Connexion  •  M’enregistrer

uniformes marine française 1939-1940


Cet espace est consacré à l'uniformologie des belligérants et des pays neutres entre 1939 et 1945
MODÉRATEUR: iffig

Re: uniformes marine française 1939-1940

Nouveau message Post Numéro: 71  Nouveau message de brehon  Nouveau message 19 Fév 2018, 13:59

Pour moi, Françoise Lachassaigne est à gauche de celle qui a boutonné son veston "à la masculine".
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9017
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: uniformes marine française 1939-1940

Nouveau message Post Numéro: 72  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 19 Fév 2018, 14:36

A gauche sur la photo mais à la droite de celle qui à boutonné sa veste à la "masculine" !!!!!
D'ailleurs lorsque l'on regarde le trombinoscope du site:

Image
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 79128
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: uniformes marine française 1939-1940

Nouveau message Post Numéro: 73  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 19 Fév 2018, 14:49

En fait, sur la seconde photo de groupe "en pied", Françoise Lachassaigne est quatrième en partant de la gauche et sa veste est croisée "dans le bon sens" (pour une femme), c'est sa voisine, à sa gauche qui a la veste croisée à la "façon masculine"., mais, à mon avis, c'est une simple histoire de distribution... contrairement à ses camarades, elle avait, probablement, perçu une veste "retaillée" pour homme, avec boutons et boutonnières à droite. On est, quand même, en temps de guerre! ::mortderire::

Non, apparemment, pour la particule et la souche noble, la branche "La Chassaigne" avait cessé d'exister, à la fin du XVIIème siècle, au fil des mariages, la dernière descendante directe, Françoise de la Chassaigne, ayant épousé, en 1565, un "certain" Michel Eyquem de Montaigne :D , sachant que les "Montaigne" étaient, eux-mêmes, fort probablement, de la roture aisée ayant acheté son titre nobiliaire. Après cet ultime mariage, la lignée "Chassaigne" est aux abonnés absents; c'est l'éternel problème, en France (entre autres), de la transmission du nom par les femmes.

Ce qui m'interpelle est la brochette de médailles, qui figure sur sa veste, alors que, sur les photos, ses voisines, elles, n'en arborent aucune. Avant d'intégrer les Marinettes, cette dame avait, clairement, eu une activité militaire plus que conséquente, sauf que j'ai rien trouvé à son sujet. Peut-être, une ex-"Rochambelle", versée chez les Marinettes, en raison de son expérience et de ses compétences ? Si çà se trouve, elle constituait l'âme technique et la compétence de la petite équipe, mais, pour des raison de "marketing" et "d'image publicitaire", on lui avait préféré une camarade plus photogénique. ::dubitatif::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4360
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: uniformes marine française 1939-1940

Nouveau message Post Numéro: 74  Nouveau message de iffig  Nouveau message 19 Fév 2018, 14:49

Oui, j'avais confondu.
D'ailleurs il est dit sur le site qu'elle était "aspirante" (La féminisation des grades .... :mrgreen: J'ose à peine imaginer les plaisanteries grasses du personnel masculin quand elle avait le dos tourné !) ce qui correspondrait à sa coiffure.
Quant à toutes ces décorations qu'elle arbore, elle avait peut-être été déjà infirmière lors de la PMG.
Never believe anything until it has been officially denied.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 21882
Inscription: 13 Jan 2013, 12:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: uniformes marine française 1939-1940

Nouveau message Post Numéro: 75  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 19 Fév 2018, 15:59

iffig a écrit:Oui, j'avais confondu.
D'ailleurs il est dit sur le site qu'elle était "aspirante" (La féminisation des grades .... :mrgreen: J'ose à peine imaginer les plaisanteries grasses du personnel masculin quand elle avait le dos tourné !) ce qui correspondrait à sa coiffure.
Quant à toutes ces décorations qu'elle arbore, elle avait peut-être été déjà infirmière lors de la PMG.


C'est, effectivement, une piste intéressante, car il ne devait pas en exister des kilos avec une telle brochette. ::super::
"Aspirante", ce devait être une attribution de grade "à la mord-moi-le-zguège" qui tenait, très probablement et tout à la fois, de son cursus "non universitaire" et de l'expérience acquise (difficilement contestable).

La Royale a , toujours, été, très jugulaire-jugulaire à propos du diplôme universitaire et du cursus.

Il ne s'agirait pas de mélanger, scrogneugneu! et il y aurait des pages à écrire sur ce "seul" problème ! Par exemple, après la dissolution du corps des officiers des équipages - qui plafonnait au grade de 5 panachés -, il avait été constitué, au début des années 1970, une filière interne, par concours, dont les "heureux" élus participaient à l'ultime année avec croisière sur la Jeanne, mais qui ne pouvaient espérer grimper plus haut que les 5 galons "pleins", tout en ayant le titre d''ingénieur. Là-dessus, les écoles civiles françaises d'ingénieurs râlent... Mais çà ne va pas du tout, le temps d'école "militaire" est inférieur d'un an à celui de nos élèves civils! , donc, la Marine s'était retrouvée contrainte de revoir sa copie et, dorénavant, cette filière "indirecte", après un an supplémentaire d'études, permet à ses "élèves", désormais, assimilés à des ingénieurs, de prétendre à terme, aux étoiles d'officiers-généraux. Cela dit, même dans ce contexte, il convient de ne pas mourir idiot, car l'accès au nombre d'étoiles les plus élevées reste, néanmoins, la prérogative des seuls Navalais! Au passage, on notera que l'expérience et la compétence acquise avant l'accession à l'école, comptent, de fait, aux yeux des "civils", pour du beurre! ::mortderire::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4360
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: uniformes marine française 1939-1940

Nouveau message Post Numéro: 76  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 19 Fév 2018, 19:07

Si c'est une question de décoration, il est évident que c'est sa voisine de gauche qui boutonne à droite. La barette de déco est visible.
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4106
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: uniformes marine française 1939-1940

Nouveau message Post Numéro: 77  Nouveau message de DahliaBleue  Nouveau message 14 Avr 2018, 22:18

Loïc Charpentier a écrit:[…] après la dissolution du corps des officiers des équipages […] il avait été constitué, au début des années 1970, une filière interne, par concours, dont les "heureux" élus participaient à l'ultime année avec croisière sur la Jeanne, mais qui ne pouvaient espérer grimper plus haut que les 5 galons "pleins", tout en ayant le titre d''ingénieur.[…]


De quel Corps s'agit-il là, au juste ? De quelle filière est-il ici question ?


[…] la Marine s'était retrouvée contrainte de revoir sa copie et, dorénavant, cette filière "indirecte", après un an supplémentaire d'études, permet à ses "élèves", désormais, assimilés à des ingénieurs, de prétendre à terme, aux étoiles d'officiers-généraux. […]


S’agirait-il du recrutement interne de l’école militaire de la Flotte ? Si tel est bien le cas, on ne peut parler de plafonnement statutaire des grades, mais seulement du handicap d’âge (les E.M.F. entrant dans la hiérarchie un peu plus âgés que leurs camarades du recrutement direct). Contrairement aux statuts d’autres Corps (officiers des équipages, officiers techniciens, officiers d’administration, ingénieurs de Direction de Travaux…) aucun plafonnement légal ne pouvait/devait leur être appliqué, autrement que celui de la progression normale (et plutôt lente) de tout le corps — auquel ils appartiennent —, sauf exceptions du temps de guerre, par exemple. Par ailleurs (sous réserve de vérification) il me semble qu’à propos du titre d'ingénieur, l’école militaire de la Flotte n’en délivrait justement pas, à l'origine. Au contraire de l’école des Officiers de marine (EOM) qui a été fermée en même temps que le recrutement des officiers des équipages.
Enfin, je préciserai que cette constitution de l’EMF ne date pas du début des années 1970, mais de la fin des années 1960 (première promotion en 1969, rattachée à la promotion 1968 de l’école navale).


[…] l'accès au nombre d'étoiles les plus élevées reste […] la prérogative des seuls Navalais ! […]


"Navalais" = élève de l'école de Santé navale (à Bordeaux) ; élève de l'école navale = "bordache" (vient du nom du bâtiment école Borda, de Brest, à l'époque).
Prérogative, encore une fois, liée au handicap de l’âge de départ, et non par un statut. Handicap qui peut être surmonté par du talent et des circonstances heureuses.
Cordialement, ImageImage

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 122
Inscription: 04 Jan 2014, 12:44
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de DahliaBleue : cliquez ici


Re: uniformes marine française 1939-1940

Nouveau message Post Numéro: 78  Nouveau message de iffig  Nouveau message 02 Mai 2020, 21:36



Un matelot français à Namsos, d'après la légende de la photo.

français norvège.png
français norvège.png (361.35 Kio) Vu 102 fois
Never believe anything until it has been officially denied.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 21882
Inscription: 13 Jan 2013, 12:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: uniformes marine française 1939-1940

Nouveau message Post Numéro: 79  Nouveau message de Richelieu  Nouveau message 03 Mai 2020, 00:10

Bonsoir.
La guerre d'Algérie a vu ressurgir la marine a cheval.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5207
Inscription: 16 Mai 2009, 19:48
Localisation: Cote d'Emeraude

Voir le Blog de Richelieu : cliquez ici


Re: uniformes marine française 1939-1940

Nouveau message Post Numéro: 80  Nouveau message de iffig  Nouveau message 03 Mai 2020, 11:53



imgs230.jpg
imgs230.jpg (36.76 Kio) Vu 57 fois


D'après le Babu, mon matelot du post 78 porte une veste canadienne doublée en peau de mouton.
Les sabots-bottes me semblent plutôt adaptés au service à bord.
Là, il doit s'agir de simples bottes.
Never believe anything until it has been officially denied.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 21882
Inscription: 13 Jan 2013, 12:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers UNIFORMES - DECORATIONS - GRADES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Je n'arrive pas à trouver à qui appartient cette casquette 
il y a 1 minute
par: brehon 
    dans:  recherches 86 RI Stalag XII B / XII F 
il y a 4 minutes
par: zozlouboy 
    dans:  Couvre-feu 
il y a 10 minutes
par: alfa1965 
    dans:  Bastogne 
il y a 32 minutes
par: tistou48 
    dans:  80° Anniversaire - L'EXODE 
il y a 42 minutes
par: luc-luc 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 17 
Aujourd’hui, 21:32
par: kfranc01 
    dans:  [DU 1er mai au 30 juin 2020]:Visages de combattants 
Aujourd’hui, 21:12
par: Dog Red 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Aujourd’hui, 21:00
par: coyote 
    dans:  Trajets de PG 
Aujourd’hui, 18:31
par: xmeneboode 
    dans:  Sur LCP 25/05/20 à 20h30 - De Gaulle, premières batailles 
Aujourd’hui, 17:49
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: carlo, JARDIN DAVID, th.reynaud et 18 invités


Scroll