Connexion  •  M’enregistrer

Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise

Cet espace est consacré à l'uniformologie des belligérants et des pays neutres entre 1939 et 1945
MODÉRATEUR: iffig

Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 18 Jan 2013, 02:06

Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise 1930-1945 :


Image


L'Armée japonaise moderne est mise sur pied dans les années 1870 et l'uniforme s'inspire largement des modèles occidentaux et notamment français . Mais dès son premier conflit majeur contre la Russie en 1904-1905 , l'armée impériale adopte une tenue de campagne kaki .


Etant donné les théâtres d'opérations futurs , la logistique impose d'emblée plusieurs collections d'effets adaptés aux variations climatiques importantes qui règnent dans ces régions .
Si pour l'ensemble des pays occidentaux l'entre deux guerres est une période de paix où les opérations militaires sont limitées , c'est tout autre chose en ce qui concerne l'armée impériale japonaise .
Mises à part quelques exceptions , elle est engagée presque constamment depuis la Première guerre mondiale .


L'occupation de la Mandchourie en 1931 et surtout à partir de 1937 la guerre totale contre la Chine , permettent de :" rôder" le matériel les hommes et les uniformes dont il sera question dans ce dossier .

En 1930 , un nouvelle uniforme est introduit :



Le M90 ou 2590 :


M.5 correspond à la 5ème année de l'ère Showa c 'est à dire de l'empereur Hiro Hito soit , 1930 pour les occidentaux . Les japonais datent en effet les armes et équipements selon l'année du règne de l'empereur d'active . Avant la guerre , la datation se fait parfois également en utilisant l'ancien calendrier classique japonais . Ainsi l'uniforme M90 est de 2590 , soit Showa 5 ( 1930 ) .


Image

Image

Image


L'uniforme MM90 / 2590 est realisé en drap pour la tenue d'hiver et en toile pour la tenue d'été . Il est entièrement kaki . Le drap utilisé jusque vers 1938 tourne au drap moutarde .

Image


Coiffures ;:


Identique pour les divers grades et armes , la casquette kaki est à visière et jugulaire de cuir noir . Cette dernière est fixée par deux petits boutons de cuivre frappés du symbole de l'Empire , la fleur de chrysanthème . Une étoile de cuivre à cinq branches , entourées de feuillages pour la Garde impériale est fixée sur le devant .


A partir de 1938 , une casquette souple entièrement kaki remplace en campagne la coiffure à visière de cuir , tant pour la troupe que pour les officiers .
Sur le devant , est cousue une étoile d'étoffe jaune . Sur l'arrière un cordonner permet le réglage de taille . Ce dispositif n'existe pas sur les premières fabrications .


Image

Image

Image


Les casques d'acier :

Image

Divers modèles de casques sont essayés dès le début des opérations en Chine entre 1931 et 1932 . L'un est de forme germanique , l'autre représente un compromis entre l'Adrian français et le modèle russe de 1917 . Ce dernier casque est nettement plus répandu dans les années 30 . La tenue d'hiver comporte un bonnet de laine kaki garni de fourrure animale . Il comporte deux larges pattes abattables pour les oreilles avec deux petits rabats supplémentaires . Une étoile de tissu jaune est quant à elle cousue sur le devant .


La vareuse :

Coupée droite , elle ferme par cinq boutons de cuivre légèrement bombés .. Deu poches de poitrine à patte en accolade ferment par des petits boutons . Le col est droit , fermé par deux crochets , doublé à l'intérieur d'un faux col blanc amovible .

L'arme est indiquée par des pattes de couleurs :

- Ecarlate pour l'infanterie

- Jonquille pour l'artillerie

- Vert clair pour la cavalerie

- Framboise pour le génie

- bleu ciel pour l'aviation

- bleu foncé pour le train .

Les pattes seront fréquemment retirées durant les opérations et l'occupation en Chine .


Des passants d'épaule amovibles indiquent le grade . A fond rouge pour l'armée , ils sont ornés de petites étoiles jaunes pour la troupe et d'une combinaison d'étoiles de cuivre et de galon doré pour les sous officiers .


La vareuse présente une fente de chaque coté qui permet de maintenir le ceinturon et le fourreau de la baionette .

La vareuse d'officier est de même coupe mais dépourbue de la patte pour la baionnette .

Son drap est de meilleur qualité que les vareuse destinées aux hommes de la troupe .

Culotte et pantalon :


La culotte est entièrement kaki sans passepoil et de forme assez ample .


Elle est serrée à la taille et aux chevilles par des cordonnets ou parfois des boutons pour ces dernières . Un pantalon droit est porté en tenue de sortie et service .

Capote :

Entièrement kaki à deux rangs de cinq boutons elle comporte comme la vareuse une patte au côté gauche pour maintenir la baionnette .
Une capuche amovible est fixée au moyen de cinq boutons derrière le col . Une patte permet de la fermer et protéger le cou .
Les mêmes passants de grade que sur la vareuse sont portés sur cet effet .
Le manteau d'officier est sembable mais avec une martingale dans le dos . Il comporte deux rangées de six boutons .
L'imperméable est même coupe que la capote mais en tissu caoutchouté kaki .
La chemise est blanche et à petit col droit .

Chaussures ;

Image

Image

La troupe reçoit des brodequins lacés de cuir fauve portés avec des bandes molletières de tissu kaki verdâtre maintenues par une courroie de toile croisée en X sur le devant de la jampe . Des chaussures légères en toile à semelle de caoutchouc les Jika-tabi sont portées au repos . Les officiers sont chaussés normalement de bottes en cuir noirci avec éperons pour les officiers supérieurs mondatés .
Des jambières de cuir apparaissent en Chine pour la tenue des sous officiers supérieuses .

L'équipement individuel :


Image

Image


Le Havresac en cuir à cadre de bois supporte la gamelle peinte en kaki brun fixée par une courroire .

La capote est disposée en fer à cheval surmontée de la toile de tente .

La pelle individuelle avec son manche amovible est fixée au côté gauche . L'étui en toile du fer de l'outil ferme par une patte de cuir .

Le ceinturon avec boucle de cuivre à un ardillon supporte deux cartouchières sur le devant contenant chacune 30 cartouches .

La cartouchière de réserve placée à l'arrière contient 60 cartouches . L'huilier est fixé sur le côté avec pour les chefs de section un outil de démontage .

La baïonette Arisaka modèle 38 possède un fourreau d'acier bruni .

Son gousset de cuir est pourvu d'un sanglon à boucle assurant le maintien au fourreau .


Le masque à gaz est semblable au modèle de l'armée britannique avec tuyau souple pour la cartouche et disposé dans un sac de transport de toile .
La toile de tente complète l'ensemble et peut se porter comme un poncho recouvrant alors le paquetage .

La tenue modèle 98 :

http://roadtomanila.weebly.com/uploads/ ... 108522.jpg



La vareuse modèle 98 se caractérise par un col rabbatu portant les marques de grade , les brides d'épaule quant à elles disparaissent .


En grande tenue des pattes d'épaule son ajoutées . L'étoffe est devenue plus verdâtre . Pour le reste , la coupe reste la même qu'auparavant .
A partir de 1932 , un nouveau casque en acier au chrome moybdène , le Testu-Bo est mis en service .
Après quelques variations de forme , il devient d'usage général exepté chez les parachutistes et les tankistes .

Il est tenu par une jugulaire de tissu selon un mode assez fastidieux maintenant la nuque en plus du menton .

Fabriqué en deux tailles , il est peint en kaki marron avec une petite étoile métallique de même couleur sur le devant . En campagne , le casque est recouvert d'un couvre casque de toile d'uniforme lali molletonnée .

Une étoile de tissu jaune est cousue devant sur un fond de drap kaki . Des fabrications simplifiées existeront toutefois .

Un filet de camouflage vert à larges mailles peut également remplacer le couvre casque .

Ma casquette de campagne est à présent confectionnée en drap kaki verdâtre ou en toile . De petites brides de fil sur les côtés permettent d'accrocher un couvre nuque de toile .
La casquette à visière de cuir , bandeau et passepoil rouges est conservée en grande tenue .

La capote est désormais de coupe droite pourvue de cinq boutons sur le devant et les marques de grades sont fixés au col .

L'équipement :

Certaines pièces évoluent notamment le havresac de toile où le cuir sera totalement absent sur le modèle 1938 .

<a href="http://www.iwm.org.uk//collections/item/object/30016236" target="_blank"><img alt="Haversack M1938 Type 98: Japanese" class="" src="http://media.iwm.org.uk/iwm/mediaLib/198/media-198415/standard.jpg?action=e" /></a>
<span>Haversack M1938 Type 98: Japanese<a href="http://www.iwm.org.uk/corporate/privacy-copyright" target="_blank">© IWM (EQU 4186)</a></span>

Haversack modèle 98 de l'Imperial War Museum :

http://www.iwm.org.uk/collections/item/object/30016236

Un boudin de toile faisant office de paquetage d'assaut apparait également à cette époque . Un bidon de plus grande contenance modèle Koh apparait en 1934 et remplace l'ancien modèle de gourde .

Mon ami japonais Hiroki en fantassin japonais ici photographié durant une edition de Beltring :

Image


Bien entendu , cette étude sera complétée .

En espérant que celà vous interesse .



Sources :

Mon livre : Forces armées de la Seconde Guerre Mondiale

http://www.moddb.com/groups/ww2-referen ... e-uniforms


http://www.ibiblio.org/hyperwar/Japan/IJA/HB/HB-11.html


Militaria N° 120 juillet 1995 : Uniformes et les insignes de l’armée japonaise (1)

Militaria N° 136 novembre 1996 : Uniformes et les insignes de l’armée japonaise ( 2 )

Militaria N° 140 mars 1997 : Uniformes et insignes de l’armée japonaise (3)

Le dossier est un condensé des militaria magazine cités ci dessus , j'ai retappé avec mes propres mots ou modifiés certains éléments pour une plus facile compréhension de l'ensemble .
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1896
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Titus35  Nouveau message 18 Jan 2013, 03:15

Bravo joli sujet !
J'ai fait un camp avec Hiroki, et je dois avouer qu'il est très aimable. Il sillonne apparemment toute la France... ;)


 

Voir le Blog de Titus35 : cliquez ici


Re: Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 18 Jan 2013, 10:36

Merci beaucoup !

Hiroki est quelqu'un de très attachant , serviable et aimable je le connais depuis 2008 et nous sommes en très bon termes .

Je lui demanderai des renseignements et photos pour compléter ce topic en supplément de ce que j'ajouterai ultérieurement
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1896
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 18 Jan 2013, 13:53

Les parachutistes de la marine japonaise :

Image

Image

Image

Les paras de la marine japonaise ont une tenue qui diffère de celle des parachutistes de l'armée .

Elle se compose d'une veste de saut et d'un pantalon en toile verdâtre tous deux pourvus de nombreuses poches .

La casquette en toile comporte un bavolet protège oreilles et couvre nuque repliable à l'intérieur .

Des brodequins spéciaux à laçage sur le devant complètent cette tenue . Des cartouchières de poitrine et un casque spécifique sont les seuls équipements propres aux paras en ce qui concerne le reste , bidon , armement bretelles de suspension et ceinturon sont ceux en usage dans la marine nippone .

En 1942 , les parachutistes recevront également les pattes de grade nouveau modèle à fleur de cerisier jaune .

Source : Militaria Magazine n°133 août 1996
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1896
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 18 Jan 2013, 14:12

Les parachutistes de l'armée de terre japonaise employés pour la première fois à Palembang ( Sumatra ) en févier 1942 , portent l'uniforme ci dessous :

Image

Image


Une série complète d'armes légères leur sera spécifiquement destinée .


Ainsi à Leyte , l'armement et l'équipement moyen du parachutiste japonais comprend :

1 lance grenades de 50 mm M89 ( 1929 ) et 4 grenades :

Image

2 pétards fumigènes M94 ( 1934)

2 grenades antichars et 1 pic pioche individuel , le tout fourré dans un sac spécial ficelé sur la jambe . Sur l'autre jambe un second sac renferme un fusil de parachutiste M2 ( 1942 ) de 7,7 mm , sa baïonnette et 30 cartouches , 4 autres grenades de lance grenades et 2 grenades à main M97 ( 1937 ) .

Un troisième sac renferme du matériel de démolition ( 3 mines magnétiques M99 et 6 pain d'explosifs ) . Un quatrième enfin , contient les vivres en boite et concentrés , une chemise et des chaussettes de rechange , un pansement individuel et une longueur de corde .

Image

Image

Image

Sources :

http://www.war44.com/japanese-light-wea ... apons.html

Mon livre forces armées de la seconde guerre mondiale
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1896
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 18 Jan 2013, 14:28

L'aviation Nippone :

Il n'existe pour ainsi dire pas d'armée de l'air japonaise à part enntière durant la seconde guerre mondiale mais deux aviations distinctes , respectivement lées à l'armée de terre et à la marine et dont le commandement effectif est assuré par l'état major général , les ministères de tutelle et l'inspécteur général de l'aviation .

Appartenant à l'armée de terre , les personnels de l'aviation terrestre nippone portent l'uniforme de l'armée de terre avec couleur distinctive bleue ciel apparaissant sur l'insigne de poitrine en double chevron en zigzag et pour les élèves officiers , sur les pattes de collet et sur les passepoils de vareuse et de pattes d'épaule .
Les pilotes brevetés portent des ailes brodées à droite sur la poitrine selon l'usage consacré .

La combinaison de vol d'hiver est représentée ci dessous :

Image

Image

Les seuls insignes portés sur ces tenues sont les ailes de pilote et marques de grade n ces dernières sur la poitrine ou la manche de la tenue d'hiver et au collet de la tenue d'été .
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1896
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de carlo  Nouveau message 18 Jan 2013, 17:38

Ma petite contribution à l'excellente étude de Mahfoud, quelques images tirées du bouquin suivant:

japnaka-9.jpg
japnaka-9.jpg (65.93 Kio) Vu 24811 fois


Le format de cet ouvrage n'est pas très adapté au scannage, je m'en excuse à l'avance.
L'habillement de l'officier:

jap-1.jpg
jap-1.jpg (257.39 Kio) Vu 24811 fois


L'habillement du soldat et son équipement:

jap-2.jpg
jap-2.jpg (261.44 Kio) Vu 24811 fois

jap-4.jpg
jap-4.jpg (271.33 Kio) Vu 24811 fois


Les tenues de parade de la garde impériale à cheval, où l'on retrouve le chrysanthème et la fleur de cerisier:

jap-5.jpg
jap-5.jpg (162.61 Kio) Vu 24811 fois


Pour Alfa, des cavaliers japonais:

jap-6.jpg
jap-6.jpg (160.46 Kio) Vu 24811 fois


Et pour les fanas de l'aviation, des pilotes:

jap-7.jpg
jap-7.jpg (187.76 Kio) Vu 24811 fois


Une autre "bible" sur le sujet:

jap-8.jpg
jap-8.jpg (92.37 Kio) Vu 24811 fois


::chapeau - salut::
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2116
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Re: Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 18 Jan 2013, 17:48

Merci beaucoup pour cette contribution , les grands esprits se rencontrent je reconnait des influences Osprey publishing .

:)
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1896
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 18 Jan 2013, 19:14

Merci pour ces présentations, c'est un sujet qui commence à m'intéresser. Pour l'étoile jaune, y-a-t'il un motif?
Une chose me fait une drôle de sensation, je ne peut m'empêcher en voyant une baïonnette à penser que les japonais s'entrainaient sur des mannequins vivants chinois.
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6302
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Uniformes et équipement de l'Armée impériale japonaise

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de carlo  Nouveau message 18 Jan 2013, 21:05

Mahfoud06 a écrit:Merci beaucoup pour cette contribution , les grands esprits se rencontrent je reconnait des influences Osprey publishing .

:)


Oui, ces deux bouquins (surtout le second dont la première édition date de 1973, le premier date de 1991) ont eu une influence assez considérable sur notre connaissance des uniformes nippons. Je suis sûr que ces images tirées du livre de Tadao Nakata te sont familières:

takao2-1.jpg
takao2-1.jpg (46.03 Kio) Vu 24783 fois

takao-1.jpg
takao-1.jpg (50.57 Kio) Vu 24783 fois

takao-2.jpg
takao-2.jpg (57.11 Kio) Vu 24783 fois

takao-3.jpg
takao-3.jpg (47.95 Kio) Vu 24783 fois

takao-4.jpg
takao-4.jpg (71.76 Kio) Vu 24783 fois


Je me souviens que tu cherchais les sources du superbe livre d'Andrew Mollo, en voici quelques unes.
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2116
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Suivante

Retourner vers UNIFORMES DECORATIONS GRADES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  La Wehrmacht de Fall Gelb 
Hier, 22:22
par: Eric Denis 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:11
par: kfranc01 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Hier, 21:38
par: dynamo 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 20:36
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Franco 
Hier, 19:56
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  1e DB Polonaise 
Hier, 19:39
par: alain adam 
    dans:  miliciens en route vers le front de Madrid 
Hier, 17:26
par: Gerard LAIB 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 17:04
par: kfranc01 
    dans:  [DU 1er JUILLET 2018 au 31 AOÛT 2018]: Feu sur la guerre en Chine(Pas de photos d’atrocités svp) 
Hier, 16:35
par: iffig 
    dans:  Compagnie de Garde de P. G. 
Hier, 16:04
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll