Connexion  •  M’enregistrer

La Milice dans les combats de la Libération

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

La Milice dans les combats de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Gianfranco Smith  Nouveau message 16 Jan 2009, 11:36

Savez-vous qui commandait les derniers miliciens restés en France fin août, et qui ont participé aux combats de la libération de Paris ? (et s'ils étaient commandés, ou bien uniquement auteurs d'attaques dispersées, ou bien uniquement sous commandement allemand ?) Je cherche aussi à savoir s'ils ont participé aux combats de la libération de Nice, et si leurs effectifs dans les deux cas sont approximativement connus.


 

Voir le Blog de Gianfranco Smith : cliquez ici


Re: La Milice dans les combats de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 17 Jan 2009, 04:47

Bonjour,

Pour ce qui concerne les Miliciens presents a Paris pendant la Liberation, un certain mystere plane toujours.
Il semblerait qu'un certain Di Costanzo, qui avait auparavant sevit en Bretagne en tant que Chef de la Franc-Garde, s'y trouvait et a fait partie du "commando" qui a declenche la fusillade sur le parvis de Notre-Dame alors que le Te Deum allait commencer et que Charles de Gaulle y etait ainsi que Leclerc.

Di Constanzo aurait ete tue a Paris (ou fusille ?) mais on n'a jamais retrouve de trace de lui apres la guerre et ce n'est pas confirme.

Au sujet de l'activite de la Milice pendant et apres la Liberation :
http://www.histoquiz-contemporain.com/H ... milice.htm


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: La Milice dans les combats de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Tom  Nouveau message 17 Jan 2009, 11:26

Si ma mémoire est bonne, il me semble que l'on n'a pas pu prouver que c'étaient bien des miliciens qui avaient déclenché ladite fusillade, en tout cas, s'il y avait des miliciens, que ceux-ci étaient organisés en "commando" et que, parmi eux, il y avait le chef Di Constanzo, capturé et exécuté après le repli d'une grande partie de la Milice en Allemagne.

A ce sujet, dans Histoire de la Résistance en France, tome 5, page 568, Henri Noguères écrit : Des tireurs des toits - nazis ou miliciens- ont bien été effectivement identifiés et abattus. [...] Mais [on n'est pas] en mesure d'établir la participation de ces éléments troubles [auxiliaires de la police allemande déguisés en FFI...] à une opération concertée, déclenchée au chronomètre [...].

Au lendemain de la fusillade, le général de Gaulle a déclaré qu'il s'agissait d'une vulgaire tartarinade ; beaucoup de gens se promènent avec des armes ; tout échauffés par les combats des jours précédents, ils sont toujours prêts à tirer vers les toits ; le premier coup de feu déchaîne alors une pétarade effrénée...

Plus tard, dans ses Mémoires de guerre, le Général accusera... l'extrême gauche : Pour ma part, j'ai le sentiment qu'il s'est agi d'une affaire montée par une politique qui voulait, grâce à l'émoi des foules, justifier le maintien d'une force révolutionnaire et d'un pouvoir d'exception.

N.B. Je profite de l'occasion pour rappeler que le chef Di Constanzo (selon Pierre Giolitto dans Histoire de la Milice, "Tempus", p. 427, « le type même de la brute milicienne, fort en gueule et brutal ») a, entre autres, torturé et battu à mort des prisonniers des Glières avant de sévir en Bretagne...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 19:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Re: La Milice dans les combats de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 17 Jan 2009, 15:10

Tom a écrit:Si ma mémoire est bonne, il me semble que l'on n'a pas pu prouver que c'étaient bien des miliciens qui avaient déclenché ladite fusillade, en tout cas, s'il y avait des miliciens, que ceux-ci étaient organisés en "commando" et que, parmi eux, il y avait le chef Di Constanzo, capturé et exécuté après le repli d'une grande partie de la Milice en Allemagne

D'ou le paquet de conditionnels dans mon message...
Cependant Eric Lefevre me l'a affirme a l'epoque ou nous etions en contacts prives.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: La Milice dans les combats de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Tom  Nouveau message 18 Jan 2009, 11:40

Oui, les rumeurs sont allées bon train au sujet de cet événement... Dans son Histoire de la Milice, Fayard, page 535, Jacques Delperrié de Bayac écrit : Y avait-il des miliciens parmi ceux qui tirèrent des toits [...] ? Plusieurs anciens chefs de la Milice m'ont assuré que non. [...] J'ai recueilli, à ce propos, des témoignages très contradictoires. Un milicien du Sud-Ouest m'a dit : "[...] Nous étions six sous le commandement du chef Tomasi. Nous voulions tuer de Gaulle. J'ignore pourquoi ça a raté. Nous attendions un signal qui n'est pas venu. Je n'ai pas tiré."
[Delperrié poursuit.] Je me suis efforcé de vérifier cette déclaration. La seule certitude que j'ai obtenue, c'est que le chef Tomasi ne se trouvait pas à Paris le 26 août 1944...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 19:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Re: La Milice dans les combats de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Gianfranco Smith  Nouveau message 19 Jan 2009, 13:36

Merci. Mais à propos des autres fusillades de la libération de Paris ? Plusieurs sources décrivent des allemands "épaulés par la Milice" : les miliciens étaient-ils encore en état de réaliser des patrouilles ou d'effectuer, en uniforme, des actions coordonnées pour appuyer les allemands (y compris sous leur commandement direct) ?

Avez-vous entendu parler d'actions lors de la libération de Nice ?


 

Voir le Blog de Gianfranco Smith : cliquez ici


Re: La Milice dans les combats de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Tom  Nouveau message 20 Jan 2009, 20:52

Dans le livre La Résistance et la libération de Nice, la fin d'une légende de Joseph Girard, publié par Serre en 2006, on peut lire, page 104, que, le 24 août 1944, les forces allemandes se replient, mais que, l'après-midi, quelques soldats allemands, aidés de miliciens, réoccupent un blockhaus au pont de la Brague. Ils sont attaqués par un groupe de F.F.I. conduits par deux gendarmes et finissent par se rendre...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 19:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Re: La Milice dans les combats de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Gianfranco Smith  Nouveau message 21 Jan 2009, 14:13

Ok, merci. :) Ce n'était pas plutôt le 28 ?


 

Voir le Blog de Gianfranco Smith : cliquez ici



Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 01:17
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 01:11
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 01:02
par: kfranc01 
    dans:  Recherche sur munitions emportées par un P-47 
Aujourd’hui, 00:07
par: Richelieu 
    dans:  tombe aviateur français en Pologne 
Hier, 23:45
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Auvergne : maquis de Giat (63) ou Maquis Marius Pireyre alias "Duranton" 
Hier, 23:08
par: Michel03 
    dans:  Était-il possible de vaincre l’URSS ? 
Hier, 22:45
par: Dog Red 
    dans:  6 pilotes cachésdans un hotel de Morgat(Finistére) en septembre 1944 
Hier, 22:17
par: Michel03 
    dans:  Décès de Bill Murray 
Hier, 19:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Une stratégie méditerranéenne à l'automne 1940 
Hier, 16:18
par: Finril56 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll