Page 3 sur 3

Re: Spandau

Nouveau messagePosté: 14 Mar 2009, 01:01
de Vincent Dupont
Bonsoir,
Pardon, je me suis mal exprimé, je vous prie de m'excuser. Bien sûr je pensais au préalable qu'un universitaire allait bien étudier ce sujet d'ici là... Je fais souvent des demandes de dérogations et je n'ai jamais eu de refus...notamment pour Vichy (je touche du bois :mrgreen: :mrgreen: ). Et vu qu'il y a toujours un étudiant ou un enseignant-chercheur (en histoire voir même en sciences po., le prestige fait tout passer...) en quête d'un sujet, le prétexte me semblait acquis...

Amicalement ;)

Re: Spandau

Nouveau messagePosté: 16 Mar 2009, 10:49
de Gretsch
Bonjour,

Les dérogations ne sont pas exclusivement réservées aux universitaires. Elles entrent dans le cadre du code du patrimoine, et sont applicables à tout demandeur, même étranger, pour peu qu'il argumente sa demande. Si elle est acceptée, ce qui est généralement le cas, le bénéficiaire - dûment enregistré - a librement accès au document (sa vie durant !), mais ne peut en obtenir ou prendre copie de quelque manière que ce soit, ni diffuser d'informations nominatives relevées au cours de sa lecture. Il signe pour cela un engagement officiel, opposable en cas de manquement.

Voilà pour la réglementation des dérogations dans les Archives publiques françaises.

Re: Spandau

Nouveau messagePosté: 16 Mar 2009, 20:23
de Audie Murphy
En attendant, pour ceux qui veulent savoir ce que pensent les forumeurs du Monde en Guerre à propos de Rudolf Hess: viewtopic.php?f=17&t=14058&hilit=Rudolf+Hess

Re: Spandau

Nouveau messagePosté: 17 Mar 2009, 22:08
de Litjiboy
Merci Audie... Mais bon, ce n'est pas plus clair pour autant. Donc, attendons 2017! ;)

Re: Spandau

Nouveau messagePosté: 24 Mar 2009, 16:56
de Moumoune
Touzet du Vigier a écrit:Mais à 9 ans près ne peut-on pas les voir avec une dérogation ??? Je sais qu'à Vincennes, avec une dérogation et une argumentation cohérente, pas mal de dérogations sont accordées... Cela prend certes du temps...


Oui, des dérogations peuvent être accordées, et pas seulement aux universitaires ou chercheurs. Il faut qu'il y ait une motivation et un but précis comme nous le dit Touzet du Vigier. Pour ce qui est du fonctionnement à l'étranger et donc ici l'Allemagne, je pense que cela doit être la même manière que pour la France. Mais à qui l'adresser ? Peut-être directement au Bundesarchiv, vu que pour le moment aucune de ces archives n'ont été délivrées aux 4 pays en question.

Ensuite peut-être que la DAF ( Direction des Archives de France) pourra donner plus d'information à ce sujet, sinon voir avec le CHAN (Centre Historique des Archives Nationales) et la section du XX ème siècle. Comme ce sont pour le moment des documents incommunicables, je ne sais pas si elle les détient pour le moment.