Page 1 sur 3

Quel avenir avec Heydrich?

Nouveau messagePosté: 13 Juin 2007, 23:40
de Sadjyk
Bonsoir

Au fur et à mesure que j'avance dans la biographie de Heydrich écrite par Dederichs je me suis posé une question... Comment aurait évolué le Reich allemand et son emprise sur l'Europe si le gauleiter de Bohême Heydrich n'avait pas été tué...

Il avait tout de meme une influence considerable dans toutes les decisions du reich... Aurait-il été designé à la sucession de Hitler?

La question est ouverte...

Nouveau messagePosté: 14 Juin 2007, 01:50
de Audie Murphy
À la limite, je l'aurais vu à la place de Himmler, mais celui-ci était trop près de Hitler pour être délogé. Je ne crois pas qu'il aurait pu remplacer Hitler. Le Führer aimait bien les brutes comme Heydrich, mais je crois qu'il ne voulait pas les voir à sa place.

Nouveau messagePosté: 14 Juin 2007, 09:49
de Sadjyk
Himmler avait un cancer de l'estomac et à mon avis il serait rapidement mort...

Au fil de la bio on voit quand meme que Heydrich était dans toutes les sales besognes d'Hitler et qu'il apparaissait encore plus "fanatique" que lui notamment pour tout ce qui est question raciales...

Vu son echec en temps qu'officier de la marine dans les années 1920, a mon avis Heydrich à cherché à tout pour parvenir a la plus haute fonction du Reich. D'ou son zèle...

Qui d'autre que lui auait remplacé Hitler ?

Nouveau messagePosté: 14 Juin 2007, 10:04
de Daniel Laurent
Bonjour,

Si les Allies n'avaient pas monte avec la Resistance Tcheque l'elimination d'Heydrich, Himmler aurait, avec bien entendu l'accord du Fuhrer et l'appui de Goering, organise un petit accident d'avion ou similaire pour eliminer Heydrich.

Ce dernier en faisait en effet un peu trop, un peu trop bruyamment, un peu trop independamment. Les dirigeants du Reich preferaient de pales et discrets executants comme Eichmann et Kaltenbrunner pour ce qui concerne la Solution Finale.

Dans le Reich, il y avait un Calife, deux Vizirs et pas de place pour d'autres...

Nouveau messagePosté: 14 Juin 2007, 10:13
de Sadjyk
Tu penserais que l'infection qui a tué Heydrich à l'hopital de Prague apres ses blessures subies dans l'attentat serait plus ou moins voulue?

dans la bio, Dederichs presente qand meme Heydrich comme "l'homme providentiel" qui aurait permit au Reich d'etendre sa domination... Je na sais pas si tuer un homme ausi zele qui servait Hitler et Himmler sans discuter aurait servi les affaires du Reich.

Nouveau messagePosté: 14 Juin 2007, 10:59
de Daniel Laurent
Rebonjour,

L'infection serait (Conditionnel) due a je ne sais quel poison ou bacterie contenu dans la grenade/bombe britannique utilisee par les Resistants Tcheques.
Et c'est bien sur quand on en a besoin qu'on ne retrouve plus sa source :evil: , c'est un rapport medical en anglais sur Internet. Les medecins allemands, qui ne connaissait pas ce poison (Ou cette bacterie ? Arf, la memoire, la vieillerie me guette) ont ete pris au depourvu par l'infection dont Heydrich a ete victime alors que par ailleurs son etat de sante commencait a s'ameliorer.

Mais je continue a penser qu'il ne serait pas alle tres loin, trop flamboyant, il aurait fait de l'ombre a trop de gens tres haut places, dont Himmler principalement.

Complices zeles servants sans discuter, tu as raison dans ta description du cadre de 3eme echelon dans la hierarchie du Reich (Hitler etant le 1er et Goering-Himmler le second), mais Heydrich etait un peu plus que cela, et dans ce sens je suis d'accord avec M. Dederichs, mais, contrairement a lui, j'y vois la non pas un bel avenir mais exactement le contraire.

Nouveau messagePosté: 14 Juin 2007, 12:06
de Sadjyk
l'etat de santé de Himmler ne laissait il pas presager de beaux jours pour Heydrich dans son ascencion au sein du 3e Reich... en cas de disparition du Reichsfuhrer c'est sans aucun doute lui qui aurait pris sa place, ce qui l'aurait encore un peu rapproché de son but...

Ensuite entre Goering et lui je sais pas qui l'aurait emporté

Nouveau messagePosté: 14 Juin 2007, 14:38
de Audie Murphy
Hitler a réussi à imposer ses idées même après sa mort avec son testament politique et je continue à croire qu'il n'aurait jamais choisi Heydrich pour le remplacer. Maintenant, Himmler n'était peut-être pas en très bonne forme, mais il a vécu jusqu'à son arrestation en 45. Ton hypothèse implique que le Reich continue après 45 et j'entre rarement dans ce genre d'hypothèses où les variables sont trop nombreuses pour se faire une idée juste.

Nouveau messagePosté: 14 Juin 2007, 15:23
de Sadjyk
oui entierement d'accord avec toi. mais pense tu qu'Hitler aurait eu des interes à choisir Himmler, vieux briscard malade de son parti que Heydrich qui a organisé tous les evènements qui on ete a l'origine du pouvoir mais egalement de la barbarie des nazis?

Nouveau messagePosté: 14 Juin 2007, 15:52
de Audie Murphy
Non, je pense seulement que Hitler aimait le "mouton" Himmler et qu'il aurait probablement eu des craintes avec Heydrich. Je compare un peu la relation Hitler-Heydrich avec celle que le Führer entretenait avec Ernst Röhm.