Connexion  •  M’enregistrer

Grade et Uniforme dans la Brigade Juive

Cet espace est consacré à l'uniformologie des belligérants et des pays neutres entre 1939 et 1945
MODÉRATEUR: iffig

Re: Grade et Uniforme dans la Brigade Juive

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de fredhongrie  Nouveau message 09 Mai 2013, 00:29

La Brigade Juive, d'après certaines lectures, elle aurait combattu aux cotés des FFL à Bir Hacheim mais c'est quoi ?
Pure curiosité de ma part ! :oops:
BZOO
Fred

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 742
Inscription: 12 Jan 2013, 21:38
Région: paris
Pays: france

Voir le Blog de fredhongrie : cliquez ici


Re: Grade et Uniforme dans la Brigade Juive

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 09 Mai 2013, 00:43

fredhongrie a écrit:La Brigade Juive, d'après certaines lectures, elle aurait combattu aux cotés des FFL à Bir Hacheim mais c'est quoi ?
Pure curiosité de ma part ! :oops:




Quelques éléments de réponse :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bir-el_Harmat

Bir-el Harmat est un point dans le désert de Libye, près duquel une compagnie de 400 volontaires de la brigade juive aurait soutenu courageusement et efficacement, mais au prix de pertes considérables, un siège devant des troupes germano-italiennes beaucoup mieux armées, pour barrer la route à une offensive de contournement des forces de Rommel.

Selon François Milles, auteur de Des juifs dans le Désert, parallèlement au siège de Bir Hakeim, et un peu plus au nord, un point d'appui complémentaire tenu par une compagnie de 400 volontaires de la Brigade juive sioniste soutint un siège comparable, mais à plus petite échelle, et avec beaucoup moins de moyens que la Brigade française libre. Cette compagnie de Génie, sous les ordres du major Liebmann, avait été déposée en mai 1941 en plein désert de Libye, sans armes lourdes ni moyens de DCA, afin d'y installer des champs de mines destinés à barrer la route à toute offensive de contournement des forces de Rommel.


Cette position, située au sud de Bir-El-Harmat, à une dizaine de kilomètres au nord-nord-est de Bir Hakeim, reçut le 2 juin la visite d’une colonne blindée allemande, dont un officier, venu en parlementaire, invita l’unité juive à se rendre. Le commandant Liebmann rejeta l’ultimatum. Quelques heures plus tard, un premier raid de Stukas vint bombarder sa compagnie. Elle subit de nombreuses pertes, sans autre réplique possible que celle de ses armes légères.


Les deux jours suivants, la position fut attaquée par les chars de la division italienne Ariete, la même qui s’en était prise sans succès, cinq jours plus tôt, à la défense de Bir Hakeim. Plusieurs des blindés italiens lancés à l’assaut du dispositif furent mis hors d’état de nuire par les barrages de mines. Quant aux blindés parvenus au centre du dispositif, ils subirent les attaques des volontaires juifs armés, faute de mieux, de « cocktails Molotov », et plusieurs d'entre eux furent ainsi détruits.
Après deux jours de cette résistance déterminée et inattendue, les Germano-italiens revinrent aux attaques aériennes beaucoup moins risquées pour eux, et la position fut pilonnée sans trêve au cours des quatre journées suivantes. Privés d’eau par la destruction de leur puits, environnés de poussière, les défenseurs ne cédèrent pas et tinrent les jours suivants, jusqu’à la réception de l’ordre de repli de la 8e armée, qu'ils reçurent le 10 juin, comme les défenseurs de Bir Hakeim.
La compagnie juive avait perdu les trois quarts de ses effectifs, mais elle avait contribué, au côté des Français libres, à retarder de 10 jours l’offensive de contournement de Rommel en direction de Suez.


Le major Liebmann et sa centaine de survivants abandonnèrent leur position le même jour que les Français libres et réussirent à rejoindre, pendant la nuit les mêmes points de rassemblement. Si bien qu’au matin du 11 juin, le général Kœnig eut la surprise de rencontrer, dans un état identique à celui de ses hommes, ces frères d’armes dont il ignorait la présence. Interrogé en anglais par Kœnig, le major Liebmann répondit dans un français impeccable que ses hommes et lui-même étaient des combattants du Foyer national juif, bien que ne se battant pas sous leur propre drapeau, interdit par le règlement anglais. Kœnig ordonna alors à ces frères d'armes de déployer leur fanion à l’étoile de David, et le fit saluer par tous les officiers français libres qui l’entouraient.
Toutefois ce récit de François Milles, n'est pas corroboré, en ce qui concerne cette rencontre dans le désert, par le livre de Kœnig sur Bir Hakeim et l'on en ignore les autres sources.

Repris de ce forum :

http://www.passionmilitaria.com/t38648- ... sh-brigade

Image

Les premières unités juives de l'armée britannique,originaires de Palestine sont 15 bataillons d'infanterie
qui combattent en 1941 en Grèce.Quelque bataillons combattent en mai contre l'armée irakienne,et en
juin/juillet contre les troupes de Vichy en Syrie et en Liban.


Le 06.08.1942,est la création du régiment des palestiniens "Buffs",avec trois bataillons juives et un bataillon
arabe.

Le régiment combat a El-Alamein.

Image

Le 03.07.44,Churchil autorise la formation d'une brigade juive au sein de la 8° armée britannique.La Brigade
est constitue de 5000 volontaires juives de Palestine,et articule en

Trois régiment d'infanterie,et

un régiment d'artillerie et les unités de soutien.


Sous le commandement,du Brigadier Général canadienne E.F. Benjamin,

la brigade combat en Italie de mars 1945 jusque a la fin de guerre.


A la fin de guerre la brigade est stationne a la frontière italienne avec le Yougoslavie et le Autriche.De la
les membres de la Brigade facilitent le transit clandestine des juives vers la Palestine.

En Juillet 1945,la Brigade est stationne en Belgique et les Pays-bas,en 1946 elle est officiellement dissoute.
D'après certaines sources un bataillon existe ne-an mois en Pays-bas pour garder les prisonniers jusque 1949.


:cheers:
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1896
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Re: Grade et Uniforme dans la Brigade Juive

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de iffig  Nouveau message 09 Mai 2013, 06:40

Hum ! Cela me fait penser que j'avais promis un CR du livre que j'ai signalé ..... :oops:
Bon je vais m'y mettre dès que j'aurais une seconde ! ;)
Bon WE à tous.
- Asinus asinum fricat.
- Euh là ! J'comprends rien à qu'est-ce que tu racontes. J'ai pas fait d'études moi, j'connais pas l'grec, moi !
- Cela veut dire qu'à deux, on se sent plus fort.
- Là, dit comme ça : d'accord !

Louis Ferdinand De Schoete, Balivernes pour une tuerie
Éditions de la Poule Mouillée, Paris, 2019, p. 56.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 16608
Inscription: 13 Jan 2013, 11:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: Grade et Uniforme dans la Brigade Juive

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de fredhongrie  Nouveau message 09 Mai 2013, 09:43

merci pour les précisions :cheers:
BZOO
Fred

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 742
Inscription: 12 Jan 2013, 21:38
Région: paris
Pays: france

Voir le Blog de fredhongrie : cliquez ici


Re: Grade et Uniforme dans la Brigade Juive

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Mahfoud06  Nouveau message 09 Mai 2013, 09:46

fredhongrie a écrit:merci pour les précisions :cheers:
avec plaisir :)
Ma passion est pareille à leur engagement à tous . Tant inexplicable qu'extraordinaire .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1896
Inscription: 26 Déc 2006, 11:19
Localisation: Cannes
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Mahfoud06 : cliquez ici


Précédente

Retourner vers UNIFORMES DECORATIONS GRADES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 1 minute
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 5 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 21 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Yoyo fait son show dans le Finistère. 
il y a 30 minutes
par: Aldebert 
    dans:  Circonstances de la mort du général Mordacq 
Aujourd’hui, 16:12
par: alfa1965 
    dans:  IRLANDAIS 
Aujourd’hui, 16:09
par: alfa1965 
    dans:  L'avertissement du général Mordacq 
Aujourd’hui, 15:54
par: NIALA 
    dans:  L'envers du 18 juin 1940 (Jean Charbonneau) avis 
Aujourd’hui, 15:23
par: alfa1965 
    dans:  "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT" 
Aujourd’hui, 14:44
par: Loïc 
    dans:  La "Queen" of Soul" vient de tirer sa révérence. 
Aujourd’hui, 11:28
par: betacam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 35 invités


Scroll