Connexion  •  M’enregistrer

La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Tout ce qui concerne la libération de l'Europe et qui n'est pas développé au sein des sections ci-dessus.
MODÉRATEUR: EQUIPE ADMINS/MODOS

Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Beaucoudray  Nouveau message 22 Déc 2011, 22:08

N'y a t'il pas eu quelques combats pour la libération de Chartres, j'avais lu un pdf de Jean-jacques François sur cette libération avec de sérieux accrochages entre troupes allemandes et américaines, des blindés français (Beute) également ... Un Panzer III abandonné dans la ville, des 88 mm et un 75 mm, je me souviens de ces photos

Roman


 

Voir le Blog de Beaucoudray : cliquez ici


Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 22 Déc 2011, 22:48

Bonsoir,
Eh oui! des images nous sont présentées. On imagine une légende. On suppute on en invente même et puis tout à coup le voile disparait et la réponse nous apparait. Je trouve cela épatant. Bon! comme dirait Germaine, on passe à une autre énigme. La liste est longue merci d'avance aux Hercule Poireau.
Cordialement
Albert

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3806
Inscription: 22 Jan 2010, 19:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 23 Déc 2011, 15:41

Si j'ai bien compris, celle-ci a bien mérité son sort... Il n'en fut pas toujours de même.


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 23 Déc 2011, 16:07

Bruno Roy-Henry a écrit:mérité son sort...


attention à nos formulations.

Si on dit que les passions à la Libération étaient telles que les autorités devaient parfois lâcher du lest et laisser la masse se défouler tant qu'il n'y avait pas mort d'homme, admettons (certaines tontes ayant tout de même conduit à des lynchages, très peu il est vrai). Mais prenons garde d'en faire un principe : le boulot des autorités était de rétablir la légalité républicaine le plus vite possible et de faire en sorte que les collaboratrices soient jugées sereinement et selon les lois, qui à l'époque, si elles étaient impitoyables pour l'adultère féminin (depuis Bonaparte, ô Bruno !), ne réprimaient pas l'activité sexuelle entre célibataires majeurs et consentants.

Et parmi les peines ne figurait pas la tonte, un marquage physique tout à fait incompatible avec les droits de l'homme.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6251
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 23 Déc 2011, 18:57

François Delpla a écrit:
Bruno Roy-Henry a écrit:mérité son sort...


attention à nos formulations.
(certaines tontes ayant tout de même conduit à des lynchages, très peu il est vrai). Mais prenons garde d'en faire un principe : .

Tout à fait d'accord avec ce qui est écrit par F.Delpla Attention à nos formulations Prenons garde d'en faire un principe
Il est vrai néanmoins, il faut le noter, qu'il y eut, sans que cela put être une généralité, beaucoup ou trop d’atrocités commises sur les personnes qui n'étaient pas collaboratrices dans le sens propre du terme mais qui avaient simplement couché avec l'occupant allemand.
Il est vrai aussi que certains de ceux qui commettaient les plus graves exactions y apportaient grand zèle. Pourquoi? Pas forcément par vengeance! Pensaient-ils donner le change parce qu'ils avaient eux-mêmes bien des choses à se reprocher sur le plan de la collaboration. Certains autres agissaient par plaisir, par sadisme, des malades qui se révélaient et qui donnaient libre cours à leur folie sans crainte d'être punis. Tous était possible dans cette période de flottement où l'ordre d'avant ne s'appliquait plus et où le nouvel ordre ne s'appliquait pas encore. Courte période mais période qui ressemblait bigrement à de l'anarchie.
Maintenant celles de ces dames qui avaient collaboré dans le sens de la dénonciation et qui étaient responsables de la mort de résistants ou toute autre personne, à mon avis devaient subir le même sort que les hommes, c'est à dire le poteau, après jugement bien entendu.
Je crois que je vais faire bondir Germaine si elle me lit quand j'écris [i]simplement couché avec l'occupant.[/i]
Cordialement
Albert

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3806
Inscription: 22 Jan 2010, 19:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 23 Déc 2011, 20:02

J'ai un exemple très local et typiquement vosgien avec une jeune femme mère d'un enfant "de b....." et plus ou moins accusée de dénonciation. Elle fut incarcérée à la libération, puis relâchée. Pendant l'été 1945, de courageux justiciers ont estimé que le danger restait bien réel et organisèrent une virée punitive.
Résultat: pas de tonte mais quelques chargeurs de sten, la mère, la grand-mère et le bébé retrouvés fusillés. Au moins un innocent a perdu la vie.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8267
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de lebel  Nouveau message 23 Déc 2011, 23:03

J'abonde dans le sens de notre ami Aldebert : Va t-on être impitoyables avec de pauvres filles qui avaient couché avec l'occupant du moment , par amour ou par interet .....eles avaient couché avec l' Allemand , elles coucheront avec l' Anglais , l' Americain ,le tirailleur colonial , elles auraient couché avec le Russe , le Kalmouk ou le Zoulou !
Quant à celles qui s'etaient rendues coupables de denonciations , les auxiliaires de la Gestapo , elles s'en tireront pratiquement* toutes , avec quelques mois , voire une ou deux années de cabane .......pour le prix d'une tonte , ce n'etait pas trop cher payé !

* il y eut bien queques fusillées , aux premiers mois de la Liberation ......sans commune mesure avec leurs homologues masculins


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Margont  Nouveau message 28 Déc 2011, 02:36

Je n'oublie pas que j'écris tranquillement installé dans mon fauteuil, nourri à ma faim, et sans guère d'autres risques en sortant de chez moi que de me prendre un morceau de Spoutnik sur le coin de la figure (probabilité somme toute assez faible, même ces jours-ci), et ce 66 ans après la fin de la guerre.

Je n'oublie bien évidemment pas les millions de déportés, torturés, raflés, fusillés, internés, bombardés, enrôlés de force, victimes civiles, ou "innocentes" (c'est quoi une victime "coupable" ?) des nazis et assimilés : gestapistes, miliciens et délateurs de tous ordres…

MAIS ces femmes tondues (ou plus précisément les hommes dont ce fut l'œuvre) me donnent la nausée.
Après s'être fait couper les couilles par la défaite de 40, peut-on admettre que le mâle français ait eu besoin de se refaire une virilité en se vengeant sur le premier quidam passant à sa portée (et en l'occurrence, et exclusivement, sur LA première !) ?

C'est facile de s'en prendre au faible pour se sentir fort, et d'effacer 4 ans d'humiliations et/ou de petites lâchetés en rasant le premier symbole de la collaboration tombant sous la main.
Combien d'hommes ont été traînés, nus, à travers villes ou villages, avant de se faire déposséder de l'attribut symbole de leur collaboration ? Et lequel, d'ailleurs ? Les mains ? Les couilles ? Le portefeuille ?
À ma connaissance aucun.

Oh, on en a bien lynché quelques uns, qui de toute façon auraient "légalement" fini au poteau pour peu qu'ils aient été jugés suffisamment tôt après la Libération, mais, et si je puis me permettre cet oxymore, ils ont pour la grande majorité d'entre eux été lynchés "dignement".

Que des femmes, responsables de la mort, de la torture, de la déportation d'autrui soient jugées, condamnées et exécutées, au même titre que les hommes ayant commis les mêmes crimes, ça ne me choque pas.
À crime égal, punition égale.

Mais en quoi les femmes auraient-elles mérité un châtiment supplémentaire - la tonte - alors que par ailleurs elles recevraient la sentence que méritaient leurs crimes ?
(En passant, à quoi ont été condamnés les hommes ayant violé une Wehrmachtshelferin ? Ils ont reçu une médaille ?)

C'est cette différence de traitement homme/femme qui me révolte.
Mais après tout, que représentait une femme en 1944 ? Elle n'avait même pas le droit de vote, c'est dire ! je m'énerve bien pour pas grand chose...

Le héros-coiffeur de la Libération ne diffère pas beaucoup à mes yeux d'Hermann Göring qui annonçait en 1934, dans Les neuf commandements de la lutte ouvrière, le rôle futur de la femme allemande : « Prends une poêle, un ramasse-poussière et un balai et épouse un homme ».

Autre temps, autres mœurs, sans doute…
« L’ennemi se déguise parfois en géranium mais on ne peut s’y tromper,
car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l’ennemi est à nos portes.
»
Pierre Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1081
Inscription: 19 Oct 2011, 01:45
Localisation: Grenoble
Région: Rhône-Alpes
Pays: France

Voir le Blog de Margont : cliquez ici


Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 28 Déc 2011, 10:03

Bonjour,
Margont a écrit:Je m'énerve bien pour pas grand chose...

Non Margont, tu ne t’énerves pas pour "pas grand-chose" et je suis tout a fait d'accord avec ton message ci-dessus.
Que les collaborateurs/trices politiques, armé(e)s, économiques ou autres se soit vu infligé(e)s de dures sanctions a la Libération, c'est normal, logique et quelque part justifiable et compréhensible y compris les exécutions sommaires.

Mais que des femmes, comme celle dont nous parlons ici, aient été l'objet de sévices humiliants pour n'avoir commis qu'un péché d'amour, je ne peux pas l'admettre.
Elles ont "couché avec l'ennemi" nous dit-on.
Et si on considérait que, durant cette épouvantable période, des femmes esseulées et dans le désarroi moral le plus total aient pu tomber amoureuses de soldats allemands tout autant esseulés, dans le même désarroi moral le plus total et qui leur ont bien rendu leur amour ?
http://www.coeurssansfrontieres.com/


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: La Tondue de Chartres - Contre-Enquête

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 15 Oct 2019, 17:56

J'avais 5 ans à l'époque et je vivais à une vingtaine de kilomètres de Chartres,vers Dreux,j'ai passé ce jour là devant notre petite maison avec ma mère,les colonnes interminables de véhicules militaire américains défilèrent toute la journée et une partie de la nuit,,mon père avait participé la veille,le 15 août à la libération du secteur ,guidant dans la M8 de tête la chasse aux barrages antichars allemands constitués de pièces de DCA retirées de l'aérodrome de Dreux-Tréon et camouflées souvent sous des meules de paille le long des grandes routes traversant le plateau des champs pour les prendre en enfilade.......Dans les dernières semaines,ma famille vivait dans l'angoisse,mon père avait été convoqué à la feld gendarmerie,interrogé et tabassé puis relâché ,mes parents s'attendaient à une arrestation....ils m'avaient donné des consignes pour me dissimuler et fuir pour aller me réfugier chez la secrétaire de Mairie qui devait s'occuper de moi. Mon père avait des contacts avec un agent de liaison d'un maquis....qui passait parfois. chez nous après avoir dissimulé son vélo......

vétéran
vétéran

 
Messages: 1815
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA LIBERATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
il y a 1 minute
par: kfranc01 
    dans:  Le III° Reich déclare la guerre aux U.S.A. 
il y a 13 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
il y a 17 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
il y a 52 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Gouvernement Pierlot à Londres par hasard? 
Aujourd’hui, 10:38
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Barbarossa : 1941 - La guerre absolue 
Hier, 21:48
par: RoCo 
    dans:  FCM 2 de la gare de Landres 
Hier, 21:12
par: alfa1965 
    dans:  La SNCF sous l'occupation - France 3 - 21/11/19 
Hier, 20:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  petit quiz de culture générale en voie d'extinction 
Hier, 19:14
par: François 
    dans:  Chambrées militaires 
Hier, 17:57
par: dominord 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 47 invités


Scroll