Connexion  •  M’enregistrer

« ÄRMSCHILD » : LES PLAQUES DE BRAS ALLEMANDES

Cet espace est consacré à l'uniformologie des belligérants et des pays neutres entre 1939 et 1945
MODÉRATEUR: iffig

« ÄRMSCHILD » : LES PLAQUES DE BRAS ALLEMANDES

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 21 Sep 2014, 20:17

Alex (alfa1965) a posé une question sur une Ärmeschild très particulière (viewtopic.php?f=32&p=510590#p510590).
La question en ammenant d'autres, et notamment quant à l'authenticité de certaines des ces récompenses, j'ai profité du week-end pour dégrossir la question.

L'ouvrage de François DE LANNOY consacrée aux décorations de la Wehrmacht sert de pierre angulaire à la tentative de synthèse ci-dessous.
Les spécialistes n'hésiteront pas à compléter ces informations.

Les Ärmeschild étaient réalisées en métal estampé : aluminium ou acier en début de guerre, en zinc par la suite ; argenté ou gris dans la Luftwaffe et le Heer, doré pour la Kriegsmarine sur un fond de tissu correspondant à l’arme et cousu en haut de la manche gauche de l’uniforme.

Il n’existe que 5 plaques de manche officielles et qui ont été effectivement portées. Chaque récipiendaire recevait sa plaque en 3 à 5 exemplaires pour ses différentes tenues.

Narvikschild

Image
photo wikipedia

La première plaque de bras de la guerre a été créée le 19 août 1940 pour récompenser les soldats du Heer, de la Kriegsmarine et de la Luftwaffe ayant combattu pour le port de Narvik (Norvège) entre le 9 avril et le 9 juin 1940.

La plaque reprend d’ailleurs l’ancre, l’hélice et l’edelweiss (emblême des Gebirgsjäger) qui se sont illustré ensemble.

Le General Edouard DIETL en reçoit le tout premier exemplaire des mains d’HITLER le 21 mars 1941. La Narvikschild a été attribuée à 8.577 soldats (Heer 2.755, Kriegsmarine 3.661 et Luftwaffe 2.161).

Cholmschild

Image
photo blog did.panzer

La deuxième plaque est créée le 1er juillet 1942 pour récompenser les soldats de la poche de Kohlm du 21 janvier au 5 mai 1942 et les aviateurs du pont aérien qui ont alimenté la poche durant le siège. En acier ou en zinc estampé argenté ou gris, elle a été réalisée à 5.500 exemplaires attribués entre le 31 octobre 1942 et les 1er avril 1943.

Krimschild

Image
photo wikipedia

La troisième plaque est créée le 25 juillet 1942 pour récompenser les soldats ayant combattu en Crimée sous le commandement de VON MANSTEIN (11.Armee) entre le 21 septembre 1941 et le 4 juillet 1942. Sa remise est conditionnée à 3 critères (notamment avoir été blessé) mais c’est la plus commune des plaques tirée à environ 3.000.000 d’exemplaires ! (pour 100.000 récipiendaires). Elle fut réalisée en acier estampé, finition bronze.

Des exemplaires en or ont été réalisés. Le premier pour le chef d’état roumain ANTONESCU, les autres pour VON MANSTEIN et les officiers de son état-major.

Demjanskschild

Image
photo wikipedia

La quatrième plaque est créée le 25 avril 1943 pour récompenser les combattants du II.Armee-Korps du General der Infanterie Walter VON BROCKDORFF-AHLEFELDT encerclés dans la poche de Demiansk du 8 février au 21 avril 1942 et les équipages de la Luftwaffe qui les ont soutenus. Comme pour la plaque de Crimée, leur obtention est soumise à critère.

Elles ont été fabriquées en acier ou zinc argenté et sont frappées de 2 épées croisées surmontées d’un avion d’observation. Tirées à environ 100.000 exemplaires distribuées au début de 1943, les exemplaires tardifs (1944) étaient recouverts d’une peinture gris-vert.

Kubanschild

Image
photo wikipedia

La cinquième et dernière plaque de manche est créée le 20 septembre 1943 pour récompenser les troupes du Generalfeldmarschall VON KLEIST qui se défendent dans la tête de pont du Kouban près de la mer d’Azov entre le 12 février et le 4 septembre 1943. Comme les précédentes, son attribution est conditionnée.

Elles sont réalisées en acier ou en zinc estampé, finition bronze et commencent à être distribuées au milieu de 1944.

Un exemplaire en or aurait été réalisé pour KLEIST et les officiers de son état-major.

Il existe d’autres plaques de bras, ébauchées ou projetées ou jamais attribuées et qui n’ont jamais été portées. Parmi celles-ci, la Lapplandschild demandée en février 1945 par le General der Gebirgstruppe Franz BOEHME pour les troupes opposées à l’Armée rouge en Laponie. Sa demande est acceptée le 1er mai 1945 mais ne sera jamais concrétisée… pour des raisons évidentes. Le 9 mai 1945, les hommes de la 20.Gebirgs-Armee se rendent aux Britanniques. Autorisés à garder leurs insignes et décorations, des prisonniers décident de fabriquer eux-mêmes leur plaque.

Image
photo http://www.delcampe.net

Quant aux autres plaques non officielles, François DE LANNOY cite : la Balkanschild récompensant les unités ayant lutté contre les partisans fut approuvé par Hitler début 1945 (3 exemplaires auraient été réalisés) ; la Stalingradschild ne verra jamais le jour pour les raisons que l’on imagine ; la Varschawschild destinée à récompenser les unités SS et de police ayant participé à l’écrasement de l’insurrection de Varsovie n’auraient pas dépassé le stade de la matrice ; la Lorientschild aurait été réalisée artisanalement au cours du siège comme la Dunkirkchenschild, la Memelschild dont l'existence n'est pas confirmée et, enfin, la Budapestschild proposée mais abandonnée à l'issue malheureuse des combats.

Image
Blog did.panzer


Enfin, François DE LANNOY évoque diverses plaques apparues dans les années ’70 (et particulièrement au Royaume-Uni selon Osprey) mais relevant de l’imagination : Afrika, Atlantik, Arnheim, Charkow, Saint-Nazaire ou La Rochelle.


Sources :

François DE LANNOY, « Ordres & décorations – Wehrmacht 1933-1945 », E-T-A-I
Gordon WILLIAMSON, «World War II German Battle Insigna», Osprey Publishing
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8208
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: « ÄRMSCHILD » : LES PLAQUES DE BRAS ALLEMANDES

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 21 Sep 2014, 23:26

Merci pour toutes ces recherches approfondies.
Alex
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6363
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: « ÄRMSCHILD » : LES PLAQUES DE BRAS ALLEMANDES

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 22 Sep 2014, 11:06

Un élément d'uniformologie que je ne connaissais absolument pas.

Je pensais qu'il n'y avait que des bandes de bras en tissu.

Merci beaucoup pour l'exposé.


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: « ÄRMSCHILD » : LES PLAQUES DE BRAS ALLEMANDES

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 22 Sep 2014, 12:27

ulysse57 a écrit:Un élément d'uniformologie que je ne connaissais absolument pas.

Je pensais qu'il n'y avait que des bandes de bras en tissu.

Merci beaucoup pour l'exposé.


Pas de quoi David.
Un plaisir d'avoir pu t'apporter un éclairage sur ce sujet (tu vas revoir toutes ces bonnes vieilles photos de Landser avec un regard neuf! ;)).

Daniel
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8208
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici



Retourner vers UNIFORMES DECORATIONS GRADES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  carte OCM et AS des Deux-Sèvres 
il y a 8 minutes
par: SERVANT 
    dans:  Mon Oncle de l'ombre (S. Trouillard) 
il y a 17 minutes
par: brehon 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
il y a 19 minutes
par: Shelburn 
    dans:  OCM et AS des Deux-Sèvres 
il y a 48 minutes
par: SERVANT 
    dans:  A LA RECHERCHE D’UN NOM 
il y a 52 minutes
par: Margont 
    dans:  René Gazeneau dit "Christian" Maquis de l'Ain 
il y a 55 minutes
par: brehon 
    dans:  mein kampf 
Aujourd’hui, 16:05
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Un maquis allemand dans les Cevennes 
Aujourd’hui, 15:06
par: betacam 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 13:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 10:35
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités


Scroll