Page 2 sur 2

Re: Identification uniforme

Nouveau messagePosté: 26 Fév 2017, 20:08
de paulinelhj
Rebonjour,

J'ai cherché dans la famille proche et les cousins même éloignés et j'en ai trouvé aucun qui correspondrait.... Je vais attendre de pouvoir parler à ma grande tante, peut-être que voir la photo l'aidera à se rappeler.
En tout cas, je garde toutes les informations que vous m'avez apporté. Je reviendrai sûrement faire appel à vous!
Merci encore!
Bonne soirée

Pauline

Re: Identification uniforme

Nouveau messagePosté: 26 Fév 2017, 20:27
de brehon
Bonsoir Pauline

paulinelhj a écrit:Du coup je ne pense plus que ce soit un frère de ma grande tante car la fratrie est née entre 1919 et 1932.

Par acquis de conscience, personnellement je vérifierais le cas de celui qui est né en 1919. Il y a peu de chances que ce soit lui mais la tenue bleu clair s'est portée assez tard dans les années 30 (certains mobilisés la portaient à la déclaration de la guerre).

Re: Identification uniforme

Nouveau messagePosté: 26 Fév 2017, 21:10
de kfranc01
Bonsoir Pauline,

A partir de 1921, il est créé des Bataillons d'Ouvriers d'Artillerie (B.O.A) sur la base d'un Bataillon par Région de Corps d'Armée, les B.O.A prennent le numéro du Corps d'Armée d'affectation. Les B.O.A regroupent les personnels des anciennes Compagnies d'Ouvriers d'Artillerie, les Sections d'ouvriers des Régiments, les ouvriers des escadrons du train et diverses unités.... tous dans le même sac! :?

Je me suis fourvoyé sur mon précédent post ::dehors:: , on ne recherche pas forcément qu'un régiment, et Iffig à raison en recherchant aussi un escadron. En effet, les B.O.A ont été numéroté par rapport au corps d'armée de rattachement et non pas en fonction de l'origine des unités d'appartenance. ::mal-a-la-tete::

Vu sa spécialité, ce jeune homme était très certainement rattaché au 1er B.O.A (1er Région Corps d'Armée: Lille). :D

Le 1er Escadron du Train devrais en toute logique y être rattaché. Au vu de sa spécialité et du fait que l'entretien du matériel était à l'époque confié à l'artillerie, je pencherai plus sur une appartenance à une section de réparation d'artillerie, plutôt divisionnaire que régimentaire. Une recherche visant à localiser le Parc d'Artillerie Régional, devenu en 1929 le Parc Regional Réparation Entretien du Matériel PRREM, devrait vous permettre de localiser l'unité. :o

La composition exacte des B.O.A est très délicate à connaitre, à beaucoup bougé sur la période du fait de restructuration incessante, il faudrait consulter un "Annuaire officiel de l'Armée française" dit "Berger-Levrault", et je ne le possède plus! :(

Re: Identification uniforme

Nouveau messagePosté: 26 Fév 2017, 23:22
de iffig
Bonsoir,

A y bien regarder, il me semble que l'on peut, en effet, distinguer des canons croisés. Initialement je ne voyais quelque chose que sur le bouton au dessus du ceinturon et je pensais que c'était le reflet de la boucle dudit ceinturon. Cela tendrait à accréditer l'hypothèse d'un BOA (pattes de col écarlate, sans soutaches, numéro jaune). Du coup, pas la peine de se prendre la tête, l'unité la plus probable est le 1 er BOA. Je suis quand même un peu surpris qu'une vareuse d'HDR comporte des boutons d'arme. Une fantaisie personnelle ?

Re: Identification uniforme

Nouveau messagePosté: 26 Fév 2017, 23:27
de kfranc01
Je n'avais pas vu le post de Loïc, qui concorde avec mon analyse.

Mon ami qui m'a piqué mon bouquin me dit 2 possibilités:
-> soit ouvrier au sein de la 1er section COA basé à Lille (Commis et Ouvrier d'Administration); mais après avoir vérifié cela ne colle pas avec les boutons de vareuse, il devrait dans ce cas y avoir une étoile sur chaque bouton, pas des canons croisés,
-> reste donc le Parc d'Artillerie, situé à Douai (et ou se trouve le 1er corps d'Artillerie avec 3 régiments).

Ayant habité Douai, ce n'est pas loin de Lille, et il y avait à mon époque (c'était il y a 30ans maintenant) le Matériel, l'Artillerie, une forge et, les ruines d'une ancienne manufacture de canon. L'histoire de la ville colle avec la présence d'un service de réparation de matériel d'artillerie entre deux guerres...

Douai me parait une option très vraisemblable.

Bonne soirée.