Connexion  •  M’enregistrer

Débarquement Normandie et Provence, retrouvailles où ?

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

Débarquement Normandie et Provence, retrouvailles où ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 08 Juin 2009, 10:35

bonjour,

je m'y perds un peu dans mes lectures des retrouvailles entre ceux qui ont débarqué en Normandie et ceux de Provence.

d'abord où ? Je crois avoir lu Montbard, ou Dijon, ou Autun et je ne sais plus très bien s'il s'agissait de retrouvailles franco-américaines ou franco-françaises ou autres.

ensuite quand exactement ?

détails bienvenus et excusez-moi si cela a déjà été évoqué sur le forum :mrgreen:

vétéran
vétéran

 
Messages: 663
Inscription: 06 Fév 2008, 16:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: Débarquement Normandie et Provence, retrouvailles où ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 08 Juin 2009, 11:36

slt !
Pour les Français : 12 septembre 1944, jonction de la 2e DB et de la 1e DFL à Nod-sur-Seine.
--> http://fr.wikipedia.org/wiki/Monument_de_la_Jonction

;)
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3208
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Débarquement Normandie et Provence, retrouvailles où ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 11 Juin 2009, 15:32

je retrouve des détails dans la bio du gal Touzet du Vigier : après-midi du 12 septembre rencontre d'un détachement de la 2ème Cie du Régiment de Marche du Tchad (2ème DB) avec un élément de l'Escadron Savary du 1er Régiment des Fusilliers-Marins (1ère DFL) à Aisey-sur-Seine.

à suivre donc

amicalement

vétéran
vétéran

 
Messages: 663
Inscription: 06 Fév 2008, 16:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: Débarquement Normandie et Provence, retrouvailles où ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 11 Juin 2009, 18:28

p.174 oui je sais... :mrgreen: mais les témoignages concordent pour désigner Nod comme point de jonction. Il est peu probable qu'Aisey soit ce point car la route de Dijon passe à l'extérieur du village tandis qu'à Nod, le village à 2 km au nord, la route passe au coeur de village, ce qui est plus réaliste pour une jonction entre deux unités...

;)
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3208
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: Débarquement Normandie et Provence, retrouvailles où ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 13 Juin 2009, 21:17

ce que je peux ajouter,
une patrouille d'A.M. de l'escadron de reconnaissance du 2e Dragons entre en contact avec la 106e groupe de cavalerie U.S. de la 3e armée américaine commandée par Patton, à Auxonne le 12 septembre 1944.

le 2e escadron du même régiment de Dragons, prend également contact avec une patrouille américaine à Autun, le même jour.

Pour les besoins de la presse, une photo fut réalisée à Autun devant l'hôtel de ville, entre une A.M. 8 "Champs Elysées" composée de l'adjudant Emile Laucery, le Dragon Emile Lalanne et le Dragon Jean Quignon et une A.M. 20 américaine, composée du sergent Louis Basil, du caporal Edgar Ellis et du caporal Newmann. Cette rencontre est organisée par la presse militaire américaine, dont le lieutenant Vernon Hill.

cordialement
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 747
Inscription: 29 Mar 2004, 15:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Débarquement Normandie et Provence, retrouvailles où ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 13 Juin 2009, 21:20

j'ai oublié la date de la photo :

14 septembre 1944.
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 747
Inscription: 29 Mar 2004, 15:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Débarquement Normandie et Provence, retrouvailles où ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 21 Juin 2009, 14:00

Touzet du Vigier a écrit:p.174 oui je sais... :mrgreen: mais les témoignages concordent pour désigner Nod comme point de jonction. Il est peu probable qu'Aisey soit ce point car la route de Dijon passe à l'extérieur du village tandis qu'à Nod, le village à 2 km au nord, la route passe au coeur de village, ce qui est plus réaliste pour une jonction entre deux unités...

;)


En poussant un peu dans Wiki,
http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=21455_1,
les éléments avancés de la 2éme DB ont attendu les éléments de la 1ére Armée Française à la sortie de Nod-sur-Seine à la jonction de la N71 et du Chemin de la Céramique.........
Il n'y a plus qu'à trouver ce chemin et ce sera très précis.....A moins qu'une rivalité inter-villages n'influence l'histoire..... :mrgreen:
A+, Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Débarquement Normandie et Provence, retrouvailles où ?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 22 Juin 2009, 21:16

Amouroux nous livre d'autres pistes :

- Montbard le 12 septembre à 13 heures (1er Rgt de marche de Spahis marocains et le lieutenant Eve Curie, officier de liaison dans une jeep du 1er RGT de fusiliers marins
- soldats de De Lattre le même jour avec des américains du 106ème Groupe de reconnaissance à Corbigny, à Lormes et Avallon.

à suivre ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 663
Inscription: 06 Fév 2008, 16:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: Débarquement Normandie et Provence, retrouvailles où ?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de michel d  Nouveau message 25 Aoû 2009, 16:46

C'est bien le 12 septembre 1944 que la jonction officielle entre la 1ère Division Française Libre et la 2ème Division Blindée s'est effectuée à Nod-sur-Seine sur la RN71 entre Dijon et Chatillon-sur-Seine
Image

Image

MD

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 307
Inscription: 13 Aoû 2009, 10:40

Voir le Blog de michel d : cliquez ici


Re: Débarquement Normandie et Provence, retrouvailles où ?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de michel d  Nouveau message 25 Aoû 2009, 18:28

D'origine Dijonnaise, je suis en mesure de vous relater "La jonction de Nod-sur-Seine" telle que la raconte Jean-François BAZIN, journaliste historien dijonnais.

"Un épisode aussi important que symbolique de la Libération se situe en Côte-d'Or : la jonction des forces "Dragoon" et "Overlord", celle de la 1ère D.F.L. et de la 2ème D.B.
Selon le maréchal de Lattre de Tassigny, ce premier contact est pris le 12 septembre dans Montbard par une femme, le lieutenant Eve Curie, qui sert en qualité d'officier de liaison à l'état-major de l'armée, depuis le débarquement, et qu'accompagne le correspondant de guerre Villiers (frère du sous-lieutenant Jean-Pierre Aumont, le comédien, officier d'ordonnance du général Brosset) dans une jeep mêlée au peloton du 1er R.F.M.
La rencontre a lieu le 12 septembre 1944, à 13 heures, quand un peloton de l'escadron Savary, du 1er régiment de fusiliers-marins (1ère D.F.L.) envoyée à Montbard, voit arriver un peloton du 1er régiment de marche des spahis marocains, le régiment de reconnaissance de la division Leclerc.
Le maréchal de Lattre de Tassigny décrit ainsi la suite de la journée du 1er septembre : "Plus à l'ouest, sur la route de Troyes à Dijon, un half-track du régiment de marche du Tchad, venant de Châtillon par Nod, stationne devant le presbytère d'Aisey-sur-Seine quand y passe une voiture de l'Armée B occupée par un officier envoyé en liaison à Paris. Et la modeste cure sert de cadre à cette rencontre historique.
Poursuivant peu après sa route vers le sud, le même half-track croise, vers 17 heures, à Chanceaux, une jeep qui s'arrête. C'est le général Brosset en personne qui est au volant et qui court vers sa maison familiale qu'il n'a plus revue depuis tant d'années. Sur ses indications, le véhicule poursuit sa randonnée jusqu'à Saint-Seine, où stationne le gros de l'escadron Savary.
Enfin, toujours au cours de ce même après-midi, liaison est prise également avec les Américains du 106ème Groupe de Reconnaissance tant par un peloton d'A.M. de l'escadron de Bondoux (2ème Dragons) entre Saulieu et Clamecy, que par les Américains eux-même à Autun.
Ainsi, au soir du 12 septembre, les deux grandes forces d'invasion débarquées en Normandie et en Provence n'en forment plus qu'une. Le fil qui les relie est encore ténu, mais les liens ne vont pas tarder à se faire plus solides, au-delà de Langres qu'aborde la 1ère D.B.
Une liaison entre les deux armées a eu lieu cependant la veille, le 11 septembre : un piper-cub portant un officier de la division Leclerc avait atterri à Sombernon, apportant des précisions sur l'avance des troupes.
Nod-sur-Seine deviendra plus tard le point symbolique de la "jonction", mais celle-ci se réalisa simultanément en une dizaine d'endroits...
Un contact important fut pris toutefois à Nod, comme le raconte Robert Aron dans son Histoire de la Libération : entre un détachement du 12ème cuirassiers (2ème D.B., capitane Gaudet) qui avait gagné Nod depuis Chamesson sur l'indication de M. et Mme Gaston Merle, et les premiers éléments de la 1ère D.F.L. (capitaine Guérard). Pour l'histoire, la poignée de main des deux capitaines restera l'images des "retrouvailles" des hommes de Leclerc et de de Lattre.
L'épisode de Nod : 16 h. Celui de Montbard : 13 h.
Le combat de Maisey, seul combat frontal livré en Côte-d'Or par la Résistance est associé au souvenir de la jonction historique des deux armées. En effet, l'appel à l'aide lancé par le colonel "Claude" au général Leclerc conduit celui-ci à dépêcher quelques blindés du régiment de marche du Tchad vers Châtillon-sur-Seine et le nord de la Côte-d'Or."

MD

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 307
Inscription: 13 Aoû 2009, 10:40

Voir le Blog de michel d : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  le poème de Verlaine 
il y a 47 minutes
par: Joldan 
    dans:  L'Italie et la Seconde Guerre mondiale 
Aujourd’hui, 21:02
par: alfa1965 
    dans:  Fascicule numéro 4 
Aujourd’hui, 20:31
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Aujourd’hui, 20:09
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Aujourd’hui, 19:34
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  30 ANS APRES, PENSEZ-VOUS QUE LA CHUTE DU MUR ETAIT BIEN LE POINT FINAL DE LA 2GM ? 
Aujourd’hui, 19:32
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Aujourd’hui, 18:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 18:27
par: Loïc 
    dans:  Barbarossa : 1941 - La guerre absolue 
Aujourd’hui, 16:02
par: Halhin Gol 
    dans:  Casque allemand 
Aujourd’hui, 14:55
par: Alcide NITRYK 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 29 invités


Scroll