Connexion  •  M’enregistrer

La Bataille d'Aron (Mayenne/53) du 6/08/1944 au 13/08/1944.

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

La Bataille d'Aron (Mayenne/53) du 6/08/1944 au 13/08/1944.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Vini53  Nouveau message 03 Oct 2009, 11:00

La localité de Aron est défendu par le Grenadier-Regiment 728 (708.Infanterie-Division) soutenu par des Panzer IV du I./Panzer-Regiment 33 (9.Panzer-Division), quelques pièces de l'Artillerie-Regiment 708 et du Panzer-Artillerie-Regiment 102, ainsi que le Pionier-Bataillon 708


Le 16th IR de la 1st US ARMY DIV à ARON

Image

6 Août 1944:

L’ordre propose de déplacé le matin suivant à Mayenne a fait face à la perspective d'un peu de difficulté quand il a été annoncé que des armes antichars, des chars et de l'infanterie ennemis ont été localisés quelque part le long du parcours. Le peloton I et le peloton R, ont été envoyés pour vérifier ce rapport, et nous ont retourné comme informations que l'ennemi était parti. La reconnaissance a été fait par les pelotons jusqu’a Mayenne qui avait été sécurisée par d'autres troupes américaines.

À Aron, à l'est de Mayenne il y avait une forte présence ennemie. Aussi dans le même secteur il y avait une grande arme de gros calibre qui bombardait la route entre Mayenne et Aron. Cependant, les seules pertes humaines que nous avons subies étaient des bombardements de la 90th Infantry Division sur nos hommes ! Notre mouvement avait été si rapide depuis quelques jours passés que les unités adjacentes ne savaient parfois pas que leurs voisins étaient dans les environs.


La "F" compagnie a été attaquée plus tard et son TD'S (certainement Tank Destroyer=Chasseur de Char M10 la plupart du temps ou Half-Track M3 monté avec un canon de 75mm)à perdu un Half-track dans un échange de tir mais qui coûta à l'ennemi un char. Cet accrochage est arrivé plus de trois miles au sud d'Aron. Au même moment, la Police française a annoncée des allemands s'enfuyant au sud d'Aron, ce qui les mettrait en contact direct avec la "F" Compagnie.

Le régiment a été déployé cette nuit là pour une protection générale cette nuit en accentuant particulièrement sur une installation défensive qui arrêterait n'importe quelle attaque d'une direction de l'est - et au-dessus. 16 armes à feu antiaériennes de 90 millimètres se sont occupées de cette dernière question qui a été dispersé par le 16th IR dans un effort de lutter contre des attaques aériennes nocturnes qui, même quand elles n’infligent aucunes pertes humaines, causaient beaucoup de désagrément de toute façon.

La nuit du 6-7 août n’a pas été du tout calme. Les troupes allemandes se sont concentrées dans et autour d'Aron et décidées de sortir d'un piège, dont un côté a été tenu par le 16th IR. Leur objectif semblait être le pont de Mayenne. À 1500 yards au nord de Mayenne, la Neuvième PanzerDivision, sur le côté Est de la rivière ont martelés par-dessus la rivière le Premier Bataillon, avec toutes sortes de feu incluant beaucoup d'artillerie HE (HE ?? je ne sais pas le sens de cette abréviation !). Des tirs de Nebelwerfer* ont même touchés Mayenne. Le Troisième Bataillon a répondu par des tirs de mortier et le régiment a appelé l’artillerie.

L'ennemi s'est approché du nord-est du pont de Mayenne. Le Lieutenant Colonel Horner a ordonné de miner le pont et le 745th Tank Bn précipita une force chars légers dans le secteur.
Un M-10 TD, protégés par un peloton de la "B" Compagnie a été capturé par l'ennemi à 01H00 . Le char avait une radio et des documents secrets à bord. Le Colonel Gibb a ordonné au Colonel Horner de faire de son mieux pour le reprendre.

Le Premier Bataillon reçu un feu nourri et constant de tirs de mortier et de petites armes. En faisant face Aron, il était dans le centre d'un demi-cercle formé par les trois bataillons autour de Mayenne. Dans ce combat d’artillerie, qui a apporté plus tard des tirs d'artilleries direct sur le bataillon, trois Tank Destroyer (TD’S) ont été perdus et 5 hommes de la compagnie"B" ont été tués.

Pendant les premières heures du matin, avant la lumière du jour, les chars se déplaçaient dans le secteur du bataillon. La plupart d'entre eux assumaient d’être pris pour un char ennemis, bien que de temps en temps, un ou plusieurs, seraient reconnus comme amical. Dans la plupart des cas les troupes à pied ont été forcées de se battre sans l’aide des blindés. Une fois quand le Tank Destroyer s’est rendu disponible, trois Tank Destroyer ont été mis Hors de Combat et le quatrième a été forcé de se retirer, laissant seul un peloton pour porter le coup principal contre une attaque de véhicules ennemi. Cependant, à aucun moment les allemands n’effectuent une percée. Quand la lumière du jour apparue, un sentiment général de soulagement s'est répandu dans le régiment puisque il a senti que si l'ennemi avait été incapable de s'enfuir du piège pendant la nuit, quand l'obscurité l'a favorisé, chacune des contre-attaque dans la lumière du jour pourrait être traité comparativement avec beaucoup plus de facilitée.

Partout dans le matin du 8 Août, le 16th Régiment continu de détecter la force de l'ennemi autour d'Aron, et toujours ces patrouilles ont rencontrées des tirs d'obus, de mortier et de tirs d’infanterie. Dans le secteur du 2ème Bataillon, des patrouilles allemandes essayaient constamment de pénétrer dans des lignes américaines. La plupart d'entre eux ont été ou tués ou chassés.
Un fait constant est revenu de nos nombreuses de patrouilles, est que énormément de mitrailleuses ennemie ont été concentré en avant d'Aron. Si celle-ci ont du être utilisés pour supporter une contre-attaque elles ont aussi servis à maintenir en position nos forces pendant que le gros des troupes ennemis reculaient, sans que nous puissions nous en rendre compte.


La légère activité de l’aviation ennemie était plus contraignante que un réel danger. Pendant la nuit précédente, il y avait eu un peu de bombardement qui ont été inefficace. À la fin de l’après-midi cinq avions ont mitraillé le Troisième Bataillon, mais sans produire des pertes humaines. Pendant les deux jours suivants, toutes les unités étaient constamment en alerte face à menace d’une contre attaque allemande attendue. Tous les signes semblaient se diriger vers une offensive de véhicules ennemie. Pourtant, les seules rencontres (à part de l'échange assez constant d'artillerie et de feu de mortier) étaient des actions de patrouille. Dans une d'entre-elles, le Peloton « I » et le Peloton R, tombèrent en reconnaissance sur fort défense ennemie, à 5000 yards au sud d'Aron, et on eut un homme tué par une mitrailleuse ennemie, le Sergent Leyton.

Le 11 août, l’Oberst Gerloch, Kommandeur par intérim de la 708.Infanterie-division, n’ayant plus de contact avec l’Etat-Major du LXXXI.Armeekorps, décide de retirer le reste de la division sur la ligne Domfront - Pré-en-Bail. Protégé par la Panzer-Aufklärung-Abteilung 9, les mouvements de repli s’effectuent durant les deux nuits suivantes.

Du 12 Août au 13 Août:

La situation reste quasiment inchangée jusqu'au 12 août - le 16th patrouille, l'ennemi bombarde et aucun des côté ne connaissait beaucoup des plans de l'autre (..)
Quand les patrouilles sont revenues d'Aron, après un contrôle final elles ont annoncées que l'ennemi avait quitté cette ville, et le retrait des troupes sur la ligne autour de Mayenne a commencé. Tard cette nuit le Troisième Bataillon part pour le secteur de la Ferté-Macé.

Sources : extrait de « The 16th Infantry: 1798-1946 by Lt. John W. Baumgarten, 1st Sgt. Al de Poto, Sgt. William Fraccio, Cpl. Sammy Fuller

Nebelwefer* :

Image

Forme classique du "Nebelwerfer" allemand (lanceurs de brouillard, code utilisé pour cacher la vrai nature de l'arme). Il s'agissait de six tubes monté sur l'affût d'un canon antichar de 37mm Pak 36 et destiné à tirer des 150mm WGr.. Les tubes étaient lisses mais contenait trois rails intérieurs pour guider le projectile. Entré en service en mars 1940, il resta en service jusqu'à la fin de la guerre. Ils ressemblent beaucoup à leurs répliques soviétiques, les Katiouchas et Alliés, les Land Mattress et font un même bruit assourdissant. Malgré son nom, la fonction fumigène des Nebelwerfer était secondaire.
Il délivrait une puissance de feu impressionnante, puisqu'il tirait six projectiles de 150mm en six secondes, le tout pour un poids à peine supérieur à celui d'un canon antichar léger (à vide en tout cas). Sa précision était moins impressionante, puisqu'à portée utile, seule la moitié des projectiles arrivaient en moyenne dans un rectangle de 130 sur 80 mètres autour du point visé.
Le bruit caractéristique de l'arme lui valu de surnom de "Moaning Minnie" (la compagne du Mickey de Walt Disney) dans les rangs alliés.


Pour continuer l'histoire de cette bataille voici quelques photos du village d'Aron au lendemain de sa Libération

Image

Image

Image

Au total ce n'est pas moins de 84 bâtiments qui furent entièrement détruits et 31 civils morts suite aux combats et aux répressions des allemands.
Alors pourquoi cette résistance allemande alors que à la même date les 3/4 de la Mayenne étaient libérés?

Il semblerait d'après plusieurs historiens que la Bataille d'Aron a pu apparaître comme une sorte de soutien "sud" à la contre-attaque sur Mortain.
Les Américain ayant réussit à sauver un pont à Mayenne ( l'acte Héroïque du Sergent James Mac Raken), les allemands voulurent certainement ralentir l'avançée US étant donné que c'était le seul pont intact sur la Mayenne.
Par cette résistance, les allemands contre-balançais donc l'énorme préjudice que leur causait le maintien de ce pont.

Sources:
Courrier de La Mayenne, édition spéciale 40ème anniversaire de la Libération, 1984.
Abbé Luc Baglin: La Bataille d'Aron (Machard, Javron, 1980)
Photos: Collection Hubert


Cordialement,

Vini


 

Voir le Blog de Vini53 : cliquez ici


Re: La Bataille d'Aron (Mayenne/53) du 6/08/1944 au 13/08/1944.

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 03 Oct 2009, 15:55

Particulièrement intéressant merci


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Re: La Bataille d'Aron (Mayenne/53) du 6/08/1944 au 13/08/1944.

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 03 Oct 2009, 17:04

hilarion a écrit:Particulièrement intéressant merci

Oui en effet Amiral, j'avais d'ailleurs songé au Centre de Documentation
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66668
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: La Bataille d'Aron (Mayenne/53) du 6/08/1944 au 13/08/1944.

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Vini53  Nouveau message 04 Oct 2009, 11:06

Merci ! :D c'est un plaisir de vous faire partager mes recherches!

Par contre je ne comprend pas ceci : "Oui en effet Amiral, j'avais d'ailleurs songé au Centre de Documentation
Prosper
"

Cordialement,

Vini


 

Voir le Blog de Vini53 : cliquez ici


Re: La Bataille d'Aron (Mayenne/53) du 6/08/1944 au 13/08/1944.

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 04 Oct 2009, 12:33

Bonjour Vini,
Lorsque je pense au Centre de Documentation, il s'agit de ceci:
viewforum.php?f=37
Dans cet espace, sont rassemblés sous forme de fiches l'ensemble des biographies, résumés de bataille, thèmes importants abordés dans le forum. Chaque fiche peut en outre être utilisée comme aide à l'étude.
Ne serait-ce pas bien??
Bien amicalement et bon dimanche
Prosper
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66668
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: La Bataille d'Aron (Mayenne/53) du 6/08/1944 au 13/08/1944.

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Vini53  Nouveau message 05 Oct 2009, 12:18

Bonjour

Effectivement c'est très intéressant et si ça peut être utile à tous le monde allons-y ! :D

Merci pour cette proposition, je vous laisse donc faire le nécessaire.

Cordialement,

Vini


 

Voir le Blog de Vini53 : cliquez ici



Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:42
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:16
par: Richelieu 
    dans:  Autonomistes flamands et décision belge de neutralité de 1936 
Hier, 21:41
par: Dog Red 
    dans:  néo-fascistes, populistes, en avoir peur ? 
Hier, 21:20
par: thucydide 
    dans:  Sonia ORBUCH 
Hier, 21:06
par: thucydide 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 21:03
par: kfranc01 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 20:23
par: Signal Corps 
    dans:  "Hitler", une biographie par Johann Chapoutot et Christian Ingrao 
Hier, 19:38
par: alfa1965 
    dans:  Série amateur sur une compagnie allemande dans le front soviétique 
Hier, 19:32
par: thucydide 
    dans:  Missiles allemands 2e GM ?? 
Hier, 19:25
par: thucydide 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll