougoslavie 
Hier, 20:23
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 38 invités


Scroll