Connexion  •  M’enregistrer

Témoignages/récits de soldats isolés

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

Témoignages/récits de soldats isolés

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Kilkenny  Nouveau message 13 Juil 2021, 16:44

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis à la recherche de témoignages, récits, ou encore de journaux de soldats isolés suite à la bataille du bois de Dieulet des 9 et 10 juin 1940.
Si ma requête est trop restrictive je suis preneurs de tous documents qui ne répondraient ni aux susdits lieux et dates.
Pourriez-vous m'aider ?

Merci

Bien cordialement

Stéphane

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 31
Inscription: 13 Juil 2021, 08:55
Région: France
Pays: France

Voir le Blog de Kilkenny : cliquez ici


Re: Témoignages/récits de soldats isolés

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 13 Juil 2021, 20:21

Bonsoir Stéphane, je sais que tu a déjà entrepris de nombreuses recherches et il se peut que tu connais mais ceci pourrait bien te venir en aide:
http://www.ardennes1940aceuxquiontresis ... ge_id=1173
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83758
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Témoignages/récits de soldats isolés

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Kilkenny  Nouveau message 13 Juil 2021, 22:03

Bonsoir Prosper,

En fait j'ai (re)découvert ce site très récemment. Et je l'ai trouvé très intéressant. Je l'ai ajouté à mes favoris.
J'ai lu la partie "Beaumont - Beaufort..." et j'ai noté pour le 10 juin : "Mais un ordre de repli arrive en soirée, ordre qu’il faut répercuter à toutes les unités et tous les groupes dispersés en forêt. Il est partout mal reçu. Le repli se fait par Nouart, Beauclair, Halles. La mission de résister sur place a été pleinement remplie, mais la 1° DIC a perdu 1838 hommes dont 37 officiers tués et 47 blessés."

Je suis à la recherche de détails tels le trajet emprunté avant qu'ils soient capturés, quelle a été leur vie quotidienne...
Mon grand-père a été capturé le 18 juin 1940 à Épinal alors que son régiment se trouvait à l'ouest du département des Vosges. J'en ai déduit qu'il était un de ses soldats isolés dont il est fait mention dans les JMO de son régiment, le 3e RIC.
Mais, en fait, j'ignore s'il avait pu se perdre plus tôt !

Je cherche à apprendre la vie de ces soldats isolés afin qu'elle m'apprenne celle (éventuellement) de mon parent.
Je consulterai plus sérieusement chaque page de ce site. Merci

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 31
Inscription: 13 Juil 2021, 08:55
Région: France
Pays: France

Voir le Blog de Kilkenny : cliquez ici


Re: Témoignages/récits de soldats isolés

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 14 Juil 2021, 18:46

Beaucoup ,sans être coupés de leur unité organique ont bien du combattre quasi isolés, une vingtaine d'hommes tout au plus, avec mission de tenir un carrefour ,jusqu'aux derniers "traînards" ou bien jusqu'à une heure donnée avant de se replier,lors de la retraite finale qui commence aux environs du 12 juin depuis la forêt de Compiègne jusque l'armistice...faisant partie de la 10ème batterie antichars de la 2ème DCr avec ses 2 pièces de 47 AC et les tracteurs Kégresse, il a couvert une partie de la retraite,sa seule liaison avec la batterie et la division était la présence dans toutes les Postes des petits villages des dernières représentantes de la République Française...les "demoiselles du téléphone" alors que tout le reste des "Autorités" avait mis la clef sous la porte,gendarmerie y comprise...Mon père disait que toutes ces filles auraient mérité une médaille pour leur conduite au service de la France.......

vétéran
vétéran

 
Messages: 2557
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Témoignages/récits de soldats isolés

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Kilkenny  Nouveau message 21 Juil 2021, 20:15

Bonjour Alfred,

Désolé pour avoir tant tardé à répondre à ton message.
Oui ! Tu as employé le mot "traînards" ! C'est bien celui que j'ai lu le plus dans bien des carnets de soldats. C'est peut-être celui que j'aurais dû employer. Mais comme je réfléchis beaucoup, je ne comprenais pas forcément le terme.
Quand je me suis mis à rechercher des informations sur le passé militaire de mon grand-père, une fois son régiment connu, j'ai rapidement recherché les JMO de son régiment, le 3e RIC. J'ai même trouvé un livre sur la 1re DIC.
J'en ai trouvé plusieurs mêm mais ils ont tous été rédigés par des officiers. Et quand je suivais la situations des PC jour après jour, je ne parvenais pas à comprendre pourquoi il s'était retrouvé capturé à Épinal le 18 juin alors que ces PC se trouvaient à l'ouest du département des Vosges, et que ces derniers ont été parqués au (pré)camp de Mirecourt (Poussay) le 21 juin ! Et, du coup, je me suis dis qu'il aura fait parti de ces traînards, sur les routes parmi les civils, ou caché dans un fossé, au mieux dans une ferme. Mais, à partir de quand ? Les 9 et 10 juin 1940 la 1re DIC a participé a des combats très lourds, durant lesquels ont été "recensés" de nombreux blessés, tués, disparus. Aurait-il pu être un trainard dès le 18 mai de la même année (loin de son état-major, sur les routes pendant près d'un mois) après un tout autant difficile combat à Beaumont-en-Argonne ?

Alfred, tu parles des "demoiselles du téléphone" ! Peux-tu m'en dire plus stp ? Avec qui étaient-elles en contact ? Ah ! Oui ! Les soldats, quand ils pouvaient communiquer avec leurs PC, l'étaient tout d'abord avec ces "standardistes" ? Désolé pour mon manque de culture sur ce sujet ; j'en suis resté à la 7e Compagnie (Mirabelle appelle Églantine) ! En tous cas, pour parler des médailles, je suis persuadé qu'un grand nombre se sont trouvées sur des plastrons alors qu'elles auraient certainement dû être sur d'autres...

J'ai mis du temps à répondre à ton message, mais je n'ai pas chômé ! :) J'ai trouvé au moins un récit.
Mais ne vous moquez pas svp ! Je suis en sa possession depuis près d'une dizaine d'années. Mais je n'avais pas pris le temps de le lire correctement. Il s'agit du récit parfait ! Celui que je cherchais :/ Le régiment de ce soldat est le 3e RIC et, lui, a été capturé le 18 juin 1940 à Épinal... comme mon grand-père.
Par contre j'ai oublié son nom. Dés que j'aurais identifié la personne qui me l'a remis, je lui demanderai l'autorisation de le publier, en tous cas, au moins des extraits.

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 31
Inscription: 13 Juil 2021, 08:55
Région: France
Pays: France

Voir le Blog de Kilkenny : cliquez ici


Re: Témoignages/récits de soldats isolés

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 21 Juil 2021, 21:45

A cette époque le téléphone n'était pas très présent dans les maisons,ou les fermes françaises. Dans un village cependant il y avait généralement une Poste souvent tenue par une postière qui s'occupait aussi du téléphone: ces dames ou demoiselles étaient des fonctionnaires de l'administration française souvent natives du village ou des environs,connaissant très bien les lieux,elles étaient les standardistes sans lesquelles les communications ne pouvaient pas fonctionner,les appels téléphoniques n'avaient rien d'automatique à l'époque,ces personnes,les écouteurs aux oreilles reliaient les lignes sur les tableau de proche en proche....... Elles étaient très informées car leurs copines leur disaient par exemple si les Allemands étaient dans le village.Alors quand mon père et ses deux 47 étaient envoyés pour défendre tel ou tel carrefour ou un autre lieu,sur une commune,la première chose faite sur place,il passait par la Poste ,les gendarmes en général comme les maires des communes avaient disparu......De plus,comme l'intendance de notre invincible armée était aussi aux abonnés absents,il n'y avait aucune carte pour se diriger..Ces demoiselles toujours bien informées et pas sottes,savaient en général où en trouver,comme dans de vieux stocks de calendriers des postes par exemple... ,ou bien,elles savaient que dans l'école du village,leur copine l'institutrice avait des cartes d'état major de la région......Une source de renseignements pratiques indispensable......Et,je ne dis pas leur coopération,sans laquelle tout aurait été infiniment difficile en 1944 ,mais c'est une autre histoire.......

vétéran
vétéran

 
Messages: 2557
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Pour ou contre ??? 
il y a 4 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LE QUIZ 
il y a 21 minutes
par: kfranc01 
    dans:  conseil de livre sur la 2eme guerre mondiale 
Aujourd’hui, 08:02
par: serge 
    dans:  Le mythe de la base nazie dans l'Antarctique 
Aujourd’hui, 07:41
par: serge 
    dans:  Défense de Lille : la capture du General Kühne 
Aujourd’hui, 03:11
par: FreedomHi 
    dans:  Votre opinion sur la résistance Française et son rôle dans le conflit. 
Aujourd’hui, 01:28
par: Werner 
    dans:  Conséquences des accords de Munich sur le déclenchement de la guerre. 
Hier, 23:35
par: pierma 
    dans:  Bataille Schoppen Janvier 1945 
Hier, 20:45
par: overlord06 
    dans:  [DU 1er juin2021 au 31 juillet 2021]: Opération Barbarossa 
Hier, 19:48
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Identification radar et missile eperlecques 
Hier, 17:34
par: bltedouard 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 36 invités


Scroll